LE TEA TIME ANGLAIS EN PHOTOS, avec un peu d’histoire….

gif thé qui coule lylouanne tumblrEn Angleterre, le goût du thé (et des boissons plus corsées en général) remonte à la nuit des temps. Mais le fameux Five O’Clock a quant à lui sa petite histoire… Tout d’abord l’heure, qui a son importance est fixée entre 17 (parfois 16 h) heures et 18h30 ; celle du dîner n’étant qu’à 21 heures, il a bien fallu  trouver un moyen de tenir jusque-là.. Et puis, on se couche tôt (enfin, ceux qui travaillent) au royaume d’Angleterre !Five o'clock image

Duchesse A. de Bedford

Duchesse A. de Bedford

  Au XVIIème siècle, en 1662 plus exactement, Charles II épouse Catherine, l’infante portugaise qui amène dans sa dot, une malle emplie de thé de Bombay. On en servit alors de plus en plus dans les salons des riches marchands et dans la haute société mais il faudra attendre le XIXème siècle pour que le Five O’Clock devienne une institution. Grâce à la gourmande  duchesse Anne de Bedford (1788-1861, épouse du septième duc de Bedford) qui en lança la mode pour calmer  son féroce appétit jusqu’à l’heure du dîner. Rappelons que le thé est servi accompagné de scones, de muffins, de toast(s), beurre, cannelle, clotted cream (crème fraîche cuite longuement) , de confiture d’abricots ou de fraises et bien sûr  les fameux sandwiches au concombre que nous revoyons dans chaque livre d’Anne Perry… Sans oublier le lait (trait amoureusement par les fermières du Norfolk et du Suffolk, entre autres) car les anglais consommaient alors plus de thés noirs que verts et aimaient à le couper de lait (d’ailleurs, ça dure encore aujourd’hui)…Accompagné de bien d’autres douceurs, en fonction des époques et des bourses…

sandwiches.aux.concombres2 et autres douceurs

théière argent lylouanne tPeu à peu, cet engouement  est devenu une véritable institution et une cérémonie avec ses rituels. Il était (aujourd’hui, je ne sais pas) admis dans la haute-société que ce fut la maîtresse de maison qui servît elle-même le thé à ses invités. Pour ce faire, (elle n’allait tout de même pas transpirer), un  domestique apportait la première théière infusée aux cuisines et l’hôtesse transvasait le précieux liquide dans une théière le plus souvent en argent qu’elle replaçait sur un petit réchaud pour maintenir la chaleur du divin breuvage !

Ensuite, le thé fut importé en plus grande quantité, il devint moins cher et accessible à la population de la fin du XIXème siècle. Je suppose que les théières n’étaient pas toutes en argent et certains services en porcelaine ont très bien traversé les années :

Bleu de Chine et Wegwood ?

Bleu de Chine et Wegwood ?

thé de printemps...

thé de printemps…

P.A.T ou Pile à thé (ou tasses) !

P.A.T ou Pile à thé (ou tasses) !

théière enchaînée ? Ou théière qui se prend pour un tapis volant ? Où est Watson ?

théière enchaînée ? Ou théière qui se prend pour un tapis volant ? Où est Watson ?

le magnifique modèle qui a servi pour le logo d'Aymeline et ses dimanches victoriens !

le magnifique modèle qui a servi pour le logo d’Aymeline et ses dimanches victoriens !

Aesthetic teapot from 1882 by Burne-Jones

Aesthetic teapot from 1882 by Burne-Jones

Visiblement, le thé donne lieu à toutes sortes de délires, malgré les vertus de longévité que certaines études lui prêtent…

Il peut monter à la tête !

Il peut monter à la tête !

Le thé fait rêver, non ? Isn't it ?

Le thé fait rêver, non ? Isn’t it ?

J’allais oublier : une découverte qui m’a fait sourire en feuilletant le Net pour en savoir plus sur cette coutume. Je pensais innocemment que l’expression « tea for two » avait une connotation amoureuse, eh bien non, pas que… A la fin du XIXème siècle, des colporteurs vendaient du thé en criant : « tea for two pence »  et il s’agissait d’un pot de thé… pas d’une romance ! Autre anecdote (victorienne cette fois) : Le Five O’Clock fut officiellement institué à Buckingham par la Reine Victoria qui, juste après son couronnement réclama …le Times et une tasse de thé (que d’émotions !)…

Il n'y a pas d'âge, c'est bien connu !

Il n’y a pas d’âge, c’est bien connu !

Si le thé se consomme aujourd’hui à toute heure du jour, il n’en reste pas moins un plaisir quasi mystique pour les amateurs, sa préparation est subtile, elle dépend de la qualité et de la température de l’eau, du tanin contenu dans chaque sorte de thé (vert, noir, blanc, rouge) mais il me faudrait un autre billet pour vous en parler ! Il y aurait encore tant à dire ! Pour la peine, je vais m’en préparer une tasse, dans les règles de l’art…

Of course !!!

Of course !!!

Don't forget it !!!

Don’t forget it !!!

Ma participation au mois anglais, ayant été quasi nulle en lectures, je me rattrape aujourd’hui et je vais porter mon lien (with a teapot and a smile)) à Titine et Lou, organisatrices du Challenge « Le mois anglais »….logo mois n=anglais chez lou et titine en juin 2013 Sans oublier Aymeline (je rajoute des cookies à la violette) pour le Challenge victorienlogo challenge victorien 2013 aymeline Edit de 12 h 48 : Oh My God, c’est mon 700ème billet !!!

Publicités