Et que ça saute ! Un dimanche coulé sous les crêpes…

a-cuisine-pour-defi-du-20-entree-en-matiereConsigne de notre Cheffe adorée (elle ne veut plus qu’on l’appelle Cheffe), alors disons notre Comtesse préférée, aujourd’hui : crêpes, gaufres, beignets, tout ce qui se mange à la Chandeleur et quasiment tout février avec Mardi-Gras ! Je voulais faire des galettes bretonnes à la farine de blé noir mais comme j’avais aussi un pot-au-feu à préparer, je me suis vite rabattue sur ce que je sais faire : les crêpes et leurs coulis maison : caramel beurre salé, orange sanguine-Grand-Marnier, chocolat noir-beurre salé itou ! Et comme je suis Coq de feu en astrologie chinoise,  ce devrait être mon année (à bien des égards), j’ai donc ressorti le torchon ad hoc, cot cot codoc ! Lire la suite

Publicités

Le jeudi poésie avec Yves Bonnefoy et les amis de la poésie !

Logo du jeudi poésie pour présentation d'un poète.

Logo du jeudi poésie pour présentation d’un poète.

Aujourd’hui, deux poèmes (dont un est un quatrain) d’Yves Bonnefoy qui nous a quitté en juillet 2016 à 93 ans. Ils viennent  du  recueil, Poèmes,   offert par Mind The Gap cet été. Un livre que j’ai feuilleté tout de suite, vous pensez bien, et depuis une semaine, je le lis, car il est « conséquent », c’est une somme de 332 pages réunissant plusieurs oeuvres de l’auteur (quatre livres), très shakespearien, très particulier mais quand on y met vraiment le nez, on ne le lâche plus ! Ses vers sont musicaux, on se surprend à le lire à voix haute, sans y avoir pensé, le rythme est souvent chantant, je l’imagine « avé l’accent » du sud ce Monsieur…N.B. : J’imagine mal, car après avoir fait un tour sur plusieurs pages du web, il est né à Tours et a vécu sa longue vie à Paris, rue Lepic. Ses parents venaient du Lot et de l’Aveyron (je n’avais pas tout faux !). Toujours est-il que je ne le connaissais que de nom, sa renommée n’est plus à faire, je l’ai lu ponctuellement, s’attarder dans un livre complet est une autre démarche. Diablement enrichissante ! Merci Mind pour ce précieux cadeau ! Lire la suite

Après la cuisine, le livre de cuisine ? Syl, tu abuses !

a-aspho-quand-on-me-dit-en-mai-fais-ce-quil-te-plait-et-que-je-me-caille-comme-en-janvierNon je n’ai pas tout à fait sombré corps et biens au large de Noirmoutier (tout le monde ne vit pas à Tahiti, on fait ce qu’on peut), je n’hiberne pas non plus (quoique),  rassurez-vous ! Certes, il y a eu un petit glissement de terrain ce janvier, pas du tout prévu et qui a retardé mon espoir de vous revenir en « entier » mais je m’applique à remonter la pente ! J’essaie au moins d’être fidèle à certains rendez-vous (j’en oublie d’autres, oui Soène ne me regarde pas comme ça, je suis déjà assez cramoisie comme ça ! 😳  !). Ce dimanche, Syl. notre Cheffe (adorée) nous demandait de parler d’un « beau livre » de cuisine… Je ne manque pas de livres de cuisine, de « beaux » comme on dit, vous vous en doutez, mais j’ai choisi de vous parler d’un vilain petit canard qui me suit depuis toujours, il n’est pas « beau » au sens strict du terme, il est abîmé, n’a pas de jolies photos comme on en voit sur les blogs maintenant mais ce livre est une mine, j’y ai trouvé la recette de la meilleure blanquette, celle du turbot au champagne (je n’en ai pas fait depuis 20 ans au moins mais bon, c’est pour dire) et surtout ce livre raconte des histoires en même temps qu’il vous donne la recette ! Vous comprenez mieux pourquoi je l’aime ? Il existe encore mais en occasion… C’est, c’est, le suspense est insoutenable… Lire la suite

Feuilletés à la cannelle selon Syl. nommés Pets de soeur par les québécois !!

logo syl gourmandises 2016Aujourd’hui notre Cheffe voulait que l’on pioche une recette chez une autre des gourmandes que nous sommes. Mais comme je ne peux pas cuisiner grand-chose aujourd’hui, je vous présente cette recette testée juste après le Nouvel An ! Je ne suis pas en avance et vous excuserez la qualité des photos, certaines sont floues mais je n’ai pas mieux en stock ! Et pas capable d’en refaire aujourd’hui… Comme la salade de fruits frais (éplucher l’ananas est déjà une expédition pour moi !^^) que vous verrez à la fin du billet…

