PAUSE, ce n’est qu’un au-revoir…


La pause vagueLa vie est ainsi faite, pleine de surprises et d’aléas parfois désagréables qui s’installent et nous chahutent, nous bousculent, nous roulent dans la farine (ou sur le sable coupant des fortes vagues)… A force, on s’essouffle, voire on s’épuise … Surtout quand on n’en dort plus, nuit après nuit, depuis des mois !a pause Jan Vermeer navire dans la tempête i633De nouveaux soucis, (c’est la vie) me fatiguent énormément (physiquement et moralement) et je n’ai pas l’ego des stars qui adorent mourir sur scène, aussi je vais essayer de prendre soin de moi (ce que je n’ai pas fait depuis août dernier et c’est mal), et de régler nombre de questions administratives et autres qui encombrent mon quotidien, en plus du reste. Avant de finir comme ça !a pause épaveNon pas que l’envie de partager, de bloguer, d’écrire et de lire s’en soit allée, bien au contraire, mais l’épuisement ne me va pas et avant de faire n’importe quoi, je préfère dire stop.a pause réveils temps qui passe

Je ne disparaîtrai pas des radars d’un coup, je continuerai à suivre certains d’entre vous, comme je le pourrais surtout… La personne dont je m’occupe réclame de plus en plus de soins et de présence, c’est aussi un facteur non négligeable. Et le temps passe vite quand on blogue, je vous mets une chanson de Jean Ferrat qui en parle très bien… (oui Mindounet, jusqu’au bout je t’aurais mis des chanteurs morts ! 😀 ). Pour dire aussi qu’il faut vivre certains instants pleinement avec ceux que l’on aime avant que les réveils ne s’arrêtent. Et qu’il soit trop tard, nos remords et nos regrets au bord des yeux.

Si quelqu’un veut reprendre le jeudi poésie en attendant mon retour (je ne peux pas vous donner de date pour l’instant, je vis au jour le jour), la porte est ouverte et je passerai le flambeau bien volontiers. Mes boîtes mail, elles, ne seront pas en pause même si je ne répondrais pas forcément dans l’heure… J’ai beaucoup de peine à vous dire au revoir mais je n’ai vraiment pas d’autre choix, si je veux continuer à vivre, tout simplement… et vous revenir en forme, la tête grouillante d’idées ! a pause partir pour revenir(1)Je chroniquerai aussi un SP de Robert Laffont et un livre de Philippe Claudel qui a été une vraie lecture commune avec Martine, il me tient à coeur d’en parler avant de m’éclipser…

vélo n&b femme dos fairy-tales-memories tumblr

Bon dimanche à tous et à bientôt !

Publicités

155 réflexions au sujet de « PAUSE, ce n’est qu’un au-revoir… »

  1. Sage résolution Asphodèle, même si tu ne la prends pas de gaieté de cœur. Il y a un temps pour tout, et la priorité c’est de prendre soin de ta santé, tu n’en as qu’une !! Grosses bises et tu sais que je serai là à ton retour 🙂

    • Ha non Aifelle, tu me connais bien, si je décide de lever le pied c’est que vraiment je ne peux plus ! Je ne disparais pas complètement mais je viendrai vous voir quand je le pourrais, sans pression et sans stress ajouté, j’en ai déjà assez dans mon quotidien survolté ! Et il faut que je m’occupe de moi…pour mieux revenir ! Bisous 🙂

  2. Le quotidien a raison de nous, à certains moments, Miss Aspho. Il ne faut pas lutter, vouloir aller à contre courant, il faut lâcher prise pour ne pas y laisser sa santé.
    Quand on a pas l’esprit tranquille, on ne peut plus avancer normalement.
    Tu vas me manquer, tu étais mon étoile du berger, tu guidais mes billets 😉
    J’espère que l’une d’autre nous aura le temps et le courage de reprendre ton Jeudi-Poésie.
    Martine, peut-être ?
    Sinon, je garderai ce « réflexe » du jeudi qui évitera un silence total chez moi.

    Soigne toi autant qu’il t’est possible, prends soin de toi, prends du temps pour toi. L’accompagnement au quotidien d’une personne âgée est éprouvant, usant et souvent, on y laisse aussi sa santé…
    Surtout, il ne faut pas avoir ni regrets ni remords, dis-toi que tu as fait tout ce que tu pouvais.

    La bloguo nous manque quand on décide de pauser, mais heureusement il y a d’autres moyens de communiquer et justement ce sera l’occasion de les utiliser plus souvent 😉

    Reviens quand tu t’en sentiras capable. Nous, tes fidèles lecteurs, on sera là 😆

    Bon dimanche et grrros bisous

    • Merci ma So’N pour ce gentil comm’ ! L’accompagnement dont tu parles est de plus en plus pregnant, vampirisant même et je n’ai même plus le temps de m’occuper de moi, je blogue « en catastrophe » et en speed, je n’en peux plus ! Il faut que je reprenne des forces mais la période qui s’anonce ne va pas être propice et comme je ne peux plus être partout, il a fallu choisir… Alors c’est sûr que ça va me manquer, bloguer me fatigue moins que certaines choses de la « vraie vie » mais les deux en même temps, ça devient compliqué voire épuisant…
      Oui Martine va reprendre le jeudi poésie, on réfléchit juste aux modalités de fonctionnement : chez elle ou ici !
      Gros bisous avec un peu de soleil ce matin, on ne sait jamais si ça va durer ! 😆

  3. Biche, même si je savais, ta fatigue, ton épuisement… Biche, je ne m’étais pas préparée à cette nouvelle. Mais tu as raison, prendre soi, de soi, de ceux qui nous sont chers, c’est ce qui, dans la vie compte le plus.
    Je veux bien prendre le relais des « jeudi poésie », si tu veux. Il faut seulement que tu me dises comment tu procèdes et je reprends le flambeau, jusqu’à ce que tu aies retrouvé suffisamment d’énergie.
    Je te fais mille bisous, et autant à celle que tu accompagnes dans ces moments difficiles. ❤

    • Bah oui ma Tine, on ne voit les choses que de l’extérieur la plupart du temps et je ne parle pas de tout ce qui m’incombe au cours de mes journées bien remplies sans parler de mes nuits courtes quand elles ne sont pas blanches ! Alors là, je capitule avec les nouveaux soins que doit subir la mama, je ne pourrais pas continuer à ce rythme ou alors je vais y laisser ma peau ! 😆 Je passerai dès que je le pourrais mais sans m’investir autant ! Tu sais tout ce que j’ai à faire me concernant et que je néglige depuis septembre dernier, il est temps de pallier ces carences ! Pour le jeudi-poésie, je te remercie, je vais essayer de faire celui-ci, j’ai commencé à rentrer les liens mais ensuite, je pense qu’il serait plus simple que tu le fasses sur ton blog (pour les identifiants) ! Gros gros bisous♥

