Holà ! Des boulettes espagnoles pour le dimanche des marmitonnes !


logo gourmand en Espagne !Le mois espagnol est revenu avec les premiers rayons de soleil de mai et nous voici à plancher sur des recettes de la péninsule ibérique ou d’Amérique du Sud ! Donc le mot d’ordre de notre Cheffe Syl. était : « Dimanche, on cuisine espagnol ! » « Oui Cheffe ! »… Depuis qu’elle regarde des émissions où ça crie dans tous les sens, on file doux…

Une des premières recettes que j’ai su faire me vient de ma première ex-belle-mère espagnole. Tous les dimanches nous avions droit aux boulettes à la sauce tomate et leurs spaghettis (bon d’accord, elle avait grandi à Marseille, il y a eu des mélanges)…

Vamos !

Pour 20 petites boulettes environ :

  • 300 g. de steak haché
  • 3 ou 4 tranches de pain  rassis (pain de 2 livres), lait.
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 1 bouquet de persil plat
  • 2 oeufs battus en omelette.
  • sel, poivre, piment pour les téméraires.

Dans une jatte, imbibez le pain rassis avec le lait jusqu’à ce qu’il soit moelleux mais pas détrempé, mélangez le soigneusement à la viande, salez, poivrez, pimentez selon vos goûts.

Dans un robot, je mélange l’ail, l’oignon et le persil coupés menus. Je récupère ce hachis que j’incorpore à ma viande, je « patasse » à la main mais si vous êtes délicats, vous pouvez le faire à la fourchette (ce sera plus long). Quand le mélange me semble homogène, j’ajoute doucement les oeufs battus en omelette, je « re-patasse » jusqu’à obtenir un ensemble un peu moelleux, pas ferme en tout cas, sinon vous rajoutez de l’oeuf… Dans le creux de la main je confectionne des boulettes (c’est pas trop difficile), je les roule dans la farine (les pauvres !) et je fais frire à l’huile d’olive., environ 2 mns de chaque côté à feu moyen.

Ha, je ne vous ai pas dit que j’avais commencé à faire ma sauce tomate, avant les boulettes… Un coulis que j’ai sorti du congélateur, fait en septembre dernier… Je le mets à mijoter sur la plaque, force 2 et j’y ajoute de l’origan, une goutte de vin blanc, de l’ail écrasé au presse-ail, une bonne poignée de persil ou de coriandre fraîche, selon vos goûts (dans le désordre) (je vous donnerai la recette du coulis une autre fois)… J’y mets de la menthe quand elle daigne pousser… Pour l’instant, je n’ai que deux feuilles chétives… Et je laisse mijoter le temps de faire les boulettes (1heure environ), à savoir que mon coulis a déjà cuit avant d’être congelé, sinon, compter 3-4 h de mijotage pour qu’il soit à point.

Puis je mets mes boulettes dans une passoire sur du papier absorbant pour éliminer l’excédent d’huile.IMG_4401Je les ajoute dans ma casserole de sauce tomate et je laisse mijoter le temps que mes pâtes cuisent (une dizaine de minutes)… A table, c’est prêt ! Les boulettes repassées dans la sauce tomate sont plus moelleuses mais elles sont très bonnes aussi comme ça !IMG_4410 Je vous souhaite un bon dimanche et vous offre enfin le muguet promis le 1er mai, ça y est, il fleurit ! J’en ai cueilli un gros bouquet ce matin !IMG_2432Il est l’heure d’aller voir chez Syl. ce que nous ont  préparé les marmitonnes !

 

Advertisements

49 réflexions au sujet de « Holà ! Des boulettes espagnoles pour le dimanche des marmitonnes ! »

  1. Une recettte très fort sympathique mais que je testerai un peu lus tard quand la G.E. qui me tient depuis hier me lâchera enfin. Ce matin ce n’est toujours pas la joie !
    Bisous, ma belle et bon dimanche.

