A bientôt…

.

Chers amis, chers lecteurs,

Le salon d’Asphodèle, son petit jardin aux parfums de lectures, d’écritures et de poésies, ferme pour quelques jours, et peut-être pour quelques semaines. Une personne qui lui est très chère a besoin d’elle.
Mais avant de partir, elle vous donne une citation de Martin Gray, que j’ai faite mienne depuis une éternité, et qui dit…

« En nous est une source puissante. Une énergie plus forte que celle de mille soleils. »

Amitiés, tendresse,
Asphodèle et Syl.

.

.

.

.

 

 

Publicités

RETOUR…sans fanfares ni trompettes !

Le retour septembrien. C’était au programme que je m’étais fixé, il le faut maintenant que mes journées s’écoulent à ma guise (enfin presque), si on ne tient pas compte de la folie paperassière qui cherche à me noyer depuis mai, avec retards sans arrêt, crises de stress et la tête farcie ! Je vous épargne aussi le « vidage » de la maison qui est loin d’être fini, mes changements de déco pour me réapproprier l’endroit a minima, faire en sorte qu’il soit vivable tout simplement. Et c’est beaucoup moins facile que je ne le pensais.

Heureusement l’été a ramené des ami(e)s à la maison, même pour de brefs passages, je me suis également offert une escapade chez une de mes cousines qui m’a regonflée, alors, je prends le taureau par les cornes et j’essaie de revenir. Il y aura certainement des hoquets au début, c’est fou comme on perd le rythme à faire autre chose mais je me connais, ça ne devrait pas durer.

On recommencera, pour ceux et celles qui le souhaitent par le jeudi poésie et je vous ferai des chroniques succinctes (ou pas) des lectures qui m’ont enthousiasmée ou carrément déconcertée…

Le calendrier de ces jeudis est en ligne sur la Page dédiée, ICI

et s’arrête au 21 décembre car je ne serai pas chez moi pour ce premier Noël sans…maman mais très loin de chez moi et jusqu’au 3 janvier. J’en reparlerai en temps voulu, il va y avoir d’autres contraintes de rééducation entre-temps. Pfff, ce que c’est moche de vieillir mal !!! 😀

Bon quand vous lirez ces lignes, l’ami Mindounet et sa Douce termineront leur vacances bretonnes en faisant un détour par ma grotte et j’en suis ravie comme vous pouvez l’imaginer, dernière visite qui clôt la saison d’été, après on referme les volets (qui ne sont pas bleus) !!! Et on passe aux choses sérieuses !

Et je dédie ce billet à Lydia et Martine qui ont perdu leur chatte à quelques jours d’intervalles, mes pensées les accompagnent♥

 

Je vous dis à très vite, au 7 déjà qui sera un jeudi VERT, ha ha ! À vos plumes !!! Bon week-end à tous !

Quelle journée mes aïeux !

Non, je ne perds pas encore la tête malgré mon passage à la case « seniors » (quand on peut vraiment bénéficier de la carte s’entend) et mon blog n’est pas devenu un journal intime (quoique) , pas encore de billet livresque aujourd’hui, ce sera pour septembre comme prévu,  mais un mot pour remercier Mindounet le Mafieux, officiellement rebaptisé Grand Prêtre par moi, pour avoir fait de mon anniversaire (que je voulais un non-évènement le plus discret possible)…un tsunami qui m’a fait défaillir et plus encore… Et Soène qui a fait un billet (en plus du reste), non mais c’est trop, les deux comploteurs… De vrais Muppets tous les deux ! Et la Comtesse…je ne dis rien mais je n’en pense pas moins !Imaginez ! Bon, le 9 août c’est mon anniversaire, pas de quoi en faire un plat. Cette année, je sautais une dizaine, bon OK et alors ? Je n’avais pas le coeur à le fêter pour toutes les raisons que vous pouvez imaginer et celles que vous n’imaginez pas, on s’en fiche un peu non ? Oui mais voilà… Une bande de blogueurs fous s’agitait en coulisses depuis juin sous la férule du Grand Prêtre Mindounet pour me concocter une méga-surprise. Alors en plus des colis préparés par les amis, en plus, j’ai reçu 23 CARTES de blogueuses et blogueurs amis d’un coup !!! (ça faisait un peu fan-club de chanteuse yé-yé sur le retour, c’est le cas de le dire, arf ! 😀 )J’avoue, j’avais du mal à réaliser et à contrôler mon émotion, un défibrillateur et un masque à oxygène ont failli être nécessaires ! Mais ce n’est pas tout, chaque carte était accompagnée d’un ou deux tickets à gratter ! Sauf que la poisse me poursuit depuis janvier et que même là, pas de bol, j’ai quand même 3 billets gagnants sur 26 environ à moins de 10 €, faut pas rêver, la Française des Jeux est une escroquerie qui vend du rêve mais point trop n’en faut !

