Alleluia, youhou mon réseau est réparé !!!

Pas de bol pour vous, je reviens plus tôt que me l’avait annoncé mon opérateur ! Souvenez-vous : lundi et mardi (peut-être même avant), chez moi (et dans beaucoup de régions françaises) c’était ça…Sauf que lundi soir, tout fonctionnait… et mardi  matin, au réveil…plus de wi-fi, plus de ligne téléphonique fixe, heureusement encore que j’ai gardé mon portable chez un autre opérateur mais quand tout marche chez votre voisin, dans la rue, et/ou dans la moitié du village, on se sent…TRÈS SEUL(E)…(Pourquoi ça tombe (encore) sur moi ? Alors, on appelle son opérateur, calmement…et puis, un autre pour avoir des détails : le couperet tombe (vois d’hôtesse de l’air) « Votre département a été lourdement impacté, nos équipes sont dessus (?) mais il ne faut pas espérer un retour à la normale avant le 17 mars » !  Un pylône (ou que sais-je ?) a grillé ! (et toi ta cervelle ne va pas tarder à sauter si tu continues à me parler sur ce ton)… Bref…La prochaine fois qu’on veut me faire quitter O…ge (qui est le seul opérateur fiable dans ma région pour Internet (5 ans jusque-là, avec ou sans tempêtes et jamais de soucis sur la ligne, sur l’ordi c’est une autre histoire),  hé bien ce sera…

sous CONDITIONS…et cher, très cher ! :mrgreen:

A l’idée de rester NEUF JOURS sans INTERNET… sans ligne fixe, mais c’est juste pas possible même si on ne s’en sert pas toute la journée, c’est comme si on vous coupait l’arrivée d’air, où est ma Ventoline tonnerre de Brest ??? Cependant…quand ça finit ‘beaucoup) plus tôt que prévu, on ne va pas bouder son plaisir et on s’autorise…une petite danse de la joie, piano piano quand même, on n’a plus 20 ans !!! Je vais revenir vous voir pour commencer, attention hein…pas tous à la fois, il va bien me falloir le week-end pour me mettre à jour et encore ! En attendant, on va dire aux tempêtes qu’elles sont très jolies sur papier glacé, qu’on les aime en littérature, pour nourrir notre imaginaire fécond,  de loin aussi MAIS  qu’elles évitent de repasser trop souvent au-dessus de nos têtes (et de nos réseaux) ! Zeus, je ne te remercie pas !Un grand MERCI à Syl qui a repris le jeudi-poésie au pied levé ! Je suis heureuse de vous retrouver, à tout de suite ! 😀

 

Joyeux Noël les amis !

img_3560Amis virtuels, réels, « virréels », amis bloguesques qui passez ici en laissant une trace ou en sous-marin, qui que vous soyez, que vous croyez au Père Noël ou pas, je vous souhaite un Joyeux Noël parce que…on a beau dire, quand on n’est pas croyant  (ou pour d’autres raisons), que c’est un jour comme les autres, je ne suis pas tout à fait d’accord, sauf si on n’est pas né dans une famille judéo-chrétienne.noel-coeur-de-boulesEn effet, quand vous grandissez dans une famille catholique (noël après noël), et même si elle ne va pas à la messe tous les dimanches, Noël a un caractère sacré même sans avaler l’hostie de la messe de minuit ! Que ce soit la date exacte ou pas de la naissance de ce pauvre Jésus, vous serez turlupiné par la sempiternelle question : « qu’est-ce qu’on fait à Noël ? », le « on » impliquant des membres plus ou moins proches de votre famille, géographiquement ou pas, des « assortiments  » possibles ou pas pour le plan de table (pas question d’inviter ensemble belle-maman et cette gourde de Marie-Angélique) (oui mais Marie-Angélique est la copine de Balthazar, le fils du beau-frère) (ça se complique)… Quand il vous est arrivé de passer un  Noël cauchemardesque avec Marie-Angélique ET le beau-frère, vous ne remettez jamais le couvert ni le houx dans les vases et vous passez sous les guirlandes en vous signant !  » Ha ? Noël ? J’t’ai pas dit, je pars une semaine à Madère, oui, mi-boulot, mi-détente mais tu sais je m’en serais passée »… » Et hop, emballez c’est pesé avec votre plus beau sourire hypocrite ! Ce soir là, toutes lumières éteintes chez vous, vous lirez un bon livre sous la couette en picorant dans une boîte de chocolats, sans stress ni détresse .a-aspho-a-mindounet-arf