  4. bonne pause, Asphodèle, tu nous manqueras, c’est sûr!
    et je suis consciente aussi que ce ne sont pas des choix faciles à faire…
    mais manquer de sommeil depuis si longtemps, c’est tuant.
    Prends soin de toi, on t’attend sagement 🙂
    Bises

    • Merci Adrienne, s’il n’y avait que le manque de sommeil ! 😆 Je dois aussi me reprendre en main si je veux juste continuer à vivre à peu près normalement mais le temps consacré au blog ne peut plus entrer en ligne de compte pour l’instant ! Je ne pars pas en vacances, je ne vais pas me loukoumer non plus, juste respirer pour faire ce qui m’incombe ! Bises et à bientôt ! 😀

    • Merci Mahie, je vais essayer d’optimiser le temps pour ne pas disparaître mais j’ai besoin de le faire sans pression ! Sinon, je ne vais pas tenir longtemps, j’ai de plus en plus à faire avec ma mère ! Besos amiga ! 😆

  5. Ma belle, ta décision est sage et je la comprends. Fais de petits coucous sur FB ce sera moins coûteux en énergie et ça maintiendra le contact le temps que tu te retapes 🙂 Je t’embrasse trèèèèèès fort, impératif number one : prendre soin de toi et vivre le moment présent avec ta maman.

    • Merci Sandrion ! C’est surtout que je m’aperçois que le temps file à vive allure et que je n’ai pas fait ce que je devais depuis septembre dernier (me concernant) car maman me prend déjà tout mon temps et la bloguo le reste, je ne peux pas me « tripler » ! Le choix est douloureux, j’aurais aimé tout conjuguer mais ce n’est pas possible ! Je passerai des têtes, sur FB, ce n’est pas dit, j’aime autant aller sur les blogs ! Mais on ne se perdra pas de vue, c’est sûr ! Gros bisous♥

  6. Bon…on en reparlera en privé…la tout de suite les autres ne vont pas comprendre mais moi ça me va que tu pauses. Bon ok pour ton chanteur mort nais va falloir que je modifie un article que j’ai fait sur la blogosphère qui part en vrille…il était prémonitoire. Je n’ose pas mettre en lien maître G et son titre magique  » tu vas me manquer »car tu serais capable de me taper et comme on se verra dans pas longtemps. Bref prends soin de toi . Et oui c’est vrai pour tout…pour revenir il faut savoir partir et pour partir être revenu. Bisous grande prêtresse.

    • Mindounet, ta logique imparable m’émeuvra toujours ! 😆 Tu sais ce qu’il en est de mon quotidien et je sais que tu comprends ma décision et pourquoi tu approuves, j’aurais dû d’ailleurs t’écouter depuis longtemps (si si j’avoue^^)… Pour ton billet « blogosphérique » tu n’auras qu’une ou deux retouches à faire, ce n’est pas la mer à boire (et c’est moins salé) !!! 😆 Non laisse -moi mes chanteurs morts et plante ton Maître Machin car là je peux devenir agressive, il me tape sur le système lui ! 😆 Bisous et à bientôt ! 😀 Sale gosse ! 😀

        • Mouhaha, je m’étouffe un peu là ! Tu as raison sur les choses pratiques et logiques, là je dirais même que tu es imbattable, surtout pour moi, la reine de la désorganisation !!! 😆 Mais pour le reste, ahem, ça se discute !!! 😀 En tous cas, bisous et promis je me tais, je suis une tombe, je ne sortirai les « dossiers » qu’en cas de coup bas !!! 😀

  7. Un essentiel que de savoir décider ce qui peut être mis en pause pour retrouver sa respiration…
    Il n’est pas toujours aisé de tout mener en même temps, et surtout ce n’est pas nécessaire.
    Bon courage… 🙂

    • Myo, tu sais ce n’est pas facile quand on n’est pas seule dans la balance et certains choix (et impératifs) sont difficiles à faire surtout quand ce ne sont pas ceux que l’on préfère mais,certaines obligations nous emmènent loin de nos désirs premiers et en attendant que les choses reviennent à une « normalité » toute relative, il faut savoir dire « pouce » pour ne pas s’écrouler ! 😆 Même à contrecoeur ! 😉 Bises et à bientôt !

      • Oh je comprends tout cela… et j’aime que tu saches dire « pouce », ce petit mot d’enfance pour soulager l’adulte … 😉
        Alors reprends ta respiration, il sera temps de revenir… Bises 🙂

    • Myo, certainement que c’est essentiel de savoir dans certaines configurations, quand la vie s’en va, nous file entre les doigts trop vite et que l’on sait à court ou moyen terme qu’il en sera fini pour une personne vieillissante… Alors le choix est vite fait, il s’impose même parfois ! 😉 D’autant que moi-même ne suis pas en super-forme !!! 😀 Bisous et merci de ta gentillesse, de ton écoute…

  8. Je t’embrasse et je pense à toi. Les matins seront un peu différents car te visiter était l’une de mes priorités. Mais il convient de vivre et pour cela tu as besoin de temps. A très très tout de suite. De tout coeur.

    • Moi aussi je pense à toi Claude et j’y penserai encore davantage quand je pauserai vraiment c’est-à-dire la semaine prochaine, celle-ci, je vais finir ce que j’ai commencé et assurer si je peux le jeudi-poésie mais ensuite, il faut que je reprenne kiné-balnéo (et autres), sans parler de la mama qui doit à nouveau subir des interventions pas drôles et qui demandent ma participation plus intensément, alors là je jette l’éponge (mais pas le bébé ni l’eau du bain hein 😆 ) ! Je reviendrai ! 😀 Bises et à ttds♥

  9. bien sûr que je comprends ta décision qui n’est pas prise à la légère ! Le temps fait son oeuvre, reprends des forces pour toi et pour ta maman dont tu t’occupes avec beaucoup d’amour… Prends tout ton temps et garde ton courage !
    à tout bientôt ma LIsa et je garde un oeil sur toit !
    bises
    avec le sourire

    • Merci Lilou, garde bien ton oeil surtout ! Il pourra te servir ! 😀 Je vais prendre le temps dont j’ai besoin mais pas plus, je n’aime pas rester sans rien faire : la vacuité me fait plus peur qu’autre chose ! Tu me diras, là, je suis servie, je ne suis pas près de connaître la « vacuité » ! 😆 Bises et je ne décroche pas totalement ! Moi aussi je garde un oeil sur la bloguo…même de loin ! Ce n’est pas comme si je partais aux Seychelles ! 😀

