La poésie du jeudi avec Vénus Khoury-Ghata


chromo oiseau couronné ana-rosa(1)Pour ce jeudi, je vous présente une grande poétesse d’origine libanaise, qui ne vit pas ses deux cultures comme un « exil », mais comme une richesse ». Une grande dame des lettres francophones, bardée de prix. Je vous en parle un peu plus après le poème.

Ont poétisé avec moi aujourd’hui et je les en remercie :

1- Monesille : Le mois mouillé d’Henri Bataille
2 – Valentyne : L’amour de mes pensers de Pierre de Marbeuf
3- Marie et Anne ( Les Sorcières) :
4 – Carnets Paresseux avec un texte équin (Une histoire incroyable – 2 –), en prose renvoyant à des poésies également équines, pour combler notre Jument Verte… et parce que je le veux bien, aimant la prose de Carnets paresseux ! C’est une histoire en plusieurs épisodes, là c’est le deuxième, n’hésitez pas à aller lire le premier, vous ne serez pas déçus !
5 – Modrone-Eeguab : Le vase brisé de Sully Prud’Homme.
6 – Soène : La tombe dit à la rose de Victor Hugo (tiré de « Les voix intérieures)
7 – Nadael : Les Tuileries de Victor Hugo
8 – Laure de Micmélo : Hôpital dans la pénombre, de Igor Melamed
9 – LylouAnne : Camélia et pâquerette de Théophile Gauthier
10 – Sandrion : L’orage de Georges Brassens
11 – DimDamDom59 : « Poème à l’envers » de William Taurus
http://lecoindemapoesie.apln-blog.fr/2015/04/01/poeme-a-lenvers/

À YASMINE

Tu es mon point du jour
mon île colorée en bleu
ma clairière odorantedéjeuner sur l'herbe The simple life FBTu es ma neige volée
mon pétale unique
mon faune apprivoisé

Tu es ma robe de caresses
mon foulard de tendresse
ma ceinture de baisersguirlande fleurs tinkerbell2477 tumblrTes cils épis de blé
tes gestes moulin à vent
et l’on pétrit le rire
dans la cuve de ta bouchea affiche rouge enfant fille nounoursTu es mon pain dodu
mon nid

Vénus Khoury-Ghata, Anthologie personnelle (1997). Prix Jules Supervielle 1997.

a Venus-KhouryVénus Khoury-Ghata est une femme de lettres française née au Liban en 1937 qui vit à Paris depuis 1972. Après avoir été Miss Beyrouth en 1959, originaire du village de Khalil Gibran , elle écrira pour rendre hommage à son frère qui était poète (non publié), revenu drogué de France (en 1954) et interné par leur père, il sera lobotomisé. Aussi elle décide d’écrire, pour « remplacer » ce frère au cerveau à jamais éteint. Sa fille Yasmine, à qui est dédié ce poème naît en 1975 à Paris d’un second mariage. Elle a publié une vingtaine de romans et autant de recueils poétiques. Elle est membre de dix jurys littéraires dont ceux de l’Académie Mallarmé et des Prix France-Québec, Max-Pol Fouchet, Senghor, Yvan-Goll ainsi que du Prix des Cinq Continents de la Francophonie.
Elle a reçu en 2009 le Grand Prix de poésie de l’Académie française. Et bien d’autres encore…

Advertisements

34 réflexions au sujet de « La poésie du jeudi avec Vénus Khoury-Ghata »

  1. J’aime beaucoup cette poétesse 🙂

    Tu es ma neige volée
    mon pétale unique
    mon faune apprivoisé….

    Faune m’interpelle . J’ai lu fauve à la première lecture …
    Bisessss

    • Aifelle, moi je reçois un mail « Les poèmes de la quinzaine » où sont proposés 3 poèmes, je l’ai pris là aussi mais je suis allée lire à plusieurs endroits la vie de cette femme, c’est assez extraordinaire ! Et je n’ai pas trouvé d’autres poèmes d’elle sur le Net, il faudra que je m’achète un recueil…

  2. Snif tu m’as oubliée, pourtant j’ai déposé mon lien encore hier 😄 Pas grave je repasserai, comme je ne suis pas encore bien réveillée j’en profiterai pour te lire plus attentivement. Bisous bisous.
    Domi

    • Non Domi, je ne t’ai pas oubliée mais hier j’ai déconnecté à 22h30 par là et c’est déjà trèèès tard pour moi (faut pas pousser non plus) et ce matin, ma wifi buguait, je n’ai pu t’ajouter qu’à 9 heures ! 😥 Alors maintenant tu me laisseras ton lien la veille avant 18 heures, sinon il y aura des pénalités ! D’autant qu’il Y A 15 JOURS ENTRE DEUX SESSIONS, hé ho hein !!! :mrgreen: !!! Je ne suis pas branchée comme toi moi, je lis aussi… Bises et bonne journée ! Tu me copieras quand même 100 fois (à la main) « j’amènerai le lien du jeudi poésie à Asphodèle avant 18h le mercredi soir » !!! 😆

      • Tu es dure avec moi 😦 Mais voulant me racheter je te fais ça au plus vite, si longtemps que je n’écris plus à la main cela me fera le plus grand bien 😉
        Superbe poème qu’elle a écrit cette grande dame à son enfant. Merci pour les belles illustrations qui se marient à merveille avec le poème.
        Bises

        • Non mais Domi, arriver à 23H39 !!! et me dire, la lippe enfarinée, qu’il « est moins tard que prévu » !!! 🙄 Même pas tu as le droit de répondre, allez au piquet ! Moi j’écris toujours à la main, je ne peux pas commencer un texte, un billet directement sur l’ordi, ça commence toujours avec du papier… Bises 😉

  3. Que c’est doux!
    J’aime bien le « pain dodu ».Je dis souvent à mes enfants qu’ils sont tendres comme du bon pain chaud!
    Bon je suis obligée de déconnecter…
    Je t’embrasse

  4. Très joli, pétulant et comme dit Emiie, j’aime particulièrement le pain dodu. Mais la caresse tendresse, souvent évoquée en poésie ou en chanson,reste éternelle. Bises et à ttds.

  5. Isa, j’ai adoré ce poème ainsi que son auteure !
    Merci de cette jolie découverte, un poème tout en élégance, superbe. Tu l’as parfaitement illustré, bravo.
    Un énorme merci de tes commentaires chez moi, tu es un amour, ils m’ont fait chaud au coeur.
    Doux bisous,
    Lylou

  6. N’ayant pas lu le titre j’ai pensé à un poème d’amour, mais la photo de petite fille vient tout éclairer ainsi que tes explications et l’émotion est montée, ..
    Bises

    • Merci les Sorcières de votre passage, contente que ce poème vous ait touchées et j’en profite pour vous souhaiter de Joyeuses Pâques tout en sucres et autres délices chocolatés !!! 😀

  7. Je ferai « So’N poil à gratter ». Bien écrit d’accord mais ça ne me titille aucun sens 🙄
    Faut dire que ta Culture, Miss Aspho, est tellement immense et bien plus diversifiée que la mienne 😉
    Moi, ce que j’aime, c’est ton choix d’images 😆
    Gros bisous

    • Soène, il n’avait rien d’extraordinaire, c’était juste une ode à la maternité ! 😉 Si tu aimes les images c’est déjà ça ! Alors, tu sors la tête de tes roses ??? hi ! Bises ensoleillées (tu dois galoper en tous sens avec ce temps !!! 😀 )…

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s