Après trois ans de Paul Verlaine – retour de poésie –

Ce n’est pas encore le retour du jeudi-poésie, je vous proposerai, si vous êtes toujours d’accord, un calendrier début octobre, en conservant les « jeudis verts »… C’est un début et c’est avec Verlaine que je reviens, dans ma zone de confort…


APRÈS TROIS ANS...a-verlaine-porte-bois-usee

Ayant poussé la porte étroite qui chancelle,
Je me suis promené dans le petit jardin
Qu’éclairait doucement le soleil du matin,
Pailletant chaque fleur d’une humide étincelle. IMG_4625

Rien n’a changé. J’ai tout revu : l’humble tonnelle
De vigne folle avec les chaises de rotin…
Le jet d’eau fait toujours son murmure argentin
Et le vieux tremble sa plainte sempiternelle.a-tonnelle-vigne-vierge a-jet-dau-verlaine

Les roses comme avant palpitent ; comme avant,
Les grands lys orgueilleux se balancent au vent.
Chaque alouette qui va et vient m’est connue. img_4787 IMG_4550

Même j’ai retrouvé debout la Velleda
Dont le plâtre s’écaille au bout de l’avenue,
— Grêle, parmi l’odeur fade du réséda.a-verlaine-velleda-dhyppolite-maindron-i839-jardin-du-luxembour-a-paris

Verlaine, Paul (1844 – 1896)

Publié dans Littérature française, poésie | 43 commentaires

Beignets de courgettes pour mon dimanche !

logo-pour-moi-de-syl-ce-que-je-veux-quand-je-veux-na

Le mois américain continue et comme je n’ai pas franchement d’inspirations mais en revanche, j’ai de beaux légumes bien mûrs de fin de saison à cuisiner, alors je joue encore une fois les rebelles, je sais que Syl. me pardonnera !

EDIT DE 15H41 : VOIR TOUS LES LIENS DU DIMANCHE à la fin de ce billet.img_3333Et il reste de belles courgettes (les citrouilles sont presque mûres), alors pour changer des pains, des flans, des pestos, j’ai fait des beignets de courgettes. J’en avais mangé sur le marché d’Ajaccio à tomber, avec du brocciu frais, nous étions en décembre et j’ai essayé de retrouver la texture en faisant une pâte à beignets que je fais pour les beignets de crevettes, hyper légère. Mais c’est un peu long car il faut faire cracher l’eau aux courgettes ! Et elles en regorgent…

INGRÉDIENTS : Pour une dizaine de beignets (pas assez😉 )img_4167

  • 3 courgettes moyennes ;
  •  morceaux de feta ou de brocciu si vous en avez ;
  • 5 branches de menthe fraîche, 1 branche de basilic, 10 beaux brins de persil plat, 2 échalotes, 1 à 2 gousses d’ail, sel, poivre.
  • Pour la pâte à beignets :
  • 100g de farine,
  • 2 jaunes d’oeufs et 2 blancs qui seront battus séparément ;
  • une « coulée » d’huile d’olive ,
  • si besoin une lichette d’eau gazeuse pour finir de délayer et homogénéiser la pâte (comme sur les images plus bas)

Commencez par bien laver les courgettes, les râper crues avec leur peau et les mettre à dégorger 1h minimum en les pressant à la main si nécessaire pour accélérer le mouvementimg_4726En une après-midi j’ai récolté ÇA d’EAU !

Vidé deux fois !

Vidé deux fois !

Cette étape terminée, malaxez-patassez bien vos courgettes râpées avec la menthe et le basilic ciselés, le bouquet de persil plat ciselé également,  la féta recoupée en petits morceaux et rien ne vous empêche d’ajouter un peu de parmesan, quand on aime, ça ne gâche rien. J’ajoute également 1 à deux échalotes coupées très fines et 2 gousses d’ail hachées, du sel, du poivre ou une pointe de piment pour les plus téméraires.

Vous obtenez ça !

Vous obtenez ça !