    Splendide, ton muguet ! ❤

    • Isa, tu sais la cuisine espagnole est moins variée que l’italienne et hormis la paëlla, la tortilla et la multitude de tapas, il faut chercher pour trouver ! Je fais souvent des « mini-paëlla » en fonction de ce que j’ai mais une vraie, avec tous les ingrédients prend du temps… Bisous 🙂

  2. Je suis une vraie mégère à vous lire ! Y a pas plus doux que moi ! Faut que je rétablisse la vérité !
    Tes boulettes, c’est exactement la recette que j’ai donnée à Mister B. quand il nous les a faites la semaine dernière. Mais nous avons utilisé du pain de mie.
    Les boulettes, je les mange aussi froides. C’est délicieux (sur la tête de ma mère !).
    Bise… Ici le ciel se couvre, c’est désolant.
    Bon dimanche

    • Ma Syl, ça fait du bien de te faire passer pour une mégère que tu n’es pas !!! 😆 Ces boulettes ce sont celles que faisait Clémence (mon ex belle-mère) et sur la vie de ma mère ;), on se levait la nuit en manger (froides) !!! Moi, maintenant je leur ajoute du camoun ou de la menthe en saison, mais je garde cette base !
      Ici le ciel est couvert depuis hier déjà mais il fait moins lourd, comme tu dis, ce n’est pas terrible !
      Bises Cheffe ! 😀

    • Sharon, c’est vraiment simple, tu peux aussi les faire sans l’étape du pain (qui rallonge le temps de la recette) et mettre un verre de chapelure toute prête (ça passe), mais tu en feras moins… Je t’amène mon lien ! 😀

  3. Hola ! j’adoooore les boulettes, j’en ai testé dernièrement de délicieuses avec du parmesan dedans, ça leur donne un goût génial, c’est censé être plutôt italien du coup !!

    • Sandrion, il y a tellement de recettes de boulettes, en Italie les « polpette » sont une institution également ! Je ne les fais pas toujours comme ça mais mois espagnol oblige, j’ai donné la recette des « espagnoles » ! Gros bisous, je viens voir ton cheese-cake ! 😀

  4. Ping : Coca espagnole | Thé, lectures et macarons

  5. Oléééééééééééééééééé !!!!!!!!!!!!!!!!! Hummm, mimam, miam !! j’va l’faire c’te recette boudiou !!

    Gros Bisous et bon 8 Mai à toi et tous ceux qui lisent !!

  6. Coucou mon Aspho, cette recette géniale est pour moi, je suis archi fan de boulettes (ça doit venir de mes origines norvégiennes :))))
    Pour ma part, j’ai concocté un petit ragoût brésilien, tu m’en diras des nouvelles ;))
    Bisous bisous et have a nice sunday !

  7. en voyant « boulettes espagnoles » je pensais que c’étaient des « albondigas » mais chez le traiteur espagnol chez qui je les achète, elles contiennent un peu de fromage (espagnol, dont le nom m’échappe en ce moment, désolée ;-))

    • Adrienne oui ce sont des albondigas, c’est le nom espagnol des boulettes mais la recette varie d’une région à l’autre et des « moyens » financiers de ceux qui les font. L’ajout de pain rassis trempé dans du lait (ou même de l’eau) permettait d’en faire davantage… Le fromage était un luxe dans certaines régions pauvres ! Mais ça ne doit pas gâcher le goût j’en suis certaine ! 🙂

  8. Coucou,
    Une recette bien sympathique que je glisserai à l’oreille de mon cuisinier car vois-tu, ici c’est l’homme qui cuisine et en ce moment c’est plutôt compliqué car je suis très sensible aux odeurs 😦
    Je m’en vais néanmoins faire un tour voir les autres recettes.
    Bon dimanche.