J’ai voulu refaire ces feuilletés à la cannelle d’origine québécoise , voir la recette et les dosages exacts chez Syl., ICI,  ainsi que la façon de procéder. Parce que moi j’ai fait au pif, alors,  soit ma pâte feuilletée (toute faite, je sais, la honte) n’était pas terrible, soit j’ai mis trop (ou pas dans le bon sens) de beurre mais le « feuilleté » ne croustillait pas comme il aurait dû. Cependant avec le thé, le café ou un petit chocolat, cela passe très bien ! À manger dans la journée ou au plus tard le lendemain matin au petit déj’, en raison de la qualité du feuilletage, ce dernier ne « feuilletant » pas éternellement !!! En revanche, le goût de cannelle était plus prononcé le lendemain. Avis à ceux qui ne sont pas « cannelle » ! Lire la suite

Le premier jeudi poésie deux-mille-dix-sept en verdurette !

Logo des jeudis poésie pour ceux qui écrivent...

Logo des jeudis poésie pour ceux qui écrivent…

Bonjour à vous amis de la poésie et si vous avez regardé le calendrier des jeudis de cette année, hasard du dit calendrier, tous les mois débutent par un jeudi vert ! Et alors me direz-vous ? Ben rien… Je parle aussi dans le vide parfois !!! Je vous souhaite (à ceux qui m’auraient échappé) une année douce où la poésie trouvera la place qu’elle mérite si vous consentez à lui accorder cette place… Que ce soit en dénichant des vers de poètes que vous aimez ou en en écrivant vous-mêmes, parce que ça fait du bien et il en restera toujours quelque chose !

EDIT DE 01h22  : J’ai passé la journée d’hier aux Urgences (oui je sais, déjàààà et encooore ??? !!! ). Tout est rentré dans l’ordre, hormis l’attente insupportable qu’il faut endurer (5h avant de passer) (et quand l’iPhone vous lâche à 20h) (que vous n’avez pas eu le temps/la lucidité d’emmener votre livre).  Je viens juste de rentrer, je n’ai pas la force de retaper un poème de mon cru ou d’un autre, j’essaierais dans la journée si j’ai assez dormi… Heureusement que le billet est programmé dès le premier lien ! Je suis vraiment désolée, ça ne devrait pas tomber une veille de jeudi-poésie !

Ont poétisé avec moi aujourd’hui, les inconditionnels… :

Poèmes écrits par les participants :

1 – Martine, en turbulences inouïes, se lance dans une « Giboulée de haïkus » et réclame notre indulgence pour cet essai !

2 – Jacou nous parle de « Poésie automatique » pas automatique du tout mais allons plutôt lire !

3 – LilouSoleil montre le bout de son museau tout gelé et donne de la voix avec « Le chant de la liberté » !

4 – Emilie… et oui notre si jolie EmilieBerd roule déjà dans la « Poussière« … et après lecture, c’est de la poussière d’or…

5 – Monesille : où il est question de « Choses aériennes et célestes » !

6 – Modrone en haïkus comme Martine, chic alors !

7 – DimDamDom, très en retard (et en plus me laisser un lien sur FB, on n’a pas idée !!!), donc Madame nous recycle elle aussi (c’est la saison du blanc les filles, alors du neuf siouplaît !) avec « Je m’envoie en l’air » ! Tout un programme (lavage-rinçage-essorage).

Sandrion, très tardivement ce soir, un magnifique sonnet de Mallarmé « La vierge, le et le bel aujourd’hui »

Présentation d’un poème :

1 – Soène nous recycle un poème présenté il y a un an mais bon… on aime   « La Rose » de Robert Desnos !

2 – Sharon, ce matin s’accorde une « Rêverie » de Victor Hugo.

3 – Sandrion, très tardivement ce soir, nous offre un magnifique sonnet de Mallarmé « La vierge, le vivace et le bel aujourd’hui »

Bonne année 2017

a-bonne-annee-livresque-et-ecrivantePas de commentaires superflus ce matin, juste des souhaits de bonheur que nous formulons tous envers ceux que nous aimons, pour que monde soit meilleur et tant d’autres choses… Moi j’aimerais arrêter le temps mais c’est impossible alors je me résigne tous les ans à enterrer l’année en cours le plus dignement possible…

Pour l’occasion (et ça n’arrivera pas souvent), je vous embrasse !a-bonne-annee