Alfred de Musset pour mon jeudi en Poésie !

chromo oiseau couronné ana-rosa(1)Janvier avance, l’hiver est tendre pour le moment et ne nous mord pas de ses froidures. Je vous propose un des nombreux poèmes qu’Alfred de Musset écrivit pour George Sand, après que leur amour passionnel se fut défait… Il en écrivit beaucoup, celui-ci est le n° VI, du même nom que la lettre VI pour George Sand, écrite à titre posthume en 1888. Alfred de Musset est né en 1810 et mort en 1857 à Paris.

Poétisent avec moi aujourd’hui :

Marie et Anne, Valentyne, Lili, Pyrausta, Violette Dame Mauve, SoèneBéné31. Et Modrone-Eeguab !  Et Océane qui ne m’a prévenue que ce soir, j’ajoute son joli poème de Maurice Carême, un des plus romantiques et délicieux !Les titres et les auteurs sont consignés sur la page dédiée aux poésies du jeudi…

À George Sand (VI)

Porte ta vie ailleurs, ô toi qui fus ma vie ;
Verse ailleurs ce trésor que j’avais pour tout bien.
Va chercher d’autres lieux, toi qui fus ma patrie,
Va fleurir, ô soleil, ô ma belle chérie,
Fais riche un autre amour et souviens-toi du mien.

Laisse mon souvenir te suivre loin de France ;
Qu’il parte sur ton coeur, pauvre bouquet fané,
Lorsque tu l’as cueilli, j’ai connu l’Espérance,
Je croyais au bonheur, et toute ma souffrance
Est de l’avoir perdu sans te l’avoir donné.manuscrit plume vanishingintoclouds

Alfred de Musset – Poèmes posthumes 1888)

Publicités