Mais, il y a aussi des Noëls magiques, j’en ai connu quelques-uns et rien que pour ceux-là, en souvenir de ce que l’Amour (n’est-ce pas Célestine ?) peut accomplir comme petits miracles, rien que pour ça, je vous souhaite en cette période troublée, depuis presque deux ans déjà, de trouver en vous un ilot de sérénité, de calme et de bienveillance pour laisser passer ces fêtes dans la bonne humeur à défaut d’avoir le coeur  en liesse ! J’ai une amie dont le fils est entre la vie et la mort depuis une semaine à l’hôpital, c’est arrivé brusquement alors que sa famille devait venir passer Noël chez elle, et tout a basculé. Car tout peut très vite basculer. D’autres peuvent en parler aussi… Alors profitez du bonheur quand il passe, des sourires quand ils s’offrent et des lumières qui éclairent les obscurités de votre coeur. Laissez-vous faire de temps en temps ! Accepter de recevoir n’est-ce pas aussi une façon de donner ? J’dis ça j’dis rien…la philo à deux balles, hum …a-aspho-quand-jespere-quun-miracle-va-se-produire

Joyeux Noël et à très vite…

…et je repasse sur vos blogs dès que les fêtes sont finies parce que là je me dédouble depuis 15 jours et un sentiment un peu fou est en train de me monter au caberlot !img_3575Mousse chocolat aux orangettes maison ! img_3565Fournées de biscuits de Noël, anis étoilé et cannelle… img_3569Dernière fournée au gingembre-citron-amande amère. Et c’est fini pour Noël 2016 ! Déjà avec les Kipferl c’était limite ! ^^

Et je ne vous parle pas du père Noël d’Ariège, ni de celui de l’Isère…c’était monstrueux sous le sapin ! Et sans eux c’eût été bien vide ! 😉 Mais ce n’est en rien une obligation les cadeaux, juste la cerise sur le cheese-cake !

img_3601 img_3577 img_3597 img_3598et il n’y a pas tout …

Joyeux Noël !

Quand Argali entretient l’amitié franco-belge !

Argali sacNon, je ne suis pas en vacances, vous commencez à savoir que l’été ce sont les vacances des autres et donc je vois du monde, pas toujours de la blogo mais parfois, la Belgique vient se reposer sur les douces côtes vendéennes (no comments s’il vous plaît) et ça donne une joyeuse rencontre ! Argali est une blogueuse attentionnée, douce et discrète, donc pas de photos cachées derrière un livre, non, juste nos tasses de thé, et ce qu’elle a eu la gentillesse de m’offrir… Et elle a été très généreuse !

Argali chocogallerJe sens que je vais engraisser si ça continue, à Argali cuberdonspeine fini le divin chocolat Galler envoyé par Anne (une autre belge), en revoici un stock, accompagné de ces drôles de cuberdons, des bonbons aux fruits délicieux.

argali spéculoosDes spéculoos, la signature belge, s’il en est qui a bien fait son bonhomme de chemin.

argali livreEt enfin, un livre d’une auteur belge que je ne connais pas, ça tombe bien, il n’est pas épais et écrit gros !!! Tout ce qu’il me faut en ce moment, bon…dès que j’ai fini mes pavés !

Après deux heures de papotage intensif, deux théières vidées, le cake presque fini, on range les tasses, on pense à la prochaine visite, qui sait… l’an prochain ?

argali a bientôtJe ne sais pas pour vous, comment vous vous sentez après une rencontre, moi je suis mélancolique, mais ça va passer ! Bon dimanche…

Balade du mercredi avec les horloges du temps !

Et si les horloges, réveils, montres et autres indicateurs du temps qui passe n’existaient pas ?  Nous ferions avec les bons vieux cadrans solaires, me direz-vous…J’aime beaucoup les vieilles choses et les horloges, montres à gousset en font partie… Encore des photos magnifiques, trouvées sur le tumblr de Lylouanne. Si vous n’avez pas le temps d’aller chez elle, je vous en fait profiter !

