Une tarte aux pommes et aux noix pour un dimanche frileux !

logo syl gourmandises 2016Beaucoup de marmitonnes sont en vacances, alors je n’allais pas abandonner Syl et ses projets de tarte comme ça ! Comme j’ai beaucoup cuisiné ce week-end, j’ai opté pour la tarte aux pommes facile et aussi parce que ça faisait longtemps que je n’en avais mangé et j’adore l’odeur des pommes qui cuisent dans la maison… Rien de compliqué, je vous rassure ! Lire la suite

La cucina italiana du dimanche !

logo syl gourmandises 2016J’avais des envies d’Italie, Syl a accepté et les autres marmitonnes avaient l’air ravi  ! Nous nous sommes exécutées avec bonheur ! J’aime beaucoup la cuisine italienne que je considère comme jumelle de la cuisine française (à titre personnel) et je peste beaucoup de ne plus trouver des produits de qualité pour la réaliser au mieux (Ha ! l’épicerie-traiteur Facchetti au bas de la rue Mouffetard, toute une époque !). Mais bon, j’y arrive parfois en remplaçant certains produits même si « ce n’est pas pareil » ! Houlà, deux recettes aujourd’hui, donc je vais essayer d’abréger pour que vous ne vous endormiez pas avant de passer à table ! Et encore je ne vous dis pas tout !!! Andiamo… Lire la suite

Pour Syl, une entrée et un dessert pour ce dimanche !

Logo Syl gourmandisesJ’ai pris la mauvaise habitude de prendre des photos de ce que je cuisine et de ne pas faire de billet, pas que pour la cuisine auront remarqué les observateurs… Alors avant d’oublier totalement les recettes, allons-y !

En entrée, pour ceux qui aiment, je vous propose une recette d’huîtres chaudes avec un sabayon au Pineau (ou autre alcool goûtu). Une recette que j’ai testée à Noël et refaite depuis car les huîtres ici, c’est comme l’andouille à Vire ou le cassoulet à Castelnaudary (et Toulouse) … on en mange presque toutes les semaines, il faut donc varier les plaisirs ! Pour cette recette, elles ont été faites avec des « spéciales », plus grosses encore que les n°1 mais l’idéal est surtout qu’elles soient très creuses et charnues bien entendu. Pour ceux qui n’aiment pas les huîtres, descendez plus bas et allez directement au crumble ! Allez chez les copines de la brigade pour saliver devant ce qu’elles ont préparé : Syl – Osso buco
Louise : Osso buco – Cake au citron
Sandrion : Macarons rustiques aux noix
Nahe : Banana Bread

L’Irrégulière : Pain perdu

Pour 6 huîtres :

Le sabayon :

3 jaunes d’oeufs, 3 cuillères à soupe de Pineau (ou whisky, Cognac, vinc blanc, champagne), sel (pas trop), poivre, persil, ciboulette, une échalotte coupée très très menue. Le nombre de cuillères à soupe (rases) de liquide doit être égal au nombre de jaunes d’oeuf.

IMG_1842

Au début…

Préparer un bain marie avec un saladier, la température pendant la « montée » du sabayon ne doit pas excéder 40° (vous devez pouvoir toucher le saladier sans vous brûler). Là, je vous conseille patience et un bon coup de main, vif pendant 15 minutes environ : je mélange les jaune d’oeuf, le Pineau et l’échalotte et je commence à fouetter en 8 (très important de faire un 8 avec le fouet paraît-il). De liquide, le mélange va épaissir et quand vous commencez à voir le fond du récipient , que le fouet laisse une marque, c’est bon, les oeufs ne doivent pas coaguler non plus, sinon c’est mort ! On fait comme on veut, moi je rajoute une grosse cuillère à soupe de crème fraîche entière (hors du feu) (ça ne nuit pas).

Après un quart d'heure de fouet, ce n'est pas frappant sur la photo mais le mélange est plus épais, les échalottes se sont amollies et surtout j'ai vu le fond du saladier...en faisant le dernier 8...

