PAUSE INDÉTERMINÉE pour cause …

Tout a été très vite. AVC le matin et soins palliatifs le soir dans un coma avancé avec des lésions irréversibles au cerveau qui ne laissent aucune chance à l’espoir, à la vie. Je ne suis pas sûre de réaliser encore le tsunami qui se prépare, je sais juste que ma maman va s’en aller pour toujours, alors pour elle et en attendant de revenir, quand le chagrin sera plus supportable, cette chanson qui en dit tant…parce que moi, je n’ai plus de mots.

Sauf vous dire, à bientôt, mes amis blogueurs et plus pour certains, quand je le pourrai à nouveau…

Ratage en cuisine, appareil photo qui crame, bref, une humeur de haïku !

Ma chère Syl, ce mois japonais est bien mal parti en ce qui me concerne. Entre le manque d’inspiration et celui d’ingrédients (et une motivation en berne), on ne va pas aller loin. Alors, j’ai voulu, en voyant.l’image ci-dessous faire des makis de spaghettis bien que je me sois longuement interrogé comment j’allais faire tenir DEBOUT des spaghettis cuits !!! Bon… le site Garofalo ne voulant pas que j’enregistre l’image, clic sur le lien pour voir la jolie chose…

http://www.pasta-garofalo-ristorante.fr/maki-de-spaghetti-garofalo/

Non mais c’est comme retourner le soleil pour qu’il chauffe le ciel cette histoire. L’image était belle, moi pleine de bonne volonté et de créativité, sauf que ça a vite viré au cauchemar…quand l’iPhone n’a plus voulu faire de photos (on divorce la semaine prochaine, c’est irréconciliable et je me remarie avec la marque Coréenne qui a de la mémoire elle !!!) et que l’APN a loupé la seule où le dit maki tenait à peu près debout (Galéa reviens vite avec ta loose et sors de mon corps s’il te plaît !!! Je t’en sup-plie !), aussi a-t-il fini en boule de spaghettis, avec la tapenade noire et les perles de citron (celles de yuzu étaient trop chères pour mon budget) et ce fut délicieux pour accompagner le lapin en sauce ! Certes, ce n’était pas vraiment une recette japonaise, mais il y avait de l’idée non ?  Pffffff…………….

J’avais pourtant bien commencé à aligner mes spaghettis, choisi une tapenade offerte par Martine d’une excellente maison niçoise, des perles de citron de Menton, bouh !

Mes spaghettis cuits, bien alignés, juste avant que l’Iphone lâche !, je m’apprêtais à mettre la tapenade au centre et à rouler…

L’histoire a  hélas fini ainsi…

Makis spaghettis
Mélange fou de saveurs,
Décomposition…

Perles de citron
Pétillement en bouche
 c’était délicieux !

Aussi, on va fêter le lilas revenu avec cette chanson de Barbara que j’aime beaucoup, déjà que je n’ai rien pu publier cette semaine (je me rattrape la semaine prochaine et j’ouvre le bal avec le très beau « Un été à quatre mains » de Gaëlle Josse, avant Le Caillou de Sigolène Vinson, l’Homme du lac d’Arnaldür Indridason et La part des flammes de Gaëlle Nohant, oui oui je lis beaucoup quand même et des pavés pour certains !!!)

Mais qu’ont donc fait les marmitonnes ce dimanche ? Bonne question ! C’est chez Syl que nous le saurons !

Et je vous souhaite un bon dimanche sous le soleil revenu !

Pour toi Edualc ! 😀

Alleluia, youhou mon réseau est réparé !!!

