LE CAFÉ DE L’EXCELSIOR de Philippe Claudel

Claudel« Nous délaissent sans prévenir les plus beaux de nos jours et les larmes viennent après, dans les après-midi rejouées de solitude et de remords quand nous avons atteint l’âge du regret et celui des retours ». (p.83).
Lire la suite