Cookies américains selon Pierre Hermé

logo mois américain cuisineYoupi, la cuisine du dimanche est de retour, notre Cheffe Syl a (enfin) arrêté son macramé rouvert la cuisine ! Pour notre plus grand bonheur ! Mais voilà, il fallait que ça tombe sur le mois américain…perso, moi et les hamburgers sommes un peu fâchés, oui je sais c’est cliché, il n’y a pas QUE ça mais vous avouerez que si l’Amérique n’avait pas eu les influences cosmopolites de l’Italie, la France, l’Europe en général, l’Amérique Latine, les pays orientaux, indiens, etc, on mangerait encore des pies et des potatoes à tous les repas… voire des pies aux potatoes ! Comment ça je suis méchante ? Non, juste réaliste (et un peu de mauvaise foi) !

Depuis quelques temps, je fréquente un blog de cuisine tenu par Samar, une jeune maman très pro, gentille comme tout et très sympathique qui vit à Boston ! Si c’est pas d’la chance ça ! La cuisine orientale et la boulange sont ses spécialités mais pas que…Elle a proposé mercredi cette recette de cookies « américains » selon Pierre Hermé « que l’on ne présente plus » (c’est précisé) sur son joli blog « Mes inspirations culinaires« , alors vous pensez bien que ça tombait à pic ! Si vous souhaitez piocher de bonnes idées  chez elle et saliver c’est PAR ICI !

Sauf qu’au final,  mes cookies ne ressemblaient pas vraiment aux siens  ! Je me demandais pourquoi ils étaient si plats (bien que très bons) ! Nom d’un gratton comme dirait Soène, j’ai oublié la levure ! Bon allez, on dira que n’est pas pro qui veut hein !IMG_4879Allons-y ! Tout ce qui est écrit en italiques est de Samar.

INGRÉDIENTS
  • 110 g de beurre mou à température ambiante
  • 175 g de pépites de chocolat (j’ai cassé une tablette de chocolat noir à la hache avec un pilon, c’était Bagdad dans la cuisine !) (je vous évite une fois de plus les photos qui pourraient heurter la sensibilité des plus jeunes et des plus vieux)…
  • 225 g de farine
  • 110 g de cassonade
  • 100 g de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 1 c-a-c de levure chimique (oubliée, balayée et pouf raplaplas les cookies !)
COMMENT FAIRE ?
  1. Je bats le beurre et le sucre (aux fouets électriques) jusqu’à ce que ça mousse et que ça gonfle, j’ajoute l’oeuf tout en continuant de battre jusqu’à ce que le mélange soit lisse et homogène.
  2. Tamiser la farine avec le sel et la levure (que j’ai oubliée ter repetita, arrgh !).
  3. Ajouter la farine au mélange précédent et incorporer le tout. (Au mélange précédent, ça va de soi isnt’it ?)
  4. Ajouter enfin les pépites de chocolat et malaxer le tout (je le fais à la main). (Moi aussi !)
  5. Préchauffer le four à 180° (Samar le met à 170°).
  6. « A l’aide d’une cuillère a glace (qui sera plus pratique qu’une cuillère ordinaire) déposer des tas sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en prenant soin de les espacer. (Tout dépend de la taille que vous désirez obtenir) ». Alors moi, je n’ai pas de cuillère à glace, je me suis contentée de faire de gros tas espacés certes, avec une cuillère normale !
  7. « Enfourner pour 8-10 minutes en surveillant la cuisson, les bord doivent être légèrement dorés et la surface molle ». (Je crois que j’ai attendu deux minutes de trop, ils n’étaient pas très mous)…IMG_4875
  8. « Laisser reposer à la sortie du four 5 minutes avant de les placer sur une grille jusqu’à refroidissement complet ». Au bout de 6 minutes, je n’ai pas pu m’empêcher d’en croquer un, quand le chocolat est encore fondant et baveux et ça croustillait !!!  Ça ressemblait un peu à des cookies azymes mais j’vous jure que c’était bon !IMG_4876IMG_4901  IMG_4899

Allons voir  chez Syl ce que nous ont préparé les marmitonnes du dimanche pour ce mois américain !

Je vous souhaite un bon dimanche et dommage que je ne vous ai pas présenté une autre recette que j’ai réussie mieux que celle-ci même s’il ne reste plus que 2 cookies à l’heure qu’il est…, ça va venir !

america logo mois américain 2016Ma première participation au challenge de Titine, dont vous retrouverez le programme ICI et la fin du mois avec mon cher Francis ScottFitzerald  m’intéresse beaucoup et j’ai au moins deux livres à chroniquer pour l’instant (voire 4/5 si le Canada est pris en compte).  Ça roule ! 😉