FRÉNÉGONDE – Quand la fratrie s’emmêle – de LYDIA BONNAVENTURE


img_4944On ne va pas se mentir : quand une amie blogueuse, Lydia Bonnaventure et pour ceux qui la connaissent en tant que blogueuse, elle officie sous le pseudo Lydia66, récemment changé en Lydia B.,  écrit un livre et me l’offre généreusement car j’aime sa plume, je suis tout de même un peu angoissée ! Que faire si je n’aime pas ? Le lui dire sans la blesser ? Faire un billet de complaisance ? Non ça jamais ! Bien que ce ne soit pas son premier livre (elle a déjà commis un essai intitulé « La maladie et la Foi au Moyen-Âge » aux prestigieuses Éditions La Louve, spécialistes de l’époque) mais c’est son premier « bébé » en terme de roman. Et si je vous dis que je l’ai dévoré en deux après-midis sitôt reçu, que j’ai ri, admiré le travail de recherche(s) et la facilité avec laquelle ce roman se lit est en soi une prouesse car nous rendre le Moyen-Âge ainsi accessible, comme si cela se passait à notre époque quasiment en y mêlant de l’amour, de l’humour, une intrigue policière, des religieuses et des faits historiques ayant réellement existé, ce n’est plus une prouesse mais un livre de santé publique que tous les réfractaires à cette époque devraient lire, ainsi que les ados ! Bon, mais trêve de digressions et autres états d’âme, de quoi ça parle ???

L’action se situe à Alzey , petit bourg situé dans le Palatinat du Rhin (Allemagne aujourd’hui) en 1135 (je sais depuis toujours que Lydia a un faible pour les collections automne-hiver de cette époque) (elle enlève son hennin mais on voit bien la marque sur sa chevelure délicatement ondulée). Le livre s’ouvre sur les hurlements (en majuscules) de Dame Frénégonde, Dame apothicaire depuis la mort de son mari (l’époque de la peste et autres maladies décimaient des familles rapidement si on n’avait pas une santé de fer). Elle a une quarantaine d’années, est plutôt bien charpentée et costaud et ne s’en laisse pas remontrer. Elle a aussi un fils, Gottfried qui lui succèdera mais pour l’heure, il partage son temps entre l’échoppe et les roucoulades avec  sa promise…

Lydia Bonnaventure est donc une pro du Moyen-Âge, elle s’y promène en habituée, tape sur l’épaule de tout le monde avec une aisance déconcertante. Aussi quand elle prend le risque d’inclure Hildegarde Von Bingen, qu’elle adore et qui fut en son temps une religieuse bénédictine visionnaire, érudite aussi bien en littérature, musique qu’en pharmacopée (tiens, comme Frénégonde) c’est encore un pari osé mais qui se tient car la pauvre et frêle Hildegarde, emmenée à l’âge de huit ans au monastère, était la dixième d’une fratrie de dix enfants (et avait un « don »). Comme on ne connaît pas bien deux de ses frère et soeur,  l’auteure s’est engouffrée dans cette lacune historique pour créer Frénégonde et un autre frère qui arrivera plus tard dans le livre. Mêlant donc ainsi allègrement fiction et réalité avec un bonheur certain et absolument crédible ! Ha la scène où Frénégonde se prend une cuite avec une bourgeoise coincée… au monastère ! J’en ris encore !

Pour l’heure, Frénégonde est aux prises avec un jongleur-voleur qui lui a volé une  « chevrette », ces pots d’apothicaire qui possédaient pour la plupart un sceau en leur fond, attestant de la propriété de l’apothicaire et là Frénégonde voit rouge  et rugit un « PAR  SAINTE GAUBURGE «  retentissant qui réveille tout le quartier. Il faut dire qu’elle a une verdeur de langage parfois surprenante ! Les autres personnages sont pas mal non plus.

Je vous passe les rebondissements incessants qui font qu’on ne lâche pas le livre si je ne veux pas le déflorer plus avant pour vous laisser des surprises ! Mais Lydia est gourmande et l’on sait bien qu’à cette époque, hormis chez les Seigneurs, la classe moyenne se contentait de produits rustiques et simples. Mais bien cuisinés, elle a réussi à me faire saliver avec un poulet grillé aux carottes rôties, moi qui n’aime que très modérément les carôôttes ! Trop forte ! Et sans parler des pommes au four qui étaient un must !

Même quand elle parle en termes « Moyen-Âge » à son fils amoureux, on comprend et on sourit :

« Serais-tu en train de m’engigner ? Vas-tu me dire d’où tu sors avec cet air de coquebert ? » Page 26.