  10. Je me doutais bien que cette extrême générosité d’organisation et de réponses personnalisées à chaque envoi te pompait une énergie dévorante. C’est évidemment un bon moyen à la fois de communiquer et de rester en contact avec une réalité plus légère que celle qu’on vit, un monde parallèle duquel on finit par dépendre mais dont il faut savoir se passer ou qu’on doit couper à un moment ou à un autre. Moi qui venaisde faire connaissance de tes plumes, j’étais vraiment stupéfaite de la diversité de tes champs de curiosité (cuisine, poésie, récits, challenges, critiques de livres) … Je ne te souhaite qu’une seule chose : vivre le mieux possible ou le moins mal possible ce que tu vis pour l’instant et crois-moi, je pense à chacun de ces mots puisque je suis assez bien placée malheureusement pour le comprendre aussi. Tu n’es pas obligée de me répondre. Je te dis simplement bye bye et merci pour cette amitié virtuelle que j’aimais. Bon courage, Asphodèle.

    • Mais Anne, je « pause » certes mais je ne pars pas dans une retraite bénédictine hein ni dans un ashram (avec Silésius je veux bien 😀 ) ! 😀 J’ai encore le wi-fi et quelques pauses dans la journée pour venir répondre à mes commentaires, surtout quand ils sont tous aussi chaleureux ! Toi aussi, tu subis une personne dépendante ? Ou une situation similaire si j’ai bien compris ! Il y a des jours plus « libres » que d’autres mais aux dépens de ce que j’avais à faire pour moi (qui ne suis pas en très bon état). Donc là, je me pose, sans la pression du blog, pour me mettre à jour et me reprendre en main, tout en m’occupant de… Tout un programme ! Mais ça ne change rien à notre amitié virtuelle et je te rendrai visite quand je le pourrais ! N’aie crainte ! Ne m’enterre pas tout de suite et planque l’épitaphe que tu tritures dans ta main gauche, si si je te vois !!! 😀 Arf ! Gros bisous et tu vas voir, ça va passer très vite ! 😉

      • C’est la santé de notre fils qui nous pose de gros problèmes mais ce n’est pas le lieu d’en parler ici. Les histoires sont là pour me divertir, les miennes et celles des autres. Courage Asphodèle. Tu as délégué tes Plumes à quelqu’un ? Parce que, là, c’est un fameux legs ! et puis tes J.T. c’est mission impossible comme pour Sibelius.

    • Réjanie, tu sais ce qu’est une personne dépendante et qui le devient chaque jour un peu plus… Donc, moi qui ne suis déjà pas très « costaude », j’arrive à un point où il me faut un espace suffisant pour respirer et m’occuper aussi de moi…si je veux continuer ce blog ! S’en passer complètement ou dire que c’est « définitif », non, je ne m’en sens absolument pas capable ! Mais la situation actuelle m’en éloigne, alors je préfère prévenir ! 😉 Bisous ma jolie, fidèle de la première heure ! 🙂

      • Je connais et il faut être égoïste un minimum pour s’occuper de soi aussi. Si on se néglige, ce n’est bon pour personne.
        Je compatis avec ce que tu passes. Le blog, c’est une ouverture sur l’extérieur. Moi même si je ne communique pratiquement pas par ici , je passe souvent lire 😉
        Prends soin de toi ma douce c’est très important

        Bisoutes

        • Je sais bien Réjanie qu’il faudrait que je sois un peu plus égoïste mais ce n’est pas toujours facile à appliquer en pratique ! Heureusement que j’ai le blog, ça me rendrait dingue si je n’avais que moi et maman à m’occuper ! En temps « normal »….parce que là ça fait beaucoup, beaucoup trop…
          Je vais essayer de me remettre d’aplomb d’ici juillet, je l’espère !
          Gros bisous ma belle et à très vite ! 😀

  11. Oui tu vas me manquer, comme tu vas manquer à des dizaines de gens qui aiment vraiment ton style et ta façon d’écrire, ta bonne humeur et ta disponibilité, notamment sur les défis d’écriture.
    Mais tes priorités sont incontournables, et personne ne peut t’en vouloir de prendre soin de toi et de te ressourcer.
    Quand je vois comme ça m’a été dur d’arrêter les « cent mots » je me dis que cela me serait un déchirement d’arrêter mon blog principal. On s’attache, et il n’y a rien de virtuel là-dedans. On s’attache comme dans la « vraie » vie.
    Prends bien soin de toi, on reste en contact et merci pour tes interventions chez moi, toujours bienveillantes et détaillées.
    Gros bisous ma copine de récré, je vois bien que dans la cour, ce ne sera plus tout à fait pareil.
    Céleste
    ¸¸.•*¨*• ☆

    • Oui ma céleste amie, j’en suis consciente de tout cela, c’est bien pour cela que ce n’est pas un adieu, je ne saurais me passer complètement de ma vie « virtuelle » et des liens réels que j’y ai tissés… Mais là, je suis dans une impasse, acculée au pied du mur et je n’ai pas la force de l’escalader ! Il y a un temps pour gravir les montagnes et un autre pour les contourner tout en continuant son chemin…sans se faire de mal ni en faire autour de soi… C’est bien là que le bât blesse, je n’aurais pas pris cette décision si j’avais été seule en cause, j’aurais pu m’occuper de moi ET continuer de bloguer… Mais là, non, je suis aux limites des limites de l’épuisement ! Alors dis à la cour de récré que bientôt on entendra à nouveau mon rire sonore et le frtt frtt de ma corde à sauter ! Et n’oublie pas l’élastique pour mon retour ! 😆
      Et je viendrai à l’occasion poser mon grain de sel chez toi, je ne te promets pas sur chaque billet, mais histoire de te rappeler à mon bon souvenir ! 😉
      Gros bisous et à très vite♥

    • Merci Bianca, je compte bien le faire et revenir au mieux en tous cas, dans les circonstances que l’on connaît, avec toute la part d’incertitudes que cela comporte ! Bises 🙂

  12. Repose-toi bien et profites de la vraie vie ! Il y a des moments dans la vie où on ne peut plus tout faire, c’est ainsi. Tu as la lucidité de t’en apercevoir et c’est une bonne chose pour toi et ton entourage. On sera toujours là quand tu reviendras :*

    • Merci Estelle, le souci est que je n’ai pas vraiment l’opportunité de « profiter de la vraie vie », je la subis davantage… Alors il va falloir que je me repose et que je recommence un programme de remise en forme pour supporter ces poids qui me lestent, m’organiser différemment, bref, une « ligne » à revoir et pour cela, il me faut du temps et de la disponibilité, choses que l’on perd quand nous bloguons beaucoup… Mais je ne pourrais pas me passer de l’ordi pendant plusieurs jours alors je ferai des sauts de puce malgré tout quand je le pourrais ! 😀 Bisous ! 😉

  13. Je suis avec toi Asphodele en pensée, un peu comme les chats qui s’isolent quand ils souffrent et se régénèrent en prenant de la distance. Prends soin de toi,je t’embrasse

    • Merci Domicano mais hélas je ne peux même pas m’isoler, juste prendre un peu de temps pour réorganiser ma vie en fonction de… et ne pas perdre pied surtout ! Mais une semaine loin de tout me ferait le plus grand bien ! Bisous 🙂

  14. Oh Aspho cela fait un peu de peine de lire qu’il te semble douloureux de dire au revoir… Mais tu as raison, il faut savoir s’écouter, se ménager… Je te fais plein de bises et nous continuerons à penser à toi pendant tout ce temps. A bientôt !