Les billets gagnants (La Douce, Lydia et Somaja) et dessous, les perdants ! Mais ce n’est pas grave, les mots de tous et toutes, cette complicité de malfaiteurs m’ont tellement retourné le cerveau que je n’avais pas vu, j’ai failli …(m’évanouir) jeter les chèques cadeaux à la poubelle !!! Je n’en avais jamais vu il faut dire. Et croyez-moi, cela fait une somme plus que coquette !!! J’en suis restée bouche ouverte, une vraie gobe-mouches, avec un seul neurone en marche ! Tant et si bien, que, en même temps, le téléphone fixe sonnait, le portable bipait, je ne savais plus où donner de la tête, ma table de cuisine a vite ressemblé à un champ de bataille !Je devais ressembler à ça…à peu près !!! et je vous mets pêle-mêle des photos (parfois un peu floues, j’avais l’oeil humide) de ce chambardement interblogosphérique ! Ça c’est ma table de cuisine, en temps normal…regardez bien les deux images qui suivent, un quart d’heure après le passage de ma factrice ! En haut, mon poignet avec un joli bracelet fait par les douces mains de …La Douce, alias Madame Mindounette ! 😀  D’autres photos, à la suite, un peu plus rangées, hum…faut le dire vite ! Soène, cette coquine, a même prévu un plaid pour mes soirées tisanes de mamy ! Arf ! Et Mindounet un poulpe ! Je ne sais pas comment je dois le prendre…

Des fleurs pour finir et la petite valise où sont rangées les cartes précieuses de cet anniversaire pas comme les autres, ces cartes que je vais garder et relire et auxquelles je vais répondre une par une pour vous remercier de votre geste les filles et les garçons, cette immense énergie déployée alors que j’avais plutôt démarré ma journée comme ça, me préparant à ce non-évènement…et qu’elle s’est terminée…ainsi !Quand vous lirez ces lignes, je serai en  route pour Limoges où je descends passer quelques jours chez ma cousine pour m’aérer l’esprit après cette période compliquée et douloureuse, je vous emmène avec moi, je vous embrasse tous un par un et je vous dis encore un GRAND MERCI pour ce que vous avez fait. Je reviens fin août mais je trouverai bien une connexion …d’ici là !Bravo pour ce complot où rien n’a fuité et où le résultat a dépassé vos espérances je pense !!! Le chapeau de Célestine (qu’elle a oublié) attendra (avec le mien dessous) le prochain été …qu’elle revienne le chercher ! La petite valise où j’ai rangé vos 25 cartes ! Alors……il est content de son coup le Poussin Mafieux ? 😀

Je vous embrasse et à très vite  !

JE REVIENS…doucement…

IMG_3423

Un banc de l’immense parc qui sert de parcours aux « cardiaques » et teste l’endurance des autres…Un banc pour une halte avec les roses….