Après un quart d’heure de fouet, ce n’est pas frappant sur la photo mais le mélange est plus épais, les échalottes se sont amollies et surtout j’ai vu le fond du saladier…en faisant le dernier 8…

Avant cela, il faut bien sûr ouvrir les huîtres (moi je sais donc pas de souci), si vous ne savez pas, passez votre chemin ou regardez des vidéos sur le Net (ça doit bien exister ! 🙂 )… ou trouvez un(e) amie compétent(e) ! On détache l’huître, on la met à égoutter dans une passoire mais on garde l’eau. L’huître doit avoir recraché l’équivalent de 3 eaux après ouverture. Donc les laisser égoutter une bonne demi-heure.

Nettoyer les coquilles vides, les essuyer et les caler avec du gros sel dans un plat à four.IMG_1839Ensuite, pocher les huîtres dans leur eau, préalablement bouillie, à peine 1 minute, le temps que l’huître se recroqueville un peu (oui je sais, c’est cruel !).IMG_1840Les égoutter et les sécher au sopalin, les mettre dans les coquilles propres et recouvrir avec le sabayon. Là, mes huîtres étaient très charnues mais pas assez creuses, même calées, il en est tombé à côté… IMG_1847J’ai mis mon four sur grill à 250° et j’ai attendu que ça devienne doré, euh…d’ailleurs il était même temps que je les ôtasse ! À peine 10 minutes…IMG_1849A ce moment, j’ajoute persil et ciboulette ciselés. Comme vous le constaterez sur la photo ci-dessous, seules deux huîtres tiennent dans l’assiette, cela fait une petite mise en bouche, avant l’entrée, selon votre appétit et votre gourmandise !IMG_1850À déguster avec un bon vin blanc sec ou au champagne !

LE DESSERTIMG_1914

Samedi dernier, j’avais des invités et j’ai fait un crumble aux pommes mais j’y ai ajouté des myrtilles et des framboises (surgelées en cette saison). Mais aussi et pour la première fois, un fond de pâte feuilletée pour que ce soit plus présentable dans l’assiette.  Tout le monde a aimé (ou alors j’ai des amis très polis) !

La pâte à crumble : 100g de sucre (je prends de la vergeoise brune pour le moelleux), 120g de beurre mou, 100 g de farine, 70 g de poudre d’amandes, cannelle selon les goûts. Mélanger tous les ingrédients (je le fais à la main), puis je fais une boule que je filme et que je laisse au réfrigérateur une heure minimum, la veille quand je m’y prends à l’avance. Je la sors une demi-heure avant de m’en servir.

Je fais revenir à la poêle (et au beurre demi-sel (pas mal) l’équivalent de 6 pommes coupées en 4. Compter deux tours quand il y a plus de quatre pommes.IMG_1913La veille, j’ai mis à décongeler dans une passoire environ 100g de framboises et 100 g de myrtilles, j’y ajoute un sachet de sucre vanillé et je saupoudre légèrement de sucre glace. On va ainsi récupérer un grand verre de jus le lendemain et il n’y aura pas d’eau dans le crumble !IMG_1915Quand mes pommes sont caramélisées (j’ajoute du sucre dans la poêle quand les pommes s’amollissent), je  verse le mélange framboises-myrtilles et je tourne juste une fois (à la cuillère en bois) avant d’éteindre, histoire qu’elles prennent un peu de beurre et de sucre…IMG_1916Avant j’ai foncé un moule à gâteaux avec  la pâte feuilletée seule, piquée à la fourchette, avec des haricots, mise au four 200°,  quand elle est dorée, la retirer. Mettre le mélange de fruits cuits dessus, effriter la pâte à crumble (qui est marron à cause de la vergeoise), remettre au four environ 10/15 minutes, le temps que le crumble change de couleur… je ne regarde jamais l’heure quand je cuisine, et en plus les temps de cuisson variant d’un four à l’autre, il faut surveiller…IMG_1922 Avant d’effriter la pâte à crumble, le mélange sur la pâte feuilletée, pommes en-dessous.IMG_1924Et voilà ! je n’ai pas de photos après car prises (discrètement) de mon iPhone et je ne peux pas m’en servir sur l’ordi, elles vont (sans que je ne leur demande) dans la DropBox inaccessible ensuite, j’ai tout essayé même de supprimer la DropBox  mais rien à faire ! Juste pour dire que le crumble se tient bien et que la pâte feuilletée ne l’alourdit pas ! Merci d’être arrivés au bout de ce billet ! Je vous souhaite un bon dimanche.

