PAUSE INDÉTERMINÉE pour cause …


Tout a été très vite. AVC le matin et soins palliatifs le soir dans un coma avancé avec des lésions irréversibles au cerveau qui ne laissent aucune chance à l’espoir, à la vie. Je ne suis pas sûre de réaliser encore le tsunami qui se prépare, je sais juste que ma maman va s’en aller pour toujours, alors pour elle et en attendant de revenir, quand le chagrin sera plus supportable, cette chanson qui en dit tant…parce que moi, je n’ai plus de mots.

Sauf vous dire, à bientôt, mes amis blogueurs et plus pour certains, quand je le pourrai à nouveau…

Publicités

57 réflexions au sujet de « PAUSE INDÉTERMINÉE pour cause … »

  1. Comme je te comprends.trop même..
    Je viens de perdre 2 tres proches amies de 64 ans et 70 ans une le 2 avril, l’autre le 5
    Courage ma gentille Isa……
    Je sais comme parfois ça va si vite qu’on se demande si c’est vraiment vrai…………
    Je suis triste de te savoir dan sla peine comme ça………….
    Je reviendrai
    Je te fais de doux bisous …………..

  2. Oh Aspho, je suis désolée de l’apprendre et je ne peux que te souhaiter beaucoup de courage dans les jours qui vont suivre. J’ai perdu ma belle-mère l’année dernière, que j’appréciais énormément, et ce fut dur aussi. Je n’ose imaginer pour sa maman ce que l’on peut ressentir.

    Bisous et courage.

  3. Oh mon amie, aucun mot ne peut soulager ta peine en ce moment. Je peux juste te dire que je suis de tout coeur avec toi, je sais que tu as été une merveilleuse fille pour ta chère maman, tu l’as enveloppée de tout ton amour. Elle sera toujours là pour te guider et veiller sur toi.
    Je t’embrasse affectueusement et te souhaite beaucoup de courage.
    Lylou

  4. Courage, chère Amie – je sais ce que sont ces épreuves : les mots ne pansent rien.
    Sachez que votre Maman sera toujours auprès de vous et en vous pour vous guider et vous protéger.
    Il faut rester fort dans l’épreuve, c’est une grande preuve d’Amour envers nos chers Défunts, ce qui ne fait que les aider pour leur passage vers une autre Vie.
    De tout coeur avec Vous.

  5. Oh ma swapounette… je pense avec tendresse et compassion à toi. Tu auras vécu un temps très privilégié avec ta maman, ce qui te restera précieux. Et puis… on sera là après. Je t’embrasse très, mais très fort. Bon courage, Isa !

  6. Mes pensées sincères et chaleureuses pour elle, pour toi.
    Que la paix et l’amour l’accompagnent pour son passage.
    Amour et sérénité pour toi, beaucoup d’amour ❤
    Mes pensées encore et encore.

  7. Je ne suis plus présent sur ton blog depuis déjà quelques temps, mais je continue de te suivre, de loin… toutes mes pensées vont vers toi en ce moment difficile. Amitiés, sincères.
    Pascal

    • Je voulais dire la même chose, et à ma place, c’est exactement ce que ressens…plein de jolis petits moments…agréables et gais, mais aussi cette grande tristesse en pensant à ce qui est train d’arriver…

  8. Je suis désolée d’apprendre ça Isabelle, tu vis des moments insoutenables, je t’envoie mes plus affectueuses pensées et je pense bien fort à toi. Bisous

  9. Je sentais bien que quelque chose n’allait pas. Je t’embrasse très très fort mon Isa. Courage ! Je comprends ce que tu es en train de vivre pour l’avoir vécu avec mon père et mon grand-père. Les mots n’apaisent pas vraiment dans ce cas mais les marques d’amitié sont très importantes et permettent de tenir. De très très grosses bises.

  10. Que dire de plus que ce qui déjà a été dis par tous, je pense à toi très fort dans cette épreuve, et j’espère que tu es bien entourée, je t’embrasse très fort.

  11. Toutes nos meilleures pensées Isabelle du fond de notre lointaine Norvège; ce chagrin là nous ne le connaissons que trop bien, alors nous te souhaitons beaucoup de courage et bises de nous deux.
    Claudia et Wens

  12. J’ai connu ça l’année dernière. Je te souhaite du courage et reste bien attachée aux meilleurs souvenirs c’est le seul moyen de revenir à la surface.

  13. Je suis tellement désolée d’avoir compris la raison du carré noir.
    Une douce pensée pour toi et pour elle. Je ne l’ai rencontrée qu’une fois mais j’en ai gardé un souvenir plein de tendresse.
    Je t’embrasse très fort.

  14. Ma chère Aspho, que dire dans ces moments là ? Que le temps qui passe aide ? Des platitudes ? Je suis souvent démunie devant les personnes qui ont perdu un être cher et je bredouille souvent, ne sachant pas quoi dire qui pourrait les aider, les soutenir, éponger un peu de leur douleur…

    Sache que je suis de tout coeur avec toi et que j’ai une pensée plus qu’émue en voyant les pensées que Lydia avait publiée sur son blog.

    Bisous et tendres pensées vers toi. La grande causeuse que je suis ne trouve pas les mots… 😥

  15. Ma maman aussi a « fait » un AVC, et ne s’est jamais réveillée.
    Quand j’ai demandé si elle avait souffert, on m’a dit « non ».
    ça s’appelle Accident, donc, c’est violent et rapide.
    ça ne console pas mais la souffrance qui dure c’est intolérable.
    Alors ce qui me touche aussi en venant ici c’est que ma maman avait écrit une lettre dans laquelle elle demandait deux chansons pour ses obsèques : Le plat pays de Jacques Bref et La Mamma de Charles Aznavour.

    « Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d’inoubliables chagrins. Il n’est pas nécessaire de le dire aux enfants ». Marcel Pagnol.

    Mais ça va aller, sache-le…

    Toute ma sympathie en ces jours détestables !

  16. En passant je te souhaite du courage chère Asphodèle. La vie a de ses hauts et bas, qui nous contiennent et qui nous forgent pour continuer notre chemin. Mes amitiés

  17. Je viens juste de revenir de Chine. Je sais c’est futile à coté de ce que tu vis. Et pourtant, le 1 mai mon beau père s’en est allé rejoindre l’amour de sa vie partie il y a déjà dix sept ans/ Lui avait 95 ans… Nous partions le 3 mai Quel cas de conscience ! Mon mari est parti de toute urgence à 400 km de notre Haute Marne. Il a pu faire ses adieux à son père et participer à l’organisation de la cérémonie. La générosité de mon beau père nous soufflait de nous faire plaisir… Nous l’avons écouté. Je comprends que tu n’aies pas de mots mais sont-ils nécessaires.
    Je pense bien à toi et tu as toute mon amitié ; le temps fera son oeuvre.
    Je t »embrasse

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s