Carole Martinez et moi…


carole martinezIl faut que je vous parle de Carole Martinez avant de vous chroniquer ses livres. Ce n’est pas dans mes habitudes mais en un mois à peine j’ai lu ses trois livres, à l’envers puisque j’ai fini par Le Coeur cousu, son premier opus qui l’a propulsée sur le devant de la scène en 2007 avec  je ne sais combien de milliers d’exemplaires vendus, une dizaine de prix littéraires. Je l’avais acheté en Poche en 2011, aux débuts de mon blog et mis de côté comme beaucoup d’autres. Puis, mon amie Somaja (qui vient de fermer son blog, snif), l’été suivant m’a prêté Du domaine des Murmures, m’en parlant avec des trémolos aigüs dans la voix… Pareil, je l’ai mis de côté, attendant je ne sais quelle révélation ou plutôt essayant d’oublier tous ces billets affolés et enflammés que je venais de lire. Franchement, le XIIème siècle, une fille qui s’appelle Esclarmonde et s’emmure vivante pour échapper au mariage, préférant un Dieu tout-puissant et miséricordieux, ça ne me tentait pas vraiment. En moi-même, comme dans un kaléidoscope, défilaient tous les clichés de cette époque : guerre de Cent ans, gentes dames aux hennins empesés qui offrent leurs couleurs à des jeunes hommes lors de sanglants tournois, ripailles pantagruéliques qui donneraient la nausée à un boulimique (souvenir de La Chambre des Dames , sûrement, de Jeanne Bourin) et autres chansons de geste aux airs de déjà-vu, etc.

Hé bien pas du tout, je me trompais lourdement ! À mon retour du Goulag, le 19 août, j’ai compris de suite que ma vie allait être un chaos assourdissant pendant au minimum un mois et que lire en cette période allait s’avérer difficile, côté temps à consacrer à la lecture et côté disponibilité psychologique. J’avais « besoin » qu’on me raconte des histoires, pas envie de lire un énième témoignage auto-biographique, auto-fictionnel, auto-centré surtout, voilà (comme dirait l’autre), quelque chose qui me dépayse et me fasse rêver. Alors pour ce qui est du temps, je voudrais rappeler à une ministre d’État (si, si vous rappelez celle qui ne connaissait pas Modiano et ne lisait plus que des fiches techniques ? Une certaine F.P. si mes souvenirs sont bons), juste pour elle : quand on veut, on PEUT et surtout quand on tombe sur un excellent livre (3 en l’occurrence), on prend sur son temps de sommeil, sur son temps de manger, sur n’importe quoi mais on gratte, on gratte jusqu’à la dernière page !

Le domaine des Murmures englouti, le livre, pas le château, j’ai entendu (oui j’étais déconnectée pour cette Rentrée 2015) que Carole Martinez venait, après quatre longues années d’attente pour ses fidèles, de sortir un livre « La Terre qui penche » : hop hop, l’ami Mind passait chez moi début septembre, direction la plage, certes, mais avant, passage obligé par une librairie initialement prévue pour d’autres emplettes. Bien sûr, là, tel le Saint-Grâal trônait le livre de Carole Martinez sur le présentoir, comme une tablette de chocolat, un macaron au citron, une tranche de saucisson (je m’égare ?),  une envie irrépressible…bref j’ai craqué et je l’ai commencé le soir même ! Quelle agréable surprise puisque je retrouvais le domaine des Murmures (le château pas le livre), deux siècles plus tard, avec une histoire complètement différente mais en terrain familier. L’envoûtement fut à nouveau immédiat, je salue le talent de conteuse de Carole Martinez qui sait y faire pour ne pas nous ennuyer avec des  poncifs historiques (style « regardez comme j’ai bien étudié l’époque »), nous coupe la respiration avec la beauté des images, et laisse s’envoler un souffle épique qui donne tout son sens au mot « romanesque » tout en proposant une réflexion universelle sur la condition des femmes, des hommes aussi, dans un contexte particulier mais justement, le contexte aurait pu être autre, l’universalité des sujets abordés demeurait.IMG_3772

