Une année chasse l’autre et le temps continue son tic-tac…


Je ne passe pas souvent mais je ne voulais pas que vous pensiez que j’avais la peste, que le chagrin était contagieux ou qu’il fallait y réfléchir à deux fois avant de me parler ! Alors, oui, je ne commence pas 2018 dans un délire d’espoirs et de (fausse) joie propres à ce moment de l’année.

 Alors oui, 2017 la cruelle, la maudite s’en est allée et je ne la regretterai pas, elle a ouvert une faille profonde qui sera longue à refermer…Mais  cela ne m’empêche pas de  vous souhaiter à tous une très belle année 2018 même si l’on sait qu’il est utopique de lui faire porter une partie de nos rêves irréalisables. Souhaitons déjà que des instants de bonheur viennent chasser la grisaille qui ne manquera pas de nous dégriser, qu’ils mettront un peu de baume sur les coeurs endoloris parce que l’espoir et l’amour ne meurent jamais et nous empêchent de sombrer. Comme votre présence que je sens, dans l’ombre de ce blog où la lampe s’est éteinte un jour de tempête. Elle se rallumera, il faudra de la patience…

Je vous embrasse chaleureusement.

Asphodèle

Publicités

125 réflexions au sujet de « Une année chasse l’autre et le temps continue son tic-tac… »

  1. Bonjour ma douce,
    Il faut toujours garder une part de rêve en soi et le changement d’année permet de la formuler.
    Pour toi, mon rêve sera que cette année t’apporte un petit peu de baume quotidien pour t’aider à penser ce que l’année précédente a blessé.

    Je t’embrasse affectueusement

    • Merci Réjanie, je suis tout à fait d’accord et oui j’espère que les blessures seront pansées même si certaines ne se refermeront jamais tout à fait, j’apprendrai à vivre avec, comme tant d’autres avant moi. Je t’embrasse chaleureusement♥

  2. « Les bonheurs sont des mies de pain que les oiseaux ont mangées ; les douleurs, des cailloux que je retrouverai plus sûrement, car les bonheurs ont été souvent des rêves, des espérances ; les chagrins ont été réels et palpables. Ce sont ces bonheurs rêvés, poursuivis à travers les ronces et non atteints, que j’appelle les roses bleues »
    Alphonse Karr – Roses noires et roses bleues, 1859.

  3. Ma chère Aspho, cette nouvelle année n’effacera pas les douleurs de l’année précédente… Puisse t-elle quand même t’apporter un peu de réconfort et comme l’on dit la vie va…
    bises

    • Merci Lilou mais il y a tant à effacer qu’il faudra plus d’une année avant de retrouver une certaine sérénité, alors on prend ce qui est beau et bon… Gros bisous , toi si fidèle…

  4. Oui, elle se rallumera! Plein de douces pensées pour toi et ceux qui te sont chers. Que cette nouvelle année soit placée sous le signe de la santé autant qu’il est possible, de la chaleur, du partage, de l’amitie Et de l’amour sous toutes ses formes. Je t’emBrasse fort.

    • Merci Gwen, oui je sais qu’elle se rallumera, car malgré le pire, lire et écrire sont les deux choses au monde qui me tiennent après l’amour et la tendresse…que je porte aux miens, aux amis alors je t’embrasse♥

  5. Je te souhaite de jolies moments qui rendront peut-être les moments difficiles un peu moins durs.
    Je t’envoie des brassés de calins du nouvel an !!

  6. Chère Asphodele, je suis si triste de lire ces lignes… Comment en effet croire à tous les « bons vœux »… Je te souhaite néanmoins de la douceur et t’envoie plein de bises.

