Catherine Ribeiro plus Alpes et Diborowska


Vous souvenez-vous de Catherine Ribeiro et de son groupe Alpes qui nous concoctaient de la pop de qualité à partir de 1971! ? Et des textes prônant l’amour, la paix et un certain engagement… La voix rauque, sensuelle, extraordinaire de Catherine Ribeiro m’a toujours fait penser à une course de chevaux au galop, des chevaux sauvages, libres d’entraves. Et cette chanson est ma péférée ! Bon, une de mes préférées…avec « Jusqu’à ce que la force de t’aimer me manque », « Ame debout », etc.

 Après une période yé-yé de 1960 à 1968 (année où elle fera une tentative de suicide), elle décide de ne pas être une « cover-girl ». Elle s’associe alors avec le groupe Alpes et devient « la passionaria rouge », icône de la Beat Generation (de la mienne en tout cas !), j’ai eu l’occasion de la voir à la Fête de l’Huma en 1973, bah oui, c’était un des rares endroits à l’époque où on échappait à Cloclo, Joe Dassin ou Mike Brant ! J’étais très jeune, je sais, mais sa voix, ce qu’elle dit surtout m’ont toujours donnée des frissons.  Et elle n’a pas changé, ou si peu !! (Photo prise sur son site, par Marianne Rosienstiehl). Pour sa bio complète Wiki, ici. (le lien MARCHE, si, si, j’ai vérifié !!)

J’ai voulu savoir ce qu’elle était devenue, et bien ceux qui l’auraient connue, suivie peuvent se rendre sur son site . Elle reste toujours très « confidentielle » malgré tout !

Cette jolie dame, née en 1940 a refait un concert exceptionnel au Bataclan en 2007, puis  a sorti un CD en 2008 mais qui en a entendu parler ? Il faudrait écumer la presse spécialisée ! Avec Internet, plus d’excuses, me direz-vous ! Et vous pouvez écouter des extraits sur Youtube ou Dailymotion… Et je suis sûre que beaucoup d’entre vous aimeront !

17 réflexions au sujet de « Catherine Ribeiro plus Alpes et Diborowska »

    • J’ai presque honte de le dire mais après l’avoir écouté en boucle pendant …allez….dix ans, je l’avais quasiment oubliée. C’est en retrouvant son vieux vynile au grenier (tout gondolé) que les souvenirs ont afflué ! Je la réécoute avec plaisir !! 😉

    • Je ne crois pas l’avoir vue dans ce genre d’émissions !! Aujourd’hui ce serait plutôt Taratata et encore !!^^ Elle ne doit pas vendre beaucoup de disques et j’ai cru voir qu’elle avait perdu son mari (et complice) récemment), c’est son fils qui lui fait les arrangements !

  1. Ping : Melocoton avec Colette Magny ! |

  2. avant hier avec ma soeur nous nous mîmes à parler de cette femme que nous avions tant écouté. comme tant de choses essentielles, nous l’avions oubliée. du moins c’est ce que nous avions cru avant de l’écouter. frissons intacts.

  3. Je vous remercie toutes et tous mais vous parlez de moi au passé. Or, je suis toujours là et je n’ai pas encore dit mon dernier mot.
    Je vous embrasse même de loin.
    Catherine RIBEIRO.

    • Catherine, je suis si émue ! Je sais bien que vous êtes vivante et même encore très active, je m’étais rendu sur votre site avant de publier mon billet sur Dibrowska ! Mais c’est vrai que vous n’êtes pas (vous ne l’avez jamais été vraiment) très médiatisée ! Votre disque m’avait suivie à Nouméa dans les années 1980 et il a fini par se perdre mais je vous écoute toujours avec autant de plaisir et je ne suis pas la seule !
      Je vous embrasse aussi, je suis rose de plaisir !!!:) A très bientôt, je serai la première à acheter votre nouveau disque !!!

  4. Alors là c’est un vrai bonheur ! Moi aussi j’avais un peu oublié sa voix mais pas le nom. Et avoir un mot de l’artiste c’est vraiment exceptionnel ! Il est pourtant indéniable que nous sommes envahis de sons dissonants de très mauvaise qualité et l’on porte aux nues leur « compositeur » comme des artistes de talent. Coup de coeur vraiment qui va illuminer ma journée de mise à jour de mes blogs courrier etc…avant de repartir le 30 janvier pour Cuba histoire de faire « sécher » mes os. Je n’oublierai pas les cartes postales à toutes.
    avec le sourire

    • Lilou, surtout qu’elle a laissé ce commentaire un an après le billet il me semble, je n’en revenais pas !!! C’était LA chanteuse de mon adolescence quand j’étais en pension, je l’écoutais tous les soirs, j’ai trimballé ce vynile pendant des années ! Je vais me racheter le CD ! Tu repars ? Petite veinarde ! 😀 Et merci d’avance pour la carte ! ç_^

  5. Je débarque par hasard dans cet échange de « post’s » qui m’émeuvent au plus haut point. Je me souviens de ce magnifique concert à la cathédrale Saint Michel lors duquel Catherine avait été appelée « La Vierge Noire » par la presse pour ce grand moment musical. Des extraits de ce concert se trouvent sur You Tube et je m’y suis reconnu parmi les spectateurs. Ca m’a fait un foutu choc. J’écoute toujours cette musique belle et « âcre », sensuelle et splendidement contestataire. Un Hymne à la paix aussi… de la beauté pure (Je possède trois 33 tours; ce qui facilite ce bonheur d’écoute encore actuel). Je souhaite bon vent aussi à Catherine puisque j’ai vu son petit message sur ce blog. Bisous à toutes et à tous. Philippe

    • Bonjour et bienvenue ici Philippe, tu as dû être ému de te reconnaître effectivement ! J’ai quitté la France entre 77 et 85 et avant j’étais en pension donc hormis la Fête de l’Huma, je ne l’ai pas vue ailleurs… Les 33 tours que j’avais d’elles se sont gondolés dans le bateau entre la Nouvelle-Calédonie et la France, et comme les CD débarquaient sur le marché, je ne les ai pas rachetés, je le regrette ! A cette époque, je ne pensais pas que les vyniles puissent disparaître un jour, c’était hors de mon champ de réflexion, et pourtant…
      Bonne continuation ! 🙂

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s