La poésie du jeudi avec Charles Cros

chromo oiseau couronné ana-rosa(1)Vous connaissiez l’heure bleue (pas le parfum guerlinisé), cette heure trouble entre chien et loup quand le soir descend ? Et bien j’ai trouvé un poème qui parle de l’heure verte, visiblement en hommage à l’absinthe qui coulait à flots dans les tavernes des poètes maudits du 19ème siècle. Écrit par Charles Cros qui en plus d’être un scientifique de génie (le grand-père du phonographe, entre autres) faisait des vers mais il était trop sage pour être considéré comme « maudit ». C’est lui qui a présenté Rimbaud à Verlaine…

Ont poétisé avec moi : Valentyne, Nelinha, Lili, Marie et Anne, Soène, Dan Gazénia, Jacou, Jean-Charles, Modrone-Eeguab, Natiora, Nadael (bienvenue), Les Points Contés, Nadine (bienvenue également). LylouAnne, Fransoaz. Et Claudialucia  ! Et DimDamDom (en retard bien qu’elle ait retrouvé le haut débit, tsss !)… Et Mango que je découvre cet après-midi avec un nouveau blog WP dédié à la poésie du jeudi !!!

 

 L’HEURE VERTEheure verte absinthe la fée

Comme bercée en un hamac
La pensée oscille et tournoie,
A cette heure où tout estomac
Dans un flot d’absinthe se noie.

Et l’absinthe pénètre l’air,
Car cette heure est toute émeraude.
L’appétit aiguise le flair
De plus d’un nez rose qui rôde.heure verte absinthe gif

Promenant le regard savant
De ses grands yeux d’aigues-marines,
Circé cherche d’où vient le vent
Qui lui caresse les narines.emeraude yeuxheure verte Vénus symbolique

Et, vers des dîners inconnus,
Elle court à travers l’opale
De la brume du soir. Vénus
S’allume dans le ciel vert-pâle.

Charles CrosCharles Cros (1842-1888), « Le coffret de santal ». Son premier recueil de poésie en 1873)