Pas de bol pour vous, je reviens plus tôt que me l’avait annoncé mon opérateur ! Souvenez-vous : lundi et mardi (peut-être même avant), chez moi (et dans beaucoup de régions françaises) c’était ça…Sauf que lundi soir, tout fonctionnait… et mardi  matin, au réveil…plus de wi-fi, plus de ligne téléphonique fixe, heureusement encore que j’ai gardé mon portable chez un autre opérateur mais quand tout marche chez votre voisin, dans la rue, et/ou dans la moitié du village, on se sent…TRÈS SEUL(E)…(Pourquoi ça tombe (encore) sur moi ? Alors, on appelle son opérateur, calmement…et puis, un autre pour avoir des détails : le couperet tombe (vois d’hôtesse de l’air) « Votre département a été lourdement impacté, nos équipes sont dessus (?) mais il ne faut pas espérer un retour à la normale avant le 17 mars » !  Un pylône (ou que sais-je ?) a grillé ! (et toi ta cervelle ne va pas tarder à sauter si tu continues à me parler sur ce ton)… Bref…La prochaine fois qu’on veut me faire quitter O…ge (qui est le seul opérateur fiable dans ma région pour Internet (5 ans jusque-là, avec ou sans tempêtes et jamais de soucis sur la ligne, sur l’ordi c’est une autre histoire),  hé bien ce sera…

sous CONDITIONS…et cher, très cher ! :mrgreen:

A l’idée de rester NEUF JOURS sans INTERNET… sans ligne fixe, mais c’est juste pas possible même si on ne s’en sert pas toute la journée, c’est comme si on vous coupait l’arrivée d’air, où est ma Ventoline tonnerre de Brest ??? Cependant…quand ça finit ‘beaucoup) plus tôt que prévu, on ne va pas bouder son plaisir et on s’autorise…une petite danse de la joie, piano piano quand même, on n’a plus 20 ans !!! Je vais revenir vous voir pour commencer, attention hein…pas tous à la fois, il va bien me falloir le week-end pour me mettre à jour et encore ! En attendant, on va dire aux tempêtes qu’elles sont très jolies sur papier glacé, qu’on les aime en littérature, pour nourrir notre imaginaire fécond,  de loin aussi MAIS  qu’elles évitent de repasser trop souvent au-dessus de nos têtes (et de nos réseaux) ! Zeus, je ne te remercie pas !Un grand MERCI à Syl qui a repris le jeudi-poésie au pied levé ! Je suis heureuse de vous retrouver, à tout de suite ! 😀

 

Humeurs variées et variables d’un dimanche pluvieux !

a Emilie quand sa fille est obligée de se nourrir en cachette !Demandez le programme ! Poésie, cuisine en demi-teinte et musique ! Bon, alors, avant de vous parler cuisine semi-ratée puisque notre Syl. (Cheffe qui ne veut plus qu’on l’appelle Cheffe mais on le fait quand même) nous demandait gâteaux en tous genres pour ce dimanche (le mien ne ressemblant à rien côté genre, on passera rapidement). Lire la suite

La vie, la vie, la vie de François Morel pour contrer mon karma de loose !

gif vertige sewingscars tumblr comPas de recette aujourd’hui (non pas que je n’ai pas cuisiné mais le résultat bien que délicieux mérite des arrangements esthétiques). Et pour ne pas m’étendre sur cette loose qui me poursuit depuis une semaine, juste une chanson du chroniqueur François Morel, découvert chez Aifelle un dimanche avec « Le baiser ». Baiser qui m’a donné envie d’en écouter plus et aujourd’hui cette chanson tombe à pic ! Et pic et colé gram !

Je vous souhaite un bon dimanche et, dans l’ordre : j’essaie de dormir cette nuit en premier lieu, de répondre à vos commentaires sur le livre de Dina qui n’était pas programmé pour hier (scoumoune quand tu nous tiens) et de passer sur vos blogs ! C’est dimanche, il pleut, on y croit ! 🙄

Bonne année 2017

a-bonne-annee-livresque-et-ecrivantePas de commentaires superflus ce matin, juste des souhaits de bonheur que nous formulons tous envers ceux que nous aimons, pour que monde soit meilleur et tant d’autres choses… Moi j’aimerais arrêter le temps mais c’est impossible alors je me résigne tous les ans à enterrer l’année en cours le plus dignement possible…

Pour l’occasion (et ça n’arrivera pas souvent), je vous embrasse !a-bonne-annee

 

Joyeux Noël les amis !