Vous trouverez en préface et postface la part de fiction et les évènements/personnages réels que Lydia a tenu à départager et malgré la fin qui ne laissait pas entrevoir de suite, après renseignements tombés comme par magie dans mon oreillette, il y en aura une, c’est O-BLI-GÉ comme hurlerait Frénégonde.

Mais ne vous méprenez pas sur ce « livre sans prétention » comme le qualifie humblement Lydia Bonnaventure, la fluidité du style, le sens de l’action, les dialogues percutants et la précision des faits historiques en font une petite pépite que je vous recommande chaudement….

FRÉNÉGONDE
Quand la fratrie s’emmêle de Lydia Bonnaventure, 161 pages, sorti en août 2016 par MON PETIT ÉDITEUR.

Vous pouvez l’acheter en librairie en le commandant à votre libraire préféré ou sur le site de l’éditeur, ICI !

Si vous êtes abonnés au site ou au blog de Lydia (qui quitte enfin CB pour WP (Les autres CB, là dans les rangs, prenez-en de la graine 😉 ), elle consacre régulièrement des articles avec photos sur les lieux du livre et je dois dire que cela a été un plus pour ma lecture.

Publicités

87 réflexions au sujet de « FRÉNÉGONDE – Quand la fratrie s’emmêle – de LYDIA BONNAVENTURE »

  1. Eh bien, quel beau billet ! Moi qui ne suis pas vraiment une histo-passionnée, tu as réussi à me mettre l’eau à la bouche et pas seulement parce que – oui Madame – j’aime les carottes. Frénégonde, ça me fait penser à frénésie ; et vu la description que tu fais de la dame apothicaire, il y a un peu de ça, non ?
    Bien sûr que je sais qui est Lydia B… même qu’elle avait eu quelques soucis avec un certain livre-voyageur…
    Bisous ❤

    • Merci DameTine, je suis ravie de te tenter avec ou sans carôttes !!! Tu as raison Frénégonde attire la frénésie, le rythme du roman est sans temps mort, on se régale à la suivre dans ses histoires et dans cette époque moyenâgeuse que je trouve fort sympathique et qu’elle sait nous rendre sympathique, pas du tout rébarbative ou rasante ! Lydia est connue pour ses travaux sur cette époque mais bientôt tout le monde la reconnaîtra !!! 😀 Elle le mérite. Bisous♥

  2. On dirait du parler lyonnais ce que dit Frénégonde 🙄 😆
    Ahhhh mais j’en découvre des choses, des secrets 😉
    Je n’aime pas du tout le Moyen Age mais tu es vraiment convaincante, Miss Aspho
    Pourtant, j’ai tellement de livres à lire avant…
    Belle semaine et gros bisous
    PS t’as d’la chance WP ne fait pas de caprice avec l’édition des photos…

    • So’N, le « parler » lyonnais, comme beaucoup de « patois » remonte aussi au Moyen-Âge !! En tous cas ça ne « choque » pas, on comprend toujours de quoi il s’agit et on rigole souvent ! Je peux te dire que cette lecture m’a fait beaucoup de bien et je te la conseille, tu l’engloutiras rapidement ! 😀 . Qu’est-ce que t’attends pour passer sur WP hein ??? 🙄 Tu vois Lydia s’est lassée des turpitudes de CB et elle les quitte aujourd’hui ! I Bisous avec du soleil 😉

  3. Tu sais que ce n’est pas du tout un livre pour moi, mais je veux bien croire que Lydia B ait pondu un super roman, pétillant et intelligent ! Certaines blogueuses talentueuses pourraient en prendre de la graine d’ailleurs…
    Bisous Grande prêtresse

    • Mindounet, j’ai déjà entendu cette chanson « ce n’est pas du tout un livre pour moi » et patati et patata ! 😆 Je pense que aucun livre ne nous est interdit sauf si nous nous censurons nous-mêmes et franchement j’appréhendais un peu cette lecture (quand on connaît l’érudition de Lydia) , hé bien, pffft tous mes a priori se sont envolés dès les premières pages ! Il faut oser et sortir de sa zone de confort de temps en temps, hein ? 🙄 C’est quoi cette réflexion finale ? 😆 Arf ! Allez bisous Poussin ronchon du lundi !!! 😀

      • Alors, pour être plus direct, le sujet ne m’intéresse pas, je connais un peu Lydia depuis peu de temps et je l’apprécie, mais son livre ne me tente pas…c’est ainsi , je suis heureux pour elle car elle a l’air d’être passionnée et elle a dû passer des heures et des heures et le résultat est là !

