LA PENSEE DU JOUR / Chapitre II

Les pensées refleurissent, elles aussi, dans mon jardin !

Hier, pour inaugurer cette page « Humeurs » qui n’en est pas une pour de vrai, nous avions étrenné l’idée de partager autour des mots avec  : amitié. Aujourd’hui, c’est dimanche, il fait encore calme dans nos vies, enfin je vous le souhaite, le printemps s’est décidé à barbouiller de bleu le ciel et le soleil lui a tenu compagnie.

Mais il n’en est pas de même partout. Le Japon a plongeé dans la fureur des cataclysmes, les pays méditerranéens sont soulevés par la haine des opprimés, aussi, après avoir parlé hier de l’amitié, que penseriez-vous de parler de SOLIDARITÉ ? Pour vous donner du courage, je me lance :

 » La solidarité est la capacité à se motiver face à une situation de crise et d’y participer concrètement. C’est réunir nos coeurs pour tenir la main d’un autre qui est dans le besoin ou l’affliction et l’aider à se relever, pas pour qu’il nous embrasse mais  pour qu’il puisse continuer sa route dignement. C’est de l’empathie puissance mille… » et tant d’autres choses à dire sur ce sujet si riche que je vous laisse la parole !

PENSEE D’UN JOUR, pensées pour vous…

Il existe une page « Humeurs » sur ce blog que je n’arrive pas à faire fonctionner, et oui, quand je vous disais que ce n’était pas fini… Mais on ne va pas se laisser dépasser par la technique non ? Bonne humeur, mauvaise humeur, là n’est pas le sujet.  Parce que je vous ai expliqué dans mon article précédent pourquoi j’aimais écrire, je trouve dommage de s’arrêter là et tant pis si la page « consacrée » ne fonctionne pas, nous nous débrouillerons autrement. Je disais aussi que les mots étaient une passerelle nous permettant de nous rejoindre pour communiquer, échanger, partager. Le but est donc, pour celles et ceux qui le souhaitent (via les commentaires) de donner leur impression sur un mot, une image, au fil du jour et des jours à venir.

Lors de l’élaboration de ce blog, j’ai constaté, avec étonnement je l’avoue, l’amitié et la solidarité qui existaient entre nous, même virtuellement. Et pour rendre hommage à celles qui y ont contribué, pour le CHAPITRE I, je voulais commencer par ce si joli mot : AMITIÉ. Qu’en pensez-vous ? je ne vous demande pas un poème ou une définition élaborés, juste votre ressenti à ce propos. Et pas d’excuses pour celles et ceux qui se prétendent « nuls » en écriture, je ne suis pas là pour juger mais pour écouter et partager. Allez j’ouvre le bal :

« L’amitié commence par une rencontre qui va s’ancrer dans la complicité pour pouvoir durer, et non sur des sables mouvants. C’est un souffle joyeux, consolant, généreux, attentif qui balaie nos chagrins et nos doutes. C’est une porte qui reste ouverte jour et nuit pour ceux que nous aimons, et qui se referme sur le « copinage » volatile, superficiel, inconsistant et souvent teinté d’hypocrisie… L’amitié, c’est gratuit avant tout, c’est une valeur qui s’entretient pour pouvoir durer et survivre sans compromis ni justifications. Cela doit être une évidence pour être. »