Pendant que les courgettes dégorgeaient, j’ai préparé ma pâte à beignets qui a bien eu le temps de reposer par la suite (une après-midi).  Ce sont des proportions pour une dizaine de beignets , vous ajusterez en fonction…Dans une jatte, mettez les 100g de farine, les deux oeufs, l’huile d’olive, le sel, touillez jusqu’à ce que le mélange soit lisse.img_4728Et enfin, ajoutez les 2 blancs d’oeuf  battus en neige jusqu’à ce que vous ayez la consistance que vous voyez sur la spatule. N’hésitez pas à ajouter un goutte d’eau gazeuse  si vous la jugez trop épaisse . Laissez reposer minimum une heure.img_4737 Ensuite, avec une cuillère à soupe (ou deux), façonnez (comme vous le pouvez) des « boulettes » (c’est assez mou donc on fait comme on peu), trempez les dans la pâte et passez-les à la poêle dans de l’huile d’olive chaude mais pas bouillante pendant deux à trois minutes de chaque côté.img_4743 img_4741Ils sont d’une légèreté confondante et absolument délicieux, ils méritent le temps qu’on y passe… Une fois qu’on a mordu dedans… on ne peut plus s’arrêter !img_4745 img_4744Je vous souhaite un bon dimanche et je vous invite à aller voir chez notre patronne Syl ce que les marmitonnes Sandrion, Nahe, Marion, Une Comète-Béa, et d’autres de dernière minute, ont préparé !

EDIT DE 15H41 : Syl étant en panne d’ordinateur, je mets les liens de vos petits plats du dimanche ici, en attendant qu’elle puisse le faire chez elle :

Syl a cuisiné une tarte aux amandes de Californie, légère comme on les aime !

Sandrion a fait compoter sa tarte aux prunes et du coup c’est meilleur !

Béa-Une Comète s’est lancé dans la boulange et nous offre des baguettes viennoises aux pépites de chocolat, huum…

Nahe a repris avec bonheur la recette d’Estelle Calim pour de délicieux pancakes !

L’Irrégulière nous régale d’un risotto verde, parfait en ce début d’automne !

 

Publié dans En cuisine, en photos avec Asphodèle | Tagué , , , | 53 commentaires

CE QU’IL M’EN RESTE …

a-pinces-0-linges-logo1EDIT DU 14/09/2016 : logo corrigé entre deux orages pour supprimer la grosse « fôte » ! (Merci Aifelle, Anne et SophieKop !)

Bon, on ne va pas épiloguer et se confondre en gémissements mais il ne vous aura pas échappé qu’outre virer blog de cuisine (Merci EstelleCalim) ou d’humeurs, je ne publiais plus beaucoup de billets de lectures depuis plus d’un an… Aussi ai-je décidé de créer cette rubrique « Ce qu’il m’en reste », pour des livres lus il y a un an, deux ans, 6 mois, peu importe en fait,  avec une économie de mots qui devrait plaire aux plus pressés (Soène pourquoi tu tousses ?) ! Et comme la rentrée littéraire ne m’a pas encore émue, malgré quelques repérages intéressants dont mon cher Marcus Malte et le dernier Gaëlle Josse (non moins chère), je vous parlerai de lectures plus anciennes pour lesquelles je n’ai pas pris de notes et là on verra vraiment ce qui a survécu au temps malgré l’enthousiasme immédiat…ou pas.

Si l’idée vous séduit, rien ne vous empêche de reprendre le logo  et… l’idée !

A bientôt pour les premiers souvenirs ! D’un livre américain intitulé « L’étoile d’argent » de Jeannette Walls !

Publié dans Ce qu'il m'en reste, LECTURE | Tagué , , | 81 commentaires

Savarin aux cerises (ou autres fruits) et à l’amande amère

logo-pour-moi-de-syl-ce-que-je-veux-quand-je-veux-naNotre Cheffe Syl l’a dit, je peux faire CE QUE JE VEUX (merci pour ce logo qui m’a fait éclater de rire), sans être obligée de cuisiner américain ou assimilé tous les dimanches ! Gnê. Et comme j’ai cette recette de gâteau, concoctée par mes soins (vi vi, dosages et tout et tout) depuis juin, que j’ai testée avec différents fruits, je ne pouvais pas ne pas vous en faire profiter !img_4717Compter une vingtaines de cerises Burlat et quelques-unes pour la déco.

