Le dernier jeudi poésie de 2016 version trois mousquetaires !


Logo du jeudi poésie pour présentation d'un poète.

Logo du jeudi poésie pour présentation d’un poète.

Bon, en faisant poésie tous les jeudis de décembre, il était prévisible que nous serions peu à tenir la distance, surtout pour le dernier de l’année…moi même j’ai failli annuler hier car les  imprévus se sont succédé toute la journée ! Je n’ai pu approcher mon ordi qu’à 20 heures, donc je prends sur mon temps de lecture et de sommeil ha mais !!!  Comme je vous l’ai dit, tout rentrera dans l’ordre le 2 janvier …

Les trois mousquetaires du jour à poétiser avec moi, ce qui fait quatre sont , tadadam  :  😀 (5 avec Carnets depuis peu).

1 – Soène nous parle de « La Vie », poème sans auteur ou disons d’auteur inconnu…

2 – Martine qui déteste la neige se calfeutre pour éviter « LA PREMIÈRE GELÉE » de JEAN RICHEPIN, extraite de LA CHANSON DES GUEUX.

3 – Monesille nous offre une « Caresse » du moins ai-je vu ce mot dans le lien…pour le reste on mettra à jour ensuite ! En fait ce sont des « Caresses pour 2017« , poème de sa plume, elle n’avait pas vu au calendrier, que ce n’était pas un jeudi vert, je l’excuse (pour cette fois 😀 ) !

4 – Notre Dodo est arrivéé-éé, sans se presser-er-er, aka Carnets Paresseux (oui il semblerait que « aka » ait remplacé « alias » en langage djeune). Donc …il est question d’un haïku intitulé « Pluie sans nuage » (le Dodo est un sorcier, c’est pour ça !^^).

4 – Asphodèle , oui moi-même, je n’ai pu m’empêcher de remettre El Desdichado de Gérard de Nerval car c’est un de mes poèmes préférés (n’est-ce pas Sandrion ?^^), ne me demandez pas pourquoi, il y a une grandeur décadente dans ce poème qui me touche et m’émeut et c’est en général ce que je demande à la poésie…et je vous avouerais que j’ai déclamé dans les rues de Paris à gorge déployée : « Ma seule étoile est moooorte et mon luth constellé, porte le soleil nooooir de la Mélancoliiiie »…………… ainsi que « Rends-moi le Pausiliiiiippe et la Mer d’Italiiiiiie »…….. *minute confidente honteuse* /C’est fait*…

El Desdichadoa-nerval-titre

Je suis le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé,
Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie :
Ma seule Étoile est morte, – et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie.a-nerval-intro

Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m’as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d’Italie,a-nerval-pausilippe-quarier-de-naples-et-mer-ditalie

La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé,
Et la treille où le Pampre à la Rose s’allie.a-nerval-roses-et-vigne-vierge

Suis-je Amour ou Phoebus ?… Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;

J’ai rêvé dans la Grotte où nage la Sirène…a-nerval-grotte-sirene

Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron :
Modulant tour à tour sur la lyre d’Orphée
Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée. a-nerval-grotte-fin-fee

Advertisements

49 réflexions au sujet de « Le dernier jeudi poésie de 2016 version trois mousquetaires ! »

  1. Me voilà déjà, Miss Aspho, car il faut que je me presse à partir à la gare pour retrouver une Bloguinette et passer une journée lyonnaise avec elle 😉
    Voilà donc le secret dévoilé ou presque 😆

    Pour ta poésie, je ne retiens qu’un mot, « rose » et qu’une photo, hein, tout le reste est trop difficile à comprendre, encore plus à clamer et de plus, il me semble désespéré 🙄

    Allez, courage, nous sommes le 29/12, le 2/01 n’est pas si loin. Faisons le gros dos, lissons nos plumes pour que tout ça ne nous atteigne pas 😆

    Bravo aux 4 Poéto-mousquetaires, vaillantes et fidèles 😆

    Bonne fin d’année à celles et ceux qui passeront ici.
    @ bientôt et gros bisous

    • Hi hi ma So’N je crois avoir deviné avec qui tu passais la journée ! Tu me raconteras hein ! 😉
      Ce poème est un souvenir de « jeune adulte » comme ils disent maintenant et un excellent souvenir qui plus est ! C’est le bon temps quand on déclame dans les rues désertes un soir d’hiver ! Avec son amoureux ! 😉
      Que le 29/12 ??? Je n’en vois plus le bout de ce bout d’an !!! 🙄
      Gros bisous et bonne fin d’année aussi, ahem … 😀

    • Je ne sais pas qui c’est Aifelle (comme souvent sur Pinterest) mais je l’ai trouvé très « desdichado » ! 😆 Détrompe-toi, je suis passée presque inaperçue (avec mon amoureux de l’époque), nous sortions du quai Sully-Morland et il n’y avait pas grand-monde ce soir d’hiver… Nous ne nous sommes pas faits embarquer au poste ! 😆