Là, j’ai commencé à freiner, je lisais trop vite, je ne dormais pas assez et je ne savais plus où était caché Le coeur cousu (le dernier Carole Martinez qu’il me restait) (oui je range une bibliothèque en ce moment et ça ne va pas vite). Aussi,  je l’ai savouré, je l’ai aimé autant, voire plus  que « les Murmures », la plume y est ample, elle traverse les siècles avec une aisance déconcertante, nous faisant passer du merveilleux moyenâgeux à notre époque comme on traverserait la rue pour aller au pain. D’ailleurs j’étais toujours dans un de ses livres quand je revenais à ma réalité, je flirtais avec la schizophrénie, déambulant sur les bords de la Loue, cette somptueuse rivière qui serpente dans les deux derniers livres mais prend une dimension fantastique dans La Terre qui penche...  La fin m’a fichu une claque, agréable bien sûr, j’avais envie d’embrasser l’auteure de ne pas me faire pleurer davantage ! Il fallait y penser… Je vous en reparlerai quand je chroniquerai le livre.

Enfin, Le coeur cousu réapparut et bien sûr, en gourmande et définitivement accro à Carole Martinez, je me suis lancée dans les 440 pages la clope fleur au bec ! Pfff, une broutille quand on sait comment la Dame va nous embarquer. Et là, on se dit, c’est le premier, il risque d’être moins bien et patati et patata. Que nenni ! Un chef-d’oeuvre absolu, avec des mots de couturière, de haute-couture, ciselés, brodés à petits points invisibles et toujours, dans les trois opus, cette sensualité solaire, jamais vulgaire, toute en retenue et en finesse. Une modestie aussi qui affleure entre les lignes, loin des styles pompeux, à la mode qui font se gargariser les élitistes d’une certaine intelligentsia terroriste… Carole Martinez c’est du lourd sans le poids, c’est du rêve en veux-tu en voilà et c’est un style inimitable ! C’est surtout une dame humble qui sait raconter une histoire, avec un début, un milieu, une fin, sans perdre le lecteur malgré un langage parfois élaboré (Du domaine des Murmures), une « enchanteuse » qui rendra vos nuits aussi belles que vos jours puisqu’on ne peut s’arrêter de la lire une fois que l’on a ouvert un de ses livres…

Vous ne pouvez pas savoir à quel point je me sens orpheline, là tout de suite et s’il me faut attendre quatre ans avant de la relire, je ne sais pas si je tiendrais le choc !gif fille retiens tes larmes booksaresolol tumblr

J’ai écrit mes billets en mode brouillon « à chaud », alors je vous parle très vite de son dernier, La Terre qui penche puisque je pense être une des rares qui n’avait encore jamais rien lu d’elle.

Advertisements

98 réflexions au sujet de « Carole Martinez et moi… »

  1. Dans mes bras Asphodèle ! te voilà dans le club des fans de Carole Martinez et je te signale qu’elle est dans le prochain LGL, j’espère que Busnel sera à la hauteur. J’attends avec impatience ton avis sur le dernier, qui est sur le dessus de la PAL. J’attends le moment vraiment propice, parce que, comme je l’ai dit ailleurs, c’est une lecture que je ne veux pas gâcher.

    • Aifelle, j’ai pris mon temps mais quelle révélation ! Je sais qu’elle est à la prochaine LGL, je l’attendais avec impatience et si Busnel lui pose des questions à la noix, je pense qu’elle saura se « défendre »… Carole Martinez a cela de magique est qu’elle se lit même dans les pires conditions, La Terre qui penche, comme les autres…je n’en dis pas plus, billet la semaine prochaine ! 😉

    • rp-Isa, c’est un peu comme Sylvie Germain, Philippe Claudel ou encore Laurent Gaudé qui sont des auteurs chouchous mais à cette différence est que je n’ai pas aimé certains de leurs livres alors que chez Carole Martinez, j’ai tout aimé ! Bisous 😉

  2. Bon week-end Asphodèle,
    Je viens de passer sur les trois livres pour en lire les résumés et je me souviens être passée sur « le domaine des murmures ». Je n’ai pas voulu l’acheter. Une femme emmurée ne m’a pas tentée. Après avoir lu actuellement ce que toi tu en écris, je pourrais bien me lancer dans le premier « le coeur cousu » 🙂
    Et hop, je l’ai envoyé dans ma liste des envies. Merci pour ton partage 🙂
    Ravie de lire un article de toi.
    Bisous
    Geneviève