INGRÉDIENTS :

  • 3 gos oeufs (frais et bios dans l’idéal) ;
  • 175 g de sucre ;
  • 120 g de farine + 1 sachet de levure chimique ;
  • 100 g de poudre d’amandes ;
  • 130 g de beurre ramolli mais non fondu + un peu pour le moule ;
  • 20 à 25 cerises non dénoyautées selon la grosseur de celles-ci ;
  • Liqueur d’Amaretti ou/et quelques gouttes d’extrait d’amande amère.

ACTION  !

Mélangez les oeufs et le sucre au batteur puissance maximale jusqu’à ce que le mélange soit mousseux et double de volume. Incorporez doucement la farine (de la T45 ici) additionnée de levure en continuant de fouetter pour garder le mélange mousseux et léger. Ajouter la poudre d’amandes, le beurre pommade coupé en morceaux et fouettez cocher ! J’ajoute un 1/2 bouchon de liqueur d’Amaretti et quelques gouttes d’extrait d’amande amère (tout dépend de vos goûts), je l’ai fait aussi avec des mirabelles et j’avais mis du whisky et du jus de citron, on peut varier les plaisirs… Disposez les cerises (que j’avais farinées mais qui sont quand même tombées au fond…) et enfournez dans un four préchauffé à 180° pour environ 45 minutes. Quand la pointe du couteau ressort sèche, c’est cuitimg_4711

img_4712 img_4714 img_4719 img_4724Recette moelleuse et légère, que j’ai refaite avec des abricots en août et aux mirabelles la semaine dernière…img_4842Enjoy comme dirait Samar ! Bon dimanche à tous ! Et promis, cette semaine, arrivent ENFIN quelques billets de lecture et un calendrier pour la reprise du jeudi-poésie ! J’ai dû installer nouvelle Box, nouveaux téléphones et ça m’a pris du temps !

En attendant, allons voir  chez Syl ce que nous ont préparé les cuisinières du dimanche : Sandrion, Nahe, Sharon, …

Publié dans En cuisine | Tagué , , , | 55 commentaires

Cookies américains selon Pierre Hermé

logo mois américain cuisineYoupi, la cuisine du dimanche est de retour, notre Cheffe Syl a (enfin) arrêté son macramé rouvert la cuisine ! Pour notre plus grand bonheur ! Mais voilà, il fallait que ça tombe sur le mois américain…perso, moi et les hamburgers sommes un peu fâchés, oui je sais c’est cliché, il n’y a pas QUE ça mais vous avouerez que si l’Amérique n’avait pas eu les influences cosmopolites de l’Italie, la France, l’Europe en général, l’Amérique Latine, les pays orientaux, indiens, etc, on mangerait encore des pies et des potatoes à tous les repas… voire des pies aux potatoes ! Comment ça je suis méchante ? Non, juste réaliste (et un peu de mauvaise foi) !

Depuis quelques temps, je fréquente un blog de cuisine tenu par Samar, une jeune maman très pro, gentille comme tout et très sympathique qui vit à Boston ! Si c’est pas d’la chance ça ! La cuisine orientale et la boulange sont ses spécialités mais pas que…Elle a proposé mercredi cette recette de cookies « américains » selon Pierre Hermé « que l’on ne présente plus » (c’est précisé) sur son joli blog « Mes inspirations culinaires« , alors vous pensez bien que ça tombait à pic ! Si vous souhaitez piocher de bonnes idées  chez elle et saliver c’est PAR ICI !

Sauf qu’au final,  mes cookies ne ressemblaient pas vraiment aux siens  ! Je me demandais pourquoi ils étaient si plats (bien que très bons) ! Nom d’un gratton comme dirait Soène, j’ai oublié la levure ! Bon allez, on dira que n’est pas pro qui veut hein !IMG_4879Allons-y ! Tout ce qui est écrit en italiques est de Samar.