    • Ben oui Touloulou ça fait toujours de la peine quand on doit renoncer (même temporairement) à une activité qui fait partie intégrante de notre vie … Mais là je n’ai vraiment pas le choix si je veux continuer… Je ne serais pas loin, je ne serais pas très présente non plus, c’est pour ça que j’ai préféré faire ce billet ! Bisous et à bientôt (j’espère) ! 🙂

    • Hi hi ! Merci Luocine, ton optimisme me va droit au coeur ! Moi aussi j’aime te lire même si j’ai du mal avec ton système de commentaires, alors tu as raison, je n’ai pas l’intention d’écrire le mot « FIN » en bas de ce blog, ce serait un crève-coeur ! 😉

    • Merci Jean-Pierre, oui il y a aussi des période où le blog nous questionne mais là ce n’est pas vraiment le cas, c’est plutôt l’obligation de le mettre au ralenti pour pouvoir continuer ! Mais je sais que tu comprends ! 😉 Bises et à bientôt !

  15. Je te souhaite le meilleur. Quand on est au fond du trou, la remontée semble impossible; pourtant le soleil revient toujours quand on ne s’y attend pas ❤ Prends soin de toi et de celles et ceux que tu aimes, la blogo t'attend! Des bisous et de l'énergie. Je te dis à très vite 🙂

    • Ho merci Camille, c’est gentil ça ! Je ne suis pas encore au fond du trou, je préfère justement mettre un frein et me recentrer avant le burn-out ! 😆 Je ne suis pas seule, c’est ça aussi qui a déterminé cette décision de lever le pied mais si je m’occupe un peu mieux de moi (et dormir correctement et suffisamment), je devrais retrouver mon énergie rapidement et pouvoir tout conjuguer ! Je l’espère en tous cas ! Gros bisous et à bientôt ! 🙂

  16. Je dors bien mais je suis accaparée par d’autres trucs plus essentiels et urgents que mon blog que je ne délaisse pas (mais que j’alimente nettement moins). J’ai comme toi trois engagements avec une maison d’édition, Rue Fromentin, qui me tient à cœur et qui m’a toujours fait confiance (et je ne me dédirai pas). Mais comme toi, j’ai aussi envie de prendre le temps pour moi. Mon blog est important dans ma vie, je suis persuadée que je lui dois une partie non négligeable de ma réussite professionnelle récente (parce qu’on m’en a parlé lors des différents entretiens -blancs et vrai- que j’ai passés). Mais je ne dois pas me disperser et je fais des choix. Je te souhaite de mieux dormir (en tant que marmotte, je ne survivrais pas aux insomnies). Je t’embrasse très fort. Même si je passe en coups de vent par ici, cela ne veut pas dire que je ne pense pas à toi, au contraire !

    • Hu hu Phili, la marmotte me fait rire ! J’aimerais tant en être une, je pèterais le feu ! 😀 Moi aussi je tiens à mon blog, pas pour les mêmes raisons que toi car il n’y a pas d’incidence sur ma vie « professionnelle » (cela dit je suis ravie de savoir que cela t’a servi) mais il m’a amené de belles rencontres avec de belles personnes et il reste ma fenêtre d’oxygène principale ! Sauf qu’en ce moment c’est difficile car j’ai vraiment des impératifs me concernant que je ne peux plus reculer et des obligations avec maman auxquelles je dois faire face sans cesse, alors avec le manque de sommeil, je ne suis plus en état de bloguer correctement ! Moi aussi je te lis, souvent tard le soir, les News BS arrivant vers 21h et souvent je n’ai plus le courage d’aller commenter, alors que je ne t’oublie pas non plus, comment le pourrais-je ? 😀 D’où la pause ! Mais je ferai moi aussi les billets que j’ai promis ! Rue Fromentin m’avait contactée mais je n’ai pas donné suite, sachant que je n’aurais pas le temps, je reprendrai tout ça quand je serai dans une période ad hoc ! Bises ma Phili et à très vite ! ♥

  17. Asphodèle,
    Ton article me peine,mais tu dois réunir toutes tes énergies pour ta priorité.et je le comprends.
    Même si je ne suis pas présente par des billets( je n’ai pas de disponibilité ces mois-ci) je prends part à ta présence si forte que je trouvais chaque semaine…ta générosité, ton humeur stoïque et pleine d’humour….et si riche en écriture. J ai toujours le désir de venir encore écrire sur ton blog.(et c’est pour moi une fierté )
    Alors fais au mieux, on t’attend,et même si je suis loin de vous tous je suis juste
    Pas loin
    Courage
    À très bientôt
    Ethunelle

    • Merci Ethunelle, je sais que tu es occupée à côté toi aussi ! 😉 ne t’inquiète pas, c’est une passe un peu houleuse à traverser et qui me tiendra éloignée plus souvent de l’ordi mais j’ai bien l’intention de revenir ! 🙂
      Je te dis donc à bientôt et te fais de gros bisous ! 😀

  18. Prendre du temps pour soi, pour recharger ses batteries… qui pourrait ne pas comprendre et t’en vouloir ? Profites, fais-toi plaisir et sois un peu égoïste… parfois, c’est salutaire. Et puis, comme tu le dis, il ne s’agit de partir pour mieux revenir, alors, ce jour-là, je serai de ceux qui t’attendront de pied ferme 🙂

    • Merci ICB, ton message me fait très plaisir ! J’aimerais être égoïste plus souvent mais ce n’est pas trop dans ma nature et j’ai tendance à m’oublier pour m’occuper des autres jusqu’au jour où…ça devient une question de survie ! Donc je vais mettre en place ce qui est nécessaire à mon équilibre et j’espère bien revenir plus motivée que jamais et surtout moins ratatinée ! 😀 Je t’embrasse♥

