LES PLUMES 7 – Les textes pour ATTENTE, en quatrièmes de couverture !

LOGO PLUMES2, lylouanne tumblr comEt voilà, la dernière session des Plumes avant l’été s’achève, mardi retour chez Olivia pour Des mots, une histoire ! Merci à tous de votre participation fidèle ou ponctuelle !

Voyons ce que donnent ces 23  quatrièmes de couverture !!! Par ordre d’arrivée des liens, nous avons : Sharon, Violette Dame Mauve, Nunzi, Pierrot Bâton, Oncle Dan, Valentyne, Gwen, Brize, Jean-Charles, Solange, Modrone-Eeguab, Cériat, PatchCath, La Plumedilettante, Wens, Soène, La Plume et la Page Adrienne, Mon café lecture. ClaudiaLucia, Lilousoleil, Et Célestine !

Et ci-dessous la couverture et…sa quatrième !

années 30 femme surréaliste

Photo de Heinz Hajek Halk, trouvée ICI

 Une salle d’attente froide et impersonnelle. Le Docteur S. n’a pas une minute à perdre et n’écoute pas les frustrations de ses patientes. Ni leurs désirs les plus secrets. Ces dernières défilent dans son cabinet, l’angoisse au ventre, une liste de questions sans réponses au bord des lèvres et les tympans vrillés par la sonnerie du téléphone qui n’arrête pas de sonner. Aucune ne peut avoir d’enfant et le Docteur S. est leur dernier espoir.
Entre patience et impatience, Louise, jeune infirmière, s’infiltre dans cette clientèle de luxe pour savoir ce que deviennent les embryons morts-nés des prostituées qui composent une grande partie de la clientèle.
Dans ce gigantesque pandémonium aux ramifications insoupçonnées, Louise, jamais déçue et opiniâtre, ne se laisse pas déstabiliser à la première gifle. C’est au galop qu’elle mène l’enquête. Peu à peu, la stupeur cède le pas à la colère mais d’autres sentiments la feront bifurquer. Une jolie balade dans le Paris interlope des années 30 et une tension psychologique qui tourne parfois au cauchemar.  Et si le point de départ n’était pas celui qu’on pense ? (181 mots)