Une pause dans la pause ! Avec de la couture selon Syl. !

Si j’écrivais en tapant sur une machine à écrire, voilà à quoi ressemblerait ma vie en ce moment ! Une désolation ! Déjà que… mes corrections sur papier sont « envahissantes » mais c’est le rude travail de correcteur ! Je ne vous oublie pas, vous me manquez, les blogs aussi mais je me concentre sur ce travail, c’est la dernière ligne droite… Plus que cinq jours ou encore cinq jours, tout dépend de quel côté on se place !

Mais comme j’aime relever des défis même si je risque fort  de me vautrer d’y arriver moyennement, j’ai accepté celui de mon amie Syl. qui consiste à confectionner une couronne, prête à suspendre pour Noël ! Et pour être sûre que je la fasse, avec la générosité qui lui est coutumière, elle m’a envoyé les matières premières : Regardez plutôt l’énoorme colis qui contenait pas une mais deux couronnes (elle est folle ma Syl.) (elle m’a
dit de la garder pour Pâques) (bah voyons) et le lot de tissus rouges et beiges, plus trois rouleaux de rubans verts (des fois qu’une guerre se déclare et qu’on soit en rupture de stock), de deux tailles différentes.

Voila pour le matériel de base dont Syl. nous parlait ICI. Et voici mon tube de colle à tissu, quelques dentelles retrouvées, des perles (il y en a d’autres ailleurs mais où ?) et autres fils à broder qui dormaient dans une antique boîte à couture (du temps où je croyais savoir raccommoder, j’ai pas dit coudre) (j’enjoliverai les coeurs cousus dès que j’aurai plus de temps) (je sais broder au point de tige) :

J’ai donc commencé par recouvrir la couronne (sinon elle perd ses poils) de large dentelle en coton, pour l’instant je ne suis pas très satisfaite de mon « enroulage », j’attends avant de coller, j’ajouterai du vrai lierre juste avant Noël. J’ai même réussi à découper deux coeurs, à en coudre un, le remplir de coton, puis avant de le fermer, j’ai collé un ruban vert (le fin) en double. Progression en images.

Oui je sais, ce n’est pas de la haute-couture  ! J’avais prévenu que je n’étais pas douée, et voilà comment j’ai retrouvé Syl. ce matin après qu’elle ait vu mon pitoyable travail et ce, malgré les nombreuses explications qu’elle se tue à nous fournir ! Je ne désespère JAMAIS, je vais consoler ma copine et continuer ce que j’ai sur le feu, ça urge, j’ai hâte de vous retrouver sur vos blogs, dès le 30 novembre !!! 🙂 Et surtout si vous voulez faire partie de l’équipe couronnée, allez voir chez Syl, ICI et toutes les explications, c’est trèèès facile !