L’ARDEUR d’Anna de Noailles pour Le Printemps des poètes chez Gwénaëlle


Malgré mon absence et mes silences, je lis et surtout de la poésie car elle a un pouvoir de réconfort et de consolation indicibles. Alors pour être raccord avec le thème « L’Ardeur » de la 20ème édition du Printemps des Poètes, je vous offre ce poème d’Anna de Noailles qui sait de quoi elle parle…Je rejoins Gwénaëlle et son « PRINTEMPOETISONS », clic ICI,  qui associe poèmes et oeuvres d’art faites par elle-même ainsi qu’Emilie Berd qui participe également.

L’ardeur

Soit plein de parfums comme un vase,
Et contienne jusqu’à l’extase
La force vive ou la langueur.

Avoir la douleur ou la joie,
Pourvu que le coeur soit profond
Comme un arbre où des ailes font
Trembler le feuillage qui ploie ;

S’en aller pensant ou rêvant,
Mais que le coeur donne sa sève
Et que l’âme chante et se lève
Comme une vague dans le vent.

Que le coeur s’éclaire ou se voile,
Qu’il soit sombre ou vif tour à tour,
Mais que son ombre et que son jour
Aient le soleil ou les étoiles…

Anna de Noailles, Le coeur innombrable

Publicités

52 réflexions au sujet de « L’ARDEUR d’Anna de Noailles pour Le Printemps des poètes chez Gwénaëlle »

  1. Quelle belle participation ma belle brune !
    De coeur et d’étoiles, comme j’aime. Avec des illustrations qui te ressemblent tellement, surtout la femme dans les nuages… je suis heureuse de te voir par ici.
    Gros bisous célestes
    ¸¸.•*¨*• 💜

    • Je fais ce que je peux ma Céleste ! J’aimerais participer tous les jours, j’ai des poèmes plein la besace (persos ou autres) mais ce n’est pas toujours possible… Si ça se maintenait ainsi, alors j’envisagerais d’être plus présente mais pas aux dépens de mon malade qui est très en demande, tout le temps… (et parfois c’est chaud 😦 )…
      Gros gros bisous de tout ♥

  2. Magnifique très chère Isa. Comme Celestine je suis très heureux d’y glisser quelques mots, une langueur exquise, un divin égarement, de l’obscur et du clair, de la vie. Gros bisous edualciens. A ttds.

    • Et moi je suis ravie de tes bisous edualciens !!! 😆 Contente de vous revoir ici Gentleman des plaines et non moins Old sport à la Fitzgerald !!! Gros bisous, à ttds tu sais où 😉 ♥

    • Merci ma Sandrinette, j’aurais tant à dire sur mes lectures et même avec des poèmes pour mes ex jeudis poésie mais là ce n’est pas possible, je fais au coup par coup, comme ça se présente ! 😦 Gros bisous♥

  3. J’ai ce recueil d’Anna de Noaïlles, une de mes poétesses préférées. Merci pour ce billet qui te ressemble et ça fait tellement plaisir de te retrouver, même brièvement.

    • Aifelle, j’ai un recueil mais je ne sais pas si c’est celui-ci, je l’ai descendu dans les étagères du bas (quand j’avais commencé mon grand rangement, avant que…) aussi j’avais la flemme de redescendre (avec l’oxygène, le fil, c’est tout un bazar à chaque fois ! 😆 ). Je suis contente moi aussi quand je peux passer une tête ! 😉

    • Ma So’N , Anna de Noailles était une grande, tous ses poèmes ne sont pas excellents mais globalement, elle était fortiche quand on voit la somme de ce qu’elle a écrit ! Ho oui il en faut de l’ardeur…et du coeur à l’ouvrage aussi… Je t’embrasse♥

    • Oui Emilie, penche-toi, elle a beaucoup écrit, alors forcément certains de ses poèmes sont moins bons ou en ce qui me concerne me touchent moins mais dans l’ensemble c’était une sacrée bonne femme !!! 😆 Gros bisous♥

  4. Un superbe choix que ce poème. A la première lecture, son rythme nous a déjà entraîné avant même d’en percevoir le sens.
    Une superbe illustration aussi : racines, ciel et un entre-deux miraculeux.
    Bises Asphodele.