    • Mahie…on s’habitue si vite au bonheur que quand il se brise en miettes de façon répétée la même année on refuse de s’habituer au chagrin. Alors il faut bien trouver des parades pour continuer. Je t’embrasse♥

    • Merci ma Comète, les plaies effectivement se pansent et guérissent mais…il en est d’autres qu’on a du mal à accepter ! En attendant, on prend le meilleur et on serre les dents, je t’embrasse♥

  7. Quoique nous fassions, quoique nous subissions, nous devons laisser une petite lucarne d’espoir pour que la lumière puissent passer dans nos cœurs et que l’amour rejaillisse éternellement et répande sur nous toute sa gloire et sa bienfaisance.
    Je te souhaite une année plein d’espoir, d’avenir et je veux te marquer ma sympathie pour ton courage, ta résilience en étant au chevet de ton plus cher amour, Ton fils à qui je souhaite surtout un prompt rétablissement et son retour parmi vous.
    Je t’embrasse chère amie lointaine.

    • Merci Bizak mon cher poète, si j’étais croyante, je te dirais « que Dieu t’entende » mais ce n’est pas le cas, malgré cela je crois en l’espoir, en l’amour qui nous porte et nous fait accepter , du moins supporter l’intolérable. Quand on sait que certaines choses ne seront plus jamais comme avant, quoi qu’on fasse…
      Je t’embrasse aussi de tout mon coeur♥

  8. Comme je te comprends, Asphodéle. Mon année ne fut pas facile non plus. Et ce jour festif du 1 janvier me renvoie à une autre disparition. Ne pas se laisser envahir , et accepter la vie en profitant de tous les petits instants de bonheur.
    Meilleurs vœux 2018, Asphodéle !

    • Bonjour Livres d’un jour, je comprends…les Fêtes ont souvent cet aspect boomerang qui nous renvoie au pire de notre vie. Alors quand on vit une situation critique, c’est carrément « hors sujet »… Oui , profiter de l’instant, ne pas penser à demain qui risque d’être pire, c’est ce qu’il faut faire pour ne pas devenir dingue ! 😉 Alors une douce année à toi aussi …

  9. …. « Ce n’est pas la réalisation de nos souhaits et de nos attentes qui nous rend vivants- c’est au delà de la joie et de la détresse qui nous rencontrent , notre capacité à louer » (christiane Singer) .. oui , elle se rallumera cette lampe.. non, le chagrin n’est pas contagieux , il se trouve allégé quand il est partagé. Rien ne nous est dû dans cette vie là, tout est cadeau, combien de minutes heureuses , de percées de lumière, de grâce, de beauté , de joie , nous sont offerts parfois même au plus profond du désespoir ? ne sommes nous pas des ’tisse’
    heures » de minutes heureuses? douce et belle année 2018 à « vous ».

    • Merci Patricia pour ce très beau commentaire. Je connais l’histoire de Catherine Singer, elle avait une force de caractère exceptionnelle. Mais quand ça touche notre enfant on préférerait que ce soit nous… Alors quand dans la même année on a déjà perdu deux parents et que son enfant est en sursis, difficile de tisser des heures sereines… La lampe se rallumera oui, à la faveur d’une autre tempête certainement, quand le besoin de partager pour aider se fera sentir… Une belle année à vous aussi…

    • Merci Clem’, qu’il est joli ce « reflet de joie », 😉 je le garde avec moi pour le faire miroiter les jours de pluie… Je sais que cette année sera encore difficile mais ça ne m’empêche pas de te la souhaiter belle et généreuse, je te dis à bientôt et je te fais de gros bisous !

  10. Garde en toi la lumière de l’espoir de jours meilleurs qu’elle t’aide à apercevoir le bout du tunnel, dans les moments de découragement. La seule chose qu’on peut faire c’est penser à toi et te redire notre amitié en ces journées difficiles. Cela va s’améliorer. Courage.

