LES HEURES SILENCIEUSES DE Gaëlle Josse


Josse Gaelle les heures silencieuses couvGaëlle Josse a le don de me réconcilier avec la lecture quand je traverse des « pannes » malheureuses ! Et cette fois la panne est sérieuse… Déjà en juin 2013, avec « Nos vies désaccordées », l’effet thérapeutique avait été immédiat. Et là encore, je n’ai pu lâcher ce livre de 89 courtes pages qui en disent pourtant beaucoup.

N’est-ce pas le rêve de beaucoup d’entrer dans un tableau ? Lui donner vie et faire parler le personnage principal ? C ‘est ce qu’a fait Gaëlle Josse de manière magistrale, avec des mots de brodeuse qu’elle est sans le savoir, ciselés de douceur et de sensibilité.

L’action se situe à Delft, l’âge d’or de la Hollande, des comptoirs coloniaux .  Cette femme qui joue de l’épinette, de dos sur cette couverture (qui ne m’inspirait pas plus que ça) sur un tableau d’Emmanuel de Witte, se nomme Magdalane Van Beyeren, fille et épouse de riches marchands . Elle écrit dans son journal de novembre à décembre 1667. Elle n’a pas choisi son milieu, ni son époux mais son père ayant été son amour principal et la référence absolue, elle a suivi ses conseils et épousé un « honnête homme »  qu’elle va apprendre à aimer et à respecter à défaut d’éprouver le grand frisson. Gardant toujours en mémoire les propos de son père qui l’a élevée comme un garçon, pour diriger la fortune de son futur époux :  » Gardez la douceur de vos sentiments pour ceux de votre sang, et votre considération pour ceux de votre rang. Craignez Dieu, et respectez leurs serviteurs. Pour le reste, ne baissez jamais la garde et ne cédez sur rien. Jamais. aussitôt, vous seriez dépecée.  » (p.40). Ça calme et vous remet les idées en place, si toutefois Magda avait eu un soupçon de frivolité…qui l’eût éloigné de son chemin tout tracé.

Ses deux filles aussi différentes que possible la comblent et la rendent chèvre, aussi. Une vie de mère en somme.  Alors, pendant ces heures silencieuses où la maison endormie lui laisse quelque répit, elle écrit fiévreusement comme une urgence qui ne saurait attendre dans son journal ; elle y raconte ses jours monotones et réglés comme le papier à musique qu’elle affectionne mais elle se livre plus intimement au fur et à mesure que nous avançons dans le livre… Je l’ai imaginée, visualisée pendant qu’elle écrivait, à un âge où les femmes, usées par les maternités répétées, les enfants morts en bas âge les ont vieillies prématurément. Je l’imaginais d’ailleurs plus vieille que ses 36 ans tant les obligations qui pèsent sur ses frêles épaules semblent lourdes et irrémédiables.

Ce besoin impérieux d’écrire a un sens qui nous sera révélé dans les toutes dernières pages, donnant alors du relief à son histoire, à sa vie, si tant est qu’elle puisse jamais décider de sa vie…  » En leur présence je devine des contrées dont l’abord m’a été refusé, et je suis à jamais bannie de leurs rives désormais » (p.87). De l’ombre au peu de lumière qui lui est accordée, elle n’est que sacrifices, renoncements et c’est  le coeur serré que nous apprenons le secret inavouable qui la ronge.

Il faut éduquer les filles, les bien marier surtout, les écouter, l’une est posée et musicienne, douce comme elle, l’autre, belle rebelle, jalouse et caractérielle. Elle fait déjà chambre à part avec son mari qu’elle sait infidèle mais, tant qu’il ne ramène pas de scandales, ça fait partie du contrat. Ha ! Quel bonheur que la vie des femmes au XVIIème siècle !

Un travail d’orfèvre que ce petit livre où la sensibilité cachée de Magda, étouffée par le devoir nous écorche et nous laisse au coeur les notes aigrelettes de l’épinette qui ne joue plus pour elle, aussi un sentiment doux-amer, triste mais en même temps lumineux se dégage de ces pages…Lisez-les, je ne vous en dirais pas plus, j’en ai peut-être même trop dit !