    • Coucou Geneviève :),
      Je n’ai pas voulu mettre de liens vers des résumés de ses livres car souvent ce sont les 4èmes de couv’, réductrices, qui ne m’ont pas tentées non plus en leur temps. Tu as raison, il faut le lire car elle modernise le « sujet » de départ et son style change tout… Je suis aussi ravie de refaire des billets, il faut que je tienne sur la durée et que je continue mon organisation au cordeau ! 😉
      Bises et bonne journée (et où puis-je te lire ??? (Tu as tellement changé de blogs, je suis un peu perdue là !!!)…

      • Bonne fin de journée Asphodèle,
        Je suis retournée sur mon ancien blog filamots. J’avais fait une pause sur mon blog brindille33 et puis là je suis retournée sur mon blog d’origine. En effet, j’ai un autre blog informatique pour aider sur les blogs gratuits de WordPress.
        J’ai mis dans ma boîte en attente d’achat, le premier livre de cet auteur. Là pour le moment, je lis à nouveau un policier, les trois tomes réunis en un seul. Mais je me pose bien des questions quant à la lenteur de l’action etc….J’attends de l’avoir terminé pour me faire une opinion 🙂
        Quant à mes absences de lectures ou sur mon blog, pour les réponses ou pour les visites elles sont souvent liées à la vie réelle.
        J’ai lu pour ton organisation et je t’accompagne en pensées de tout cœur.
        Bises et courage.
        Geneviève

        • Je vais donc essayer de retrouver Filamots, j’espère qu’il est sur WP, je ne savais pas que c’était toi Brindille33, je ne reçois plus de news ! 😦
          Tu es une vraie geekette dis donc !!! Tu sais peut-être comment on change le fond d’écran de WP, pas moyen depuis le bug de juillet ! 😥
          Mon organisation est fragile, pas facile avec une personne âgée (et malade), je tiens le choc pour le moment ! Merci de ta compréhension… Le réel nous rattrape, souvent, pas forcément pour des mauvaises choses d’ailleurs… mais en général ce n’est pas bon signe quand on se déconnecte ! 🙂
          Bises et bonne fin de soirée…

          • Bonjour Asphodèle
            j’ai réussi à changer l’arrière-plan de mon blog, en travaillant non pas en mode brouillon, comme d’habitude, mais en mode publié.
            Et ça a marché!
            Bises, et merciiiii!
            J’en profite pour dire c’est chouette la reprise des plumes.

            • Bonjour Jacou, je suis ravie que tu aies pu changer ton plancher, je vais aller voir ça !!! Les Plumes c’est lundi, rhooo, ça me fait drôle à moi aussi !!! 😆 Moi c’est Syl qui m’a refait la déco, j’avais changé mais elle a re-changé et c’est très bien comme ça, je n’y touche plus jusqu’à Noël (au moins) !!!
              Gros bisous♥

  3. Petit bémol pour « Le coeur cousu » dont une partie est quelque peu une copie de « Cent ans de solitude »…
    Mais sinon, oui, tu as raison, Carole Martinez est une auteure qui sait raconter des histoires.

    • Lili, je n’ai pas accroché à Cent ans de solitude qui est dans mes étagères depuis nombre d’années alors je ne saurais te dire, il faudrait que je le re-re-tente ! Ce que je garde c’est qu’elle m’a tenu en haleine (et en éveil) sur 3 livres à la suite dans une période pas franchement folichonne et pour ça, je l’en remercie… et j’en redemande !

  4. Dans mes bras aussi ! Bon, parce que je t’aime bien et ensuite j’affectionne particulièrement la plume de Carole Martinez que j’ai suivie dès ses débuts et que j’ai eu la chance de rencontrer à une rencontre littéraire géniale. Non, je n’ai pas encore lu La Terre qui penche mais cela ne devrait pas tarder. Bises.