  19. Bon courage, Asphodèle, oui, tu as raison, il faut prendre du temps avec ceux qu’on aime avant qu’il soit trop tard. Prends soin de toi aussi. Les moinillons t’envoient un p’titcoup de mousse pour t’aider à tenir bon 😉

    • Hi hi merci Anne, ils sont extras ces moinillons, ils pensent à tout !!! 😀 Celle « dont je m’occupe » a de plus en plus de besoins et moi je laisse traîner ce que je devrais faire, donc je vais me remettre en selle pour mieux revenir, et pas me traîner comme en ce moment ! Gros bisous et merci aux moinillons pour la mousse (de qualité), j’apprécie ! 😀

  20. Et voilà.
    Franchir le pas de la pause donne déjà plus de légèreté. N’est-ce pas ? Il faudrait maintenant qu’il fasse beau. Hier, il y a eu un sacré orage et il continue de pleuvoir. Il te faut du beau et des goûters sur la terrasse.
    Bisous

    • Ma Syl., pour l’instant, je ne me sens pas vraiment plus légère, je viens de passer l’après-midi à la clinique mais bon, c’est vrai que je ne me sens pas d’obligations bloguesques et que je ne culpabilise pas ! 😉 Mais bon, il surtout falloir que je prenne des RV urgents pour moi et m’occuper aussi de la maison (pour respirer), donc je ne pourrais pas être partout ! Même si la bloguo me manque déjà, j’en ai besoin moi ! 😀 Gros bisous ma douce♥ Soleil aujourd’hui…mais pour combien de temps ? 😉

  21. Prends bien soin de toi, et de celle dont tu t’occupes. On est là, on pense bien à toi et on t’envoie tout plein d’énergie et d’encouragements. Et évidemment, on sera là quand tu reviendras! Bisous bretons.

    • Merci Gwen, j’ai surtout besoin de sommeil (pour affronter mes rudes journées) et d’espace pour me recentrer un peu sur moi ! Je vais m’y appliquer car je me néglige et mes os ne me remercient pas… Bises et je ne pars pas, mon mail fonctionne toujours hein ! 😉 Tes bisous ont un goût de beurre et d’iode que j’aime ! 😉

  22. Je comprends tout à fait. De toutes façons, comme tu le dis, les mails ne sont pas en pause et l’on y répond quand on veut et quand on peut. Je trouve ta décision très sage et salutaire vu ton état d’épuisement. Je t’embrasse très fort mon Aspho ! ♥

    • Merci ma Lydia, c’est toujours difficile de prendre ce genre de décision, on aimerait tellement pouvoir tout faire ! Mais non, ça ne se passe pas comme ça et quand l’extrême fatigue est là, mettant la santé en péril, il faut savoir dire « pouce » ! Moi aussi je t’embrasse fort ma Lydia (et non Lysia hi hi) et comme tu le dis, les mails sont aussi là pour ne pas perdre contact !♥

    • Merci Nadège, j’aimerais tant être plus présente tout en faisant le reste mais il y a des périodes où c’est impossible, alors hasta la vista ! Bises et à bientôt ! 🙂

    • Merci Livvy, moi je lis en diagonale (j’en suis à ce stade), alors il vaut mieux décrocher un bon coup, se recharger et revnir à plein plut^t que de ses disperser et n’être là pour personne finalement ! Mais c’est dur ! Comme est devenu difficile aussi mon quotidien ! Gros bisous et j’espère trouver le temps pour tu sais quoi ! 😉 ♥

  23. J’aime beaucoup ton bateau dans la tempête que je trouve très expressif 😉
    La pause s’impose manifestement…
    Tant de billets dans l’heure doivent réchauffer ton coeur…
    Nous savons où nous retrouver :-))
    Je me permets de t’embrasser fort …

    • Merci Mior, c’est adorable, comme les autres commentaires (dont certains que je n’attendais pas du tout), j’ai vraiment besoin de me reposer un peu pour ne pas être l’épave après la tempête 😆 ! Ce bateau est une oeuvre de Turner il me semble !
      Oui je sais où te trouver, niak niak ! 😀
      Je t’embrasse aussi ! 🙂

    • Coucou Val, je ne fais que ça m’occuper de ma maman, il faut aussi que je m’occupe de moi et c’est là que le bât blesse, j’ai trop laisser traîner depuis mon retour du Goulag ! Donc il va falloir retouver la route « du muscle » pour continuer à tenir droite (enfin à peu près quand on a une scoliose à 65° 😆 ) !!! Moi aussi je t’envoie tout plein de♥♥♥ ❤ et des bises

  24. Hello chère Lisa…..Je suis de tout coeur avec les autres…….. Bien sur que tu dois penser à ta santé avant tout c’est l’essentiel et un bien précieux ! Je connais bien aussi les soucis de respiration (hélas), la maladie et je suis contente pour toi que tu prennes le temps pour te requinquer ………Bien sur que tu vas nous manquer tu le sais ma Lisa………
    Je me permettrai de t’envoyer un mail de temps en temps pour prendre de tes nouvelles.
    Je t’avais envoyé un lien pour tes 20 H, il te servira sans doute plus tard………
    Je ne peux reprendre tes jeudis poésies car j’anime aussi un atelier sur mon blog……..
    Prends ton temps………Fais ce que tu dois…….Pense à toi………….
    Nous, fidèles , nous t’attendrons……..
    Je t’embrasse affectueusement Lisa.

    • Merci beaucoup Ghisou de ta gentillesse ! Je n’ai pas vu ton mail avec le lien, je vais ré-explorer mes boîtes mail qui débordent un peu (je l’avoue) !
      Oui ma santé n’est pas au top depuis que je me « néglige » pour m’occuper de celle de maman qui, en devenant de plus en plus dépendante, a aussi des exigences qui prennent du temps et de l’énergie, donc là je suis à bout ! Martine va reprendre la poésie, j’assure encore celle de cette semaine et après je prends ma « pause » vraiment, disons que je viendrai sur les blogs mais le mien sera au ralenti très ralenti…
      Bises et bonne fin de journée ! 🙂