    • Lydia, zut alors ! Vous êtes tellement nombreuses à avoir telle ou telle allergie (d’ailleurs c’est de pire en pire) que je ne me souviens pas d’une fois sur l’autre ! heureusement que je ne vous ai pas tous(tes) à manger en même temps, ce serait un vrai casse-tête !!! 😆 😆 Bises ma belle 😀

    • Rhooo Violette, tu étais dans Indésirables !!! Mais pourquoi donc ? Bref…les aléas de nos plates-formes !
      Les pâtes sont jolies mais surtout très bonnes car c’est de la semoule de blé dur, faites « artisanalement », ce sont des conchiglie et leur forme retient bien la sauce… Pas espagnol mais bon… 😉 J’adore la cuisine italienne alors je fais des mix ! 😉

    • Ma Belette, alors il ne faut plus passer ici le dimanche ! Je suis « embrigadée » par Syl., faut dire que je le veux bien ! Comme je cuisine beaucoup, autant le partager ! Bon, pas toujours comme quand je fais des essais pas toujours heureux, surtout en pâtisserie mais il faut aussi rater pour s’améliorer ! 😆 J’aime les boulettes depuis l’âge de 16 ans, quand j’ai découvert celles-ci justement, je me rappelle que souvent mon ex-belle-mère les préparait le samedi pour le repas du dimanche, nous sortions en général le samedi-soir et quand nous rentrions vers 4 heures du mat’, affamés, on se jetait sur les boulettes froides !!! Combien de fois j’ai été « punie » (pas l’Homme bien sûr) et je devais en refaire le dimanche matin alors que je dormais debout, arf, avec le recul ce sont de bons souvenirs ! 😀

      • Je vais toutes vous éviter, alors ! mdr

        Ma mère fait des super boulettes, et j’ai bien pris le pli, elles sont onctueuses (pain rassis trempé dans du pain et incorporé) et j’avoue que celles de mon mari, même écrasée parce qu’il ne les fait pas rondes sont à se rouler par terre.

        Je vois, monsieur pouvait manger des boulettes mais pas madame, pas sympa ça ! On dirait que certaines mères passent tout à leurs fils et pas aux filles ou belles-filles ! 😛

        • Oui Belette, tu évites nos blogs le dimanche ! 😀
          C’est bien que tu saches les faires, après en gardant cette base, tu peux en faire avec d’autres épices et te retrouver en Grèce ou au Maroc !
          Non non Monsieur n’était pas favorisé car cette ex belle-mère m’adorait (nous sommes toujours en contact d’ailleurs et elle me regrette encore, ahem !), elle mettait son fils dehors quand il était « méchant » avec moi, pour te dire ! Nous mangions souvent les boulettes prévues pour le dimanche midi dans la nuit, en rentrant de boîte (ou d’ailleurs) et lui partait faire le marché avec sa mère, donc c’était moi qui restait dans ces cas là pour préparer le repas ! Sauf quand j’allais aussi au marché…le dimanche était looong et on appréciait les boulettes quand on rentrait vers 15h de l’après-midi…l’heure espagnole ! 😀

          • Ouf, tant mieux ! C’est bien une belle-mère qui défend sa belle-fille ! Moi, c’est mon mari qu’on écoute quand c’est le moment de cuisiner… 😆

            J’ai fait un cake, mais je trouve qu’il n’a pas levé assez… malgré le sachet de levure chimique. Et puis les pommes, elles descendent toujours et tu as tout sur le bas. Bon, on l’a dévoré, mais faudra que je révise ça ! 😀

            Aaah, les dimanches avant aussi étaient longs, mais vu que j’aimais pas l’école, ils passaient toujours trop vite !

            • Belette, la moitié d’un sachet de levure suffit dans un cake !!! Ha moin que tu aies mis plus de 200g de farine ! Il y a peut-être les proportions à réviser ? 😆 J’ai des recettes de cake simplissimes et inratables si tu veux ! En salé comme en sucré, ce n’est pas pour rien qu’on m’appelle « la reine du Cake » ! 😆 Oui les belles-mères qui défendent leurs belles-filles, je n’en ai connu qu’une sur les 4 que j’ai eues (ou 5?, je ne sais plus) 😆
              Maintenant j’adore le dimanche car c’est le seul jour où il n’y a personne qui intervient à la maison, on respiiire un peu et on arrête le temps…mais les lendemains (que ce soit le lundi ou le mardi si le lundi est férié) repartent sur les chapeaux de roue…