    • Moi aussi je t’embrasse ma Phili !!! 😆 Quelle chance tu as de la connaître, j’aimerais tant ! Mais pas plus que ça non plus, j’aime bien garder un certain mystère, une distance avec les auteurs que j’affectionne, je n’aime pas les auteurs qui se « décortiquent » et se livrent trop… Juste ce qu’il faut et surtout qu’ils parlent de leurs livres !!! Tu vas te régaler avec la Terre qui penche…

  5. Beau billet Aspho! J’ai lu il y a très longtemps le coeur cousu et j’avais bien aimé. Je lirai avec plaisir du domaine des murmures. Je ne connais pas très bien l’auteure mais tu me donnes grandement envie de découvrir un peu plus son univers littéraire. Bisous

    • Missy, je l’ai découverte dans des conditions vraiment très « chaotiques » sur un plan personnel et je la remercie encore de m’avoir enchantée à ce point… Après, il y a toujours une part de subjectivité dans nos amours comme dans nos détestations mais c’est ainsi… Je te la recommande vivement et si tu peux lire à la suite Du Domaine des Murmures et La Terre qui penche, ce sera encore mieux !!!

  6. Je ne vois pas du tout le parallèle avec « Cent ans de solitudes » sauf une imprégnation littéraire normale . Jai beaucoup aimé ces deux premiers romans . J’hésite pour le troisième dont j’ai lu des critiques plus mitigées. Cette auteure sait nous conter des histoires , et qu’elle en soit mille fois remercier.

    • Luocine, merci de donner ton avis sur cette histoire de « copiage » (à mon avis involontaire). Si tu as aimé les deux premiers, tu ne pourras être que séduite par La Terre qui penche,, le « merveilleux » y est encore aussi présent que dans « les Murmures » et « le coeur cousu » et la chute est top…je n’en dirais pas plus ! 🙂

  7. Bon moi aussi je vais te dire dans mes bras. Mais pas parce que je suis fan de Carole Martinez; je ne connais pas GLOUPS! tu vois tu n’étais pas la seule. Je te prends dans les bras pour ton enthousiasme. Ça fait tellement de bien.
    Bon il ne me reste plus qu’une seule chose à faire, découvrir ses livres.
    Ton billet est superbe. J’adore.

    • Merci Louise, décidément, je suis « bercée » ce matin, halala ça fait du bien cette chaleur humaine les copines !!! Je ne te dirai qu’une chose : Carole Martinez est un anti-dépresseur naturel, bien plus efficace que toutes les chimies réunies et elle t’emportera loin de tes soucis… Bises♥

  8. Tu sais quoi, on se connaît virtuellement depuis un paquet d’années, et pour moi il n’était pas possible que tu ne connaisses pas Martinez, c’est tellement toi …

    Je suis émue aussi à la lecture de ton billet. Martinez et moi, c’est aussi une belle histoire d’amour.
    4 ans ? Oui, mais les belles choses prennent du temps. ♥

    • Leiloona merci, tu vois…comme quoi ! Jamais je n’aurais pensé que cette auteure me corresponde aussi bien ! Je crois que je ne suis pas la seule et tant mieux, il faut vraiment laisser les livres venir à soi, et comme tu dis, avec le temps d’incubation nécessaire ! 😉

  9. hé, ça fait plaisir de te voir revenue, et en forme !
    « J’avais besoin qu’on me raconte des histoires « … héhé ! j’ai mis un temps fou à admettre que, de livre e livre, c’est juste ça que je recherche – pas d’étude psychologie, pas de roman historique, pas de thriller fantastico-policier, pas de recherche stylistique…. ou plutôt, tout ça, pourquoi pas, mais au service d’une histoire !
    autrement dit : ça prend un temps ahurissant de se laisser redevenir enfant… 🙂

    • Carnets, je suis revenue depuis une petite semaine (sur les blogs des autres en tous cas) mais réécrire des billets signe les vrais retours, tu dois avoir raison ! Pour ce qui est « histoires », il ne faut pas qu’elles soient simplettes non plus !!! J’ai trouvé avec Carole Martinez un angle littéraire qui m’offre tout ce que j’aime en littérature (le merveilleux, la fiction, le rêve, le style) ! Par les temps qui courent, où l’auto-fiction est reine, où le style est malmené (sous prétexte que quand on a déjà une bonne histoire, le style on s’en fiche un peu), où tout se ressemble peu ou prou, par ces temps-là, une auteure comme C. Martinez devrait être sacrée !!! Moi je redeviens très vite enfant avec des auteurs comme ça !!! 🙂 Par contre, s’il me fallait écrire ainsi, j’en serais incapable ! 😉

  10. Tiens, je suis comme toi il y a encore peu : ses trois romans attendent dans un coin de la bibli que je vienne les chercher. Un jour viendra….