  5. Ha mais voilà la grande prêtresse de retour…avec de la poésie.
    Noailles c’est une marque de café aussi il me semble mais cela n’a rien à voir…quoi que, on peut aussi poétiser devant un bon café ou dans un joli café !
    Bisous !

    • Mon Poussin, de retour est un bien grand mot, mais depuis que j’ai fini la réhab’ et pas encore commencé la kiné, j’ai des toutes petites plages de liberté alors j’en profite ! 😉 En grande amatrice de café que je suis, je n’ai jamais vu de Noailles qui est une ville par ailleurs où siège Bouygues, mais je ne connais pas tout non plus ! 😆 Et tout à fait d’accord pour poétiser dans un café, c’est d’ailleurs là que j’ai commencé en déclamant du Rimbaud sur les tables (bon OK, j’avais 16 ans 😆 ) ! Bisous Mindounet d’amour♥

  6. Comme je suis heureuse mon Aspho de te lire sur ton blog, surtout avec ce poème si beau, si délicat et tellement bien illustré, un régal pour tes lectrices.
    Je pense beaucoup à toi et t’envoie de gros bisous de réconfort. Affectueusement.
    Lylou

    • Merci ma Lylou, je passe sur ton blog aussi, en silence car laisser un message est souvent compliqué sur Blogspot mais j’admire tes tables et les paysages photographiés par Mr Lylou 😉 Je passe juste quelques instants ici, j’ai un peu plus de liberté pour l’instant alors j’en profite ! J’aimerais que ça dure et que je recommence à programmer des défis, poésie ou autres mais ne rêvons pas trop fort… Je t’embrasse affectueusement♥

  7. Quel beau poème… Je connais mal l’oeuvre d’Anna de Noailles et cette lecture me le fait regretter. J’aime aussi lire de la poésie qui me semble parfois plus vivante que les romans.
    Bonne soirée et toutes mes pensées.

    • OH OUI, j’acquiesce quant à la vivacité de la poésie face à certains romans abscons ou soporifiques ! Anna de Noailles mérite d’être connue car dans son oeuvre immense, il y a quelques pépites dont on ne se lasse pas, cela signifie qu’il ya du moins bon mais c’est valable pour nombre de poètes…
      Bonne fin de soirée à vous Bonheur du jour, des pensées également pour vous…

  8. Quel bonheur de te voir dandiner aux airs joyeux de la poésie. Quand les cœurs se tourmentent, elle vient à la rescousse nous apprendre la vie, même si celle-ci nous tourne parfois le dos. Ce poème que tu as élu de la poétesse d’Anna de Noailles, est comme un bouquet d’étincelles qui répand le ciel sous nos yeux ébahis.
    Merci Aspho, pour l’amour que tu portes en ton cœur très haut en couleur, qu’il vente, qu’il neige ou qu’il pleuve.
    Je t’embrasse

    • Bizak…merci ! 😀 Mais euh…me dandiner ? Moi ? Il est vrai que je peux rester à terre un certain temps mais j’ai toujours de bonnes raisons de me relever et en cela la poésie m’a toujours soutenue, c’est ma béquille d’amour. Je t’embrasse pou ce commentaire cher poète♥

    • Oui Claudine, les rendez-vous du jeudi me manquent malgré le tourbillon dans lequel je suis prise(onnière), et en fonction de l’évolution de la situation, je devrais avoir une réponse partielle le 21, j’essaierai de « faire quelque chose » mais je ne promets rien pour le moment, c’est très fragile. Gros bisous Claudine♥

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s