              • Non, 150 gr de farine… Tiens, je te file le lien de la page, mais je ne suis pas contre une recette de cake aux pommes ou aux framboises dont les fruits ne tombent pas tous dans le fond !! Même en les farinant, ça tombe et ensuite, ça pue la farine !

                http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/311637-cake-aux-pommes-facile

                J’en ai eu d’autres qui m’aimaient bien et qui sont restées à me causer même après, disant que leur fils avait été con. Mais il y en a un que j’aurais pas voulu épouser ou même vivre avec, je te jure !!

                Dimanche calme aussi, sauf quand je rends visite à mes parents, on fait les brocantes avec mon père, il adore les faire avec ses filles ! Et puis, faut faire travailler la jument si les autres jours elle a rien glandé, si bossé, alors repos pour elle aussi !

                • Je suis allée voir mais non, rien que les proportions et surtout la façon de procéder n’est pas terrible, je vais rechercher mes recette basiques et te les envoyer par mail, j’ai mon bouquin secret et mon vieux carnet de recettes (avec les tours de main aussi importants que les ingrédients) !!! 😀 Les fruits rouges retombent toujours plus ou moins (même farinés) sauf en les mettant dessus. Moi je mets d’abord un fond de pâte dans le moule, les framboises, myrtilles ou autres en ruban au milieu et je recouvre avec le reste de pâte, puis j’en remets dessus (des fruits) ! Pour les framboises ou les pommes, souvent je les mets après cuisson du cake, je fais caraméliser mes pommes à la poêle et pour les fruits rouges, je les mets à la casserole cinq minutes avec du sucre et je nappe le cake quand il est encore chaud ou qu’il a refroidi, ça dépend de ce que tu veux comme résultat ! Sinon, il y a un truc pas mal pour le cake aux pommes c’est de râper deux pommes (avec une râpe toute bête) finement mélangées à ta pâte et ajouter des lamelles (une pomme) sur le dessus avant d’enfourner. Ne pas oublier de saupoudrer ces lamelles avec du beurre et du sucre (bah oui pas régime pour les gâteaux ou alors on n’en mange pas !!!) 😀 Sinon pour la cuisine, il faut un minimum de temps, sinon tu fais des gâteaux au yaourt et basta ! 😆 Mais si tu as un batteur ou mieux un robot, ça va vite…Le plus long c’est la pluche des pommes, arf ! 😀

                  Non, moi le dimanche c’est repos dans la mesure où pas d’aide-ménagère qui vient mais j’ai le double de travail avec maman, plus la cuisine que « j’améliore » le week-end (personne dans les pattes) mais c’est tout… Hélas ! Finis les dimanches où je lisais tout l’après-midi, tout mon soûl, tranquille ! 😦 Ça reviendra, j’espère…

                • Ok, j’attends quelques bonnes recettes pleines de calories tout plein mais dont je me lècherais les doigts, na !

                  Ah, les carnets de cuisine… ma mère a celui de ma grand-mère (la mère de mon père) mais elle a beau suivre les recettes notées à la main de mémé, c’est jamais jamais le même ! Et ma grand-mère, pour les dessert, elle cartonnait ! Elle vit toujours mais elle est déconnectée le plus souvent, hélas.

                  Je ferai ça pour les fruits… le cake était pas mauvais du tout, d’ailleurs, il a fondu après sa sortie du four, tout le monde ayant chipé des morceaux, mais c’était pas ce que je voulais.

                  La cuisine, c’est un temps de fou et je comprends que certains prennent du tout préparé. Déjà quand je vois la vaisselle à faire ensuite, je me lamente…

                  Je suis heureuse de mes dimanches sans personne dans mes pattes, mais ces derniers temps, à la campagne, j’ai pas arrêté une seconde et même pas su lire durant 3-4 jours !!

