LA MÉMOIRE ET LA MER POUR MON DIMANCHE AUTOMNAL….

mer vague coeur maya tumblrIl est des chansons douces ou légères qui nous effleurent, nous suivent, nous les fredonnons le coeur et le pied légers, le temps d’une saison, peut-être plus mais elles restent en surface, nous atteignent à peine.

Et il en est d’autres dont le texte résonne profondément en nous. Ces chansons viennent de si loin qu’on ne sait plus quand ça a commencé. Leurs mots nous passent partout et ajoutent des frissons à l’automne venu se déposer sur les rivages abandonnés de l’été.

Si. Si je perdais totalement la mémoire (n’y pensons pas), je crois bien que la mémoire de la mer serait la dernière à me coller à la peau, à faire remonter les parfums des ivresses enfuies avec juste un peu d’écume mêlée aux nuages. Une chanson que je reconnaitrais même six pieds sous terre, ou quand on aura jeté mes cendres au milieu de l’Océan, là d’où je viens. Là où tout naît et où tout s’en va dans le déhanchement insolent d’une vague…

Et puis c’est Léo Ferré, un poète si vous ne le saviez pas encore ! 🙂

Bon dimanche à tous ! Et un bon anniversaire à ma maman !