Le temps c’est de l’or, et le style baroque en rajoute…

horloge ancienne, dorée lylouanne tumblrMêmes rouillées, les aiguilles, implacables, continuent d’avancer…

horloge lylouanne tumblrSeraient-elles en réparation ? Qui a cassé le Temps ?

horlogerie lylouanneTout le monde n’a pas la chance d’avoir un coucou, comme notre ami Mind The Gap (voir ses révélations, ICI), alors ne serait-ce pas une façon (utopique) d’emprisonner le Temps en le mettant en cage ?

cage horloge lettresdanslesmots tumblr combrocante_tocantes et livres-pinterestA la brocante du Temps, perdus entre livres et vaisselle, les réveils attendent qu’on veuille bien les remonter…

Lylouanne tumblr montres d'automneAccrochées aux vieilles branches de l’automne, elles écoutent le vent murmurer des tic-tac monotones…

montre à gousset Alice au pays des Lylouanne tumblrEt si Alice avait emporté pour toujours la clé du Temps et ses secrets ?

montre clé lylouanne tumblrIl a gardé le bleu de l’Océan, posé sur une carte marine, il a montré le chemin des abysses..

montres anciennes lylou anne tumblrQuand on en fait des boutons ou des objets de confection, pour détourner l’attention…

motres à gousset old vanishingintoclouds tumblrEt pourquoi pas une collection ? En les mettant à toutes les heures du monde…

horloge temps jaunie lylouanne tumblrMême jaunie, même à moitié dissimulée aux regards, nous savons bien de quoi il retourne…

montre ancienne livres dentelle lylouanne tumblrSur un voile de dentelle, le temps de lire n’est pas du temps, juste une échappée dans le rêve et dans l’ailleurs…

réveil books linxy-zn tumblr comEt nous savons bien qu’il n’y en aura jamais assez !

Alors , puisque « ni temps passé, ni les amours reviennent » et que « la joie revient toujours après la peine« , je m’en remets aux heures qui s’effacent sous mes pas et j’accroche un sourire aux aiguilles pour ne pas avoir un jour, du fond de mon grand âge, à contempler l’ombre triste de mes regrets…

gif vieille horloge lettresdanslesmots tumblr

« Beaucoup de mes amis sont venus des nuages…

noeud de l'amitiéEt « ils ont cette douceur des plus beaux paysages », comme le chante si bien Françoise Hardy.  Nous avons mis deux ans avant de nous rencontrer et là, c’est la deuxième fois en …20 jours !!! Je parle de Syl. bien sûr !!! C’est sous un soleil éclatant que nous avons passé une petite heure à papoter ! Nous avons laissé Mister B. et ses deux fils dans un coin  (avec à boire et à manger, quand même)  et nous avons parlé ! Syl. m’a inondé de cadeaux ! Si vous suivez ce blog depuis deux ans, vous savez de quoi je parle ! Entre la marmelade d’oranges corse faite par sa maman, du pâté à l’effigie de George Sand, le caprice berrichon, du maquillage de chez Marionnaud, un coeur tressé dans du bois flotté, des carnets, bref…la liste est longue et j’ai un souci pour « transvaser » mes photos depuis quelques temps, il y en a qui sautent !!! Merci Syl mais la prochaine fois, c’est fouille avant d’entrer !

maquillage  syl2

maquillage couleurs syl

caprice berrichon syl

AVRIL 20 SYL TULIPES 083

coeur syl

Ensuite et avant qu’elle ne reprenne la route pour le Berry, nous avons regardé les tulipes, sommes allées voir où en était les pivoines (encore boutons), nous avons bu un thé et voilou c’était déjà fini ! Mais nous réfléchissons déjà à la prochaine fois ! Je ne vous ai pas souhaité un bon dimanche aujourd’hui ? Malheur, j’étais vraiment très occupée, je reste encore la tête dans les nuages…

2013-04-21 AVRIL 20 SYL TULIPESBonne semaine à tous, vacances ou pas !

IMG_2981.JPG

MICRO PAUSE !

Parce qu’il faut bien s’arrêter de temps à autre, que la famille prend de la place et qu’on se doit d’être disponible quand elle vient ! Ces six jours vont être bien occupés, je vous souhaite une bonne semaine à vous aussi où que vous soyez ! Lundi 13, le blog redémarre !! Et j’espère avoir le temps de me partager entre mer et jardin pour des balades, des soirées sans pluie, juste un petit bout d’été qui voudrait bien s’arrêter… A bientôt !