Je n’ai qu’une envie maintenant : lire au plus vite Noces de neige et son dernier roman : Le dernier gardien d’Ellis Island car je sais que, quel que soit le sujet traité, sa plume est d’une justesse confondante et son style magnifique ! Ce fut un de mes coups de coeur de l’été…coup_de_coeur_d'asphodèle

Advertisements

77 réflexions au sujet de « LES HEURES SILENCIEUSES DE Gaëlle Josse »

    • Sharon, alors je te conseille celui-ci, plus encore que Nos vies désaccordées mais je suis certaine que la sensibilité à fleur de peau de l’auteure te touchera…quel que soit le livre ! 😉

  1. Ce livre est mon préféré de l’auteur. Je viens de lire Noces de neige et une fois de plus, elle nous transporte dans son histoire. Je lis son dernier roman pourle 19 avec Mimi.

    • Jostein, j’ai Noces de neige dans ma PAL mais je n’ai pas trouvé son dernier dans la dernière librairie que j’ai faite (Jard-sur-Mer en même temps, trou paumé), je le commanderais si je ne le trouve pas chez mon libraire des Sables (ce qui m’étonnerait)… Je suivrai votre LC avec attention !!!

    • Hi ! J’en suis ravie ! Aifelle, tu me diras quand tu liras Noces de neige, on pourra faire une LC, là je suis dans un Goffette qui me plaît beaucoup ! Je suis quasi certaine que Gaëlle Josse te touchera, sa sensibilité est exacerbée ! Et sa plume…

  2. Tu le sais, je n’ai pas aimé ce livre. J’ai adoré Nos vies désaccordées et beaucoup aimé Noces de neige mais pas ce titre là. Je suis resté au bord, je n’ai ressenti des sentiments que sur le dernier tiers du roman, la vie de cette femme ne m’a pas tellement touchée. D’ailleurs, je l’ai dit à Gaëlle via FB… J’ai hâte de lire son dernier roman car c’est une auteur que j’aime, qui n’est pas dans son monde clos d’écrivain… j’ai repéré en occasion chez Gibert Le gardien d’ Ellis Island mais chez eux, les frais de livraison ne sont pas gratuits, du coup, sur un seul livre ce n’est pas avantageux. Je cherche aussi le Foenkinos et on m’a offert le Beigbeder, gâté pourri que je suis. Ce sera mes 3 livres de la rentrée littéraire…

    • Oui Poussin, je sais pour ce livre, tu es resté au bord à mon avis. Le portrait de femme est pourtant magnifique, il a les couleurs un peu fanées du tableau de Witte, c’est peut-être ça qui t’a laissé en marge… Tu aimes quand ça pète ! 😆 Hier à l’hôpital, pendant que j’attendais, je suis entrée dans un Goffette (le « Géronimo » a mal au dos que tu as vu) et je suis accro, je lirai Noces de Neige après, j’aime bien laisser reposer un auteur entre deux titres (comme les crêpes), c’est meilleur après ! Tu sais ce que je pense de la rentrée (hormis quelques exceptions quand il s’agit de Gaudé, Claudel, Germain), les autres peuvent attendre, c’est l’occasion qui fera la larronne !!! 😆

      • Détrompe-toi…je n’aime pas quand ça pète trop en littérature enfin parfois seulement… et justement dans Nos vies Désaccordées c’est ce coté orfèvre à petite touche qui m’a tellement séduit Sur les blogs et dans les cuisines c’est pas pareil…
        Moi aujourd’hui je suis rentré dans des Gaufrettes…pour mon goûter…hum hum je sors…

    • Anne, moi pareil, j’ai préféré celui-ci à Nos vies désaccordées qui m’avait pourtant bien réveillée !!! J’attends donc beaucoup de Noces de neige (dans ma PAL) et de son dernier qui vient de sortir « Le dernier gardien d’Ellis Island »…dont on parle moins que le Nothomb ou le Foenkinos mais qui a déjà une certaine visibilité par rapport à d’autres…