                • Belette, je m’en charge ce week-end de t’envoyer les recettes, j’ai eu une semaine de ouf (RV hôpital pour ma mère, ça ne s’arrange pas) ! Tu sais, la cuisine prend du temps certes, mais en s’organisant, en préparant certains choses la veille, en faisant la vaisselle au fur et à mesure on gagne du temps ! Et comme c’est moi maintenant qui cuisine tout le temps, je m’organise pour ne pas y passer mes matinées ou mes après-midis, sauf si j’ai du monde te que je dois en faire plus (pas forcément élaboré) mais davantage de choses. Et comme je ne peux pas rester debout longtemps, je fais tout par étapes sur deux jours et de préférence des plats qui « cuisent tout seuls » pour être dispo avec mes amis ! Mais globalement, depuis un an, il m’arrive de rester 3/4 jours sans pouvoir lire (je n’ai pas que la cuisine hein !), pas le choix malheureusement ! Ou alors si je ne suis pas trop naze le soir j’empiète sur mon temps de sommeil mais il faut que le livre m’accroche ! Mais je suis rendue à un tel stade d’épuisement que….c’est compliqué !
                  Profite de tes dimanche « sans personne » et fais ce qu’il te plaît, on ne sait pas jusqu’à quand ça dure !!! 😉
                  Quant aux carnets et vieilles recettes de ma grand-mère ou de ma mère, je rigole parce que des fois il n’y a pas les quantités, alors le temps de trouver le bon dosage, il peut y avoir quelques ratages mais comme tu dis même avec les bonnes proportions, certains plats demandent un coup de main propre à chacune ou chacun ! On me dit que je suis une « saucière » car je rate rarement mes sauces (souvent improvisées d’ailleurs) alors que la pâtisserie, j’ai plus de mal, sauf pour les gâteaux, cakes simplissimes, dès qu’on attaque les crèmes pâtissière, chantilly ou meringues, qui nécessitent de la précision (et des règles d’or) je bafouille !!! 😆 Même si je finis par y arriver ! 😀 Mais bon, certains jours, j’aimerais bien me mettre les pieds sous la table et savourer sans penser à la vaisselle qui m’attend ou autre…ou au prochain repas !

                • Aah, profiter d’une journée rien que pour soi, sans rien d’autre que foutre les pieds sur la table et lire ! Le pied ! Du luxe.

                  Quand j’ai trop de vaisselle, je fais le vieux truc de ma grande-tante : laver d’abord les casseroles, pour dégager ! Et je te jure que ça marche, on dégage et après, on est déjà mieux.

                  Je carpe diem, comme je dis, je profite de chaque jour, de chaque instant parce que oui, ça pourrait ne pas « continuer, rester, durer » comme on dit à Bruxelles. Mais depuis que je suis à la capitale, j’ai du temps pour moi, même au boulot et je ne me prive pas !

                  À ton aise pour une recette simple et bonne de cake à la pomme ou nature 😉 Je sais que tu as des journées de fous.

                  Ma soeur ne rate pas souvent ses sauces non plus, elle te torche ça vite fait bien fait, le coup de main, sans doute, qui est important et qui n’est pas celui d’une autre.

                  Oui, super les carnets dans les mesures, on fait comment ?? Ben on teste ! mdr

                  C’est fou comment il faut organiser ses journées pour gagner quelques minutes par-ci par-là ! Vie de fous… mais je me plains pas, j’ai pas le droit !

                  Courage ! 😉

  9. J’aime beaucoup les boulettes, je prends note. Avec un peu de menthe en plus, ça me plairait aussi. Ton assiette est très appétissante avec les pâtes de toutes les couleurs. Bon début de semaine. 🙂

    • Hilde, avec de la menthe ce sont plutôt des boulettes grecques (keftedes), à l’agneau et au cumin-coriandre nous avons les keftas marocaines et avec du parmesan les « polpette » italiennes, c’est dire si c’est avant tout une recette méditeranéenne avant tout ! 😆 Bises 🙂