INGRÉDIENTS
  • 110 g de beurre mou à température ambiante
  • 175 g de pépites de chocolat (j’ai cassé une tablette de chocolat noir à la hache avec un pilon, c’était Bagdad dans la cuisine !) (je vous évite une fois de plus les photos qui pourraient heurter la sensibilité des plus jeunes et des plus vieux)…
  • 225 g de farine
  • 110 g de cassonade
  • 100 g de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 1 c-a-c de levure chimique (oubliée, balayée et pouf raplaplas les cookies !)
COMMENT FAIRE ?
  1. Je bats le beurre et le sucre (aux fouets électriques) jusqu’à ce que ça mousse et que ça gonfle, j’ajoute l’oeuf tout en continuant de battre jusqu’à ce que le mélange soit lisse et homogène.
  2. Tamiser la farine avec le sel et la levure (que j’ai oubliée ter repetita, arrgh !).
  3. Ajouter la farine au mélange précédent et incorporer le tout. (Au mélange précédent, ça va de soi isnt’it ?)
  4. Ajouter enfin les pépites de chocolat et malaxer le tout (je le fais à la main). (Moi aussi !)
  5. Préchauffer le four à 180° (Samar le met à 170°).
  6. « A l’aide d’une cuillère a glace (qui sera plus pratique qu’une cuillère ordinaire) déposer des tas sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en prenant soin de les espacer. (Tout dépend de la taille que vous désirez obtenir) ». Alors moi, je n’ai pas de cuillère à glace, je me suis contentée de faire de gros tas espacés certes, avec une cuillère normale !
  7. « Enfourner pour 8-10 minutes en surveillant la cuisson, les bord doivent être légèrement dorés et la surface molle ». (Je crois que j’ai attendu deux minutes de trop, ils n’étaient pas très mous)…IMG_4875
  8. « Laisser reposer à la sortie du four 5 minutes avant de les placer sur une grille jusqu’à refroidissement complet ». Au bout de 6 minutes, je n’ai pas pu m’empêcher d’en croquer un, quand le chocolat est encore fondant et baveux et ça croustillait !!!  Ça ressemblait un peu à des cookies azymes mais j’vous jure que c’était bon !IMG_4876IMG_4901  IMG_4899

Allons voir  chez Syl ce que nous ont préparé les marmitonnes du dimanche pour ce mois américain !

Je vous souhaite un bon dimanche et dommage que je ne vous ai pas présenté une autre recette que j’ai réussie mieux que celle-ci même s’il ne reste plus que 2 cookies à l’heure qu’il est…, ça va venir !

america logo mois américain 2016Ma première participation au challenge de Titine, dont vous retrouverez le programme ICI et la fin du mois avec mon cher Francis ScottFitzerald  m’intéresse beaucoup et j’ai au moins deux livres à chroniquer pour l’instant (voire 4/5 si le Canada est pris en compte).  Ça roule !😉

Publié dans En cuisine | Tagué , , , | 78 commentaires

Je vous devais ce billet…

IMG_3120Août s’étire, comme l’an dernier dans une fin d’été annoncée,  flamboyante et surtout caniculaire… L’automne se fait attendre… Moi aussi, alors je me devais de vous écrire ces quelques lignes. Comme je ne supporte pas la chaleur au-delà de 25°, inutile de vous dire que ces derniers jours m’ont ramenée vers mes chères lectures sous le ventilo, barricadée, et sans qu’il ne soit question de bouger un cil !😀IMG_3037Les pauses « indéterminées » ont cela de confortable qu’elles permettent aussi de ne pas revenir… Et pour tout vous avouer, je n’ai pas été loin de prendre cette décision. Mais non. Je préfère encore être « rare » que de ne pas y être du tout. Je souffrais à l’idée de fermer ce blog, j’ai trouvé cela tellement ridicule … Donc vous me supporterez encore un peu mais de manière différente. Je ne peux plus m’occuper du Challenge « A Tous Prix », des Plumes, des jeudis Poésie… Jusqu’à nouvel ordre. Je n’inscris pas cette interruption (sauf pour le Challenge « A tous prix ») dans le définitif et me laisse l’opportunité de les réanimer un jour, quand je retrouverai un chouïa de disponibilité. Le temps, je peux en trouver, j’arrive toujours à grapiller même sur mes heures de sommeil, mais la disponibilité d’esprit, ça c’est compliqué ! En attendant, si quelqu’un veut reprendre le Challenge, je le lui cède avec tendresse (c’est un bébé qui m’est cher).