Retour à la maison !!!

Un petit mot pour remercier tous celles et ceux qui ont laissé un commentaire depuis samedi dernier, dans la bonne humeur et parfois…plus ! Ils ou elles (surtout) se reconnaîtront) ! 🙂 et ont permis à ce blog de ne pas mourir tout à fait !

Je suis heureuse de pouvoir revenir, même à temps partiel et je m’en vais de ce pas lire vos textes de samedi dernier, vos derniers billets pour d’autres, bref je me relance dans l’arène, cape et muleta (sans les castagnettes) pour les moulinets, fin prête !  Je ne vais pas retrouver un rythme d’enfer tout de suite mais c’est déjà mieux que d’attendre

Une mention spéciale pour Aymeline qui non seulement s’est occupée de vos liens samedi dernier mais qui s’est déplacée ici
pour me tenir compagnie jeudi après-midi ! Certes, ce n’était pas l’endroit idéal pour une première rencontre mais nous avons passé une après-midi délicieuse !

Merci encore de vos attentions qui m’ont vraiment touchée !  Promis, je vais essayer de ne pas tomber de ma chaise même si vous continuez à me faire rire… Surtout, continuez !!! :).

Bonne journée et à tout de suite chez vous !

TIRAGE AU SORT : LA GAGNANTE !

Comme je vous l’avais annoncé samedi, les 10 000 commentaires ont été franchis dimanche matin. J’avais sélectionné les dix prénoms de celles qui ont le plus commenté au cours des neuf mois de ce blog, plus celle qui a franchi le seuil, son prénom était inscrit deux fois. Parmi les dix fidèles qui sont Syl., George, Somaja, Jeneen, Aymeline, Olivia, Eiluned, Delphine, Nathalie et Lystig., roulements de tambour,  tadam, the winner is SOMAJA ! C’est ma maman qui a tiré à la courte paille, je tiens à le préciser ! Ma chère Somaja j’ai ton adresse, tu recevras donc un petit cadeau et la médaille en chocolat (c’est de saison) du blog ! 🙂

Bon lundi à tous ! Et je remercie tous ceux qui commentent même s’ils n’ont pas gagné, car c’est grâce à vous tous que ce blog est en bonne santé (il y en a au moins un !)…

BILAN DE SEPTEMBRE, bilan du blog, requêtes, etc.

Le mois dernier mon billet sur le bilan de l’été ayant été avalé par WP, je n’avais pas eu le courage de le refaire ! Donc, je me suis appliquée pour septembre qui fut riche, plus riche en lectures dont deux coups de coeur, presque trois, hou, à souligner ! Alors là, je ne suis pas peu fière de dépasser les 2000 pages ! Champagne ! Lire la suite

BLOGUER ? QUE DU BONHEUR !! Et merci à vous tous et toutes !

SOURIRE ET JARDIN OUVERT ! YEES !!

 

 

Bon, j’ai repris l’école avec un jour d’avance, et alors ??  Nous avons tous et toutes des soucis à plus ou moins grande échelle, et alors ? La Faculté nous impose des choses qui parfois nous insupportent, et alors ? Je vous préviens les filles et les 3 (environ) messieurs qui passez par là, je reviens, encore cassée, certes,  mais votre présence, vos commentaires, vos attentions me font croire que le virtuel finalement ne l’est pas tant que ça. Ci-dessous, les marque-pages et nombreuses cartes que j’ai reçus pendant cette semaine (et avant pour certains), je ne dévoilerais pas (bah quand même, faut pas pousser) la teneur des mots doux que j’ai reçus mais les attentions, les témoignages d’amitié par mail ou par courrier m’ont fait me redressser plus vite malgré les douleurs et CA, ça n’a pas de prix !!! Je vous embrasse toutes ( et les 3 tous) pour le geste que vous avez eu, l’attention personnalisée, bref, je manque de mots ( ouaich, je sais c’est pas mon style hein ? mais là, sincèrement….)

 Alors  je vous présente des petites photos des attentions sus-citées, et celles à venir ! Et encore merci pour cette solidarité, ce partage qui parfois nous réunit bien au-delà de nos lectures… qui ne sont pas forcément les mêmes et nous font nous rejoindre malgré tout!

