LE LIÈVRE DE VATANEN D’Arto Paasilinna

©1975,  ©1989 pour la traduction française d’Anne Colin du Terrail. Vu la date de parution, je ne sais pas si le terme « nature writing » s’employait alors mais le Lièvre de Vatanen entre largement dans cette catégorie, le burlesque en plus ! C’est un livre âpre et tendre, drôle voire loufoque. Si ce n’était l’histoire d’un homme qui se succède en chapitres courts et décalés, on pourrait croire qu’il s’agit de nouvelles. L’histoire se déroule en Finlande. Elle commence en juin entre Helsinki et Heinola lorsque Vatanen, journaliste de son métier rentre en voiture à Helsinki avec son collègue photographe. Ce dernier, au volant heurte violemment un lièvre. Vatanen se précipite, retrouve la petite boule blanche blessée à la patte, lui confectionne une attelle et décide à ce moment là de ne plus rentrer chez lui, ne répond pas aux appels de son collègue et constate que sa femme, finalement le fait « chier »… L’errance commence, s’articulant tout d’abord autour du levraut, (comment le nourrir, le garder légalement),  et d’un rapprochement évident, attendu presque,  avec la nature. Lire la suite