AH ! ÇA IRA !

14 juillet oblige, nous nous souvenons avant d’enfiler nos escarpins pour aller virevolter dans un bal à papa qu’il a fallu quand même la tête d’un roi et de sa femme pour en arriver là ! Et de pas mal d’autres…

Certes, nous n’emploierions plus ces moyens aujourd’hui puisque nous avons réussi à faire abolir la peine de mort, mais ces souvenirs de « guerre »  avec Edith Piaf au micro (en 1953 dans le film de Sacha Guitry « Si Versailles m’était conté ») nous rappellent aussi que le peuple de France n’a jamais eu froid aux yeux quand il se sentait menacé et surtout quand il avait faim ! Gare… Bons feux d’artifices à ceux qui pourront en voir et…bon repos aux autres !

Cette chanson a une histoire et des paroles…que vous pouvez retrouver