Alors premier cadeau d’un ami ! Bonjooour l’étape « mémérisation », mais bon c’est super agréable et je me mémérise dans la joie : une chaise longue, vouiii…et je m’endors au soleil , avec les pieds qui bronzent mais pas le reste, c’est nul ! Mon dos en outre apprécie au plus haut point, merci Patriiick !

 Maintenant les attentions de vous les filles ! Marque-pages, livres, carnets, douceurs…

 

 

 Alors, dans le désordre : ceux d’Aymeline et des menhirs bretons (et leurs légendes), Delphine et le V-lib parisien ! , George Sand et Chopin de Syl, le raffiné Odilon Redon de Somaja Le japonisant de Martial, plus le printemps des poètes (Martial encore), la lune d’une amie non bloggueuse, La déclaration des droits de l’homme, etc.

Et maintenant un carnet de Syl (incorrigible) entièrement fait main (couverture et papier incroyables) dont je vais faire un usage modéré, un usage pour écrire avec ma plus belle plume ce qui relève de l’intime ! Regardez comme il est beau ! Et le papier est exceptionnel, la calligraphe que je suis apprécie !!Merciiii Syl !!!

 Et puis, sans que l’on n’ait rien demandé, comme ça, il en est qui vous envoient des  colis plein de douceur, de tendrese et de sucreries…belges !! J’ai nommé Argali et ses cuberdons à la framboise, surprise totale (à noter qu’ils ont mis 3 semaines à cheminer depuis Liège, mais ils n’ont fait que deux jours empaquetés…consommation express ! Regardez la forme étrange de ces bonbons « gommeux » et fondants à souhait mais très sucrés ! Merci Argali, j’avais juste émis ma curiosité sur vos blogs lors d’un SWAP « belge » entre Anne (Des Mots et des Notes) et Argali à propos de ces « étrangetés » et voilà que j’en reçois…par pure gentillesse !! Elle est pas belle la vie ?

 

Etrange ?… et dé-li-cieux !

Et Nathalie de Chez Mark et Marcel  va m’envoyer des …navettes, vous savez les célèbres gâteaux secs à la fleur d’oranger (j’adore) que l’on mange principalement à Noêl, mais ici c’est Noël toute l’année !!

Alors bien sûr, il en manquait une, c’est LiliGalipette et son lapin désormais célèbre, je ne vous montre pas ce qu’elle m’envoie car c’est toutes les semaines une attention et un témoignage d’amitié ! Bises ma Lili ! Tes cartes parlent pour toi !!^^ Et encore, elles ne tiennent pas toutes sur la photo !! No comment !

 Alors ???? Après tout cela, vous voulez que je me sente comment ?? Bah ! Bien évidemment, le reste on oublie…enfin presque !! Encore mille mercis à tous ceux qui se reconnaitront !!

TAG CHALLENGES-NON CHALLENGES

 Anne, Des Mots et des Notes m’a taguée, MOI, sur les challenges !! Déception, je ne suis pas vraiment « challenges » ! Pas par principe, tout au moins… M’imposer des lectures ou vider ma PAL n’est pas l’objectif premier de la lecture (oh ça va, on ne crie pas !). Quand j’ai ouvert mon blog, j’ai choisi une petite phrase d’Hubert Nysen en exergue, vous l’avez bien lue j’en suis sûre, voilà, ça me correspond mieux. Et les lectures communes sont plus importantes pour le « partage » que de remporter un marathon sur un thème précis, sauf quand on aime ou qu’on en lit beaucoup et, sur une année, ou même deux, je ne me vois pas m’imposer des contraintes dans mes achats  ET dans mes envies, dans mon rythme pour un challenge ! C’est dit. Mais pour ceux auxquels je participe, c’est parce que j’en avais déjà dans ma PAL et les autres par goût… Même, si j’ai conscience que dans mes lectures, certaines entrent sûrement dans une catégorie existante, je ne souhaite pas avoir à comptabiliser (trop) quand je lis. Donc il va y avoir des blancs, des « bips » ou de courtes réponse à certaines questions, vous comprendrez pourquoi…

1) A combien de challenges êtes-vous inscrite ?

TROIS (ah ah ah ! Les adeptes du genre doivent rigoler, je sais et j’assume !) : Françoise Sagan chez George et Delphine, La Nouvelle chez Sabbio et Haruki et Ryu Murakami chez Martial.

2) Pourquoi vous êtes-vous inscrite à ces challenges ?