img_3560Amis virtuels, réels, « virréels », amis bloguesques qui passez ici en laissant une trace ou en sous-marin, qui que vous soyez, que vous croyez au Père Noël ou pas, je vous souhaite un Joyeux Noël parce que…on a beau dire, quand on n’est pas croyant  (ou pour d’autres raisons), que c’est un jour comme les autres, je ne suis pas tout à fait d’accord, sauf si on n’est pas né dans une famille judéo-chrétienne.noel-coeur-de-boulesEn effet, quand vous grandissez dans une famille catholique (noël après noël), et même si elle ne va pas à la messe tous les dimanches, Noël a un caractère sacré même sans avaler l’hostie de la messe de minuit ! Que ce soit la date exacte ou pas de la naissance de ce pauvre Jésus, vous serez turlupiné par la sempiternelle question : « qu’est-ce qu’on fait à Noël ? », le « on » impliquant des membres plus ou moins proches de votre famille, géographiquement ou pas, des « assortiments  » possibles ou pas pour le plan de table (pas question d’inviter ensemble belle-maman et cette gourde de Marie-Angélique) (oui mais Marie-Angélique est la copine de Balthazar, le fils du beau-frère) (ça se complique)… Quand il vous est arrivé de passer un  Noël cauchemardesque avec Marie-Angélique ET le beau-frère, vous ne remettez jamais le couvert ni le houx dans les vases et vous passez sous les guirlandes en vous signant !  » Ha ? Noël ? J’t’ai pas dit, je pars une semaine à Madère, oui, mi-boulot, mi-détente mais tu sais je m’en serais passée »… » Et hop, emballez c’est pesé avec votre plus beau sourire hypocrite ! Ce soir là, toutes lumières éteintes chez vous, vous lirez un bon livre sous la couette en picorant dans une boîte de chocolats, sans stress ni détresse .a-aspho-a-mindounet-arf

Mais, il y a aussi des Noëls magiques, j’en ai connu quelques-uns et rien que pour ceux-là, en souvenir de ce que l’Amour (n’est-ce pas Célestine ?) peut accomplir comme petits miracles, rien que pour ça, je vous souhaite en cette période troublée, depuis presque deux ans déjà, de trouver en vous un ilot de sérénité, de calme et de bienveillance pour laisser passer ces fêtes dans la bonne humeur à défaut d’avoir le coeur  en liesse ! J’ai une amie dont le fils est entre la vie et la mort depuis une semaine à l’hôpital, c’est arrivé brusquement alors que sa famille devait venir passer Noël chez elle, et tout a basculé. Car tout peut très vite basculer. D’autres peuvent en parler aussi… Alors profitez du bonheur quand il passe, des sourires quand ils s’offrent et des lumières qui éclairent les obscurités de votre coeur. Laissez-vous faire de temps en temps ! Accepter de recevoir n’est-ce pas aussi une façon de donner ? J’dis ça j’dis rien…la philo à deux balles, hum …a-aspho-quand-jespere-quun-miracle-va-se-produire

Joyeux Noël et à très vite…

…et je repasse sur vos blogs dès que les fêtes sont finies parce que là je me dédouble depuis 15 jours et un sentiment un peu fou est en train de me monter au caberlot !img_3575Mousse chocolat aux orangettes maison ! img_3565Fournées de biscuits de Noël, anis étoilé et cannelle… img_3569Dernière fournée au gingembre-citron-amande amère. Et c’est fini pour Noël 2016 ! Déjà avec les Kipferl c’était limite ! ^^

Et je ne vous parle pas du père Noël d’Ariège, ni de celui de l’Isère…c’était monstrueux sous le sapin ! Et sans eux c’eût été bien vide ! 😉 Mais ce n’est en rien une obligation les cadeaux, juste la cerise sur le cheese-cake !

img_3601 img_3577 img_3597 img_3598et il n’y a pas tout …

Joyeux Noël !

