Les Gourmandises de Syl et le mini-swap avec Nahe ! Et des petits gâteaux pour Noël !

Faut pas croire, vous ne me voyez pas beaucoup mais je vaque, je vaque ! Pour de bonnes comme de moins bonnes choses d’ailleurs…

Je ne vous présente plus les Gourmandises de Syl, notre rendez-vous croquignolet et (surtout) trèèès convivial du dimanche (quand je peux y participer) ! Aussi Syl, à l’insu de notre plein gré, en octobre a lancé une petite phrase (sur notre page Facebook) : « Et si on s’envoyait quelque chose » ? Moui ? Vous la connaissez, le « quelque chose » est devenu un mini swap, vraiment mini, nous ne devions pas dépasser une enveloppe de 30 cms. C’est Syl qui nous a attribué notre swappé différent du swappeur, de celui qui envoie. Ainsi ai-je envoyé une bricole à Sharon et c’est Nahe qui m’a adressé une enveloppe toute en délicatesse (comme Nahe) ! De Belgique ! Mais ça dépassait largement le cadre, j’ai été gâtée ! Je vous énumère la photo…img_3440img_3438Une jolie carte emplie de mots attentionnés, un carnet (comment ça on sait que je collectionne les carnets ?) avec « Faire un voeu » en couverture, du chocolat Galler (haaaaaaaaaa, si vous saviez comme il fut bon !) (surtout le Manon blanc alors que je n’aime que le noir d’habitude, même le praliné a été englouti rapidement !). Et ce sublime marque-page en bois ouvragé qui me dit « Tu es spéciale » (Ho ! Je fonds moi !). Mais elle est maline Nahe, petite enveloppe mais grandes idées et un peu coquine aussi…car ce n’est pas fini ! Il y avait une petite pochette avec un gros costaud bad boy aux couleurs de Noël et dans la petite pochette, un sac à sac, enfin que l’on garde dans son sac en cas de courses inopinées ! Mais regardez plutôt le lascar ! On me prend pour une cougar maintenant quand je fais mes courses, c’est malin ! 😀img_3441de FACE, le tatoué et…img_3442de dos ! Il est impressionnant non ?

Sinon, hier, j’ai passé ma journée en cuisine, oui la journée ! Entre la cuisine du jour (il faut se nourrir même quand on prépare autre chose…) Donc j’ai fait des « kipfels » (je ne suis pas du tout certaine du nom, je n’ai pas le papier à côté de moi), des petits gâteaux d’origine allemande, une recette d’Anne, la Douce chérie de Mindounet ! Hé bien Anne je ne te remercie pas, j’ai le dos ruiné ! 4 fournées après, sachant que j’ai commencé à 12h30 et fini à 19 h ! Merci Anne, ils sont délicieux ! 😀  Je vous donnerai la recette plus tard, là j’ai mes vapeurs et je dois ranger la cuisine qui ressemble à un champ de bataille !img_3548 img_3546

Ça s’appelle aussi croissants… Vu mon habileté, ils ne ressemblent à rien, au pire à un fer à cheval (quand ils ne se sont pas cassés en deux lors de la sortie du four, là on peut dire « boudins »…) !

Bonne semaine à tous et bon courage si vous avez des repas festifs à préparer !  🙂

Publicités

Agnes Obel, Mind The Gap et moi !

La Douce, Mind et moi en juillet 2016.

La Douce, Mind et moi en juillet 2016.

Lire la suite

Beignets de courgettes pour mon dimanche !

logo-pour-moi-de-syl-ce-que-je-veux-quand-je-veux-na

Le mois américain continue et comme je n’ai pas franchement d’inspirations mais en revanche, j’ai de beaux légumes bien mûrs de fin de saison à cuisiner, alors je joue encore une fois les rebelles, je sais que Syl. me pardonnera !

EDIT DE 15H41 : VOIR TOUS LES LIENS DU DIMANCHE à la fin de ce billet.img_3333Et il reste de belles courgettes (les citrouilles sont presque mûres), alors pour changer des pains, des flans, des pestos, j’ai fait des beignets de courgettes. J’en avais mangé sur le marché d’Ajaccio à tomber, avec du brocciu frais, nous étions en décembre et j’ai essayé de retrouver la texture en faisant une pâte à beignets que je fais pour les beignets de crevettes, hyper légère. Mais c’est un peu long car il faut faire cracher l’eau aux courgettes ! Et elles en regorgent…

