Aujourd’hui féminité : 5/366


Logo réels Queneau2Sujet téléphoné avec la « Journée de la femme » dont j’éviterais de dire ce que j’en pense. Féminité ou ? Intimité de la femme, mystères, hormones, glamour, coquetterie parfois jusqu’à la futilité…dans l’imaginaire collectif ? Opposition à masculinité. Une femme « masculine » n’est pas bien vue dans notre société, certains la regarde de travers alors que, paradoxe, on loue le « côté féminin » de certains hommes, comme un plus ! Comme Pia Petersen, cette écrivaine formidable (ICI j’en ai parlé), je persiste à croire que la femme doit d’abord se « définir en tant qu’être humain ». Après, peut-être pourrons-nous parler sereinement de ce qui se fait ou pas en matière de féminitude…

©Asphodèle – 8 mars 2015

Mots : 105
Sur le vif : oui
Éléments du réel : oui
En accord avec le sujet : oui.

Demain 9 mars : « debout dans ».

Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Participent à cette folle aventure :

Valentyne, sur son blog « La jument verte« , Fred Mili, sur « Histoire et Nouvelles« , Marlaguette, sur « Destinée de pacotille« , Jacou, sur « Les mots autographes« , Dominique, sur « Un esprit sain dans un corsage« , Asphodèle, sur « Les lectures d’Asphodèle, les humeurs et l’écriture »Martine, sur « Mon carnet à Malices » Croc, sur « Des mots et des images » . Martine sur le blog Littér’auteurs. Rebecca Zartarian-Arabian, ICI. Nadael sur « Les mots de la fin« . Prudence Petitpas, ICI. MarieJo64 (lien du 7 mars laissé ce matin dimanche 8 mars).Logo pour 366 réels queneau

Publicités

45 réflexions au sujet de « Aujourd’hui féminité : 5/366 »

    • ^-^Martine^-^ quand j’ai lu ton réel j’ai eu un choc ! Diantre ! Vlà que nous devenons télépathes ! Incroyable ! J’y tenais à ce féminitude qui se différencie gracieusement de féminité…en le complétant !

    • Sharon, je pense qu’Instinct primaire devrait être au programme dès la 5ème, au moins la 4ème… Je pense aussi que les parents et les professeurs devraient tenir ce langage aux filles…plus souvent, beaucoup plus souvent, ça éviterait des catastrophes ! 😉

      • Je l’ai prêté à une amie : elle m’a envoyé un texto avant-hier pour me dire à quel point elle l’avait aimé.
        Hélas, ce langage n’est pas du tout tenu. Je me rappelle celui tenu par les profs à mon époque : « prenez soin de vous pour protéger vos futurs enfants » ou bien « vous serez toutes mères à 18 ans ».

        • Sharon je l’ai prêté, offert, il faut que je me le rachète ! A mon époque, on nous envoyait dare-dare au planning familial ! Et pas question dans l’esprit des « jeunes filles » d’être mère à 18 ans (sauf rares cas catholicisés)…

    • Val-Grenouille, justement : c’est aux femmes aussi de mettre les points sur les i, de ne pas se laisser traiter comme des objets, je te conseille vraiment de lire Instinct primaire de Pia Petersen (un tout petit livre) ! Il fait un bien fou car elle dit tout haut ce que des milliers de femmes pensent tout bas ou n’osent pas dire de peur de voir leur vie sociale rapetissée…

      • Il ne faut surtout pas oublier que c’est nous, les mères, qui élevons nos enfants (n’en déplaise au patriarcat récurrent), et que c’est nous, les mères, qui leur prescrivons (pas toujours consciemment, certes) des valeurs qu’ensuite nous déplorons.

        • Ha mais martine, je suis tout à fait d’accord et pour avoir élevé un garçon je sais de quoi tu parles ! Seulement voilà, quand tu lui inculques certaines valeurs démolies par le père et la grand-mère (mama italienne) une fois par semaine, le résultat n’est pas probant… à mon grand désespoir ! Mais bon, il en reste quelque chose, c’est un garçon charmant…pas macho et qui met la main à la pâte ! 😉

    • Pfff, quoi d’autre ? Regarde un peu les « jeunes filles » d’aujourd’hui qui ont le choix et font reculer (malgré tout) les droits des femmes et je ne parle même pas des droits qui n’existent pas ou plus dans certains coins du globe où la femme est moins considérée qu’un animal ! 😉

    • Sara, c’est un exercice de style initié par Raymond Queneau, aujourd’hui il fallait parler de la « féminité », j’ai dit ce que j’en pensais mais chacun en pense ce qu’il veut, d’où l’intérêt de cet exercice qui confronte des avis divers et variés sur un même sujet ! 🙂

  1. Vaste sujet et l’attitude des jeunes femmes d’aujourd’hui me laisse souvent sans voix ; on dirait qu’elles veulent retourner à la passivité des générations précédentes. Elles se laissent « objetiser » avec une facilitié déconcertante et elle ont intégré les codes sexuels des garçons sans se poser la moindre question sur le respect de leur corps et de leur propre désir.

  2. Je mets peu à peu mon blog à jour, et je participe à cette folle aventure en me demandant depuis le début du mois de mars si je tiendrai au fil des semaines à venir…
    Bonne semaine !

    • Eva, c’est une contrainte certes mais on y prend goût en pensant dès le matin au sujet, on note sur un carnet et ensuite on écrit en essayant de ne pas dépasser, d’être dedans…C’est chouette et stimulant tu verras ! 🙂

    • Mijo, comme je te l’ai dit, ce n’est pas moi l’organisatrice et ce n’est pas à moi de recenser les liens mais j’ajoute avec plaisir ceux des copains-copines participants, nous ne sommes pas tant que ça ! En l’occurrence, je le mettrai à la fin de mon billet avec les autres (quand j’aurais fait mon billet, une journée avec Plumes est déjà bien remplie : ça va faire 3 billets aujourd’hui !!!^^). Cela dit si tu le fais tous les jours comme les autres participants, pas besoin de me laisser ton lien, je t’ajoute avec le lien vers ton blog comme je le fais depuis le début, j’ai juste un copié collé à faire en fin de billet… Bises 😀

  3. je ne me suis jamais sentie menacée dans ma « féminité », heureusement ! Et je plains très sincèrement celles qui ne peuvent s’épanouir ou s’exprimer sans en être châtiées. Et il y en a tant ! Il faudra toujours lutter contre les courants conservateurs et misogynes, c’est une évidence. Bisous

    • Mijo, nous sommes d’une « bonne » génération qui a bien profité de la liberté accordée aux femmes grâce aux féministes. C’est la condition de la femme qui est menacée partout et pas seulement dans les pays où règne la barbarie. Dans nos sociétés occidentales, on assiste à un recul des droits assez phénoménal, oui il faudra se battre ! 😉

  4. Ah ben voilà que mon image ne s’est pas affichée donc je recommence après l’avoir hébergée pour t’éviter des désagréments en espérant qu’il ne soit pas trop tard 😦

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s