 Par goût des auteurs ou de la forme (la nouvelle, j’en lis donc j’en suis) et que cela ne m’a jamais semblé être une contrainte…

3) Combien de livres avez-vous lus à cause (ou grâce à) ces challenges ? 8

4) Combien de livres vous reste-t-il à lire pour terminer tous ces challenges ?

Ces challenges n’étant pas contraignants, j’aviserai quand je voudrais m’arrêter…et j’ai horreur des chiffres, des comptes et des bilans (bon j’en fais comme tout le monde mais, euh…pfffiou !!).

5) Envisagez-vous de craquer pour un nouveau challenge, ou de renouveler ceux en cours s’ils se prolongent ou se renouvellent en cours d’année ?

Je verrais si des challenges entrent dans le cadre de mes projets de lecture, et je continue ceux en cours.

6) Avez-vous envie de créer votre propre challenge ?

Oh non ! Pas pour l’instant en tout cas, mais je ne me ferme pas les portes non plus !! Qui sait ??

Et comme certain(e)s aiment aussi être taguées, je choisirais de préférence quelqu’un adepte des challenges et amis malgré tout, hein, on ne peut pas se fâcher pour si peu !! Donc Martial, le boulimique, tu en as plus à dire que moi… et Anne, De Poche en Poche, quand elle reviendra…

DESCENTE A L’HYPER U !! Et Bilan d’avril au passage…

 

Comme certaines le savent déjà, nous avons tous quelque chose de notre marraine ou de notre parrain !! J’ai la chance d’en avoir trois (la vraie, et deux virtuelles mais non moins réelles : George et Delphine).

Et qu’est-ce que j’ai en commun avec la première citée, George ?? Mes envies boulimiques de livres alors que ma PAL n’attend que mon bon vouloir pour se délester des grammes superflus… Donc comme chaque début de mois, je vais faire un plein de victuailles au supermarché du canton, mais, même si je me suis déjà fait avoir, je ne peux résister à laisser dériver mon caddie vers le rayon livres, pourtant maigrichon… J’y suis allée, déterminée, avec mon carnet à LAL et…pas un Murakami en vue, ce qui était le but initial pour commencer ma participation au challenge de Martial ! Ni Haruki, ni Ryu !! La lettre A? Comme Austen, Atkinson, culmine à 1m95, donc sans escabeau, impossible de savoir ce qui se passe dans les hautes sphères de cette étagère !! Et bien sûr pas de vendeur disponible à cette place !! Je me suis donc rabattue sur ce qui était à ma hauteur, je ne suis pas naine mais pas haute (1m63, ça limite, surtout sans talons !!). Sauf pour les « récents » comme Milena Agus qui elle était au milieu de n’importe quoi..Il y en a au moins trois qui devraient me plaire, un que j’ai déjà presque fini… Mais, bon je vous les présente :  Les Chaussures italiennes de Mankell (vu sur plusieurs blogs dont celui de Sophie57), Le voisin de Tatiana de Rosnay pour savoir comment écrit cette dame, Mal de pierre de Milena Agus (déjà bien entamé et il me plaît), J’étais derrière toi de Nicolas Fargues (vu chez Carmadou comme auteur à suivre) et Boule de Suif, suivi de Mademoiselle Fifi, parce que c’est Maupassant et que j’ai loupé l’adaptation télévisée de mardi dernier et que c’était pas cher (et je n’ai pas à me justifier, là !!). Voilà, mais il va me falloir quand même trouver Un sang d’aquarelle de Sagan et La ballade de l’impossible de Haruki Murakami, je pense que les sites en ligne où j’ai aussi mes habitudes me combleront. Rien ne vaut cependant le plaisir que l’on trouve dans les vraies librairies (la mienne est un peu loin) et même si ce n’est que l’Hyper U et son rayon anorexique et débraillé, j’y prends toujours autant de plaisir…

Maintenant, MON BILAN d’avril : Quelle idée, quand on est aussi organisée que moi !! Je retourne dans mes archives voir ce que j’ai lu !!