INGRÉDIENTS : Pour une dizaine de beignets (pas assez 😉 )img_4167

  • 3 courgettes moyennes ;
  •  morceaux de feta ou de brocciu si vous en avez ;
  • 5 branches de menthe fraîche, 1 branche de basilic, 10 beaux brins de persil plat, 2 échalotes, 1 à 2 gousses d’ail, sel, poivre.
  • Pour la pâte à beignets :
  • 100g de farine,
  • 2 jaunes d’oeufs et 2 blancs qui seront battus séparément ;
  • une « coulée » d’huile d’olive ,
  • si besoin une lichette d’eau gazeuse pour finir de délayer et homogénéiser la pâte (comme sur les images plus bas)

Commencez par bien laver les courgettes, les râper crues avec leur peau et les mettre à dégorger 1h minimum en les pressant à la main si nécessaire pour accélérer le mouvementimg_4726En une après-midi j’ai récolté ÇA d’EAU !

Vidé deux fois !

Vidé deux fois !

Cette étape terminée, malaxez-patassez bien vos courgettes râpées avec la menthe et le basilic ciselés, le bouquet de persil plat ciselé également,  la féta recoupée en petits morceaux et rien ne vous empêche d’ajouter un peu de parmesan, quand on aime, ça ne gâche rien. J’ajoute également 1 à deux échalotes coupées très fines et 2 gousses d’ail hachées, du sel, du poivre ou une pointe de piment pour les plus téméraires.

Vous obtenez ça !

Vous obtenez ça !

Pendant que les courgettes dégorgeaient, j’ai préparé ma pâte à beignets qui a bien eu le temps de reposer par la suite (une après-midi).  Ce sont des proportions pour une dizaine de beignets , vous ajusterez en fonction…Dans une jatte, mettez les 100g de farine, les deux oeufs, l’huile d’olive, le sel, touillez jusqu’à ce que le mélange soit lisse.img_4728Et enfin, ajoutez les 2 blancs d’oeuf  battus en neige jusqu’à ce que vous ayez la consistance que vous voyez sur la spatule. N’hésitez pas à ajouter un goutte d’eau gazeuse  si vous la jugez trop épaisse . Laissez reposer minimum une heure.img_4737 Ensuite, avec une cuillère à soupe (ou deux), façonnez (comme vous le pouvez) des « boulettes » (c’est assez mou donc on fait comme on peu), trempez les dans la pâte et passez-les à la poêle dans de l’huile d’olive chaude mais pas bouillante pendant deux à trois minutes de chaque côté.img_4743 img_4741Ils sont d’une légèreté confondante et absolument délicieux, ils méritent le temps qu’on y passe… Une fois qu’on a mordu dedans… on ne peut plus s’arrêter !img_4745 img_4744Je vous souhaite un bon dimanche et je vous invite à aller voir chez notre patronne Syl ce que les marmitonnes Sandrion, Nahe, Marion, Une Comète-Béa, et d’autres de dernière minute, ont préparé !

EDIT DE 15H41 : Syl étant en panne d’ordinateur, je mets les liens de vos petits plats du dimanche ici, en attendant qu’elle puisse le faire chez elle :

Syl a cuisiné une tarte aux amandes de Californie, légère comme on les aime !

Sandrion a fait compoter sa tarte aux prunes et du coup c’est meilleur !

Béa-Une Comète s’est lancé dans la boulange et nous offre des baguettes viennoises aux pépites de chocolat, huum…

Nahe a repris avec bonheur la recette d’Estelle Calim pour de délicieux pancakes !

L’Irrégulière nous régale d’un risotto verde, parfait en ce début d’automne !

 

LA RONDE DES PAPILLONS avec LylouAnne

 

Ce mois-ci LylouAnne, pour sa Ronde d’Avril, nous demandait de papillonner ! Comme la chasse aux papillons  dans mon jardin a été quelque peu compromise par mon manque d’allant et la météo dégradée, j’en ai sélectionné quelques-uns sur des Tumblr ou sur Pinterest !papillon pinterestPapillons mauves se reflétant dans l’eau tels des narcisses amoureux de leurs reflets…

Ce petit insecte a survécu à 150 millions d’années. Selon les civilisations, le papillon symbolise beaucoup de choses. Outre la renaissance de l’âme, dépouillée de son enveloppe charnelle, il est aussi et bien sûr le symbole du changement, du renouveau (printemps) et de la métamorphose .

Comme la pierre du même nom (et de la même couleur) un papillon Malachite, épinglé sur Pinterest.

Comme la pierre du même nom (et de la même couleur) un papillon Malachite, épinglé sur Pinterest.