Je continuerai d’écrire aussi mais différemment. Et je pourrai enfin me consacrer davantage à mes billets de lecture (dont certains très très en retard), retrouver mes chères amies du dimanche avec la brigade culinaire de Syl, n’est-ce pas Louise, Sandrion, Nahe, Marion et j’en oublie ! La poésie sera toujours présente sur ce blog. Je ne m’interdis rien, comme je l’ai toujours fait depuis le début mais j’allège la charge pour revenir sinon, ce ne serait plus possible. Je veux retrouver le plaisir sans les contraintes pour y arriver…a fleurs sur l'eauJ’espère que vous comprendrez, ne me demandez pas « pourquoi ? », moultes raisons ont abouti à cette décision et je n’ai pas forcément envie d’en parler. Je compte juste sur votre compréhension silencieuse et je vous remercie d’être là. Sans vous je ne serais pas revenue…IMG_3026Bonne rentrée à tous et surtout à mes amies professeurs, instits’ qui vont bientôt reprendre le chemin de l’école, mais aussi à tous ceux qui passeront par ici, silencieusement, avec volubilité…ou pas !

Publié dans humeurs | 116 commentaires

Jeudi poésie en vert et contre tout !

Logo des jeudis poésie pour ceux qui écrivent...

Logo des jeudis poésie pour ceux qui écrivent…

La pause commencera vraiment dès la fin de cette semaine (déjà bien entamée), je m’étais engagée à assurer ce dernier jeudi-poésie  « vert » mais je ne suis pas sûre que tout le monde ait suivi… Nous ne sommes pas nombreux(ses) ! A partir du jeudi 9 juin, c’est Martine, notre Écriturbulente qui assurera l’intérim et prendra le relais jusqu’à mon retour, je vous laisse le lien vers sa page et je la remercie très fort de continuer ces jeudis auxquels je tiens beaucoup ! Je vous suivrai de loin mais je vous suivrai !

Aujourd’hui, nous pouvions écrire un poème, en vers ou en prose ou, présenter une poésie d’un auteur. N’ayant pas eu le temps d’écrire un poème, j’en ai ressorti un ancien de mes vieux carnets, certains l’ont déjà lu ailleurs, je l’ai un peu modifié . Je devais être très en colère quand je l’ai écrit (je ne me reconnais pas trop en le lisant mais allez savoir ce qui dort dans l’inconscient😀 )…Voici les quelques rescapés, ami(e)s de la poésie… qui ont poétisé avec moi ce jeudi :

celles (et celui) qui ont écrit une poésie :

1 – Emilie est allée, nue et en string, à la rencontre de « l’Orage » !
2 – Asphodèle vous ressert « Les mains nues de la rage » (ci-dessous)
3 – Monesille aussi « recycle » mais nous offre un « Porte-bonheur » ! Merci🙂
4 – Valentyne nous parle de « l’itinéraire d’un enfant gâté ».
5 – Carnets Paresseux, fabulise  (en affabulant comme un Dodo), « En attendant le dernier pont ».

celles qui nous présentent un poète :

1 – Martine  nous présente un poème sans titre, lui même extrait de Plantain 1921 in « Requiem Poèmes sans héros » d’Anna Akhmatova.
2 – PatchCath est remontée jusqu’au XVIIIème siècle pour nous présenter un « Fleuriste et des légumes » ! (Cette fable extraite du livre des fables nouvelles mises en vers par Mr Richer et dédiées à Son Altesse Sérénissime Monseigneur Le Prince de Conty avec Privilège du Roy du 18ème siècle.)
3 – Lilou a déniché un poème du chanteur des Doors, Jim Morrison.
4 – Soène, en rose de mai qu’elle est a rencontré Renée Vivien et d’autres roses…à « l’Intérieur »

LES MAINS NUES DE LA RAGEécrire maya47000Que veux-tu que je te reprenne
toi qui ne m’a rien laissé ?
rien donné avant de me lâcher
comme un vieux porte-clés
dans une bouche d’égout
qui puait la mort
et me renvoyait au néant.

Que veux-tu que je dise de toi ?
Aujourd’hui que le temps a passé,
que je devrais avoir oublié
les rancoeurs et les rancunes
comme il est humain de le faire…

Parce que, paraît-il,
avec le Temps,
seuls restent en nos mémoires
les souvenirs heureux.
On décapite ceux
qui nous ont tordu les tripes,
cloués au lit avec une mauvaise grippe
pendant des jours,
à se demander
s’il fallait continuer
de vivre en rampant
de dormir en pleurant
de marcher les jambes coupées
La bouche sèche d’amertume
les yeux noyés de brume
Sous une pluie insatiable
qui n’arrêtait plus de tomber,
vortex inéluctable
des amours consumées…

Foutaises que ces souvenirs heureux !
J’ai encore mal
aux bleus tatoués sur mes bras,
dans mon cou et à l’orée du coeur.

