Le jeudi poésie avec Henry Bauchau.


a Printemps des Poètes 2016 18ème édition affiche le Grand XXèmeLe Printemps des poètes touche à sa fin (20 mars) . Cette dix-huitième édition célébrait les poètes du XXème siècle, car le vingtième siècle fut un grand cru en poésie. Or… j’ai découvert récemment la poésie d’Henry Bauchau, décédé en septembre 2012 à quatre mois de sa centième année (quand je vous dis que la poésie conserve). Il a donc traversé le XXème siècle (né en 1913) et une décade du XXIème. Il a écrit des  poèmes, romans, essais, nouvelles, pièces de théâtre tout en exerçant le métier de psychanalyste. Cet auteur belge qui vivait à Paris depuis 1975, a vraiment rayonné. Je vous propose « Mérence » un poème tiré du recueil « L’escalier bleu« , paru en 1966 aux Éditions Gallimard, également à la fête puisque le Printemps des Poètes saluait les cinquante ans de la collection Gallimard-Poésie. Dans « Mérence« , il y a les mots « mère » et « errance », j’y ai vu l’image d’une mère fantasmée ou réelle…Je ne sais pas… je vous laisse y mettre ce que vous y verrez…

Ont poétisé avec moi aujourd’hui :

1 – Monesille qui n’a jamais le coeur bien loin de la Botte (transalpine) nous offre « Ô nuits » d’Ungaretti.
2 – Valentyne  a « Le coeur au bond » de René-Guy Cadou.
3- Emilie, (toujours en pleine mutation) nous propose un poème sans titre ou tiré de « Métamorphoses » de Bernard Sellier.
4 – Marie, une des Sorcières-qui-lisent, a soif de « Renouveau » de Stéphane Mallarmé.
5 – Modrone-Eeguab nous présente notre poète national, centenaire et encore vert : Georges-Emmanuel Clancier avec une « Chanson de la rose des vents ».
6 – Martine nous envoie ses bons baisers du mont Olympe avec un bel Adonis traduit de l’arabe par Vénus Khoury-Ghata avec « Prends-moi, chaos, dans tes bras ».
7 – Marina Chili nous cueille une des « Fleurs du Mal » de Baudelaire avec « Élévation ».
8 – PatchCath a pris le TGV en compagnie de « La chenille et l’escargot » et ça va tellement vite qu’elle repassera pour nous dire qui en est l’auteur ? 😉
9 – Claudialucia qui prépare activement son voyage dans le grand Nord est en immersion depuis un mois et c’est sous « La neige tombe, ardente et vive » de Johan Welhaven qu’elle nous invite au voyage…
10 – Nunzi nous chante du Victor Hugo (aidée de Sharon) avec Dolorosae.
11 – Soène en retard mais elle les a « Bien placés, bien choisis » de Raymond Queneau

MÉRENCEa bauchau fenêtre de l'enfance

À la fenêtre mansardée
à la fenêtre de l’enfance
l’amour avait un arbre vert
le coeur avait son arbre rouge
et les pluies s’écoulaient sur les pentes d’ardoises.a bauchau John Singer Sargent Louise Lefevre 1882

Portée par les branches du ciel
ouverte par un chant d’oiseau
la fenêtre cachait ton image indulgente
Mérence
qui devient plus réelle à la tombée du jour.

Que je t’ai bien créée Mérence bien rêvée
dans la peur et l’amour et la frayeur d’amour
Quand tu venais le soir portant la bougie blanche
avec le chandelier du coeur.a bauchau femme à la chandelle Godfried Schalcken

Engourdi je voyais la reine des abeilles
sa beauté qui veillait
l’ombre et l’or apaisés sur son ventre précieux
et si tu te penchais sur mon corps endormi
en toi je m’éveillais blessé du dard très doux.a bauchau Sargent two girls

©Henry Bauchau, L’escalier bleu, Gallimard, 1966 – 79 p.

Logo du jeudi poésie pour présentation d'un poète.

Logo du jeudi poésie pour présentation d’un poète.

Publicités

45 réflexions au sujet de « Le jeudi poésie avec Henry Bauchau. »

    • Martine, c’est un des rares poèmes qui ait trouvé grâce à mes yeux dans ce recueil alors… Tu as mis le doigt sur ce que je lui reproche : il n’a pas toujours le mot juste et en poésie ça ne pardonne pas ! C’est comme un chanteur qui chanterait faux ! Bon alors, globalement je pense qu’il a écrit d’excellentes choses, beaucoup le louent mais pour l’instant je ne suis pas convaincue par sa poésie…

  1. Moi je croyais que c’était Maya la Reine des abeilles 🙄
    C’est doux, c’est charmant mais je n’ai pas tout compris…
    Une mère indulgente qui veille avec bienveillance ???
    Je sais pas 😆
    Gros bisous
    à demain (je randonne, c’est jeudi !)

