La poésie du jeudi avec Jean Joubert.


Logo du jeudi poésie pour présentation d'un poète.

Logo du jeudi poésie pour présentation d’un poète.

Hum… oui, je sais qu’il eût été mieux d’écrire un poème, c’était un jeudi « vert » mais le temps m’a pris de court et  je n’ai (vraiment) pas pu en écrire un ! J’ai donc choisi Jean Joubert dont j’ai déjà parlé et qui nous a quitté en novembre dernier à 87 ans ans. Son dernier recueil, « L’alphabet des ombres » est une petite merveille ! Et c’est qui qui… ? Martine qui me l’a offert. Elle avait d’ailleurs rendu hommage à Jean Joubert sur son blog et m’avait fait aimer cet « Alphabet des ombres », dans lequel on sent le poids des ans peser sur les épaules du poète, et des ombres, une ombre qui chaque jour dans la clarté de l’aube se précise…

Ont poétisé avec moi aujourd’hui beaucoup de « rimailleurs » et… les autres ! 😉

CEUX QUI ONT ÉCRIT UN POÈME :

1 – Valentyne nous joue une « Symphonie en vers« …
2 – On n’arrête plus Soène qui nous invite à respirer son « Eau de rose »
3 – Monesille cultive son jardin avec « Le bonsaî »
4 – Jacou qui accompagne Val notre Jument Verte dans son verdoiement annuel nous flashe avec « Le rayon vert »
5 – EmilieBerd n’est pas en retard pour prendre un « Bain de soleil » !
6 – Claudialucia rend hommage à un peintre norvégien, Harlad Sohlberg avec « Nuit d’hiver ».

7 – Gwenaëlle nous fait tourner la tête avec « Circumambulation »
8 – Violette Dame Mauve nous fait partager son « Angoisse ».
9 – DimDamDom59 (très en retard) nous propose « Rendez-vous avec vous ».

CEUX QUI PRÉSENTENT UN POÈTE :

1 – Martine nous fait découvrir Richard Rognet avec un extrait de « Élégies pour le temps de vivre ».
2 – Les Sorcières ont répondu au « Premier sourire du printemps » de Téophile Gautier.
3 – Modrone-Eeguab aussi inspiré que moi nous envole en compagnie de « Les colombes » de Théophile Gautier.
4 –  PatchCath est passée par la Chambre des Métiers et nous amène « Le peintre et le cuisinier »….de ?
5 -Asphodèle : La signature de l’orage de Jean Joubert, inspiré par le tableau « La mémoire » de Magritte.

LA SIGNATURE DE L’ORAGEa joubert ossuaire Douaumont2Tard est venu le temps de la mémoire
sur ce pays de brume
qu’un brusque éclair ravive.
Le rideau est levé, le théâtre s’étire.
Ah ! Vois ce ciel peuplé de songes

et ce rivage où l’amoureusea joubert femme sable plagejadis entre ses doigts tissait le sable.
Vois ce visage qui livrait
message bleu et tendre image
de jour et de nuits mêlés
dans la houle des corps.a Joubert amoureux du quai du louvre franck Horbat 1955 ParisAlors dans son regard volait le feu.

Voici, les yeux fermés, la jeune morte,
désormais buste de pierre
avec au front l’éclat de sang :
la signature de l’orage.a Joubert Magritte La mémoire 1948, tableau de l'état belge

D’après Magritte, « La mémoire ».

©Jean Joubert, 1928-2015, extrait de L’alphabet des Ombres, Éditions Bruno Doucey, 2014.

Publicités

35 réflexions au sujet de « La poésie du jeudi avec Jean Joubert. »

    • Aifelle, je ne m’y attendais pas non plus et j’avais d’autres images en tête à la lecture mais en le relisant j’ai trouvé que ça allait bien… Je crois que tu te trompes de deux jours mais ce n’est pas grave !!! 😆

  1. Je ne retiens que La mémoire de Magritte, Miss Aspho.
    Je l’aime de plus en plus ce peintre 😉
    Je vois qu’il y a un joli nombre de « rimailleuses » 😆
    Et que ton Amie Martine est très généreuse 😆
    Bon jeudi
    Ce matin, de la neige à Lyon 🙄
    Gros bisous

    • Soène, Martine me fait partager son amour des poètes contemporains et je trouve ça formidable de parler aussi de ceux-là ! Dommage que tu n’aimes pas, il y de très belles choses ! 😉
      Pas de neige ici (of course) mais de la pluie est annoncée et nous avons de grands vents !
      Bises 🙂

    • Valentyne, j’ai cru comprendre que ce tableau parlait de la guerre 40-45 et de l’occupation allemande alors forcément ce qu’il a inspiré au poète ne pouvait pas être gai ! Je t’en enverrai un qui devrait te plaire (via MP^^)… J’ai failli le mettre aujourd’hui et puis je te l’ai gardé ! 😉 Bisous.