Je sens vibrer encore,
corde sensible du désaccord,
la rage qui a été
ma compagne
dans ce long après,
ce désert que j’ai traversé, des épines
fichées dans les mains ;
et je me souviens même
avoir marché sur les mains…
pour ne plus sentir le sang noir âcre et malsain
qui empoisonnait

ma vie.

Et même, longtemps après l’après,
alors que nous vivons aujourd’hui
dans un autre monde
dans une autre vie,
Que j’ai replantée
avec les mains nues de la rage,
oui quand je repense à toi,
à ce que tu m’as fait,
loin de moi l’envie chrétienne
de tendre l’autre joue !

J’aimerais Ô que j’aimerais parfois
t’enfoncer un poignard
dans le coeur
et regarder le sang
se vider de ton corps hagard,
sans éprouver un cent
de pitié.

Tu peux mourir
dans les pires souffrances,
te faire brûler
sur un bûcher funéraire
ou te faire dévorer
par les vers,
je ne bougerai pas un cil.
Tu m’as refilé ta haine de pierre
indélébile.

C’est tout ce que j’ai à te rendre
pour continuer ma route
sans me pendre.
Pour galoper loin

des tas de cendres
qui ensevelissent les années

Perdues…cheval blanc au galop dans un nuage d'écume sur xaxor com

©Asphodèle.

 

Publié dans poésie, POESIE DU JEUDI | Tagué , , | 62 commentaires

PAUSE, ce n’est qu’un au-revoir…

La pause vagueLa vie est ainsi faite, pleine de surprises et d’aléas parfois désagréables qui s’installent et nous chahutent, nous bousculent, nous roulent dans la farine (ou sur le sable coupant des fortes vagues)… A force, on s’essouffle, voire on s’épuise … Surtout quand on n’en dort plus, nuit après nuit, depuis des mois ! Lire la suite

Publié dans PAUSE | 155 commentaires

LE DEFI DU 20 : avec Soène, en cuisine ! Voui !

a cuisine défi 20 pour logo(1)EDIT DE 22H : à la demande générale (d’Emilie), je mets les photos de la parmigiana):D

Soène en cuisine  ! déjà il y a quelque chose qui sonne (so’N) bizarre, voire un anachronisme, une des sept erreurs, un os dans le poisson !!! Warf ! On sait qu’elle n’a pas le temps (elle n’en a jamais eu, ce n’est pas maintenant que ça va commencer), alors en perdre à « faire la cuisine », vous n’y pensez pas ! Mais quand j’ai vu son thème, là, je me suis dit que c’était l’occasion de participer à ce Défi du 20, qui un peu comme l’Agenda Ironique (même si les deux n’ont rien à voir), change de mains chaque mois ! Et puis pour Soène, je ne pouvais pas rater le coche ! Parce que si elle n’aime pas vraiment cuisiner (elle le fait très bien pourtant), elle est fine gourmet(te) (pas lyonnaise pour rien) ! Alors pour l’occasion (mois espagnol chez Sharon oblige), je lui ai préparé des coquilles Saint-Jacques (de Compostelle évidemment😉 ) avec une sauce safranée, sachant qu’elle est plus bec salé que sucré ! Moi aussi d’ailleurs, même si je « pâtisse » de temps à autre, c’est souvent pour les autres ! Lire la suite

Publié dans En cuisine | Tagué , , , , | 62 commentaires

Jeudi poésie avec Alejandra Pizarnic

Logo du jeudi poésie pour présentation d'un poète.

Logo du jeudi poésie pour présentation d’un poète.