    • ICB, je ne suis pas les meutes en général ou à quelques rares exceptions et j’attends que les livres viennent à moi. Là du coup, j’étais bien contente de les avoir tous les trois sous la main ! Prends ton temps, il n’y a que ça de vrai ! 😉

  11. Allez, on n’a jamais trop de câlins, alors avec Aifelle, Louise et les autres, je t’en fais un gros aussi 🙂 d’abord pour le plaisir et aussi pour être entrée dans le groupe des fans de cette auteure dont j’ai, moi aussi, adoré Le coeur cousu et Le domaine des murmures !

  12. La coeur cousu, comme toi je n’y suis pas allé de suite, depuis trois ans sur la pile, et jamais lu mais ton excellent billet me donne réellement envie. Lire le livre et découvrir cette auteure qui te captive tant. Merci Asphodèle et belle journée.

  13. Comme toi j’aime beaucoup cette romancière. J’ai a-do-ré Le Domaine des Murmures (le livre, pas le château 😉 ). J’ai acheté son dernier livre et je me réjouis déjà à l’avance de le lire. Mais avant, il faut que j’écoule les livres reçus par voie de presse.

    • Lydia, je suis contente d’avoir supprimé les SP de ma vie, tu ne peux pas savoir !!! J’y reviendrai peut-être un jour mais en attendant ça ne me manque pas et quel bonheur de lire ce dont j’ai vraiment envie ! 🙂

        • Ho mais j’ai été longue à tout supprimer, d’ailleurs j’ai encore un partenariat avec R.Laffont ùais on prend des livres quand on veut, là je n’ai rien pris depuis plus de 6 mois, sachant que je ne pourrais pas forcément chroniquer et je ne regrette pas…

  14. C’est un bel auteur. Je suis ravie que tu puisses retrouver la littérature grâce à ses beaux romans (je n’en ai lu qu’un seul, mais je n’ai aucun doute sur la qualité des autres). Courage pour ta maman. Et on continuera à te lire.

    • Merci Nath, je suis ravie d’avoir découvert Carole Martinez qui m’a l’air d’être une « belle » âme en plus d’être une belle plume… Maman t’embrasse ainsi que Moustachu (elle te situe encore…) 😉

  15. Hé bien moi non plus je ne connais pas la miss. Comme toi, je vais l’écouter à La Grande Librairie. Tu donnes très envie de la lire, en ce qui me concerne, peut être le coeur cousu, parce que le moyen âge ça sera pas possible je crois 😀 😀 . La semaine d’après il y a Bobin normalement chez Busnel, que je ne connais pas non plus d’ailleurs…bisous !

    • Mindounet, oublie tes a priori, le Moyen Age de Carole Martinez est très contemporain, on en redemande ! Fais-moi confiance sur ce coup là ! Le coeur cousu devrait te plaire, c’est romanesque comme tu aimes…les autres aussi, malgré l’époque !!! 😀 J’ai hâte de la voir à LGL ! Bobin je l’ai déjà vu, elle jamais ! Bises

      • J’entends, mais je reste sur Le coeur cousu…joli titre…qui figure dans une chanson de Mylène Farmer qui emprunte beaucoup de choses aux auteurs mais là, la chanson est bien plus ancienne…

        • Mindounet, non tu ne m’entends pas, tu restes figé sur tes a priori !!! Mais bon, c’est comme les « polars », quand ça te plaît tu les lis… alors tu liras ceux-là aussi car le message de ces livres va bien au-delà du Moyen-Âge… Le coeur cousu est vraiment à part, je le considère comme un petit bijou…bien que j’ai adoré les deux autres, alors… 😉

  16. Je n’ai jamais lu un seul livre de Carole Martinez, la faute à une « amie » qui m’avait dit que c’était bien trop dur et m’avait fortement découragée.