  11. 2017 était pourri: catastrophes climatiques, attentats, réformes à gogo , les guerres en Afrique, le chômage, la pauvreté… Hé bien tu sais quoi? On dit déjà que 2018 SERA … PAS MIEUX!
    hip hip hip pourri !
    Mais que cela ne m’empêche de te souhaiter de passer le cap vers l’An Nouveau dans la joie, si possible et je comprends qu’elle puisse te faire défaut en cette période tourmentée de ta vie mais il reste toujours la sérénité!!!
    Moi je veux toujours y croire , alors je m’accroche à un sourire, à un regard, à la beauté du ciel aussi tourmenté soit-il 😉
    Que cette année à venir soit remplie de toutes ces saveurs.
    Je t’embrasse avec toute mon affection.
    A bientôt.
    Domi.

    • Domi…oui, tu as raison d’une certaine façon. Sauf que quand c’est notre enfant, on ne raisonne plus de la même façon, d’ailleurs je crois même qu’on en perd la raison et toute la sagesse acquise… ALORS…on sait déjà qu’il faudra tout réapprendre, mais on n’y pense surtout pas ! Que la marche continue de te donner des ailes et cette belle confiance en toi ! Je t’embrasse.

  12. Bonjour Isabelle,
    Je t’adresse mes meilleurs voeux ,
    pleine de douceur et de réconfort,
    une année 2018 remplie de sérénité,
    d’échanges , de petits bonheurs à partager.
    Je t’embrasse
    Katy

    • Coucou Katy, merci beaucoup d’être passée ! Mais tu peux aussi passer à la maison, ça me ferait plaisir… Ce serait comme tu le dis un petit bonheur à partager ensemble… 😉 Sauf le mardi, le jeudi et le vendredi, je suis en rééduc au Pont-Rouge. Belle année à toi et gros bisous♥

  13. J’ai bien pensé à toi au cours de ses fêtes qui ne pouvaient pas être joyeuses pour toi ! Je te souhaite pourtant de beaux moments d’amitié et de douceur pour « dégriser » la grisaille de l’année 2018. Amitiés et bises de nous deux.

    • Merci Claudia, je dois t’envoyer un mail tous les jours et le temps me file entre les doigts, même sans bloguer… Effectivement le coeur n’était pas à la fête et encore moins aux Fêtes cette année mais on prend chaque jour qui passe comme un bonheur supplémentaire… Je t’embrasse chaleureusement ainsi que Wens♥

  14. La lumière, vacillante au début, reviendra, et brillera de plus en plus fort. Que 2018 t’apporte le réconfort nécessaire, et de petits bonheurs en petits bonheurs, la joie reviendra au quotidien. Je t’embrasse et pense fort à toi.

    • Merci Livvy mais je ne sais pas si la « joie » va revenir de sitôt… Pour l’instant elle est la grande absente même si je fais tout pour maintenir un seuil supportable ! Alors disons que je bloguerai peut-être dans le noir avant de retrouver la lumière mais j’aime trop mes ami-e-s blogueurs pour m’en passer longtemps ! Quoiqu’il arrive ! Une belle année à toi et des succès , je t’embrasse♥

  15. chère Asphodèle, tu nous manques 🙂 vois comme en peu de temps les commentaires se succèdent alors qu’on est en plein dans les agapes et les bisous aux tantines et les vœux divers…
    On t’attend et on espère qu’il y aura plus de bleu que de gris dans ton ciel de 2018…
    Bises

    • Adrienne…ton commentaire m’a fait rire (un exploit ces derniers temps) ! 🙂 Ha les bisous du premier de l’An aux tantines moustachues qui piquent, que de souvenirs ! J’espère revenir aussi mais pour l’instant c’est encore prématuré… Moi aussi j’attends du bleu dans le ciel de 2018 ! Bisous et que la nouvelle année ne te soit pas qu’une corvée mais porteuse d’espoir !