  25. Bon courage et retape toi une santé au plus vite. La vie est ainsi faite et nous nous sommes « séparés » pour des conneries. Je suis impulsif on en a parlé. J’ai eu tort où tu as eu tort mais il est trop tard pour refaire le monde.
    J’ai bien entendu payé le fait de t’avoir « répudiée » comme tu dis. Je suis conscient de ce que tu as fait pour moi et bien des fois tu m’as botté le cul pour que ej remonte la pente.
    Je en sais pas dire merci.
    Merci.
    Le problème des amitiés Internet et qu’elles peuvent être aussi soudaine que violentes.
    Ma vie s’est écroulée au 31 décembre 2014.
    Tu t’es employée à me fêter mon anniversaire avec une bonne quinzaine d’internautes, de blogonautes, à me souhaiter mon anniversaire pour me faire passer la pilule. Je t’en sais gré.
    Je n’ai jamais ouvert un bouquin, j’en suis incapable.
    J’ai tenté de remercier chaque personne que tu as motivée. À ma façon.
    Mes projets sont à l’eau, et je en sais pas comment envisager l’avenir. (Je suis toujours aussi dyslexique entre le en et ej).
    Je n’étalerai pas ici iles probl²èmes de santé que j’ignorai depuis quelques années.
    Je te souhaite aussi bon vent.
    Je regrette cette situation.
    Take care of you

    • JC, ton message me touche énormément car comme tu peux t’en douter, j’ai très mal pris ma « répudiation » surtout sans savoir pourquoi ? Mais bon, je ne t’en veux plus et tu es excusé. Maintenant, quand un vase a été brisé, en recoller les morceaux en gardant la confiance est plus difficile ! Mais on va essayer de s’y employer et de retrouver notre complicité qui elle, ne s’est jamais vraiment arrêtée. Disons que nous restions chacun avec notre amour-propre…dans la poche ! Ne me remercie pas, ce que j’ai fait, je l’ai fait sans espoir de retour ni de rendu, ce n’était pas le but, il était justement question de te sortir la tête hors de l’eau, de te faire oublier ta vie de m***e ! Je pense au contraire que les amitiés « Internet » sont comme dans la vraie vie, il faut les entretenir pour qu’elles perdurent ! 😉 Alors un petit mail, ça ne coûte rien et ça lève biens des malentendus et autres quiproquos non ? La balle est dans ton camp ! 🙂
      Pour l’instant je « take care » car je suis vraiment épuisée mais je suis dispo pour mes amis s’ils m’écrivent ! 😉
      Bises 🙂
      Ton ex-Choupinette ! 😀

  26. Bon dimanche, bon dimanche, tu viens de me le plomber légèrement là. Même si je sais que tu ne prends pas cette décision de gaieté de coeur. Tu m’a accroché à cette blogosphère, je dirai même aimantée ; mais bon en même temps je comprends et j’approuve même. La vie, la vraie est autour de nous, directement en prise et il faut la vivre pleinement comme tu le dis. Et internet nous vole parfois un temps précieux aux souvenirs. Tu sais que je suis déjà passée par là, et je te souhaite une pause, la plus douce et la plus longue possible. Et je sais déjà que beaucoup seront encore là lorsque tu reviendras en haut de la vague. En pensant à toi donc, je note que les jeudis poésie continueront chez Martine, que je crois tout à fait habilitée.
    Gros, gros bisous M’âme Asphodèle.

    • Ma Dame Camomille, je suis désolée de t’avoir plombé ton dimanche mais tu sais bien que si j’en arrive à prendre cette décision c’est que ça devient urgent ! 😥 Je suis contente quand même de t’avoir aimantée (pour reprendre tes termes) à la bloguo car il eût été dommage de nous priver de ton style inimitable et de ton humeur pêchue sous tes airs ronchons !!! 😆 Je fais quand même ce jeudi poésie « vert », et après Martine prendra le relais sur son blog !
      J’espère qu’il y aura encore du monde quand je reviendrai, en forme cela va de soi !
      Gros bisous et tu sais que mes mails sont ouverts ! 😀

      • Mais je sais bien chère Dame Asphodèle que tu ne fais pas cette pause de gaieté de coeur. Et je te remercie de toute l’énergie déjà, que tu as employé pour nous électriser.
        Pour le jeudi poésie, il faut dire que tu me prends un peu au dépourvu, j’ai bien essayé mais je n’ai pas trop la tête à ça en ce moment. Je préfère te mettre quelque chose de plus ancien et plus réussi, et puis plus drôle aussi, tiens ça nous changera les idées.
        Gros gros bisous chère amie.

    • Sharon, tu sais pourquoi et effectivement c’est à la fois salutaire et indispensable même si je ne décroche pas complètement (ça dépendra des jours et de mes obligations médicales) car je ne saurais m’en passer mais je ne me mets plus la pression avec le blog et les visites inter-blogs qui me mangeaient tout mon temps libre déjà peau de chagrin ! Gros bisous♥

  27. Chalut
    Pour les pauses, je ne dirai rien, je suis en pause au moins seize heures par jour.
    Actuellement, je dors avec Chablis, c’est dire.
    Prends soin de toi!

    • Chat-lu ma Nunzette, si je pouvais dormir 16 heures par jour (ne serait-ce que pendant 3 jours pour récupérer de mes nuits blanches), je crierais au miracle et m’en irais vivre à Lourdes ! 😆 Bon, si tu veilles sur ton époux en dormant, c’est double bonne action ! Je te fais de gros câlins chaleureux ma minette ! 🙂 ♥

    • Merci Frédéric, je vais faire au mieux car pour l’instant c’est du speed, du speed et encore du speed sans que je ne m’occupe de moi comme je le devrais depuis septembre dernier, alors il est grand temps de faire quelque chose mais il me faut aussi du temps et je suis obligée de prendre sur celui du blog pour m’en sortir ! Mais une fois organisée et que tout sera mis en route, j’espère bien revenir de plus belle ! Bises vendéennes et ensoleillées depuis ce matin (oui, il y a un micro-climat paraît-il au Sud de la Loire :lol:) ! A très vite ! 😀

  28. Allez…on va dire que c’est une « mi-temps » pour reprendre des forces…et mieux repartir !

    Il est bon de reconnaître parfois qu’on a besoin de souffler et qu’on ne peut pas toujours tout Quant à la fatigue et l’angoisse par rapport à un proche malade …je sais ce que c’est pour être passée par là…c’est épuisant !
    Ressource-toi et reviens faire un coucou de temps en temps !

    Et merci encore pour les quelques « défis » auxquels j’ai pu participer : j’ai beaucoup apprécié !
    Bises.

  29. La pluie ce matin qui rendait tout bien triste. Et c’est au moment où il y a un rayon de soleil que je lis ton message. Du coup, j’ailes yeux pleins de larmes. C’est fou comme on s’attache à certaines personnes alors que je serais incapable de te décrire physiquement ! Tes mots, tes éclats de rire en filigrane dans tes réponses à cette nouille que je peux être quelquefois (souvent ? mais non !), tes billets, tout va me manquer. Mais je le sais, il y a des priorités dans ta vie, dans celle de chacun d’entre nous, il faut savoir faire la différence et pourtant que de réconfort, bien souvent, à « coucher » sur cet espace nos soucis, nos plaisir, nos joies, nos bonheurs. je serai à l’affut de ton retour, klaxonne bien fort ce jour-là, je me fais vieille et n’entends pas toujours les bonnes sirènes ! 😀
    Je t’embrasse bien fort.
    À très bientôt, lorsque tu auras bien récupéré et que tu auras besoin d’une petite bouffée d’oxygène virtuelle.

