UNE RENTRÉE « LIT-BIZ » ? Comme d’hab…

RENTRÉE LITTÉRAIRE & BUZIIIINESS !

 

Ah ah ! Il y a déjà des échos dans la presse spécialisée de la rentrée littéraire de septembre (fin août pardon !). Pour ceux qui n’auraient pas lu le petit encart dans la revue LIRE et qui nous annonce cela comme un scoop, je vous laisse regarder ! On prend les mêmes (ou presque) et on recommence ! A quand un article sur la rentrée littéraire des premiers romans et des petites maison d’édition ?? Hein, à quand ? Même de gros articles, je pense, afin que ces auteurs parfois talentueux ne soient pas écrasés sous le rouleau-compresseur des habitués des salons mondains ! Il y en a de bons, il ne faut pas non plus mettre tout le monde dans le même sac, je le concède et le souligne (ayant aussi des auteurs que j’aime dans le lot, vers le bas…), mais quand même… Les premiers en lice sont  (roulements de tambour et yeux… han ! ébahis !)  :

Les habitués : Amélie Nothomb avec Tuer le père (20ème roman) chez Albin-Michel ; Eric-Emmanuel Schmitt avec La femme au miroir chez Albin-Michel également ; Emmanuel Carrère et Limonov (P.O.L) qui serait un « roman biographique sur l’opposant russe fondateur du parti-national Bolchévique » ; Frédéric Beigbeder et un roman sur ses auteurs cultes : Premier bilan après l’Apocalypse chez Grasset (je croyais que c’était un rebelle lui !)  ; Mazarine Pingeot avec Pour Mémoire (Julliard) serait « son livre le plus intime » ; Marie Darrieusecq et un roman sur l’adolescence : Clèves (très à la mode la Princesse en ce moment, mieux qu’une référence proustienne visiblement…) chez P.O.L.

Les plus discrets : chez Actes Sud, nous avons Lyonel Trouillot qui revient avec la Belle Amour humaine, « l’histoire d’une jeune occidentale qui arrive en Haïti sur les traces de son père ». Jean Robin s’est rendu jusqu’en Californie  pour nous écrire Le ravissement de Britney Spears (mouais, y’a des fans !) chez P.O.L., Patrick Pluyette va nous faire passer Un été sur le Magnifique (Seuil) et Antoine Choplin prendrait un virage à 90° pour tout nous dire sur Le Héron de Guernica (Le Rouergue).

Egalement présents (mais pas de titres donnés) : Yasmina Khadra, Eliette Abécassis (tiens George, ta copine !), Charles Dantzig, David Foenkinos (miam), Eric Fottorino, Michel Schneider, Sorj Chalandon, Lydie Salvayre, Eric Reinhardt, Laurence Tardieu,  Brigitte Giraud, etc. (Je ne sais pas comment interpréter ce « etc » et ceux qui y sont apprécieront !).

Chez les auteurs étrangers, (ça sent bon ! ) : Paul Auster et Sunset Park chez Actes Sud, Jonathan Franzen avec Freedom chez l’Olivier mais aussi, très attendu, Haruki Murakami (ça va Martial ??) avec IQ84 chez Belfond et l’espagnol Arturo Pérez-Reverte avec Cadix ou la diagonale du fou (Seuil) dont l’arrivée est prévue le 29 septembre. L’uruguayen Carlos Liscano fait aussi son retour avec Le lecteur inconstant chez Belfond et enfin l’écossais John Burnside avec  Scintilliation chez Métailié.

Et quand même, pour finir et faire honneur à un auteur « premier roman », David Vann qui publie son deuxième roman Désolations chez Gallmeister après l’énooorme succès de Sukkwan Island qui s’est écoulé à 133 000 exemplaires et a obtenu Le Prix des Lecteurs de l’Express. L’essai sera-t-il transformé ? 

Vous avez déjà des préférences ??

Les photos, libres de droit, viennent de