    • Soène, Maya est un produit Disney il me semble (ou un truc dans ce genre) …Dans la nature la reine des abeilles existait bien avant Maya ! 😆 Cela dit, je n’ai pas trop accroché à la poésie de ce Monsieur dont on fait pourtant grand cas ! Il a écrit paraît-il un ou deux romans superbes, je veux bien le croire mais pour l’instant j’ai du mal à rentrer dans sa poésie…

  2. Beau, chaud. J’ai un souvenir formidable de son roman Le boulevard périphérique. L’ombre et l’or, le dard très doux qu’est-ce que c’est Bauchau. Magnifique et merci pour ces RV bimensuels sur nos routes un peu cahoteuses et ujn peu chaotiques. Bises de mes Hauts. Quant aux illustrations comme d’hab super bien choisies, notamment ce fauteuil vide. A ttds.

    • Claude, j’aimerais vraiment lire ce Boulevard périphérique ou un autre de ses romans car là tu vois, je ne suis pas trop enthousiasmée par sa poésie, j’ai eu du mal à trouver un poème dans mon recueil qui me touche vraiment… Heureusement que l’on sort de l’hiver, tes Hauts seraient ceux de Hurlevent ! 😆 Merci pour les illustrations, j’ai eu du mal, comme avec le poème, ce doit être lié… Oui nos routes sont pleines de nids-de-poule en ce moment ! Bises et à ttds Monsieur le Hautain ! 😀

      • Je n’ai pas lu d’autre poème de lui mais contrairement à vous j’aime beaucoup celui-ci. Le boulevard… est pour moi un chef d’oeuvre. J’ai lu aussi avec moins d’intérêt OEdipe sur la route. Bises…

        • Claude, je veux bien te croire j’ai d’excellents échos du Boulevard périphérique ainsi que de L’enfant bleu (Martine l’a beaucoup aimé et elle n’accroche pas non plus à sa poésie) ! C’est un des rares poèmes qui m’ait plu dans ce recueil mais tu le sais bien, la poésie est aussi affaire d’émotions, de sensibilité, ce n’était peut-être pas le bon moment pour moi, il est encore trop hermétique à mon goût… Ha tu as lu un livre avec Oedipe dans le titre, je savais bien qu’il y avait une histoire oedipienne, il n’était pas psy pour rien ! 😆 Bises !

  3. beuh, de belles images mais j’accroche pas trop cette fois ; peut-être que j’aurais pas lire qu’il était psy…
    Sinon, Emilie est tellement en pleine mutation que sa page s’affiche pas 😦 !!

        • Hu hu Emilie, tu sais pourtant qu’il y a de la graine matinale voire ultra-matinale sur la blogo !!! 😆 Moi je programme tout pour 6 heures comme ça, je sais que les « tombés du lit » en profiteront et n’auront pas à revenir ! Non pas que je ne sois pas matinale mais je ne peux plus me mettre sur l’ordi dès le lever, d’autres obligations m’appellent c’est pour ça que je suis pointilleuse pour les liens car je sais maintenant que je ne pourrais pas les changer dès l’aube (à l’heure où ne blanchit plus la campagne chez moi) !!! 😀 Mais bon, ton lien était bon et dans ces cas là, il n’est qu’à cliquer sur la bannière ou sur « accueil » pour tomber sur ton dernier billet !

    • Dodo je suis ravie que tu n’accroches pas car …moi non plus ! Et encore c’est le seul poème du recueil qui ait trouvé grâce à mes yeux (avec deux ou trois autres mais beaucoup trop longs et des quatrains beaucoup trop courts). Ce n’est pas le psy » qui me dérange mais la plume désordonnée, peu harmonieuse en fait alors qu’il s’agit de poésie…Je n’ai pas mis d’appréciation dans mon billet, je voulais voir ce qu’il suscitait chez d’autres et visiblement il ne plaît pas beaucoup, quelque part ça me rassure ! Je suis allée voir à 9h chez Emilie et son billet n’était pas sorti, on arrive sur son blog quand même : ce que tu fais dans ces cas-là, tu cliques soit sur la bannière, soit sur « accueil » et tu as son dernier billet : s’il est sorti, c’est que le lien n’est pas bon, s’il n’est pas sorti c’est que, soit elle n’est pas levée, soit elle a programmé tard !!! 😆 EDIT DE 12 H00 : et dans les deux cas, tu es lésé avec un grand B (oups pardon^-^) ! Mais tout est rentré dans l’ordre, la Belle est levée !!! 😆