Dans la mythologie grecque il représente l’immortalité. Au Japon, le papillon est l’emblème de la femme,  deux papillons sont signe de bonheur conjugal.

Papillons Cléôpatra en vol...

Papillons Cléôpatra en vol…

Eux, ils ont pris une montgolfière pour le bonheur !

Eux, ils ont pris une montgolfière pour le bonheur !

Là, ils partent en colonie...

Là, ils partent en colonie…

Dans la civilisation Aztèque, le papillon est carrément élevé au rang de divinité sous le nom facile à prononcer de Xochiquetzal (plein de points au Scrabble) incarnant l’agriculture, la fertilité et la danse.

Papillon Monarque

Papillon Monarque

Le Monarque de profil...

Le Monarque de profil…

Papillon paon (chez pamela-anne)

Papillon paon (chez pamela-anne)

Papillon Wishful Thinking

Papillon Wishful Thinking

Mais attention, il existe  la force sombre du papillon ! Il ne symbolise pas que le bonheur ou ses dérivés… Toujours dans la civilisation Aztèque, le papillon Sphynx-tête-de-Mort est le souffle qui s’échappe de la bouche des agonisants…

Pas celui-ci qui ressemble plutôt à un porte-bonheur !

Pas celui-ci qui ressemble plutôt à un porte-bonheur !

Mais aussi, paraît-il que si le premier papillon de l’année que l’on croise est blanc nous aurons de la chance, s’il est jaune, aïe, pas bon (maladie) ! Quand on sait que maintenant avec les pesticides pratiquement tous les papillons « usuels » sont blancs… Un papillon rose assure le bonheur pour toute la vie…

Le papillon rose !

Le papillon rose !

Quant aux papillons sombres ou colorés ils portent tous malheur (c’est gai !)… Comme l’a dit Victor Hugo : «  Tout crépuscule est double aurore ou soir. Cette formidable chrysalide que l’on appelle l’univers tressaille éternellement de sentir à la fois agoniser la chenille et s’éveiller le papillon« … Je préfère ne pas savoir quelles superstitions sont liées à tel ou tel et me contenter de les regarder voleter quand j’ai la chance d’en croiser…papillon butineur fillingthesoulwithbeauty

 Ils aiment les fleurs de pêcher, entre autres… Ici, encore un Monarque.

Tingsightus ? C'est tout ce que j'ai trouvé sur le Tumblr où je l'ai déniché...

Tingsightus ? C’est tout ce que j’ai trouvé sur le Tumblr où je l’ai déniché…

A propos de papillons de nuit, sombres et porteurs de maladie ou autres malheurs, regardez hier soir, alors que je tapais ce billet qui est venu se poser sur ma manche ? Un papillon du soir…rose pâle !!!! Incroyable non ?

Papillonus rosus de notte de chez Asphodélia !

Papillonus rosus de notte de chez Asphodélia !

Et la photo n’est même pas passée par Picasa ! Je vais clore ce billet par cette très jolie phrase de Jonathan Littel, l’auteur des Bienveillantes : «  Longtemps, on rampe sur cette terre comme une chenille, dans l’attente du papillon splendide et diaphane que l’on porte en soi. »papilllon gif coquidv tumb

Comme il fallait t’envoyer juste deux photos Lylou, choix cornélien pour moi, je t’ai fait un montage qui regroupe les specimen présentés sur ce billet…j’ai fait ce que j’ai pu !^^ Merci de ta bienveillance et de ton accueil toujours chaleureux !Downloads29

De jolies bibliothèques, de ci de là…pour la balade du mercredi

balde

Depuis que j’ai découvert, émerveillée,  le Tumblr de Lylou Anne,  je découvre des photos magnifiques !  Et la diversité m’a donné l’idée d’inaugurer « Les balades en photos du mercredi ». Car, en cherchant la « source » de la photo, nous atterrissons sur d’autres Tumblr, ces espaces où des photos sont rebloguées à l’infini. Pour trouver le véritable auteur, c’est quasi impossible, sauf parfois quand c’est une photo FlickR (ou signée), on arrive assez vite à la source. En même temps, comme me l’a dit Lylou Anne, tant que nous n’en faisons pas d’usage commercial… Pour le plaisir des yeux, quelques jolies, voire très belles bibliothèques où ranger ses livres ! Si j’avais de la place !!! Ô doux rêve qui se réalisera peut-être un jour ! Place aux photos, j’ai juste mis le lien du Tumblr sur lequel je les ai trouvées. Pour le plaisir des yeux… Lire la suite