    • @ L’Irrégulière : je te la conseille les yeux fermés et je ne fais pas ça avec tous les auteurs sachant que ce qui plaît à l’un n’emporterait pas forcément l’adhésion de l’autre, etc. La plume est d’une sensibilité rare et d’une justesse quasi musicale ! Et puis 89 p., c’est un petit zakouski, juste de quoi mettre en appétit ! 😆

  3. Coucou Isa, je vois que ce titre est un grand coup de coeur pour toi. Il me faudrait d’abord commencer par un livre, je n’ai pas lu l’auteure encore ah la la. Par contre, j’ai « Nos vies désaccordées » chez moi, qui me tente énormément, pour ce côté musique, passion et sentiments. Tu donnes néanmoins très envie de lire celui-ci…
    Bisous

    • Coucou Nadine, je trouve l’écriture de Gaëlle Josse sensible et subtile, deux fois qu’elle me réconcilie avec la lecture (alors hein) mais je crois que j’ai préféré celui-ci à Nos vies désaccordées dont j’avais trouvé la fin moins soignée. Ici, c’est court mais tout est équilibré et la musique tient aussi une jolie place même si elle n’est pas le personnage central comme dans « nos vies désaccordées »… A lire assurément ! 😀

    • Bien sûr que tu peux Marla, au contraire, si tu veux je peux t’envoyer mon vieil exemplaire, je connais deux autres personnes intéressées, si tu es d’accord, hop il part en voyage en commençant par chez toi ! 😀

    • Claudia, et encore ici, elle fait partie d’un milieu aisé, elle ne trime pas toute la journée un enfant accroché à ses jupes et un autre dans le ventre… Mais quel esprit de soumission elles avaient ces femmes !!! Je suis contente de vivre à mon époque finalement… 😉 et dans mon pays car je fais abstraction des pays extrêmistes où la condition de la femme non seulement n’évolue pas mais régresse, hélas…

  4. Un doux souvenir de cette lecture qui m’a permise de découvrir la plume de Gaëlle Josse avant le grand coup de coeur pour  » Nos vies désaccordées « .  » Noce de Neige  » est encore différent et il ne devrait pas te décevoir 🙂

    • Marilyne, rétrospectivement et bien qu’ayant adoré Nos vies désaccordées, je préfère celui-ci que je trouve mieux construit, avec une fin plus équilibrée : dans « Nos vies… », la fin m’avait paru trop subite, trop belle ou est-ce le personnage masculin qui était moins bien croqué ? Ce ne sont que de petits bémols !!! Noces de Neige sera ma prochaine « douceur » après le Goffette… 😉

  5. J’ai lu la Jeune Fille à la perle, qui lui ressemble beaucoup me semble t-il. j’ai beaucoup aimé cette lecture, d’ailleurs un jour que je venais en Vendée en voiture, pas en moto 😉 Je l’ai lu en entier sur le trajet. j’avais déjà été très surprise de l’émancipation de cette jeune fille pour l’époque!!! J’avoue que la couverture du livre que tu nous présentes est très attrayante 🙂
    Bon je passais par ici aussi pour relever les mots des Plumes mdr!!!
    Je sens que je vais encore être à la traîne 😉

    Bisous Aspho 🙂
    Domi.

    • Domi, je n’ai pas lu la jeune à la perle mais j’ai vu le superbe film ! Ce n’est pas du tout la même histoire mais on peut y trouver des similutudes artistiques. Je suis moi aussi ENCORE dans mon texte, je rame, mon RV de mercredi n’a pas arrangé les choses… 😦 Je ne suis pas couchée ! Je te préviens demain matin à l’aube, je ne serai pas sur le pont hein ! Alors magne-toi au lieu de te dorer la pilule en terrasse, warf (quelle mauvaise foi, je sais) !!! Sinon je te tire par les cheveux, comme sur ton Gif !!! Bises Domi, à plus ! 😉

  6. J’avais adoré Nos vies désaccordées de cet auteur et celui ci est, bien sûr, noté sur ma LAL. Il y est en très bonne place et surligné aussi ;0) Heureusement il y a toujours un livre qui finit de nous sortir de notre panne de lecture, mais ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule :0) Bisous Aspho, je te souhaite un très beau mois de septembre, et merci pour ton commentaire de soutien chez moi !!