Les meilleures choses ont une fin, les pires aussi ! Mais peut-on parler de pire ici ? Non pas vraiment… Je suis sortie du Goulag mercredi dernier et contrairement à ce que l’on aurait pu croire, j’ai eu du mal à en partir totalement. Alors je pourrais vous parler de la Tourmaline, de ce que j’y ai fait, des bénéfices que j’en ai retirés, des gens formidables que j’y ai rencontrés, soignants et malades mais il faudrait du temps et vous vous ennuieriez vite… J’ai vécu dans une bulle pendant cinq semaines, avec ses rites, ses horaires, ses contraintes et ses moments de joie, il y en a eu , oui… Je me suis ennuyée beaucoup également, j’ai supporté des personnes que je ne supporterais pas dans mon quotidien habituel ; comme ailleurs, tout le monde n’était ni tout gentil ni tout méchant…

Ce fut une expérience enrichissante puisque j’ai refait connaissance avec mes muscles, dans la douleur certes mais la vie n’est-elle pas une succession d’efforts? Doubles efforts souvent quand on n’a pas la morphologie adéquate ? Et quand ils sont récompensés, on ne se sent pas peu fière. Alors bien sûr ce n’était qu’un début et qui ne résoudra pas tout, il faudra continuer, je continue d’ailleurs mais  pas encore avec un kiné et une balnéo, il faut que les choses se mettent en place. Il faut aussi que ma tête revienne !!! On ne sort pas tout à fait indemne de cinq semaines de déconnexion au virtuel, au réel aussi, même si l’on sort certains week-end, il y a un « conditionnement » nécessaire à l’effort dont il faut se défaire pour retrouver ses marques. Et puis ce fut peut-être aussi le premier pas d’une remise en question plus profonde qui remue actuellement mais tarde à  s’exprimer clairement. L’avenir me le dira.

En tous cas, je voulais vraiment vous remercier toutes et tous qui m’avez laissé des mots gentils ici ou sur FB, qui m’avez soutenue, chacun à sa façon, vos courriels, vos courriers, vos appels, vos sms, vos attentions, votre générosité m’ont empêchée de perdre pied totalement quand j’ai senti que je ne pourrais pas me concentrer sur mon « programme » et bloguer en même temps, c’était juste impossible ! Techniquement déjà et je pense aussi, psychologiquement.  Et un grand merci aux comploteurs pour mon anniversaire qui a été vraiment génial grâce à vous !  Un grand merci aussi à Soène qui a poétisé tous les jeudis par solidarité ! Je suis en train de faire les plannings des Plumes et des jeudis poésie, je vous en fait part le plus vite possible !IMG_1218Le retour à la maison n’est pas facile, pas seulement pour les raisons dont je vous parlais, il se complique mais je garde le moral, espoir aussi que les choses n’empirent pas, surtout pas… Et puis il y a ce blog que je veux voir revivre, des livres lus (peu mais quand même) dont j’ai envie de vous parler, les vôtres aussi que j’ai suivis de loin, de très loin, voire pas du tout pour certains car je n’avais pas les News sur mon portable mais c’est ainsi. Grâce aux copains-copines bavardes j’ai suivi les grandes lignes, l’essentiel en somme sans les bavardages (qui m’ont manqués avouons-le !). Autant vous le dire, FB et Twitter c’est de la gnognotte à côté de blogo-cocotier !!! Mais je suis une tombe, et en plus je suis devenue endurante, alors même sous la torture je ne dirai rien !

Et puis c’est la fin d’un bel été, pour ce qui me concerne, je n’avais pas eu cette sensation depuis très longtemps, les feuilles jaunissent déjà dans le parc de la Tourmaline, les hortensias ont séché, c’était l’heure de rentrer. La bonne heure…IMG_1249IMG_3422

Je vous souhaite un bon dimanche !

(RE) découvertes dans ma bibliothèque hors murs, la suite !