  16. Je suis contente que tu aies un peu pensé à nous, tes lecteurs, Asphodèle et je veux te souhaiter le meilleur pour 2018, de l’apaisement, des moments de joie, beaucoup, tout le temps, des rencontres, des découvertes, de belles lectures, tout ce dont tu rêves et peut-être même plus encore, grosses bises 🙂

    • Mais Pati, je pense beaucoup à vous, même si le temps me manque pour bloguer, parce que la vie m’appelle ailleurs et qu’il y a urgence à vivre justement… Je te souhaite une belle année 2018 avec l’enthousiasme qui te caractérise, je t’embrasse.

  17. Merci pour ces voeux, douce amie.
    Il est certain que 2017 ne t’a pas épargnée. Je te tiens la main à l’aube de cette nouvelle année et je t’embrasse très fort.
    Tu sais que tu n’es pas seule et qu’il y a là-bas, loin dans le sud, une oreille et un coeur attentifs qui te sont tout acquis.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    • Oui je sais ma céleste…2017 a été waouh ! dans le mauvais sens alors j’espère que la balance sera plus équilibrée en 2018, à défaut d’être complètement juste ! Je t’embrasse ma belle amie♥

    • Ha oui Emma, tout ne peut être parfait, c’est le moins qu’on puisse dire ! Mais je fais tout pour ne voir que le bon côté des choses…pour l’instant ! Je t’embrasse ma jolie.

  18. Allez, je ne souhaite pas la bonne année (sauf en réponse à ceux qui me la souhaitent par courtoisie) car tu sais ce que je pense de ces célébrations. Mais je te souhaite donc des saving lights pour 2018, petites et grandes si possibles. Bisous et à très vite !

    • Mindounet MERCIIII !!! Je voulais intituler ce billet « Ne me souhaitez plus une bonne année » et puis…mon brouillon ne me plaisait qu’à moitié, alors j’ai changé mais moi aussi ça me pèse certaines années plus que d’autres, sauf comme tu dis par politesse mais sur la blogo c’est différent, une façon de ne pas perdre contact avec tous ceux à qui on tient malgré tout, en dépit de tout 😉 Kisses swinging Duck ! 🙂

  19. Que dire après Mindounet si ce n’est la même chose, Miss Aspho, à propos de ces « célébrations » 😉
    Que ta force et ton courage ne te quittent pas et vis, vivez au jour le jour, attentifs à tous ces petits moments lumineux qui réchauffent nos coeurs.
    Gros bisous

    • Je suis d’accord avec Mindounet et j’applique déjà les recommandations que tu me donnes, il n’y a que ça à faire pour ne pas devenir dingue ! 😉 Je t’embrasse ma So’N ♥

    • Merci Manou, il va en falloir car le chemin d’épines est loin d’être fini alors quand passe une embellie, on en profite… des bises pour toi aussi qui connaît ce chemin…

  20. Je pense souvent à toi, et je me demandais comment ça allait de ton côté. Mais j’ose pas le demander en mail, parce que chaque fois que je demande à des gens qui sont dans une mauvaise passe « comment vas-tu », c’est toujours pour entendre que tout s’écroule… À se demander si je ne serais pas parfois un oiseau de mauvaise augure.

    Gros bisous, je pense très fort à toi, même si ça ne changera rien à la merdique 2017…

    • Rhooo Belette, il ne faut pas hésiter, alors je te rassure depuis mon dernier billet (pas celui-ci) il s’en est encore passé de belles et tu n’y étais pour rien !!! Le hasard c’est tout. Et parfois il fait mal les choses, je te l’accorde ! 2017 a été plus que merdique mais je sais déjà que 2018 risque d’être douloureuse alors je croise les doigts pour que le répit dure encore au moins un an mais je n’en suis pas sûre ! Et je pense à toi aussi, parfois je passe le dimanche ou les jours où j’ai un peu plus de temps … vite vite mais je ne veux pas perdre le contact avec la blogo, j’aime bien savoir ce que tu lis ou ce que tu fais !!! Je t’embrasse bien fort♥

      • Comme je savais que ton fils n’allait pas bien, j’osais pas trop demander, de peur que tu ne m’annonces que…

        Faudrait que le répit dure plus qu’un an !! On a un cancer du pancréas dans les proches de mon mari, il ne lui en restait plus que pour 6 mois, il a déjà tiré 8 mois de plus !! Mais on sait qu’un jour… il ne pardonne pas, ce cancer là !