  7. Je n’ai jamais lu cette auteure chouchou des blogueuses. Si je le fais, ce sera sans doute avec son dernier roman dont le thème me tente.

    • Val, son dernier aussi m’attire et j’ai déjà lu de bonnes chroniques dessus, sauf que je ne connais pas les blogueuses qui en ont parlé donc je ne sais pas ! Je préfère au final me faire ma propre opinion !

    • Merci ma Béa chérie !!! Vu le nombre de personnes intéressées, je vais le faire voyager, en plus il est tout léger, dis-moi si ça t’intéresse et je commence le plan du LV ! Bises++++ma Comète♥ 😀

    • Eva, avec plaisir, j’attends une ou deux réponses pour le « parcours » mais tu seras la première, si tu veux bien m’envoyer ton adresse par mail à lisa.maratier@yahoo.fr, je te l’enverrais la semaine prochaine, Gaëlle Josse mérite vraiment d’être découverte et je n’oublie pas que je l’ai découverte (justemen) à la faveur d’un LV !!! 😀

    • Alex, ça ne marche pas toujours ! Pour l’instant c’est Gaëlle Josse qui me fait cet effet ! Même mes auteurs chouchous n’y sont pas arrivés, comme quoi, un coup de coeur est vraiment une chose imprévisible… 😉

  8. Je dois le lire depuis longtemps, car j’ai découvert en même temps de toi – et grâce à Fransaoz- « nos vies désaccordées », et j’avais enchaîné avec Noces de neige qui m’avait moins plu. Celui me tente énormément, ce qui m’arrête, c’est qu’il m’avait semblé lire que M. était mariée à un directeur de la Compagnie des Indes Hollandaise, j’ai peur que ça biaise ma lecture si c’est le cas…
    Pour le reste je te fais entièrement confiance, rien que le titre est une promesse et ton billet confirme ce que je pensais déjà 😉

    • Galéa, elle est mariée à un homme riche, sûrement directeur d’un comptoir colonial (on est en plein dedans) mais c’est accessoire dirais-je , ce que l’on retient c’est la vie de cette femme, asservie à un homme (le père, puis le mari) malgré les possibilités d’être libre qu’elle aurait eues si elle avait vécu à une autre époque ! C’est un très beau portrait de femme avant tout !

  9. Tu l’as aimé, ça ne m’étonne pas ! C’est un petit bijou, une douceur qui reste longtemps en tête. Cette auteure a une plume tellement sensible et juste, elle sait créer une atmosphère par petite touche, comme une peinture qu’elle nous révèle au fil des pages. Je n’ai lu que Nos vies désaccordées que j’ai adoré aussi, même si c’était un peu moins que celui-ci. Et c’est sûr, je vais continuer à la lire. Quand ça fait autant de bien, il ne faut pas s’en priver. Et elle a une autre énorme qualité : elle te redonne goût à la lecture et te fait écrire de si jolis billets ! gros bisous

    • So, j’aime vraiment beaucoup cette auteure, ce que tu en dis est parfait : sensible et juste, rien ne sonne faux sous sa plume, c’est tellement important ! J’ai encore Noces de neige dans ma PAL et je vais lire son dernier dont je n’entends que du bien ! Elle me réconcilie avec la lecture, alors j’en garde toujours un sous le coude ! 😉 Gros bisous ma belle ! 😉

  10. une lecture dont je garde un très bon souvenir!
    Noces de neige est dans ma PAL, tu me donnes envie de l’en sortir vite , en attendant de découvrir son dernier!

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s