    • Dur ??? Sharon, je crois que tu lis bien pire côté dureté… Et c’est tellement bien écrit ! Le coeur cousu est âpre, plus que les autres peut-être mais c’est une fresque, une vie (des vies), alors forcément il n’y a pas que des moments heureux…

  17. j’ai adoré le coeur cousu et le domaine des murmures…je trouve qu’elle a un air de toi ou toi d’elle sur la photo que tu as choisi ! un oeil vif ! contente pour toi que tu aies fait une belle découverte avec cette auteure…

    (somaja ferme son blog ??????)

    • Ma korrigane !!! ALors tu devrais aimer La Terre qui penche, c’est la même veine, le même souffle ! Je ne ressemble pas du tout à C. Martinez, on voit bien que tu ne m’as jamais vue en vrai, pfff ! Mais merci pour l’oeil vif ! C’est mieux que de l’avoir globuleux !!! 😆 Oui Somaja ferme son blog, elle a fait un billet d’adieu, snif…

    • Anne c’est terrible de se dire que l’on a tout lu d’un auteur que l’on aime… Quatre ans entre chaque livre ça fait long… En même temps, c’est du beau travail, soigné…

  18. Je suis ravie que tu reviennes en si grande forme 🙂
    J’ai tout bien noté l’auteure et les titres
    Je les ai beaucoup vu ces livres mais j’ai un a priori sur le prénom Esclarmonde 🙂
    Des Bisesssss 🙂

    • Val, oui moi aussi Esclarmonde ne me faisait pas rêver alors que ça veut dire « éclaire le monde »… ce qui est bien trouvé ! Je suis en forme depuis mon retour du Goulag, là n’est pas le souci… Bisoussss 🙂

  19. Alors là on est carrément sur la même longueur d’onde, je suis d’accord à tout ce que tu dis. Comme je te le disais dans mon autre commentaire Carole Martinez est MA GRANDE révélation de ces dernières années, quel style, quel conteuse… Elle ne ressemble à aucune autre c’est évident… Mais moi j’ai de la chance ; il m’en reste encore deux à lire ;0) Le domaine des murmures est dans ma bibliothèque et La terre est penche sera mon achat à ma prochaine visite à ma librairie, c’est prévu, et je me réjouis comme une petite fille de l’avoir enfin entre les mains :0) Je te souhaite un très beau dimanche Asphodèle et console toi ; elle est peut-être déjà dans l’écriture du prochain, en tout cas je l’espère :0) Bisous (et je rajoute ton beau billet dans vos plus tentateurs)

    • L’Or, nous sommes vraiment raccords sur ce coup là ! 😉 J’essaie de me consoler en me disant qu’elle a sûrement commencé un autre livre, ce n’est pas possible autrement mais c’est une auteure qui fait de la dentelle, il faut du temps, il faut le lui laisser si elle en a besoin et nous propose des petites merveilles à chaque fois. Bises et bon dimanche l’Or ! 🙂

    • Mais ma Belette c’est un coup de foudre, alors j’ai envie de le dire ! Surtout sur trois livres d’affilée, c’est rare ! 😉 Un peu comme Gaëlle Josse, une autre de mes auteurs chouchous vivante, j’ai tout lu et maintenant je me trouve fort dépourvue !!! 😦

      • J’aimerais les lire, mais tu connais l’état de ma pile himalayenne…

        Quand on a des auteurs qu’on aime, on le crie haut et fort et faut le faire, tous ne sont pas des auteurs ayant pignon sur rue ou romans tête de gondole ! mdr

        Tu trouveras d’autres romans qui te feront vibrer, juste que ça mettra du temps…

        • Oui ma Belette c’est tout à fait ça ! J’ai mis 4 ans à la lire, elle n’est pas inconnue de la blogo mais pas hyper connue non plus du grand public malgré ses ventes estimables ! De toutes façons, connue ou pas, je l’adore telle que et ce n’est pas près de me passer mais comme tu dis (et je l’espère) il y en aura d’autres !