Le mois espagnol bat son plein chez Sharon, après la cuisine dimanche, direction l’Argentine  pour vous faire découvrir Alejandra Pizarnic, née en 1936 (dans une famille juive polonaise qui avait fui le Nazisme) et morte à 36 ans par suicide supposé. Une poétesse reconnue de son vivant en Argentine et dans le monde hispanophone. Prisonnière de son mal de vivre, elle n’a qu’une nudité crue à donner, celle de son âme tourmentée. Le brillant site « Esprits Nomades », en parle merveilleusement bien, même si l’article est long, il a le mérite d’être complet… Pour ceux et celles qui seraient intéressés, c’est PAR ICI… Ne présenter qu’un seul poème de cette auteure alors qu’elle a écrit sa vie dans chaque poème ou dans son journal est un peu réducteur, c’est pour cela que je vous mets le lien vers Esprits Nomades (il y a d’autres sites qui en parlent…). Lire la suite

Publié dans Littérature espagnole, poésie, POESIE DU JEUDI | Tagué , , , | 59 commentaires

Holà ! Des boulettes espagnoles pour le dimanche des marmitonnes !

logo gourmand en Espagne !Le mois espagnol est revenu avec les premiers rayons de soleil de mai et nous voici à plancher sur des recettes de la péninsule ibérique ou d’Amérique du Sud ! Donc le mot d’ordre de notre Cheffe Syl. était : « Dimanche, on cuisine espagnol ! » « Oui Cheffe ! »… Depuis qu’elle regarde des émissions où ça crie dans tous les sens, on file doux…

Une des premières recettes que j’ai su faire me vient de ma première ex-belle-mère espagnole. Tous les dimanches nous avions droit aux boulettes à la sauce tomate et leurs spaghettis (bon d’accord, elle avait grandi à Marseille, il y a eu des mélanges)…

Vamos ! Lire la suite

Publié dans En cuisine | Tagué , , | 49 commentaires

LES PLUMES 52 – LES TEXTES DE LA « PEUR » !

Logo Plumes aspho 4 ème tiré du tumblr vanishingintocloudsHeureusement que le pont de l’Ascension a permis à certains d’écrire un texte, c’est pratique ! Mindounet prends-en de la graine, toi qui profites de tes ponts pour paresser, arf ! Bon, j’ai écrit à l’arrache (ça devient presque une habitude) et comme dirait Sharon ce sera un texte *j’ai-fait-ce-que-j’ai-pu*… Pas de pont (ni de vacances) pour ceux qui ne travaillent pas !

Par ordre d’arrivée des liens, voici les 22 participants (moi comprise) : Lire la suite

Publié dans écriture, LES PLUMES by Asphodèle | Tagué , , , , , , | 52 commentaires

LES PLUMES 52 – résultats de la collecte de mai, ohé !

Logo Plumes aspho 4 ème tiré du tumblr vanishingintocloudsEDIT DE 11 H le 3 MAI 2016 : un mot a été oublié et attention, celui de Monesille, il s’agit de « MÉCHANT« , ce qui en fait 14...  So sorry !  Bon, une collecte pauvrette aujourd’hui, on sent les départs en vacances des uns, les déménagements des autres et le nez en l’air pour  ceux qui font les aqueducs de mai (je ne cite personne, il se reconnaîtra, arf !)  !  Ça tombe bien qu’il y ait peu de mots, je vous ai préparé trois titres de livres à insérer dans votre texte pour samedi. Pour corser un peu la chose… Voici la liste des 14 mots (rhaaa ça va nous porter la scoumoune vous croyez ?), le dernier étant le mien, comme d’habitude : Lire la suite

Publié dans écriture, LES PLUMES by Asphodèle | Tagué , | 150 commentaires

Les Plumes 52, la collecte de mai est arrivée avec le muguet !

Logo Plumes aspho 4 ème tiré du tumblr vanishingintocloudsCoucou ! Coucou ! Vous l’entendez en ce moment chanter ? Il est à fond. Il paraît qu’il faut toucher de l’argent dès qu’on l’entend (un louis d’or même, mais ça se trouve où ça maintenant ?) pour être riche toute l’année ! Bon, depuis le temps que j’entends le coucou …no comment ! Tout ça pour vous dire…je ne me souviens plus ? Mais si, ne vous inquiétez pas ! Justement, que vous inspire le mot :

PEUR

Ha ha ! Vous pensiez à quoi ? Allez, pensez surtout que vous n’écrirez pas forcément sur ce thème qui n’est que la « base » pour collecter des mots et qu’il y aura une surprise ce soir, comme la semaine dernière… Vous avez jusqu’à 20 heures pour me laisser un mot en commentaires.

Les nouveaux qui souhaiteraient participer sont invités à lire le règlement avant, c’est ICI que ça se passe !