Adieu Léo, on t’aimait tant…

Adieu, le premier chanteur américain que j’ai aimé d’amour. Avant Bob Dylan, avant Neil Young…  Il était un chanteur « actif » depuis plus de 40 ans, et c’est important de le dire, il n’était pas QUE la réminiscence « d’un passé qui n’est plus ». Il venait de sortir un superbe album, à 82 ans ! Que novembre est triste encore cette année. J’ai froid tout d’un coup alors je remets « ce vieil imperméable bleu » sur le dos de Suzanne, de Marianne que tu as rejoint en nous quittant. So sad…

 

Je vous devais ce billet…

IMG_3120Août s’étire, comme l’an dernier dans une fin d’été annoncée,  flamboyante et surtout caniculaire… L’automne se fait attendre… Moi aussi, alors je me devais de vous écrire ces quelques lignes. Comme je ne supporte pas la chaleur au-delà de 25°, inutile de vous dire que ces derniers jours m’ont ramenée vers mes chères lectures sous le ventilo, barricadée, et sans qu’il ne soit question de bouger un cil ! 😀IMG_3037Les pauses « indéterminées » ont cela de confortable qu’elles permettent aussi de ne pas revenir… Et pour tout vous avouer, je n’ai pas été loin de prendre cette décision. Mais non. Je préfère encore être « rare » que de ne pas y être du tout. Je souffrais à l’idée de fermer ce blog, j’ai trouvé cela tellement ridicule … Donc vous me supporterez encore un peu mais de manière différente. Je ne peux plus m’occuper du Challenge « A Tous Prix », des Plumes, des jeudis Poésie… Jusqu’à nouvel ordre. Je n’inscris pas cette interruption (sauf pour le Challenge « A tous prix ») dans le définitif et me laisse l’opportunité de les réanimer un jour, quand je retrouverai un chouïa de disponibilité. Le temps, je peux en trouver, j’arrive toujours à grapiller même sur mes heures de sommeil, mais la disponibilité d’esprit, ça c’est compliqué ! En attendant, si quelqu’un veut reprendre le Challenge, je le lui cède avec tendresse (c’est un bébé qui m’est cher).

Je continuerai d’écrire aussi mais différemment. Et je pourrai enfin me consacrer davantage à mes billets de lecture (dont certains très très en retard), retrouver mes chères amies du dimanche avec la brigade culinaire de Syl, n’est-ce pas Louise, Sandrion, Nahe, Marion et j’en oublie ! La poésie sera toujours présente sur ce blog. Je ne m’interdis rien, comme je l’ai toujours fait depuis le début mais j’allège la charge pour revenir sinon, ce ne serait plus possible. Je veux retrouver le plaisir sans les contraintes pour y arriver…a fleurs sur l'eauJ’espère que vous comprendrez, ne me demandez pas « pourquoi ? », moultes raisons ont abouti à cette décision et je n’ai pas forcément envie d’en parler. Je compte juste sur votre compréhension silencieuse et je vous remercie d’être là. Sans vous je ne serais pas revenue…IMG_3026Bonne rentrée à tous et surtout à mes amies professeurs, instits’ qui vont bientôt reprendre le chemin de l’école, mais aussi à tous ceux qui passeront par ici, silencieusement, avec volubilité…ou pas !

Le jeudi poésie des blogueurs !

Logo du jeudi poésie pour présentation d'un poète.

Logo du jeudi poésie pour présentation d’un poète.

C’est un jeudi « vert » sur le calendrier de ce printemps qui l’est beaucoup moins (vert), nous pouvions donc écrire un poème si la muse nous envoyait ses flèches inspirées. Et toutes catégories confondues, nous sommes quinze, mais c’est que vous y prenez goût ! 😆 Cette fois-ci j’en ai écrit un, la rime est hasardeuse, pour ne pas dire aléatoire… C’est un « Sursaut », pardonnez-moi ! 😉

Ont poétisé avec moi  : Lire la suite

Joyeuses Pâques et la recette demain !