          • Bon, tu as pris ton temps, nous pouvons faire de même… ;-)) La blogo peut faire un écrivain en lui donnant le coup de projecteur qui lui manquait. Malgré tout, sans toi, jamais je n’en aurais entendu parler :((

            Allez on croise les doigts que tu trouves assez vite d’aussi belles lectures.

            • Belette, pourtant c’est une auteure qui vend bien mais elle est très discrète…J’ai changé de genre carrément pour m’en remettre, après avoir essayé le maître des illusions de Dona Tartt (trop lent) je suis dans Shutter Island de Lehane… Pour l’instant ça va, sans plus… dur dur pour les livres qui passent après des coups de coeur !!! 😀

              • J’avais bien aimé Shutter island, mieux que le film parce que le film, j’avais rien capté ! 😀

                Fais-toi l’oiseau moqueur ou un Ron Rash… ;-)) je sais ce que c’est après un coup de coeur énorme, c’est dur ensuite.

                • J’aime bien Shutter Island mais je regrette de devoir le poser constamment, quand je le reprends c’est un peu laborieux ! Mais j’irais jusqu’au bout, je suis ferrée. le film ? Un jour peut-être… L’oiseau moqueur c’est fait depuis trois ans au moins mais je ne connais pas encore Ron rash, ça va viendre !!! 😆

                • Bon, loupé pour Harper, mais Ron a des romans puissants, bons, je les kiffe à mort ! Surtout « Une terre d’ombre ». ❤

                • Je sais, j’ai vu, d’ailleurs j’en ai noté chez toi et Sharon mais chaque fois que j’achète, invariablement, je me tourne vers mes auteurs chouchous… Ou alors il faut que je tombe dessus par hasard, que je les voie en plein milieu d’un présentoir ! Et en plus je ne vais pas souvent en librairie mais je commande ! Pas sur Ama**n; dans une librairie indépendante, je précise ou chez des particuliers, d’occasion (Recycl’Livres)…

                • Mais enfin, comment peux-tu penser à tes auteurs chouchous au lieu de penser à Sharon et à moi ??? Tu ne dois que penser à nous la prochaine fois que tu commanderas des livres !! Penses pas à mes conneries, hein, sinon tu vas rire toute seule dans le magasin ;-))

    • Syl, nooon ? Somaja ne te l’a pas mis dans les mains de force ? Moi elle n’a pas voulu me reprendre Du Domaine des Murmures tant que je ne l’avais pas lu…elle a bien fait :;) Quand tu le sentiras, vas-y, fonce !

  20. Quel enthousiasme! Tu sais, je ne l’ai jamais lue, un rien me retient. j’aurais bien essayé le deuxième, à l’époque, si un idiot de journaliste n’avait pas révélé le gros du roman dans un article… De toute façon, ses bouquins sont jusqu’ici à la bibli…

    • Keisha, il faut avoir oublié les billets (j’en ai lu certains après ma lecture, qui spoilent le « gros » du roman justement). Je ne te jetterai pas la pierre, vu le temps qu’il m’a fallu pour y venir… 😉

  21. Elle te ressemble, je trouve, cette fille pétillante !
    Cela ne m’étonne pas que tu aies trouvé en elle comme une soeur. Littéraire, s’entend.
    J’avais commencé le premier il y a longtemps, je n’avaispas accroché. je crois que je vais re-tenter. Comme tu le dis souvent, un livre mérite qu’on l’approche pluseurs fois avant de décréter qu’il ne nous plaît pas…
    Bisous célestes, chère copine, je suis heureuse que tu reprennes goût à la blogo.
    A bientôt pour les plumes ?
    ¸¸.•*¨*• ☆

    • Célestine, je ne me trouve pas de ressemblance avec Carole Martinez mais peut-être, va savoir… Les coups de coeur en littérature ne s’expliquent pas toujours, comme les détestations d’ailleurs, je dirais qu’il y a des auteurs pour nous et d’autres pas ! Mais je te conseille quand même de re-tenter Le coeur cousu ou d’attendre qu’il vienne à toi… 😉
      Pour la blogo, je n’ai jamais perdu le goût tu sais, c’est ma vie à côté qui m’a un peu malmenée…et tenue éloignée… Et quand la vie IRL nous envahit, on ne peut pas bloguer sereinement… Voilà ! Bises ma belle copine ! 🙂

  22. Et comme j’ai acheté le dernier , il ne me reste plus qu’à le lire après Coeur cousu… mais je n’ai pas lu Le domaine des Murmures et c’est une lacune. Quant à moi l’histoire du domaine des murmures me plaît à priori.