        • Mindounet, il ne faut jamais se forcer quand on n’est pas tenté un minimum, je suis d’accord avec toi et qui sait, si tu tombais un jour par hasard sur ce livre, sans le vouloir, comme ça, je suis sûre que tu l’apprécierais mais rien ne t’empêche effectivement d’apprécier Lydia, ce n’est pas incompatible ! 😀

  4. Oh, mais que dire après tout ça, hein ? Tu viens d’ensoleiller ma journée ! Je suis vraiment contente que mon petit roman t’ait plu. Je t’embrasse très fort !

    Petite rectification : c’est à Alzey que cela se passe (et non Azeley).

    • Lydia, ne dis rien mais dépêche-toi d’écrire la suite !!! 😆 Frénégonde a commencé à me manquer quand j’arrivais dans les dernières pages, aussi suis-je ravie de savoir que je vais la retrouver, comme Hildegarde, Gottfried, Thibald (il y a des histoires d’amour en suspens il me semble 😆 ) et les autres !
      Merci de m’avoir corrigé, je suis dyslexique, je n’ai aucune culture « germaine » et j’ai plus de mal avec l’allemand que le chinois ! 😆 Je suis encore incapable de prononcer le nom du monastère d’Hildegarde ! 😆 Bisous et belle journée ensoleillée alors ! 😀

      • Mais je n’ai pas dit qui on allait retrouver ! 😉 Bises mon Aspho !
        PS/ Du poulet grillé ? J’ai mis du poulet grillé ? Tu es sûre que ce n’est pas de la carpe plutôt ? (ou alors, je ne m’en souviens plus… damned !)

        • Je sais bien que tu n’as pas dit Lydia mais je me fie à mon intuition, ou alors en tant que lectrice, je me suis attachée à des personnages plus qu’à d’autres ! 😆 Donc « ceux » que j’aimerais retrouver ! Il me semble que c’était une volaille rôtie, je vais regarder… Tu me mets le doute ! Pour de la carpe je salive moins même si tu me ferais manger de tout à te lire ! 😀

    • Jérôme c’est un hommage mérité d’autant que j’appréhendais la lecture de ce livre, donc la surprise agréable a dépassé mes attentes ! Je pense même que l’on pourrait le recommander en littérature Jeunesse ou le faire étudier au collège pour dédiaboliser le Moyen-Âge ! Bises Jérôme et bonne journée !

        • Si si, pas de raison ! On les protège trop de tout ces jeunes avec des lectures aseptisées, bienséantes, vidées des chose essentielles parfois (du moins ce qu’ils cherchent dans les livres et ne risquent pas de trouver 😀 ) etc ! Un peu de piment ne peut que stimuler l’imagination et le libre-arbitre, ha m’enfin !

    • Moi aussi Claudia j’aime cette époque mais là j’ai été presque décontenancée du ton contemporain utilisé par Lydia, ce qui le rend vraiment accessible à tous ceux qui auraient des a priori , enfin presque tous ! 😆

    • Samar, ça se lit tout seul, on ne pense à rien d’autre et ça fait du bien ! 😉 Tu peux le commander sur ton site favori en ligne, car je ne sais pas si tu vas le trouver à Boston !!! 😆 Bisous

  5. Je ne suis pas très roman historique, mais là, il a l’air vraiment distrayant celui-là. Et puis dis-donc, tu as fini de faire la leçon aux CB !! Je ne sais pas comment Lydia a fait, mais je t’expliquerai de vive voix pourquoi je ne le fais pas maintenant.

    • Aifelle, ce n’est pas un « roman historique » à proprement parler, l’action se situe en 1125 mais les personnages sont très actuels finalement, c’est ce mélange subtil qui en fait le charme ! Pour CB, vous n’arrêtez pas de vous plaindre et quand on vous dit que c’est mieux ailleurs vous boudez, faudrait savoir !!! 😆 Je crois savoir pourquoi tu ne fais pas le grand saut mais tu me diras… 😉

    • Lili toi tu as un domaine, c’est peut-être moins sujet à bugs que les autres, parce que depuis deux-trois mois bonjour !!! 😀 Mais tu fais ce que tu veux, si tu savais ce que tu loupes, tu changerais juste d’avis !!!! 😉

        • Ha alors dans ce cas, je ne dis plus rien !!! 😉 Quand CB fonctionne, ça va mais j’en suis à ma 3ème adresse mail (après je n’en ai plus) pour recevoir News et réponses aux commentaires, tout de même, sur WP il arrive que ça bugue mais ça ne dure pas et pas à ce point…alors, chacun ses préférences, il faut voir sur la durée et sur la …gratuité ! 😉

  6. Cela devrait me plaire, j’ai passé l’été à dévorer la saga de Robert Mere : Fortune de France et je suis donc déjà rodé aux expressions aussi savoureuse que : se rebiscouler !
    On le trouve en librairie ?