    • Coucou Sharon et ma Nunzette♥ J’aime Nerval aussi, je le relis régulièrement, j’aime sa folie je crois…
      Gros bisous à l’une et gros câlins magiques et affectueux à l’autre ! 😀

  2. Un mélange de mélancolie et de mystère.
    Sans doute est-ce beau, mais je ne suis absolument pas sensible à ce lyrisme amphigourique et grandiloquent.
    Je t’imagine déclamant ces vers dans la nuit parisienne, et ça me fait rire 😀
    Bisous, Miss ❤

    • Ma Tine, hi hi ! C’était une (autre) époque et je ne le trouvais ni amphi…ni grandiloquent, enfin si mais ça correspondait à nos tourments de jeunes amoureux ! 😀 . Qui sait ce que j’en penserais si je le découvrais aujourd’hui ? 😉 Mais là c’est une valeur refuge ! Bisous ma Tine♥

  3. Oh Aspho avec mon Gérard et son Desdichado tu sais que tu me touches de très près et pas seulement parce que lui et moi avons foulé les mêmes forêts du Valois à la recherche de Sylvie. Je t’embrasse mon amie. Ici quelques perturbations pas atmosphériques m’ont éloigné quelque peu de la poésie. Pardonne-moi et à ttds.

    • Claude, je sais que tu l’aimes et ce poème a pour moi plusieurs significations qui font que je ne m’en lasse pas ! Ha Sylvie ! Elle l’a rendu fou…Il n’avait pas besoin de ça ! 😉
      Ici aussi c’est trèès perturbé mais nous reprendrons les bonnes habitudes très vite n’est-ce pas ? Bises et à ttds le plus vite possible 😀

    • Sandrion, en plus c’était (je crois) ta première participation au jeudi poésie, ça m’avait touchée ! 😉 Il faut que je fasse le calendrier pour 2017 et tu aviseras. Gros bisous, je tiens le coup mais il est temps que ça s’arrête… 😉

  4. Bonjour Asphodèle et à tous ses fidèles !!
    A chacun de tes billets,j admire ton énergie,ta force d’écriture,et ton humour omniprésent bien sûr!
    Et la poesie du jeudi…puisse 2017 me donner le temps d’être parmi les participants!!

    G de N, l écriture est très belle…un peu noir le poème, mais quelle puissance! Un bon choix !

    En Provence on dit « bon bout d’an » et… »à l’an qué ven ! »
    Ethunelle

    • Bonjour Ethunelle, c’est un plaisir de te revoir ! Ho tu sais, j’ai beaucoup moins d’énergie que par le passé, beaucoup beaucoup moins … Mais bon, je m’accroche et je fais ce que je peux en essayant de garder ma bonne humeur !
      A bientôt si tu le souhaites ! Je savais pour bon bout d’an mais pas l’autre, aussi si je ne te revois pas, je te souhaite une bonne fête de fin d’année et une belle année 2017 ! 🙂

  5. Je sors de ma « tanière », devenue prison de l’âge, pour te souhaiter un « 2017 » lumineux! Ce poème est au diapason de mon spleen, ce qui explique mon absence prolongée…
    Bises à tous
    Dan
    PS:En plus clavier » en panne!

    • Dan, nous sommes souvent notre propre prison, il faut oser et briser les chaînes avec lesquelles nous nous entravons… mais je te remercie d’être sortie de ta tanière dans ces conditions et je te souhaite un meilleur moral pour 2017, déjà avec ça, le reste souvent suit ! En tous cas une bonne année, la meilleure possible ! 😉

  6. Ping : Pluie sans nuage | Carnets Paresseux

    • Lydia, je l’ai beaucoup beaucoup aimé, ce que je disais à Martine : si je le découvrais aujourd’hui, l’aimerais-je autant ? Il est synonyme de bons souvenirs un peu fous 😉 ! Bisous ma Lydia et j’espère que ta minette va de mieux en mieux ! 😉

      • Je l’ai découvert tardivement, à la fac. C’est un auteur dont on ne parle pas assez.
        Myrtille se repose. 2 anesthésies en 15 jours et bientôt une 3ème, il y a de quoi fatiguer n’importe qui ! Sinon, mis à part cette grosseur qui nous inquiétait, elle est en pleine forme !

        • Certains poètes sont de moins en moins étudiés car jugés trop « hermétiques » (surtout quand il y a des références à la Mythologie) et c’est dommage ! Pauvre Myrtille, elle a eu sa dose, heureusement les chats ont cette particularité de dormir 15 heures par jour (j’xagère ?^^) et donc de récupérer plus vite que nous ! Qu’elle aille bien est l’essentiel ! Gros bisous♥

  7. Un grand classique de mon adolescence fiévreuse, Nerval l’inconsolé…
    La première photo est magnifique.
    Merci pour ce moment de poésie nostalgique
    ¸¸.•*¨*• ☆

    • Oui Célestine, un grand classique de la mienne aussi et de grands souvenirs liés à ce poème, ce qui me le rend plus cher encore…
      Bisous ma belle aux yeux d’étoiles♥

  8. Ah, comment donc, ai-je pu oublier ce rendez-vous célèbre,
    Certes, duquel, point fidèle, ne suis,
    Cependant, en ces ultimes heures d’une funeste année,
    Dont il faudra bien nous résoudre à nous séparer,
    Un tel oubli, je ne puis me pardonner.
    Et Gérard de Nerval, de son style inimitable,
    Le lire et le relire, ne me lasse jamais,
    A l’instar d’Asphodèle, notre bonne fée,
    En des lieux, de moi, à l’instant, ignorés,
    Ses vers, avec contentement, irai déclamer,
    Non sans, chère Isabelle,
    Vous avoir, tout d’abord, et beaucoup d’amitié,
    Souhaité la bonne année,
    Accompagnée de tendres baisers.