        Ce que je fais ? je raconte des bêtises, des trucs marrants, cochons… je suis moi, quoi ! 🙂

        • Belette, je sais, tout le monde réagit comme toi en ce moment, il faut dire qu’il a frôlé la mort en septembre et que c’est loin d’être gagné, comme tu le dis « on sait qu’un jour »…la prochaine rechute peut être fatale et avec le cerveau c’est encore plus aléatoire, il n’y a pas assez de recul pour des pronostics de « durée » mais globalement c’est très compromis. Alors quand ça va mieux on en profite de la pause thérapeutique mais après… Alors reste toi-même, c’est ce qu’il y a de mieux ! 😉 Gros bisous♥

          • ok, je resterai moi-même avec mes gros sabots !

            Je suis contente de savoir que malgré tout, ça va mieux, attristée que tout reste aléatoire.

            Je vous envoie à tous des bisous et des bons voeux. Que tout se passe bien, malgré tout.

            • Toutes mes excuses pour ce retard à te répondre ma Belette mais j’ai commencé une « cure » pour mieux respirer (je suis sous oxygène depuis début décembre, le stress et le dos qui me comprime un poumon) donc je ne suis pas là 3 jours par semaine depuis le 02.01 et jusqu’au 23.02. Plus le reste ! Mon fils est reparti à Paris car il doit revoir le Pr qui l’a opéré demain et il va y rester un peu, c’était sa vie avant d’être malade, je ne peux pas le kidnapper d’autant que nous savons que… alors qu’il en profite tant qu’il est à peu près bien. Même s’il ne peut plus rester seul pour des tas de choses (séquelles). Dans cette tourmente cauchemardesque, tu ne peux savoir comme ça me fait du bien de trouver des gens comme toi, « normaux » qui ne prennent pas de pincettes ou des mines de trois pieds de long pour me parler !!! 😆 C’est insupportable ! Alors, certes, le temps n’est plus le même, les priorités sont davantage axées sur la vie IRL qui me demande une énergie folle mais je ne désespère pas de revenir un jour plus longuement, s’il m’est accordé de vivre encore un peu (avec ou sans oxygène 😉 )… Je t’embrasse et merci d’être TOI !♥

              • Oh ma poulette, tu cumules les emmerdes, toi ! y’a des jours où on aimerait que la vie nous foute un peu la paix, on ne demande pas grand-chose, juste un peu de paix et d’harmonie.

                On ne sait pas toujours comment agir avec les gens dans la détresse, on est souvent gauche, pitoyable, minable, crétin. Je sais, je peux l’être aussi 🙂

                Ma mère a subi une opération au cerveau, afin d’éviter un anévrisme, on a vécu l’angoisse, tout s’est bien passé, heureusement, son médecin l’avait envoyé chez un excellent chirurgien. Je « connais » des gens qui vivent des enfers parce que opération prise trop tard. Ma mère aurait pu finir ainsi.

                T’inquiètes pas pour le retard, ton IRL est plus important que tout et je comprends que tu aies d’autres choses à penser. Chez nous, on part du principes de « pas de nouvelles, bonnes nouvelles », hélas, pas toujours le cas. :/

                Que ton fils profite, ces moments là deviennent précieux lorsque l’on nous fixe une échéance. Mon beauf a un cancer du pancréas, il a dépassé les prévisions, mais il regrette de ne pas avoir plus profité de la vie avant et d’avoir déconné. Je profite de tous les petits moments agréables de la vie, moment précieux quand l’adversité, cette salope, vous tombe dessus à bras-raccourci, et c’est pas un chef gaulois.