    • Dans mes bras Monesille ! Moi j’ai dévoré la saga de Marie Laberge (3000 pages environ) mais là ce n’est pas aussi développé qu’une saga même si tous les ingrédients y sont ! 160 pages c’est (trop) vite lu quand c’est bien ! Oui je pense que tu le trouves en librairie, il faut aller sur le blog de Lydia, tout est expliqué !!! 😀

      • Merci pour ces précisions Lydia, je vais le rajouter dans mon billet… Sinon c’est sur commande sur Amaz** et/ou ailleurs? Et si tu pouvais me donner les liens ce serait parfait ! Je suis exigeante, pardon !!! 😀

        • Oui, sur Amazon et partout sur les librairies en ligne. Mais en toute honnêteté, il vaut mieux l’acheter directement sur le site « Mon Petit Editeur.com », ça m’arrange.

          • OK, je vais le rajouter dans mon billet de suite sous les références du livre ! Ce sera plus pratique pour tout le monde ! Pour Babélio, il faut que je t’explique, je n’arrive plus à poster une chronique depuis 3 ans, je vais essayer, tenter à nouveau ! 😉

  7. Les romans d’histoire ou du moyen âge ne sont pas vraiment ma tasse de thé (comme on dit ;0) je peux faire une exception quand c’est Carole Martinez qui s’y colle, mais apparemment pour cette autrice je devrais le faire aussi :0) Tu en parles si bien que tu ne peux donner qu’envie de le lire :0) Bonne semaine Aspho (et je répondrais très vite à ton commentaire qui m’a vraiment rassurée, je me suis sentie moins seule ;0) Bises

    • L’or tu sais, ce n’est pas le même style (ni le même genre) que Carole Martinez, c’est plus « contemporain » malgré la situation de l’action et c’est si drôle, si léger aussi que ça fait du bien ! Tant mieux si j’ai pu te remonter un peu le moral, bisous 😉

  8. Ma culture étant ce qu’elle est, pour moi, Frénégonde restera toujours la fiancé de Godefroy De Montmirail… Quand à Hildegarde Von Bingen, je n’ai pas été en classe avec elle 😆

    Pourquoi pas ? Je serais tentée, mais tu connais mon HAL… et avec la rentrée et tout ce que j’ai à lire, j’en ai pour 10 ans avant d’éponger les 3/4 de ma PAL (et sans en ajouter, bien entendu).

    Par contre, je suis contente que Lydia passe en WP parce que les autres plateformes, purée, c’est la galère et loi je le dis haut et fort « Vive WP ». Et bonne mer** à Lydia dans la suite de ses aventures livresques. 😉

    • Hi hi Belette ! J’avais oublié « Les Visiteurs » et pourtant Dieu sait que mon fils m’a mis la VHS dans les oreilles des dizaines de fois ! Tu vois, tu as réussi à regarder Les visiteurs sans te sentir inculte ? Pareil avec Lydia, elle te trousse une intrigue policière avec des personnages du Moyen-Âge comme si c’était aujourd’hui, tu en apprends sans que ce ne soit casse-tête ! 😆
      Moi aussi j’ai un HAL mais bon…no comment… J’ai tendance à me ruer sur les derniers arrivés en ce moment, contrairement à mes habitudes ! Pourvu que j’y arrive en 10 ans, c’est ce que je me dis tous les jours ! 😉
      Moi aussi je suis contente qu’il y ait un maximum de blogs amis sur WP car pour le suivi des uns et des autres, j’ai pas trouvé mieux ! 😀 Le pire restant encore Blogspot et c’est dommage car il y a d’excellents blogs sur cette plate-forme qui me pose autant de problèmes que CB pour commenter ! Mais elle en pose moins aux auteurs des blogs que CB, bref ! 🙄
      Oui m****e à Lydia pour que FRénégonde trouve un public aussi large que possible ! 😀

      • Mais que ne le disais-tu plus tôt ! Alors il n’y a plus que la barrière de la HAL entre moi et ce livre ! Et un bon libraire aussi… :/

        Ma soeur a regardé le film 36.000 fois !

        Lydia me trousse ?? Non, mais hé ho, pas question là !! PTDR (je sors).

        Les Overblog sont chiants aussi… Blogspot, pour moi, ça va encore. J’ai connu pire : les Skyblogs !!