a Pâques oeufs qui rient !Bon, le thème des Marmitonnes avec Syl à la batterie, aujourd’hui était L’OEUF ! Quoi de plus simple, de plus basique mais aussi de plus symbolique ? D’autant que j’en ai des tout frais pondus vendredi mais voilà…les circonstances ont fait que je n’ai pas pu faire la recette que j’envisageais hier, un oeuf ça ne réchauffe pas a priori, alors ce sera pour aujourd’hui mais la recette arrivera plus tard ! Lire la suite

PIRATEE ! AVIS ! Ne répondez pas à mes mails « bizarres » !

a piratageMa boîte mail Yahoo a été piratée ce matin alors que j’avais changé (à leur demande) mon mot de passe hier… Qui est le vrai Yahoo dans cette histoire ? Toujours est-il que  devant l’avalanche de courriels, de sms et je vois les comms qui commencent à arriver, alors je me décide à faire ce billet pour que, ceux qui ne me connaissent pas beaucoup ne répondent SURTOUT pas à ces mails, ce n’est pas moi qui les ait écrits mais tout mon carnet d’adresses les a reçus. Si vous recevez aussi des « liens Orange » suspects, ne les ouvrez pas ! Je vais contacter un organisme pour le signaler mais en attendant, je balise tout ! Je ne sais pas encore si je vais conserver cette boîte mail qui a toujours été source de soucis techniques, l’arrêter est compliqué car j’y reçois toutes les  Newsletters de mes amis Canalblog et Blogspot , ainsi que la plupart de mes mails persos… Et comme, récemment pour plus de facilité sur le smartphone, j’ai couplé mes trois boîtes mail, je suis un peu dans la panade ! Surtout ne répondez pas à ce genre de mail  ! Je suis désolée pour le dérangement ! 😦

Gâteau moelleux à l’orange (presque) sanguine !

logo syl gourmandises 2016Un moelleux que j’avais cuisiné avant Noël et que j’ai voulu refaire…dans le cadre du Mois du polar de Sharon, avec des oranges sanguines. Mais…il s’avère que trouver des VRAIES oranges sanguines sanguinolentes est difficile dans mon b!ed. Après un dialogue de sourds avec mon épicier à qui je passais commande il me dit : »Elles ne sont pas rouges à l’extérieur mais rouges à l’intérieur », moi : « Ha …mais ce sont des sanguines ? » ;  ! Lui : « moui ». J’ai évalué ce « moui » timide, pas très convaincu et pour cause. Sur l’étiquette pastillée sur l’orange, il était précisé (en espagnol certes mais quand même) qu’il s’agissait d’oranges à « intérieur » rouge. Quel patakès, me direz-vous ! Sauf qu’elles n’avaient pas non plus vraiment le goût particulier des sanguines que j’aime tant. Bref… Autre point, on m’avait conseillé de le faire dans un moule à savarin ou moule à « baba » vu qu’il est généreusement arrosé quand il sort du four mais le mien a disparu, ma voisine m’a donc prêté  un moule à kouglof. Booon… je vous rassure, le gâteau est très bon, très moelleux mais il n’a pas cuit-doré comme je le voulais, je saurai pour la prochaine fois. Après toutes ces considérations futiles, si vous êtes encore là, voici la recette ! Lire la suite

JE LIS DONC JE SUIS ! TAG !

chaperon rouge revisité par gsfrenchshabbylife tumblrAllez, bien qu’ayant très peu chroniqué mes lectures en 2015 (comme en 2014 d’ailleurs), j’ai décidé malgré tout de faire ce tag qui m’a toujours plu et suivant les (bons) conseils de mon amie Syl, qui me suggérait de piocher des réponses  dans la liste du challenge  « à Tous Prix », j’ai trouvé sympa de choisir des livres lus mais  chroniqués par des blogueurs-ses  (ou par moi, quand même !^^) ! Je mets le lien vers le billet du blogueur ayant lu le livre… Elle est pas chouette cette idée du mardi matin brumeux ? Lire la suite

