LA CITATION DU JEUDI avec Olivier Adam.

Le coeur régulier, d’Olivier Adam,  est un titre qui me convenait parfaitement ces temps-ci. Mais je n’ai pas tout à fait fini, je vous laisse un extrait, une femme partie au Japon à la recherche…d’un temps perdu :

 » Puis marcher, s’asseoir et se laisser envahir. Par la lumière, les bruits les parfums, sentir sa peau et tout ce qui la touche, l’effleure, la caresse. Respirer. (…) Je sais que c’est ce dont j’ai besoin. Me délester, sentir. M’oublier, m’ouvrir. Recueillir. Laisser le soleil chauffer ma peau, l’air pénétrer mes poumons, l’eau me diluer. Sentir battre en moi un coeur régulier. (…) Même si je n’y parviens pas toujours. Trop souvent ça bourdonne, et le sang bout, je me sens frénétique et vibrer pour rien, une guêpe piégée par le verre à l’envers. »

C’est fou ce qu’on peut se reconnaître parfois dans les livres !

sous l’égide de Chiffonnette :