        Mais pour moi, WP est le must, et je te jure que j’en ai visité des tas de blogs avant de choisir WP !

        • Oui voilà un bon libraire qui se fera un plaisir de te le commander !
          Lydia ne te troussera pas ni ne te détroussera dans le sens où tu imagines, ho ! 😆
          Pour les autres « marques » de blog, je n’ai essayé que BS : une journée et je suis venue sur WP direct ! Je ne parle qu’en tant que « fréquentatrice » et c’est bien suffisant ! 😆 Skyblog, OMG, rien que le nom me fait frémir ! 😀

          • Skyblog, j’y ai vu des poubelles ! Des fôte à tous les mots, c’était plus que de la phonétique ! Purée, l’horreur, le niveau… bas, trèèèèès bas (pour chez tout le monde, mais en majorité).

            Bon, c’est tous des kikoulol aussi.

            J’avais testé un autre mais j’aimais pas alors j’étais passée sur Jimdo pour faire mon site (toujours contente, juste qu’il est bourré jusqu’à la gueule) et ensuite, le blog WP dont je fréquentais déjà quelques uns et j’ai vite tiré mon plan (belgicisme offert). 4 ans plus tard, j’y suis toujours !

            • Je pense que Skyblog a été une des premières plates-formes au moment de la mode du langage SMS ou dans la foulée, donc fatalement chez les jeunes de l’époque qui avaient « niqué » leur orthographe avec ces abréviations, ça s’est ressenti davantage… Mais pas que je suppose, la forme certes, il faut aussi un fond pour faire un blog ou un site… Je préfère les blogs aux sites, je m’y retrouve mieux et c’est « vivant », on n’a pas l’impression d’entrer dans un mausolée ! 😆 Même les sites très bien faits et tout et tout ! 😀 Moi je resterai sur WP (si Dieu veut 😆 ) et quand je n’aurais plus de Mo, j’en ouvrirai un « bis »… 😀

              • Quand j’aurai plus de Mo, je paierai !!

                Oui, le tout c’est d’avoir du fond et de pas balancer des articles sur « la guerre doit cesser » et « maltraiter les animaux, c’est pas bien ». J’ai déjà lu ce genre de truc et ils ne veulent rien dire, mais ils le disent quand même, juste pour le dire.

                Le site a des facilités pour regrouper des articles ou des fiches, le blog moins… mais oui, un blog, ça vit !

                Skyblog, oui, le règne de l’ortho niquée et du langage sms…

                • Ha oui tu paieras le domaine Belette ? Il faudra que je voie combien ça coûte par mois tu le sais ? Moi je ne pense pas ! Je veux bien te croire pour le classement des fiches mais je m’en tiendrai au blog, trop compliqué pour moi un site, déjà que je n’exploite pas toutes les possibilités (comme les pages parentes par ex.), alors tu imagines 😆 ! Ho tu sais les blogs qui parlent pour ne rien dire j’en ai vu ailleurs que sur Skyblog ! 😉 Pour l’ortho « niquée » comme tu dis, warf, au moins on sait que cette catégorie de personnes ne peut pas s’exprimer autrement et a trouvé là un moyen de communiquer mais j’ai aussi vu des orthos plus que niquées sur des blogs qui se prennent très au sérieux et je trouve cela encore plus impardonnable ! 😉

                • 74€ pour l’année. A quelques € près.

                  Le site est pratique pour moi pour mes fiches livres, je peux les groupir et les mettre dans l’ordre que je veux. Mais je préfère les blogs pour le côté « nouveautés » tout le temps.

                  Je pardonne à ceux qui souffrent de dyslexie, je ne suis pas là pour les juger, moi-même je fais des fautes de distraction parfois énormes !!

                  Mais je condamne l’écriture sms ! Surtout dans un blog et surtout s’il se prend au sérieux !

                  Moi, je me prends jamais au sérieux ! 😆

  9. Cela m’intrigue et ça à l’air passionnant. J’apprécie beaucoup cette période à présent, chose qui n’était pas forcément le cas durant mes études d’histoire 😉 A découvrir. Merci du partage ! Bisous et belle journée à toi ! 🙂 🙂

    • Frédéric, c’est vraiment un petit opus « sans prétention » doté d’une intrigue policière et qui met le Moyen-Âge à portée de tous ! C’est distrayant, rafraîchissant et culturel quand même !!! 😀 Tu as fait des études d’histoire ? Bah alors !!! Fonce ! Gros bisous ensoleillés 😉 🙂

  10. Ping : Frénégonde – Mes Promenades Culturelles II

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s