  30. Même si j’arrive très tard, même si je ne commente pas beaucoup , je veux quand même te dire bisous, c’est un au revoir, je note, hein! Prends soin de toi!
    (tu sais quoi? je suis sortie d’une grosse sieste vers 17 heures, alors c’est en toute sincérité que je te dis : écoute les besoins de ton corps, repos, repos!)
    Alors… à un de ces jours? semaines? mois? je te garde dans ma liste!

  31. Oh mon Aspho tu vas me manquer ! Sincèrement. Mais je te comprends, tu as le droit de prendre soin de toi et de faire une pause avec nous, en espérant que tu ne disparaisses pas tout à fait et qu’on ai encore des nouvelles de toi ! 😉 Et des trucs qui me fassent baver devant mon écran !

    Repose-toi bien et reviens-nous en forme ! Bisous et gros kiss ! ❤ :*

  32. Ne redoute pas cet arrêt momentané, sage et difficile décision; la blogosphère est un monde enchanteur; et enchanté grâce à des personnes comme toi, qui m’a aidée à aller plus loin; mais la vie réelle, même avec ses gros soucis, durs moments et turpitudes en tous genres aide peu à peu à s’en éloigner sans ressentir de manque.
    Le soulagement et le repos dont tu as besoin vont être bénéfiques à ton moral et à ta santé.
    Pour ta maman, je me doute un peu de ce que tu dois vivre, et malgré ton amour et ta gentillesse, et tout ce que tu lui donnes, surtout par ta présence, cela doit être parfois ingrat.
    Je pense très fort à toi. Bises, bises, bises.

  33. Il y’a un temps pour tout et ce qui nous importe c’est de faire selon nos besoins, nos humeurs, nos envies et bien sûr nos obligations. A tout bientôt Asphodèle. Ménage toi surtout.

  34. Je te diarais autant de choses, que si tu dois prendre soin de toi, c’est le premier, que si la vie nous traîne à tous et aussi c’est le premier, nous êtres aimés, notre boulot, notre maison; qu’il faut choisir et vivre, que la blogo est supoer mais si on n’arrive pas ne peut nous prendre « la vie »….Cependant, en ton cas, le premier est la santé, le premier est avoir ton temps pour ta vie…
    Je ne suis très present sur les coms, je n’ai non plus beaucoup de temps et j’ai aussi beaucoup de soucis, pas de santé grâce au ciel, je n’ai pas du temps, bien sûr…cependant, j’aime avoir ce contact avec les copines, voir qu’elles sont encore sur les blogs et les beaux billets qu’elles font, j’ai mon blog là, et j’y vais de temps en temps…Alors quoi dire, je ne souhaite pas perdre le contact avec toi, je ne veux non plus que tu sois une autre copine qui disparait…j’espère que tu serais là seul qu’en silenci, j’espère que tu retourneras.
    C’est difficile pour moi m’exprimer en français, j’espère que tu comprennes bien mon intention…
    Prends forces, prends soin de toi, prends illusion et retourne bien tôt, doucement, il ne faut pas y être toujours la première, retourne en calme et envie de partager. Nous sommes là.
    Je t’embrasse, beaucoup de bisous.

    • Oui Sara, ne t’inquiète pas j’ai compris malgré ton français (mon espagnol est pire ! 🙂 ) Et surtout ce que j’ai senti, c’est ta chaleur, ton émotion et ta sincérité ! Màs importante que todo ! Et je ne veux pas disparaître même si le temps me manque pour m’occuper de tout, me dice que los « tiempos muertos » volveran y cuando volveran, la nécessité d’écrire, de partager reviendra elle aussi ! Il faut juste que je libère de la place dans mon cerveau surchargé… Je t’embrasse et j’espère te lire bientôt sur ton joli blog ! Tu me manques aussi… Besos 😀

  35. Je sais que tu reviendras, même s’il faudra patienter un peu, beaucoup, passionnément… Toutefois, l’urgence, c’est de ne jamais perdre de vue l’essentiel et de n’avoir pas -ou pas trop- de regrets à formuler plus tard ! Tu as pris la bonne décision, je te fais plein de bises de courage, de force et je te dis « A très vite! » 😉

    • Merci Thiébault, l’avantage est que je prends le temps de lire ! 😉 Disons que ça me libère un peu d’espace pour lire sur mon disque dur très encombré de problèmes bassement matérialistes ! Mais oui je compte bien revenir, dernière semaine de juin ou première de juillet, ça va dépendre de mon « planning » de soins… Gros bisous l’ami ! 🙂

  36. Moi qui aies également mis mon blog en pause quelque temps, je ne peux que comprendre ta décision. Je te souhaite beaucoup de courage pour tout ce que tu as à faire et prends bien soin de toi.

  37. Prends soin de toi. Je suis également au ralenti sur mon blog pour cause de problème de santé et de fatigue. J’espère que tu reviendras car j’adore ton blog. Je t’embrasse

    • Merci beaucoup Violette, prends soin de toi aussi ! En ce qui me concerne, je dois aussi faire du « nursing » avec ma veille maman et vu mon état pas très « solide », je m’épuise, donc la pause est bienvenue même si je ne quitte pas tout à fait la bloguo, décrocher un temps, ce sont des pressions en moins… Mais je fais quand même ce jeudi poésie « vert » et après Martine prendra le relais ! Bises et à très vite :).