  2. Encore ce Jean Joubert ! Joli choix ; il faudrait que je regarde si j’en trouve dans mes contrées reculées…
    Mille excuses de manquer le jeudi des poètes-du-dimanche, mais j’avais rien de propre, et le petit renard insistait pour avoir à manger. Et on peut pas le compter comme un poème, celui-là 🙂

    • Dis donc Dodo c’est quoi ce « Encore CE Jean Joubert » ! 🙄 Dirais-tu « encore CE Rimbaud » ??? 😆 Plains-toi ! C’est bien non que l’on parle de nos poètes contemporains et surtout qu’ils nous fassent vibrer autant que les « classiques » ! Va chercher librairie ! 😆 Sinon via le Net tout peut arriver chez toi !!!
      Sinon tu es tout excusé pour aujourd’hui, ton renard t’a mangé aussi l’inspiration, quel goulu ! 😆 Moi je n’ai pas de renard sur le feu (mais d’autres denrées comestibles) et la Muse n’est pas passée, j’aurais pu aussi reprendre un vieux poème de mes carnets (paresseux en ce moment, disons moins prolixes) mais je préfère écrire du « neuf » ! 😉 Je viens lire l’épopée de renard dès que j’ai fini ici, j’espère que tu le publieras d’ici demain car à partir de demain, je ne suis plus là jusqu’à lundi !

        • Haaa, je ne l’ai pas vu dans mes News, je cours parce qu’après, je ne serais plus là pendant un bon moment, par à-coups on va dire ! Pour ta gouverne, je ne dirais jamais « encore ce Dodo » mais « CHIC, encore un texte du Dodo ! » 😀

    • Gwen, je t’ai ajoutée ! 😉 Je suis ravie que tu participes ! Tu sais ces poètes contemporains, je les découvre aussi grâce à Martine qui me fait partager sa passion, j’ai chopé le virus et ces belles découvertes me donnent toujours envie d’explorer plus loin ! 😉

    • Merci Isa ! J’ai été surprise quand j’ai vu la « source d’inspiration » de ce poème car je n’avais pas du tout les mêmes images en tête (d’où l’intérêt de la poésie de susciter plein d’ouvertures) et en le relisant avec le « tableau » à l’esprit, j’y ai vu autre chose… Bisous ma belle ! 🙂

        • Isa oui c’est intéressant ! D’ailleurs pratiquement tout le recueil est inspiré par des peintres ou d’autres artistes (dont beaucoup que je ne connais pas) et c’est fou ce que peut nous inspirer un tableau, à chacun, personne n’a le même regard, c’est ça qui me passionne, quand le poème ressemble à une poupée russe et en cache un(e) autre… 😉

    • Lydia, j’en suis ravie ! J’ai remarqué que tu aimais finalement beaucoup de poètes contemporains (pas surréalistes^^), tu devrais essayer car il y a vraiment de quoi faire ! Je n’aime pas tout non plus (dans le lot beaucoup ne sont pas si poètes que ça) mais il y a quelques personnes magnifiques (Charles Juliet, Philippe Jaccottet, Thomas Vinau, Hélène Cadou, Andrée Chedid, Vénus Khoury-Gata, etc etc) ! 😉

  3. Hello Aspho. Un très beau texte et quel plaisir de lire des choses comme « tissait le sable » ou « la houle des corps »? J’adore ces rendez-vous bimensuels. Ils permettent des sortes, d’incursions, de raids au pays des poètes, comme ça, un peu subrepticement. Merci. Je me demande si je n’ai pas lu à sa sortie L’homme de sable, Prix Renaudot de Jean Joubert, mais je ne sais plus.:?
    Bise atétédésiennes.

    • Edualc, ce mois-ci le rendez-vous sera tri-mensuel avec les 31 jours de mars, de vrais ides romaines !!! 😆 J’aime les mêmes choses que toi dans ce rendez-vous et quand je vois, si je fais un « bilan » (quel vilain mot accolé à la poésie), toutes les découvertes que j’ai faites grâces aux uns et aux autres, je me sens plus « riche » et ces poètes m’apportent tellement au quotidien je ne passe pas une journée sans en lire… J’ai noté L’homme de sable de Jean Joubert car je suis curieuse de connaître sa prose ! Il est prévu dans mes achats à venir ! 😉 Bises….dis donc notre ATTDS a pris du galon !!! ça devient rimbaldien ! 😀

  4. Une beauté pareille souffle tous les mots! J’avoue ne pas avoir compris tout de suite le vrai message du poeme! Le feu qui vole dans les yeux n’est pas celui que j’ai lu de prime abord!
    Magnifique!
    Gros bisous

    • Emilie, j’étais sûre que ça te plairait ! Et c’est très bien que tu aies vu d’abord « tes images » sans aucune influence et ensuite la deuxième lecture qu’on en fait avec le tableau de Magritte ! La poésie se savoure, elle ne se boit pas cul-sec ! 😉 Bisous belle enfant (si si !!!) 😀

  5. Bonjour Asphodèle!!!
    Non non tu ne rêves pas c’est bien moi 😉
    Aujourd’hui ton jeudi « vert » correspond à mon jeudi poésie chez les Croqueurs de Môts aussi j’ai pensé à toi 🙂
    Je me permets de te laisser mon lien sachant que je ne suis pas en avance comme toujours 😉
    En me lisant tu comprendras aisément mon retard 🙂
    Bisous et belle journée.
    Domi.
    Rendez-vous avec vous
    http://lecoindemapoesie.apln-blog.fr/2016/03/03/rendez-vous-avec-vous/

  6. C’est vrai que la première lecture ne laisse pas la même impression que la lecture après la vue du tableau de Magritte ! oserai-je avouer après tous les compliments que j’ai lus dans les commentaires, que je n’accroche pas :[ j’en suis bien malheureuse crois-moi, j’ai relu plusieurs fois, sans le tableau je n’aurais pas « compris » le poème. Mais je t’ai dit que j’étais toujours franche dans mes commentaires…
    Bisous chère Asphodèle et passe un bon week end !)

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s