    • Claudia, c’est dommage de lire le dernier sans avoir lu Du domaine des Murmures car on retrouve un décor, à une autre époque et avec des éléments qui ont pris de l’importance (je ne peux pas t’en dire plus !!!) mais si tu pouvais lire dans l’ordre, ce serait bien !: Après, Le coeur cousu, tu peux le lire n’importe quand, c’est sublime et totalement différent…

  23. Eh bien, je n’ai jamais lu Carole Martinez et aucun de ses livres n’attend chez moi… hum, ton bel enthousiasme pourtant, et tous ces commentaires me disent qu’il faudrait bien que j’essaie…

    • Sandrine, j’ai mis 4 ans à me décider, je n’ai pas été déçue, en plus dans une période pas facile du tout pour lire (il y a du déchet sur les rebords de mes étagères) alors je dis que tu peux toujours tenter ! Mais autant Le coeur cousu peut se lire n’importe quand, autant je pense qu’il est mieux de lire Du domaine des Murmures avant La terre qui penche…même si on peut les lire indépendamment ! 😉

  24. Ben… moi je n’ai encore rien lu d’elle et « le coeur cousu » est sur mon étagère « à lire ». Ça viendra et tu m’en donnes encore plus l’envie ! Merci 🙂

  25. Mais quel billet magnifique Aspho, je l’avais lu en vitesse avant LGL où elle était hier soir et vraiment je sens ton émotion et ton enthousiasme.
    Je souscris à tout (même au message personnel à cette ministre qui ne mérite pas son salaire). Moi non plus je n’ai rien lu d’elle parce que je crains le côté médiéval…bravo bravo, comme tu en parles bien.
    Des bises des bises

    • Galéa j’ai failli sauter de joie quand j’ai vu que ton Homme avait été intéressé et crois-moi il ne sera pas déçu, il ne faut pas non plus s’attendre à de la SF hein, c’est le « merveilleux-fantastique » au sens premier du terme. Je craignais aussi le côté médiéval et puis on ne le sent même pas tellement c’est beau, haletant, poétique et…merveilleux, bref tu l’auras compris, je suis encore sous le charme de mes trois lectures. Je voulais taper mon billet pour jeudi ou vendredi et une fièvre sournoise+crève+fatigue m’en ont empêchée ! 😥 Comme dit Attila, ça doit venir de mon karma et il n’est pas top en ce moment ! 😉 Tu me tiendras au courant des impressions de l’Homme s’il se décide à la lire ? Des bises ! 🙂

  26. le domaine des murmures est mon préférés entre les deux premiers mais je en suis pas sûre d’avoir envie de lire le dernier.

    • Val, c’est dommage car je trouve que dans le dernier, elle développe le cadre du Domaine des Murmures avec une ampleur et un merveilleux encore plus enchanteur… Et puis l’histoire est très belle ! Franchement, je te le conseille, j’essaie de taper mon billet très vite, dès que la fièvre me lâche les baskets et me rend ma clairvoyance !!!^^

  27. Tu l’as regardé à la Grande librairie ? Je viens de le voir en replay et je vais essayer de le regarder encore une fois avant jeudi, elle était vraiment passionnante, j’ai bu ses paroles comme du petit lait ;0)

    • Oui l’Or, tu pense bien que je l’ai regardée et moi aussi j’ai bu ses paroles, d’autant que c’était la première fois que je la voyais dans une émission ! Ce qu’elle a dit de son livre conforte ce que je pensais de la fin… Trop contente je suis ! Elle est exactement comme je l’imaginais, c’est fou ça ! 😉

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s