                Bisous ma choute et mille pensées positives. Ou milles bisous, comme tu préfères 🙂

  21. Ping : Marc Chagall, Horloge avec Blue Wing (1949) – Écri'turbulente

  22. Evidemment que le malheur n’est pas contagieux ! Mais si seulement le bonheur l’était, je t’en enverrais des brouettes accompagnées de force et de courage et d’une dose nécessaire d’optimisme 🙂 Mais puisqu’il me faut être raisonnable et réaliste, je t’envoie toute mon amitié bloguesque.

    • Merci Sido c’est déjà énorme ton amitié bloguesque, même si je me fais rare et j’apprécie d’autant plus mais voilà, la vie a parfois des urgences…vitales ! Je t’embrasse et te souhaite mille bonnes choses pour cette année♥

  23. Ping : Récapitulatif des articles de la semaine#12 – Autrement by Alexia

  24. Il faut mettre de l’illusion, de l’envie, ces jours nous demanden de recommencer et c’est bon le faire, nous créer de nouvelles illusions, une fois plus.
    Je t’envois mes meilleurs voeux et tout plein de bisous.
    Belle Année.

    • Une belle année à toi Alex, moi je croise les doigts car la situation est très compromise et fragile mais je m’accroche et j’y crois. Ça me demande beaucoup d’énergie et je fatigue énormément… A bientôt, je l’espère aussi de tout coeur ! Gros bisous 🙂

  25. Coucou ! j’ai parcouru tous les commentaires… l’impression qu’on en retire c’est une grosse vague de tendresse et d’amour… Alors je me glisse, petite goutte parmi les autres, pour que cette vague continue à t’envelopper et te porter durant tout le mois de janvier :))

    • Excuse ma Sandrionette le retard pris à te répondre mais janvier a été agité pour de nombreuses raisons qui me mangent toute mon énergie. Même lire a été compromis. Alors j’espère vraiment retrouver un rythme digne de ce nom à défaut d’être speed, mais au moins là de temps en temps, à partager des recettes, des livres et ce qui était le sel de ma vie♥ Je t’embrasse bien fort♥

  26. Que je suis heureuse de te lire – c’est un peu le désert que Canalblog désormais et lire ton billet est un vrai renouveau pour cette nouvelle année …

    Tu n’auras jamais la peste pour moi et mon grand bonheur serait dete lire à nouveau … on fait ça ?

    ENCORE UNE FOIS TOUS MES VŒUX POUR TOI ET LES TIENS

    Bisous

    Solène

    • Merci Mignonne pour ton enthousiasme mais hélas, je n’ai plus assez de temps pour le blog (lire les billets précédents et tu sauras pourquoi), je vais « billetter » très vite pour un livre de Gaëlle Josse qui m’a bouleversée, après ce sera selon l’évolution de bien des choses… Tous mes voeux à toi et à ceux qui te sont chers… Bises 😉

    • Ma Dame Camomille, ce début d’année est loin d’être de tout repos, physiquement comme moralement, je m’accroche aux branches sur mon chemin mais l’énergie n’est pas encore au top, c’est le moins que l’on puisse dire. Cependant tous ces témoignages d’amitié me portent et me font espérer, même si je connais la fin de l’histoire, je me plais à croire que ce sera le plus tard possible… Je t’embrasse♥

  27. Douce Asphodèle, en retard, mais avec tout mon coeur, je te souhaite une belle année 2018, emplie de joie et de rires pour te consoler de la fin si triste de 2017. Je pense à toi et espère toujours faire ta connaissance… un jour !

    • Merci Liliba, ça me touche, j’espère aussi que 2018 sera un peu plus calme même si…on sait que, beaucoup de choses sont suspendues. J’espère bien faire ta connaissance aussi… Je t’embrasse♥

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s