Cargo vie de Pascal de Duve : 192 pages, L’Autre fille d’Annie Ernaux, 78 pages, Les grand-mères de Doris Lessing, 95 pages, Le lit défait de Françoise Sagan, 300 pages, Jours Ordinaires d’Yves Simon, 74 pages, La Ferme des musiciens, 30 pages environ (Folio jeunesse), Le Chant Général de Pablo Néruda 210 pages sur 569 (relues), Le monde de Mafalda (BD), 46 pages, L’étrange histoire de Benjamin Button, nouvelle de 56 pages et enfin Les déferlantes de Claudie Gallay, 539 pages, ce qui fait 9 livres (BD, jeunesse inclus) et la moitié du Chant Général relu, soit un total de 1428 pages, si je ne me suis pas trompée. Bof bof !! Je lisais le double avant de tenir ce blog !! Pas de quoi pavaner… En même temps, je ne veux pas lire plus vite et passer à côté de mes lectures.

QUE DIT LE ROBOT LISA BUZZ ?

Lisabuzz.com est une robote, maligne, pour faire le buzz et qui remet votre ego en joie après consultation : voici ce qu’elle pense de mon blog :

 Asphodèle enchaîne les coups de maîtres blogosphèriques comme d’ autres les saucisses de Francfort. Cette fois-ci, avec Les livres du jardin d Asphodèle, Asphodèle nous fait voyager dans son univers si particulier, et pourtant si accessible. On en croit pas ses yeux. Ce Blog est un vrai régal, un vrai bonheur. Je n ai qu’ une chose à dire : Merci Asphodèle ! signé http://blog.lisabuzz.com

Voilà le genre de critique que vous trouverez à propos de votre blog en allant sur le site de Lisa Buzz !! Sophie57 ayant fait cette découverte fortuitement m’a invitée à y aller et je dois dire que les saucisses de Francfort (pas vraiment ma tasse de thé) m’ont beaucoup amusées. Allez-y et testez… Bon week-end !

L’HUMEUR DU JEUDI

Extrait d’Yves Simon 

Je ne suis pas encore inscrite au « Jeudi c’est citation » de Chiffonnette (je sais, je sais, lente l’Asphodèle…), mais je voulais vous faire partager un petit extrait d’un livre d’Yves Simon. Vous ne connaissez pas ? Mais si, rappelez-vous, ce chanteur ténébreux des années 70-80 dont beaucoup connaissent la chanson du film Diabolo-Menthe de Diane Kurys  (je vous la mets en écoute). Toujours est-il que ce monsieur a aussi écrit beaucoup de livres que j’ai presque tous lus, dont un, Transit-Express (non, ce n’est pas une pub pour un laxatif, oh mais !) où il est question de gens qui voyagent, chacun à leur façon, sur les rails, dans le sens du train ou pas, je vous laisse apprécier ce morceau choisi  :

« Mon dieu, faites que je ne sois jamais un chef avec des sourcils au front et des cigares dans la manche, je voudrais être une petite plume de canard qui vole dans le ciel avec les remous du vent et pouvoir me poser parfois sur une coque de bateau ou une antenne de télévision, jamais je ne voudrais avoir mes souliers collés aux moquettes d’un bureau avec des téléphones et des ordres à donner, mon dieu, faites que je sois pollen, mouche ou planète, je voudrais tant tourner dans le rien. Ou alors, rouler dans des laves chaudes, glisser sur les cailloux des rivières en écoutant tout autour les bicyclettes faire leurs bruits de rayons… je voudrais la nuit, les montagnes, être l’homme qui vole avec les pans de son manteau bleu et que l’on salue comme le « monsieur-qui-passe-toujours ». Mon dieu, faites que je sois un passant. » page 78.

 

ADIEU à ma petite chienne…

Quel vide glacial et lugubre règne dans la maison. Déjà quatre heures que je  suis revenue de chez le vétérinaire. Il a piqué ma petite chienne Philo qui venait d’avoir douze ans le 16 mars.

Après avoir passé deux jours et deux nuits à la veiller, à espérer qu’elle allait encore se relever et faire un pied-de-nez à son diabète, aux tumeurs mammaires qui la rongeaient et bien non, le cancer, en touchant ses poumons a gagné. Blanchie de chagrin, je l’ai bercée, portée, nourrie à la seringue pendant ces deux jours et ces deux nuits. Jusqu’à ce qu’elle demande grâce, en gémissant pour la première fois de sa vie, pour autre chose qu’un caprice.