    • Merciiiiiiiiii Jacou pour ce joli poème, je suis toute émue et tu es pardonnée de ton oubli (nous avons tellement de choses en tête en ce moment 🙄 )…
      Hé bien j’espère avec force espoir et de tout coeur
      que nous aurons l’occasion de déclamer avec ardeur
      quelques vers de Nerval
      un soir près d’un canal
      Ou de tout autre poète
      qui fera tourner nos têtes ;
      Et jaillir nos rires complices
      Comme l’eau de source glisse…
      Nous cueillerons une étoile d’argent
      Pour immortaliser ce moment…
      (écrit d’un seul jet à 2h10 du matin 😆 )
      Tous mes voeux de bonheur, de santé et de grandes espérances,de promesses tenues pour 2017 qui ne saurait tarder, et je lui transmets ma chaleur et mon amitié pour t’embrasser.♥

  9. J’avais raté un épisode, je n’avais pas vu qu’il fallait présenter un poème d’un autre, bon tant pis, je vais me dédoubler un peu ! Je est un autre !
    ton choix un peu noir est très égayé par ta description miaulante dans les rues neigeuses (oh dis moi qu’il neigeait !) !
    Bises du jour d’avant !

    • Oui, entre autres …No comment 🙄 Et ça se permet de critiquer !!! 😆 Les calendriers ça sert à quoi hein ??? Huuuum, il y a ses coups de règle dans l’air ! 😀 😀
      Oui il floconnait sur Paris ce soir là sur le square Sully-Morland et je crois que ça a incité aux « déclamations » tellement nous étions heureux ! J’avais un châle bleu en mohair au-dessus de ma veste d’agneau retourné et un bonnet à pompon en mohair bleu comme mon châle ! Et j’avais 17 ans ! *Soupir*…après nous avons chanté So long Marianne de Leonard Cohen…et The sound of silence… Voilà tu sais presque tout, je ne vais pas te raconter la nuit qui a suivi hein !!! 😀 😀 Tu n’en demandes pas tant ! 😆

      • Ca doit être l’époque : je me souviens d’un Sound of the Silence, assis en rond sur les quais de la gare de Lyon, *soupir* la nuit qui a suivi, ben je dormais dans les filets bagages des compartiments !-)
        Bises du réveillon, chère Asphodèle et n’abuse pas du… ben de rien en fait, use et abuse on avisera ensuite !
        A l’an quevin !

        • Hi hi Monesille ! Je t’imagine ronflant dans les filets à bagages ! Que de souvenirs… 😉
          Bises du lendemain de réveillon où j’ai abusé d’un Limoncello de Menton offert par le Poussin et…j’ai failli rater minuit ! Arf (cela dit ça ne m’aurait pas traumatisée ). Je t’offre tous mes voeux de bonheur pour cette nouvelle année qui j’espère sera plus gracieuse avec toi et te permettra d’être sur la blogo plus souvent (tu nous manques) ! Et une bonne santé, c’est la base ! Gros bisous Dame Camomille 😀

    • Bien sûr qu’ils marchent mes liens nanmého 🙄 ! En revanche le tien, daté du 21.12 ne pouvait pas marcher, il a donc fallu que j’attende que tu publies pour le modifier mais comme je ne suis pas souvent à l’ordi en ce moment (ou trèèès tard la nuit), donc pas tôt le matin, je fais ce que je peux ! 🙄 Il ne faut pas inverser les rôles Dame Alchimille-Potentille, sinon vous allez avoir un remontage de hénin vite fait ! 😆 Hi ! Bon allez, je ne suis pas rancunière, je te bise et je t’avertis que le calendrier 2017 est en ligne (jusqu’à fin juillet) ;). Donc Plus d’excuses ! Et bon réveillon ce soir avant que je ne te souhaite la bonne année qui s’en ven…

  10. Bonne année Asphodèle ! Je vais tenter d’être plus présente et de découvrir un peu plus la poésie les jeudis, il faut que je note les dates impérativement 😉

    • Bonne année Laure, poétique, livresque, amoureuse ! Tu sais que tu es toujours la bienvenue pour les jeudis poésie, le calendrier 2017 (sur la Page dédiée) est en ligne, tu peux déjà t’organiser un peu si le coeur t’en dit ! Gros bisous 😉

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s