A cake aux cherries pour le mois anglais !

cerises pesée infinite-paradoxBon, on ne va pas chipoter, ce n’est pas la saison des apple-pie, des apple surtout, en revanche les cerises tombent toutes seules de l’arbre, il eût été dommage de ne pas en faire un clafoutis rebaptisé cherrie’s (ou sherryes ?) cake pour Titine et Lou ! De toutes façons, les anglais adorent ! Et mes lectures anglaises ayant adopté un flegme tout britannique, je vous fais patienter…en douceur !

 On le fait avec des cerises non dénoyautées, c’est bien meilleur ! On va d’abord cueillir les cerisescerises 7 juin, hein !! On choisit les plus mûres… pas trop gorgées d’eau (c’est plus dur en ce moment).

Ingrédients :

– 500 g de cerises
– 150 g de farine
– 100 g de sucre
– 70 g de beurre (fondu, pas bouillu)
– 4 oeufs
– 1/4 litre de lait
– 1 paquet de sucre vanillé et une goutte de rhum ou autre…

cerises mi-juinComment faire ?

Dans un moule d’environ 26 cm de diamètre, disposer les cerises et sucrez-les (saupoudrage pas le kilo).
Dans une jatte, mélangez la farine, le sucre, le sucre vanillé. Ajoutez les oeufs un à un en mélangeant énergiquement. Incorporez le beurre fondu (couleur noisette) (demi-sel c’est meilleur). Et enfin le 1/4 de litre de lait légèrement tiédi (ça évite les grumeaux). Parfumez avec un trait de rhum ou, pour ceux qui aiment et pour rester dans le ton, une goutte de kirsch (je préfère le rhum mais bon…).

Versez ce mélange sur les cerises dans le moule, mettez au four préchauffé à 220° pendant une vingtaine de minutes. (30 éventuellement). Le cake a la consistance d’un flan et doit être doré sur les côtés. Je ne regarde jamais l’heure, quand c’est doré, je retire ! Comme ci-dessous ! And the Queen is happy !!!

Clafoutis cuitclafoutis partelizabeth2-red-funny !

Une participation au mois anglais de Titine et Lou et une au Challenge Gourmand de Syl !

logo mois n=anglais chez lou et titine en juin 2013logoSyl.2

Des « rêves » suédois pour Aymeline !

logoSyl.2Ha la la, il faut être partout en ce moment, lire, écrire, bloguer, préparer la maison pour Noël et faire des petits gâteaux pour ceux qui passeront boire un thé, resteront dîner, bref, n’ayant que peu de temps, je vous propose une recette express de sablés à la cannelle (ou autre). Alors pourquoi des « rêves » ? Ce sont les premiers gâteaux que j’ai confectionnés à 14 ans avec une amie, Léna dont la maman était suédoise et elle nous avait dit qu’en français on appelait ça des « rêves » !!! Ma foi ! Alors c’est simple, rapide mais il y a deux trucs à ne pas louper si vous ne voulez pas vous casser une dent ! Pourquoi pour Aymeline ? Elle m’a dit avoir goûté des sablés délicieux en Suède lors de son séjour cet été et je me suis dit : « Et si c’était les mêmes  » ??? Et il vous faudra à peine une demi-heure, cuisson comprise pour les réaliser ! Et ça c’est appréciable ! Lire la suite

Gâteau aux poires à l’heure du thé !

J’ai fait plus de pâtisserie ce mois-ci que tout le reste de l’année, je me suis donc fendue de quelques photos pour ce gâteau aux poires que j’ai trouvé un peu too much pour un dessert (mais je ne suis pas une référence, je ne suis pas « dessert »), je l’ai apprécié à l’heure du thé !  Désooolée Syl., c’est une vieille recette dans mon cahier, notée un jour je ne sais plus quand !!! Lire la suite