Un petit bout de Romain Gary pour mon jeudi !

Je vous en dirai plus le 5 juin sur Clair de Femme, une LC que je fais avec Martial mais ce livre me « chavire » et je pourrais vous mettre trois tonnes de citations, tant le livre est beau, juste, touchant. Aujourd’hui j’ai choisi cet extrait :

« Je baissai les paupières, pour mieux garder. Je vivrai jusqu’au plus grand âge, pour te donner ma mémoire. J’aurai toujours patrie, terre, source, jardin et maison : éclair de femme. Un mouvement de hanches, un vol de chevelure, quelques rides que nous aurons écrites ensemble, et je saurai d’où je suis. J’aurai toujours patrie féminine et ne serai seul que comme une sentinelle. Tout ce que j’ai perdu me donne une raison de vivre. Intact, heureux, impérissable…Eclair de femme. « 

C’est beau non ? Sur une idée de Chiffonnette