Je vous souhaite un bon lundi et vous offre à nouveau tout plein de muguet (pas de mon jardin, pas encore (patience !) pour que ça aille mieux !a muguet dans plat

Publié dans écriture, LES PLUMES by Asphodèle | Tagué , , , , | 158 commentaires

Le menu sorcière du dimanche après la nuit de Walpurgis !

logo syl gourmandises 2016Notre Cheffe des Marmitonnes a de ces idées parfois, je vous jure ! Il faut s’y plier, c’est la Cheffe ! Alors pour les initiés, dans la nuit de samedi à dimanche, (la nuit qui vient de passer) (du 30 avril au 1er mai) c’était Belthaïne chez les Celtes, le pendant printanier de Samaïn, fin octobre plus connu sous le nom d’Halloween. Au cours de cette nuit de Walpurgis qui célèbre le passage des ténèbres à la lumière, ou de l’hiver au printemps pour les plus pragmatiques, les sorcières se réunissent en Sabbat, des feux de joie s’allument dans les régions (au Nord surtout) qui fêtent l’évènement. Il nous fallait donc concocter un plat « magique », propre à transformer les crapauds en prince ou un truc de ce genre ! Lire la suite

Publié dans Challenge Les livres de cuisine de Syl, En cuisine | 96 commentaires

La poésie du jeudi moitié -moitié !

Logo des jeudis poésie pour ceux qui écrivent...

Logo des jeudis poésie pour ceux qui écrivent…

Un jeudi poésie « vert », c’est-à-dire où nous pouvions écrire un poème. Je n’ai pas eu le temps mais … ce n’est pas comme si je n’avais rien dans mes vieux carnets ! J’en ai retrouvé un (qu’une ou deux personnes -seulement- ici on lu) qui correspondait  à ce début de semaine … Comme quoi le temps passe mais rien ne change vraiment pour certaines choses ! Ont poétisé avec moi aujourd’hui, moitié-moitié : Lire la suite

Publié dans écriture, poésie, POESIE DU JEUDI | 51 commentaires

Une tarte aux pommes et aux noix pour un dimanche frileux !

logo syl gourmandises 2016Beaucoup de marmitonnes sont en vacances, alors je n’allais pas abandonner Syl et ses projets de tarte comme ça ! Comme j’ai beaucoup cuisiné ce week-end, j’ai opté pour la tarte aux pommes facile et aussi parce que ça faisait longtemps que je n’en avais mangé et j’adore l’odeur des pommes qui cuisent dans la maison… Rien de compliqué, je vous rassure ! Lire la suite

Publié dans Challenge Les livres de cuisine de Syl, En cuisine | Tagué , , | 54 commentaires

LES PLUMES 51 – LES TEXTES EN A COMME AVRIL !

Logo Plumes aspho 4 ème tiré du tumblr vanishingintocloudsAprès une collecte d’avril échevelée, et à l’heure où je mets sous presse,  les 20 gentils participants (moi incluse) qui ont eu le courage d’écrire, sont, par ordre d’arrivée des liens : Lire la suite

Publié dans écriture, LES PLUMES by Asphodèle | 56 commentaires

LES PLUMES 51 – Résultats de la collecte en A comme avril !

Logo Plumes aspho 4 ème tiré du tumblr vanishingintocloudsBen dites donc, le printemps vous déchaîne ! Enfin… certains… Voici les 20 mots, le mien compris (le dernier) et la consigne supplémentaire dont je vous ai parlée ce matin !

Abeille, arabesque, ambre, arpenter, automobile, abricot, actif, azimuté, s’agenouiller, anamorphose, aimer, accroche-coeur, ajouter, affirmativement, approximatif, alléchant, ambiance, ahuri, agir, abreuver. Lire la suite

Publié dans écriture, LES PLUMES by Asphodèle | Tagué , , | 130 commentaires

LES PLUMES 51, la collecte d’avril qui file qui file…

Logo Plumes aspho 4 ème tiré du tumblr vanishingintocloudsBonjour à tous et contente de vous retrouver après cette quinzaine cahotique ! Bon, une collecte repoussée mais qui arrive ! Alors j’avais dans l’idée, de vous faire refaire une petite session alphabétique ! Qu’en pensez-vous les nostalgiques du « c’était mieux avant » ?:D Lire la suite

Publié dans écriture, LES PLUMES by Asphodèle | 177 commentaires