        • Mais je suis courageuse mon Dodo !!! 😆 Et il fallait bien que j’amortisse mon investissement !!! 😆 Non je plaisante ! Mais ça m’a un peu énervé quand même d’accrocher si peu (en général, il y a des poèmes que j’aime dans le recueil) et puis avoir l’avis de mes lecteurs amoureux de poésie était important ! 😉

    • Lorenz le dernier tableau est de John Sargent, un peintre anglais du XIXème et s’intitule « Two girls » (faut le savoir) et comme je l’ai épinglé sur Pinterest, je me méfie des légendes…

        • Lorenz, il est d’origine américaine mais il a beaucoup peint (en France et en Angleterre) et je vois souvent ses tableaux (il est classé en « impressionniste » mais je le trouve « classique ») ! Il y a énormément de portraits… 😉

    • Lydia : exactement ! Non tu n’as pas les idées mal placées moi aussi je me suis posé la question, mais comme il était psychanalyste, à la fois fasciné par le mythe d’Orphée, Antigone et Oedipe (quelle brochette) je me suis dit qu’il y avait sûrement un sens caché qui m’échappait ! 😆 Qui m’échappe toujours d’ailleurs… Et honnêtement, je n’accroche pas vraiment à sa poésie comme toutes les poésies qu’il faut décortiquer pour les comprendre ! 😉 Mais je voulais avoir l’avis de plusieurs, c’est fait ! Et ta question était excellente ! 😉 Bisous

    • Oui Emilie : Cf. la réponse que je viens de faire à Lydia sur cette ambigüité qui m’a laissé perplexe moi aussi (fusion maternelle ou relation oedipienne ?) (ou mythe d’Orphée : il faut tuer la mère-Eurydice ?) ! 😆 Et pourtant le début est si beau, on va dire que ça partait bien (comme dans la plupart de ce que j’ai lu). Pour les illustrations j’ai fait ce que j’ai pu, au plus près de ce que je ressentais mais pareil j’ai eu du mal car trop abscons pour moi… Bisous.

  4. De belles couleurs, des chants et la douceur d’une mère qui pardonne tout,
    que c’est beau !
    J’ai posté un poème d’Hermeline, rien de plus, désolée Aspho. C’est ce que j’ai noté quand je l’ai relevé un jour avec l’intention de m’en inspirer pour un livre textile. Ça te va, Plumette?

    • Merci Patch, c’est quand tu me laisses ton lien qu’il faudrait me le dire afin qu’il soit de suite sur le cahier de poésie ! Merciiiiii ! 😀 Je récapitule : LIEN + NOM du poète + TITRE de la poésie, ça ira Patchinette ??? 😆

  5. Très beau poème, que j’ai adoré, moi ! Mais je me suis évidemment posé beaucoup de questions et je suis allée farfouiller sur g**gle, ou diverses études sont faites. Mérence, synthèse de mère et d’absence, le chandelier du coeur qui éclaire à la nuit ce qui n’est pas là, superbe image indulgente révèle le sentiment de culpabilité de l’auteur, si, si moi j’ai accroché…
    Et tes illustrations ! magnifiques, elles révèlent quand même à mon sens ton ressenti du poème et c’est tout à fait ça !
    Et comme je reviens juste : très joli le nouveau décor printanier de ton blog !
    Bisous

    • Monesille mais tu es parfaite 😆 ! Moi je n’ai pas eu le temps de le « googliser » mais j’ai lu tout le recueil « L’escalier bleu », j’en ai aimé beaucoup certains (celui-ci est entre les deux) et d’autres m’ont laissé de marbre ! On sent bien qu’il y a un problème avec l’enfance et la mère et comme il était psy, j’ai pas pas voulu en savoir plus pour ne pas trop décortiquer et rester dans l’émotion « à chaud » !!! Mais c’est vrai qu’avec tes explications c’est plus clair aussi ! 😉 Merci pour mon « décor », il est tout frais d’hier ! Le retour du soleil me donne envie de fraîcheur ! 😀 Bon retour parmi nous, je te fais de groooos bisous 😀

    • Haaaaa ? Je l’ai remis le lien de Claudia et jeudi il fonctionnait, tu es sûre ? Je vais voir ça mais de toutes façons, on arrive quand même sur son blog et on a accès au billet ou alors BS est en maintenance ! 😆

        • Monesille, tu as la tête à l’envers ? Fais attention quand tu marches hein ! 😆 Je l’ai remis (le lien) mais ça marche chez moi ! 😀 En revanche j’ai un souci avec Yahoo depuis quelques jours (comme tous les ans en mars) mais je vais y remédier ! Bisous 😉

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s