Pour l’instant, je me demande comment je vais faire pour ne plus la voir partout, son pas toujours réglé sur le mien, ne plus l’entendre japper à tout moment. J’avais besoin d’exorciser cette douleur qui me noue le ventre depuis deux jours et que mes larmes arrêtent de couler. J’entends encore le vétérinaire de garde (même pas celui qu’elle connaissait, cet étranger me dire : « Vous avez fait le bon choix », ???…, je n’ai pas pu répondre. Je suis repartie, son petit corps encore chaud enroulé dans sa couverture, sous la pluie, une pluie qui roulait sans cesse sur mes joues. Une place l’attend sous le cerisier dans le jardin, où repose déjà un petit pékinois depuis longtemps.

Ce n’est pas une page qui se tourne mais un livre qui se ferme et je ne suis pas près d’en rouvrir un sur le sujet. Ça finit toujours mal…

LA PENSEE DU JOUR / Chapitre II

Les pensées refleurissent, elles aussi, dans mon jardin !

Hier, pour inaugurer cette page « Humeurs » qui n’en est pas une pour de vrai, nous avions étrenné l’idée de partager autour des mots avec  : amitié. Aujourd’hui, c’est dimanche, il fait encore calme dans nos vies, enfin je vous le souhaite, le printemps s’est décidé à barbouiller de bleu le ciel et le soleil lui a tenu compagnie.

Mais il n’en est pas de même partout. Le Japon a plongeé dans la fureur des cataclysmes, les pays méditerranéens sont soulevés par la haine des opprimés, aussi, après avoir parlé hier de l’amitié, que penseriez-vous de parler de SOLIDARITÉ ? Pour vous donner du courage, je me lance :

 » La solidarité est la capacité à se motiver face à une situation de crise et d’y participer concrètement. C’est réunir nos coeurs pour tenir la main d’un autre qui est dans le besoin ou l’affliction et l’aider à se relever, pas pour qu’il nous embrasse mais  pour qu’il puisse continuer sa route dignement. C’est de l’empathie puissance mille… » et tant d’autres choses à dire sur ce sujet si riche que je vous laisse la parole !

POURQUOI J’AIME LIRE ?

Parce que les livres sont des prismes multicolores, éclairant, à chaque nouvelle lecture, tous les mots qui ont déjà été dits, d’une lueur nouvelle.

Parce que lire, c’est mourir, renaître, aimer, rire, pleurer, y croire et aimer tout cela à la fois. Avec la liberté revendiquée de ne pas aimer non plus.

Lire aveuglément, passionnément en restant lucide. Lire pour partager avec vous ces voyages de papier qui nous transportent, souvent, nous consolent, parfois ou ne nous atteignent pas, de temps en temps…

La littérature est une horloge qui ne s’arrête jamais et nous propose ce que le temps a laissé à la postérité, ce qui s’écrit aujourd’hui brûlera nos yeux demain.

Lire c’est aussi la superposition de notre imaginaire à celui d’un auteur où nous aimons nous retrouver.

Parce que les livres, les auteurs que j’ai aimés ont forgé mes goûts d’aujourd’hui en élargissant le champ des possibles.

Alors, tant que lire se peut, tenons entre nos mains ces rêves de papier et d’argile dont nous sommes souvent les héros inconscients…

SOLIDARITE ! Merci George ! Merci Delphine !

Bonjour à toutes et à tous !

Ah, que de temps passé et souvent perdu à remettre son ouvrage sur le métier, telle Pénélope attendant son Ulysse providentiel ! Sauf que Ulysse-Google n’est pas conciliant et pendant qu’il vit virtuellement autour de nous, pauvres sémaphores égarés, le blog ahane, ahane !! Mais Dame George de Nohant a pris les choses en main, si si, au sens propre (les mains propres également) pour lui donner un petit coup de pouce plus que bienvenu !
Tout n’est pas fini, à vrai dire, rien n’est prêt, mais j’ai déjà des articles en boutique, quelques idées par-ci, par-là, et puis voilà !! On verra bien !
Déjà, je ne me ferais plus traiter de mouton noir par qui-vous-savez-que-je-ne-citerais-pas, et je prendrai mon temps !
Ce blog évoluera en fonction de cette horloge qui tique-taque à l’intérieur de nous : je n’ai pas de vie « trépidante », si vous passez par là, vous serez assuré(e)s d’être au calme…
Je ne vous en attends pas moins avec impatience ! A très vite.