Comme je vous l’avais déjà dit, j’ai des livres qui traînent un peu partout même hors de ma maison. Et j’en ai récupéré encore une vingtaine (haan les piles !!) dont une bonne dizaine dont je n’ai aucun souvenir, d’autres qui ont dû appartenir à ma vieille tante décédée (que j’aimais beaucoup je précise) et dont j’ai hérité aussi de ses livres, pas tous à mon goût mais les Sagan, je n’avais pas dit non ! Je vous les présente  (PAS TOUS !!) avant de les mettre dans ma PAL, et,  pour des LC éventuelles, pas avant novembre-décembre (hein George ?!), si certains sont intéressés bien entendu !! Les photos n’étant pas d’une grande qualité je vous note les titres également !

 

ALORS ! Ils ne sont pas tous en photo ! Je voyais double apparement cette semaine là, puisque j’ai pris pratiquement les mêmes, et d’autres pas du tout, vous me pardonnerez ?!!

COLETTE : La retraite sentimentale (encore un Colette inconnu pour moi)

BARJAVEL  : Le prince blessé (j’en ai tant lu de lui que j’ai peur d’être déçue)

Daphné du MAURIER : – La maison sur le rivage et – Bouc émissaire (ça devait être à la tata !)

Maxime CHATTAM : L’âme du mal (lu en 2003, aucun souvenir…)

Harlan COBEN : Une chance de trop (pas à moi, c’est sûr)

Robin COOK : Quand se lève le brouillard rouge (pas le Robin Cook des polars médicaux, celui-ci est mort en 1994, il s’agit de son dernier roman considéré « comme son chef-d’oeuvre ». A voir…polar également.

Kathryn DAVIS : Labrador (pas le chien, hein, l’Etat américain)

René FALLET : Comment fais-tu l’amour, Cerise ? Auteur des Vieux de la vieille, Le Triporteur, Paris au mois d’août qui avait obtenu le Prix Interallié.  (?)*

Julien GREEN : Le voyageur sur la terre (à la tata)

Hermann HESSE : Siddhartha

James JOYCE : Gens de Dublin

KUNDERA Milan : La Valse aux adieux (juste effleuré mais pas lu en fait !)

Daniel PENNAC : La fée carabine

Georges PEREC : La vie mode d’emploi (là j’ai honte car ce pavé de 700 pages, je n’ai jamais pu le terminer !)

POE Edgar Allan : Histoires extraordinaires (euh…pareil, jamais lu en entier !)

Jean RASPAIL : Pêcheur de lunes (j’avais aimé Moi, Antoine de Tounens, Roi de Patagonie mais pas accroché à celui-ci, y’avait plus la Patagonie…)

Pauline REAGE : Histoire d’O (lu à 13 ans donc aucun souvenir, comment ça c’était trop jeune ?)

Norbert ROULAND : Soleils barbares (?)*

Tim Séverin : Le voyage de Sindbad (?)*

Bernard SIMIOT : Moi, Zénobie reine de Palmyre (?)*

SHAKESPEARE  : Roméo et Juliette, Le songe d’une nuit d’été (à relire car lointain souvenir également).

STEINBECK : La perle (j’ai un peu commencé et j’adore, jamais lu)

ZAFON CARLOS RUIZ : Le jeu de l’ange (celui-ci vient de m’être offert !)

Ah, en haut à droite, il y a un « truc » intitulé Le clan des Fées de je-ne-sais-plus-qui et qui a disparu dans une pile, c’est de la fantasy, ça ne peut pas être à moi ! Quelqu’un l’aura négligemment oublié…

*Les (?) pour indiquer que ceux-là, je ne sais vraiment pas d’où ils viennent, ni pourquoi et quand je les ai achetés, comme quoi… si certains ont des avis ou une idée, la 4ème ne m’a pas vraiment aidée…S’il y a des accointances de PAL…qu’on se le dise !

La photo, libre de droits, vient de