Lapin fermier cocotte « à ma sauce »…

logo syl gourmandises 2016Avertissement : les vegan et végétariens sont priés de ne pas regarder, ainsi que les amoureux des lapins (pardon ma Lili !) … Notre amie Syl, la Cheffe des Gourmandises du dimanche étant « souffreteuse » pour reprendre son expression nous a laissé carte blanche (ouf !) . Il y aura eu un petit frisson (avec ceux de Syl.) dans cet hiver printanier, suffisamment pour me donner envie de cuisiner un plat traditionnel qui mijote doucement… Bon, je n’avais pas prévu que la bête ne serait pas découpée, il m’a donc fallu une vidéo que je vous conseille si on vous offre un lapin entier et que vous ne souhaitez pas le cuisiner de cette façon (entier). Lire la suite

TRÊVE DE NOËL, PAUSE ! POUCE !

joyeux Noêl !Chers amis des plumes, de la Poésie et ceux qui lisez de temps à autre un billet de lecture égaré, il est temps de m’arrêter pour profiter de ma famille qui arrive pour Noël, de celle qui est là au quotidien et me demande beaucoup de soins,  d’attentions et de temps.

Il est urgent aussi que je me reprenne en main, cette pause c’est aussi un retour à un rythme que j’espère moins stressant pour ma tension et mon rythme cardiaque affolé… et pour ma tête qui n’est plus nulle part à force d’être partout !noel coeur rouge 2 christmas4uAlors je vous souhaite à tous de Joyeuses Fêtes, en espérant revenir le 1er janvier vous souhaiter la bonne année et vous donner le calendrier des Plumes et de la Poésie, pour l’instant je suis incapable de me projeter plus loin que le 30 décembre…

Amusez-vous, trinquez, embrassez ceux que vous aimez et profitez de cette trêve pour lire et faire ce qu’il vous plaît.coupette champ kir royalÀ très bientôt…hiver gif pommes pins bougiesP.S : je ne pourrais pas assurer le jeudi-poésie du 24 pour les liens mais ceux qui veulent poétiser y sont encouragés bien sûr !

Et je vous laisse sur « Les danses polovtsiennes de Borodine » » que j’aime écouter en cette période de l’année… (Mindounet, c’est pour toi, tu verras la danseuse est bien mieux que ta Katy Perry ! :D)

Poème d’humeur du jour d’après…

Un très court poème d’Anne Perrier, poétesse contemporaine, encore trouvé chez Schabrières et qui m’a émue, qui résonne encore plus fort ce soir, alors quand vous le lirez demain…vous me direz ce que vous en pensez. Il n’y avais pas de titre mais j’aurais envie de l’appeler « Monde englouti »…a étoile monde voie lactée homme seul

N’y a-t-il pas quelque part cette nuit
Une étoile qui meurt
Un monde de bonheur
Possible auquel on n’a pas assez cru
Et qu’on a si mal défendu
Contre la nuit
Qu’elle nous l’a repris

anne périerAnne Perrier est née en 1922 à Lausanne, Suisse. Pour en savoir plus sur elle, je vous conseille cette interviewe où elle parle de sa façon d’écrire et de son oeuvre :

Allelujhah pour le drapeau français et les morts qui reposent dessous.

attentat drapeau recouvrant les mortsUne infinie tristesse, juste onze mois après Charlie…

Les crayons n’ont pas suffi à effrayer des analphabètes.
Ils ne connaissent que le goût du sang et le bruit des armes,
Ils n’ont rien dans la tête
Et se fichent de nos larmes.

Alors, Allelujhah pour ceux qui passaient juste une soirée dans Paris.
Qu’ils reposent en paix.

Lény, tu es parti, un hommage pour la belle âme que tu as été….

IMG_1576Bon je vous le dis de suite, avec 39° de fièvre depuis deux jours, je ne vais pas faire de longs discours. La disparition de Lény Escudéro m’a touchée, il n’était pas dans mon Panthéon de mes chanteurs préférés mais j’ai aimé beaucoup de ses chansons, toujours sincères, simples à l’image de l’homme qu’il a été…

Tout d’abord une chanson qui me touche particulièrement en ce moment et que je dédie à ma maman, qui en étant encore là s’en va doucement sur les chemins brumeux du grand âge…avec les absences que ça implique et le non-retour aussi… Lire la suite