    • Frédéric, c’est une recette qui fédère, je n’en connais pas (jusqu’à présent) qui n’aiment pas ! Merci pour tes bises bretonnes, la Bretagne (le Finistère surtout) est mon rêve ! Je rêve de finir mes jours là-bas ! 😀 Bises vendéennes en attendant ! 😉

    • Je fais toujours du coulis maison ! Même quand je n’ai pas de tomates, je le fais avec du concentré (ça m’est arrivé deux fois) mais j’ai toujours une boîte de (bonnes) tomates pelées en stock ! Sinon, ce qui est bien c’est de le faire en grande quantité quand les tomates donnent à fond et de le congeler dans des pots en verre… ça tient un an facile ! (sans viande) 🙂

    • Mindounet, c’est possible ! Je ne note pas les menus d’une année sur l’autre, je devrais ! 😆 Ma mère faisait ça avant , elle notait tous les menus des invitations de l’année, pire que Nadine de Rostchild !!! 😀

    • Marion, ho je suis sûre qu’une fois en passant tu pourrais faire un écart, surtout qu’avec la mie de pain, plus les deux cuissons et la sauce, ça pourrait être du tofu ! 😆 Mais je ne te forcerai jamais ! 😉 J’adore ces assiettes, j’en ai retrouvé plusieurs services qui viennent de chez ma grand-mère, elles ne sont pas jeunes ! 😀 Et c’est de la porcelaine…

  10. Bonjour Isabelle, tu as encore fais les choses bien 🙂
    Chaque pays a ses boulettes, l’année dernière j’avais fait les boulettes irlandaises et bien sûr ils ajoutent de la guinness à la préparation. Mes boulettes préférées sont la kefta. D’ailleurs quand tu préparais tes boulettes espagnoles, moi je préparais la kefta. Mais je n’ai pas fait de photos, nous étions à la campagne, sans internet.
    C’est bizarre pour ta menthe, c’est une plante envahissante qui pousse toute seule. J’en ai plein dans le jardin (jardin n’est pas le bon mot!!) quand je passe la tondeuse ça sent bon, et je n’ai qu’à me baisser pour la cueillir. Mais je l’échangerai bien avec ton muguet.
    Bisous

    • Oui Louise, je crois que chaque pays a sa recette de boulettes et comme toi ce sont les keftas que je préfère avec les keftedes grecques mais aussi les boulettes tunisiennes (qu’ils mettent dans le couscous) avec des pommes de terre et des baies roses, je n’ai jamais retrouvé ma recette, je sais que c’est très très long !!! Mais inoubliables ! J’ai vu que tu n’avais pas Internet puisqu’on ne te voit plus, bouh ! 😦 Va falloir songer à le faire installer dans ta grotte ! Je sais que la menthe pousse comme du chiendent, mon amie Marie est obligée de la couper pour ne pas être envahie et chez moi, elle pousse mais devient étique et disparaît ! Par contre le muguet en 3 ans s’est carrément étalé, il y en dans des endroits où il ne poussait pas avant… Mais ça ne dure pas hélas, enfin, aujourd’hui j’ai encore de quoi me faire un beau bouquet, ça sent si bon dans la pièce où on le met ! Gros bisous et à très vite hein ? !!! 😀

  11. comme elles sont belles tes boulettes je pensais que tu ne faisais que de la poesie et je decouvre cette recette pleine de saveur mes filles adorent les meat ball comme elles les appellent j’en prepare souvent que j’accompagne de spaghetti mais a l’espagnole j’avoue que j’aime bcp
    grosse bise

    • Merci Samar ! Non, je ne fais pas que de la poésie,au départ ce blog était un blog de lectures et puis en 5 ans il a dévié !!! 😆 Le dimanche nous sommes une petite bande qui aimons cuisiner, alors on s’amuse ! (des fois on rigole de nos ratages !). Les boulettes, je mets souvent du camoun et du coriandre (voire du carvi que j’adore) mais les enfants préfèrent « à l’espagnole » ! A bientôt, merci de ton passage et gros bisous 😀

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s