  38. prends soin de toi c’est le plus important il faut savoir s »arreter parfois pour repartir du bon pied.
    J’esoere que tu retrouveras les saveurs de la Harira que tu as dégustée chez ton amie oranaise comme moi 🙂 ! oui l’eau parfumee a la coriandre donnera plus de saveur 🙂
    bonne soiree
    Samar

    • Merci Samar et bienvenue sur mon blog qui comme tu peux le constater n’est pas du tout un blog de cuisine mais les lectrices aiment AUSSI manger ! 🙂 Oui tu penses bien que j’ai imprimé ta recette de harira oranaise et dès que je la ferai, je n’oublierais pas de te mettre en lien vers ton blog et de te prévenir (comme pour d’autres recettes relevées sur ton blog si alléchant !^^). Le seul souci est que dans ma région, la coriandre est rare, j’ai demandé à mon jardinier (qui ne connaissait pas, ahem, de m’en semer, mais il faut le temps que ça pousse, dans le commerce, à l’Hyper, elle na pas de goût) ! Hé oui en plus, je ne jouis pas d’une excellente santé, je suis obligée de lever le pied ! Mais comme je suis aussi obligée de cuisiner et gourmande, je prendrai le temps pour le levain ! 😉 Merci à toi et bonne fin de journée ! 🙂

    • Merci beaucoup Clara, tu sais autant que moi que parfois nous n’avons pas le choix que de l’écouter ce corps qui n’obéit pas aux désirs de notre cerveau ! Mais j’espère que ça va revenir ! 😉 Si je n’avais que moi à m’occuper, ça irait mais là… ça devient chaud ! 🙂

  39. Ping : Le cahier des poésies chez Asphodèle – Écri'turbulente, c'est en écrivant qu'on devient écrevisse.

  40. Comme je te comprends Asphodèle, j’en suis un peu là moi aussi, je me fais de plus en plus absente, d’autres priorités et une immense fatigue et lassitude aussi qui me tiennent. Ce n’est pas toujours facile de faire avec… Alors je te souhaite beaucoup de repos et le retour de l’énergie. Prends soin de ta maman oui, mais prends soin de toi aussi, parce qu’il ne faut pas que tu t’oublies… Parfois dormir plus est la seule chose dont on a envie ;0) Alors écoute ton corps, écoute ton horloge interne et je t’envoie des milliers de gros bisous, prends ton temps mais donne nous de tes nouvelles de temps en temps :0) Je t’embrasse, très très fort !

  41. Prends soin de toi Asphodèle, et prends tout le temps dont tu as besoin ! On sera là à ton retour, et on t’invitera à prendre le thé (qu’il soit anglais ou non…) 😉

  42. Je dois te remercier pour la qualité de ton site, et ton mental de battante, et ta gentillesse, à tous points de vue! Ton humour étant décapant à souhait! Je te comprends d’autant plus qu’il est vrai, que moi aussi, » je n’ai pas vu le temps passé ».De 20 à 30 ans :expéditions dans le monde entier,sports à outrance;à 35 ,seule,avec mon fils..,et re-voyages en Europe, Puis il s’est envolé vers d’autres horizons! A 55 ans ,seule, alors 10 ans de sports en salle.Puis la galère:je me suis cassée de partout.On se croit invulnérable…à 66 la chute.Plus de bras gauche, jusqu’à 71 ans, de main droite, en me servant d’une tronçonneuse! Et l’aventurière, est handicapée à vie!
    Morale:à 76 ans, je suis une vieille femme et je ne m’en suis pas rendu compte,ça alors? Percluse de douleurs? Alors ? Profite vite de tout ,des petits bonheurs, occupe-toi de TOI? ENFIN!
    Réalise tout ce dont tu rêvais, et surtout ,ne passe pas à côté de ta vie, comme je l’ai fait!
    Carpe Diem
    Bises
    DAN

  43. Dommage pour moi ! Je découvre ton blog alors qu’il est en pause … Ce que je comprends tout à fait et j’approuve ta décision. J’espère que depuis cet article, tu as pu prendre grand soin de ta santé et de la personne dont, si pudiquement, tu dis t’occuper … Plein de pensées positives !

    • Bonjour et bienvenue Béatrice, oui hélas je suis toujours en pause et je pense qu’elle va durer jusqu’à mi-août, voire fin août… Il y a ma santé certes, mais je ne suis pas seule en cause et ça devient très compliqué de bloguer…Alors je mets en place une organisation qui j’espère tiendra la route à la rentrée ! Merci de ton passage et de ta bienveillance ! 🙂

  44. Bonne nuit Aspho,
    Je suis une vilaine lâcheuse, je sais. Et pourtant je pense à toi, et là je me décide en pleine nuit, pour lire que ta maman ne va pas bien. Je te remercie d’être venue me faire un coucou. Je suis venue aux nouvelles. Je sais j’ai fait un peu cavalier seul pour les poésies, plongées dans mes souvenirs de mes grands-parents. Avec les carnets de poésies, quatre, que j’ai chez moi gardés et non emballés dans ce qui reste dans quelques rayonnages. Ce à quoi je tiens finalement le plus 🙂
    Je lis pour toi-même aussi. Je n’ai rien parcouru, juste le petit résumé à droite qui est le bienvenu, après une longue absence de ma part.
    Je vais bien, sauf que j’ai eu un gros soucis avec une blogueuse que je pensais amie. Contacts écrits, téléphoniques. Et boum, elle m’envoie promener du jour au lendemain. Alors j’ai réfléchi, je me suis tue, et puis j’ai pris ma blog et j’ai foncé. J’ai enlevé des trucs, j’ai mis d’autres en privé, désolée. Ce n’est pas contre la communauté, celle qui m’est chère même virtuellement. J’ai été très très déçue. Je viens de lire ton poème que tu as écrit au mois de mai 2016 (la date de l’article) et sincèrement, cela arrache. Je reviendrai lire tous les commentaires demain. Je t’écrirai, je pense que j’ai ton adresse privée, depuis mon mail fr……..05arobaseyahoopointfr
    J’espère que tu ne m’en veux pas trop, de mon manque d’assiduité. C’est pas chouette je sais. Je t’envoie de gros baisers de tendresse pour te soutenir. Je sais que tu es bien entourée, alors j’y ajoute d’autres bisous d’amitiés sincères.
    Prends bien soin de toi Aspho.
    Geneviève

          • Coucou Aspho, je t’ai envoyé depuis mon nouveau facebook brindille….. une demande d’ajout pour pouvoir communiquer par mp. 🙂 Je vais aller voir sur l’adresse liée à mon ancien blog filamots 🙂 Sur facebook je n’y vais pas tout le temps. Alors que sur mon adresse freesia…..j’ai vais plusieurs fois par jour 🙂 Je t’ai d’ailleurs envoyé un mini mail depuis celle-ci. 🙂 J’irai voir et si je retrouve je t’enverrai la réponse. Ou toi si tu me chopes sur facebook avec mon invitation. Bisous affectueux et bon courage. Geneviève

            • Hi hi Geneviève, je ne sais pas si on va y arriver, j’ai « chopé » ta demande FB (enfin ton message sur Messenger), non pas de l’ordi où il n’apparaissait pas mais de mon iPhone (par hasard), où les « messages secrets » apparaissent, je n’y comprends rien, alors le mieux est encore le mail avec la bonne adresse, c’est direct, simple et moi aussi, je regarde mes mails tous les jours plutôt que FB ! 😀

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s