Lapin fermier cocotte « à ma sauce »…


logo syl gourmandises 2016Avertissement : les vegan et végétariens sont priés de ne pas regarder, ainsi que les amoureux des lapins (pardon ma Lili !) … Notre amie Syl, la Cheffe des Gourmandises du dimanche étant « souffreteuse » pour reprendre son expression nous a laissé carte blanche (ouf !) . Il y aura eu un petit frisson (avec ceux de Syl.) dans cet hiver printanier, suffisamment pour me donner envie de cuisiner un plat traditionnel qui mijote doucement… Bon, je n’avais pas prévu que la bête ne serait pas découpée, il m’a donc fallu une vidéo que je vous conseille si on vous offre un lapin entier et que vous ne souhaitez pas le cuisiner de cette façon (entier).

Pour découper dans les règles de l’art (mais bon après le café, je comprendrais que vous ne vous attardiez pas) :

http://webtv.ac-versailles.fr/restauration/Decouper-un-lapin-a-cru

Cette étape douloureuse passée, IMG_3935 je n’arrivais pas à me décider : à la moutarde ? Aux pruneaux ? Gibelotte ? J’ai fait un mix en essayant de me souvenir du dernier lapin que j’avais cuisiné (il y a bien trois ans) et le résultat a été approuvé par la Reine Mère ! Avec une purée maison, on apprécie la chair moelleuse, pas sèche et la sauce fondante. Dixit ma « testeuse Number One », moi je n’ai pas encore mangé (à force de goûter, ça coupe l’appétit)…

INGRÉDIENTS :

1 barquette de lardons fumés de porc,
1 barquette de lardons fumés de canard,
20 cl de vin blanc,
5 cl de whisky,
3 c.à soupe de moutarde mi-forte,
4 c.à s de mascarpone,IMG_3940

origan (l’équivalent d’une c.à.c), romarin : deux fleurs et une pointe seulement (si on en met trop, le lapin est amer), laurier : 1 belle feuille ou deux petites. 1 bouquet de persil haché à la fin de la cuisson et quelques brins de ciboulette.

4 oignons dont 1 entier piqué de quatre clous de girofle.
4 gousses d’ail.

Bien que ce soit une hérésie pour les Grands Chefs étoilés, je pique mon lapin d’ail, mais avec de fines lamelles. Ensuite, dans ma cocotte en fonte, dans un mélange beurre huile assaisonné d’origan et de deux gousses d’ail, je le fais légèrement dorer de tous côtés. Je réserve. À la place (mais sans nettoyer la cocotte en fonte pour garder les sucs), je mets les trois oignons coupés finement et les lardons à revenir, dès que les oignons deviennent transparents, j’arrose avec la moitié du vin blanc, je laisse évaporer  une minute. Je remets le lapin, de l’origan, le reste de vin blanc, la feuille de laurier et l’oignon piqué, je couvre d’eau à hauteur, je ferme ma cocotte et j’enfourne à 180° pour une heure. Le lapin faisait 1 kg environ. Vous ajustez en fonction de la bête ! Et là, chuuut, silence, ça mijote !

A ce stade, elle pèse au moins 5 kilos (avec couvercle et eau dans le couvercle), oubliez vos lombaires ou faites vous aider, ou, comme moi, mettez le couvercle quand la cocotte est déjà dans le four, bonjour les contorsions !

N’oubliez pas de rajouter l’eau dans le couvercle…ça va peser 4 kilos mais en dé-com-po-sant, on y arrive !

IMG_3947Une heure plus tard, je sors la cocotte du four, j’enlève les morceaux et j’ajoute à la sauce qui a réduit, moutarde, mascarpone, whisky, je goûte aussi, on peut ajouter du sel du poivre (ce que l’on veut), je n’ai pas salé du tout car les lardons le sont en général suffisamment pour le plat ! À ce stade, mon dos est…en miettes, je ne remets donc pas la cocotte au four mais sur la plaque chauffante à 2 ou sur un gaz très très peu vif,  pendant encore une demi-heure. J’éteins, je laisse reposer un quart d’heure avant de servir. Pendant ce temps, je finis ma purée, j’égoutte les pommes de terre, je les écrase, je rajoute du lait, tout en continuant d’écraser et de touiller. Quand le mélange est « souple » mais pas liquide (ce n’est pas de la soupe hein !), j’ajoute du beurre, un jaune d’oeuf, une pointe de muscade. Et à taaable !IMG_3948 IMG_3951Nous avons fini par une galette, que j’ai faite avec la pâte feuilletée de mon gentil boulanger et je dois dire qu’elle était bien gonflée (la première fois de ma vie) !!!! Bon, OK il y a un côté qui penche et on dirait des dessins de maternelle, mais hé ho !!! IMG_3933IMG_3952Allons voir chez Syl, chez Sandrion, Louise, Nahe et d’autres ce qui se passe dans leurs cuisines !

Je vous souhaite un bon dimanche.

Advertisements

68 réflexions au sujet de « Lapin fermier cocotte « à ma sauce »… »

  1. Je servirais bien de testeuse number two, moi… parce que là, tu vois, je bave sur mon clavier alors qu’il n’est que 8 h 10 et que je n’ai pas encore petit-déjeuné…
    Ta préparation doit être délicieuse, je la postite sur mon réfrigérateur. 😛
    bisous ❤

    • Martine c’est quand tu veux !♥ Avec un lapin de qualité c’est sûr que n’importe quelle recette aurait convenu, j’ai fait avec ce que j’avais dans le frigo d’où le mascarpone à la place de la crème fraîche, avant qu’il ne périme ! J’avais des lardons de canard, allez hop ! Par contre, ne pas oublier de rajouter la moutarde-mascarpone-whisky-bouquet de persil frais une demi-heure avant la fin, ça rehausse les saveurs ! Ce doit être un plaisir de t’avoir à table ! Bisous 😉

  2. Inutile de me donner la meilleure façon de découper un lapin ni la meilleure façon de le cuisiner, Miss Aspho, je n’en mange jamais, je ne sais pas très bien pourquoi car c’est délicieux si bien cuisiné et mijoté à ta façon « cocotte » !
    Tu es une vraie « Mère », tu pourrais installer un petit bistrot à Lyon 😉
    Tes photos nous mettent en effet l’eau à la bouche.
    Pour la galette, bravo, moi je la trouve super belle, bien dorée et gonflée, garnie à regorge et tout et tout.
    Ici, pas de cuisine, une grosse salade et un surgelé Picard, ça va aller pour les écarts de la semaine prochaine 🙄
    Bon dimanche et gros bisous à toutes les deux

    • Soène, la vidéo ne t’était pas destinée ! 😆 Heureusement que tu es copine avec Madame Picard toi ! Je veux bien installer un bistrot mais je ne m’occupe de rien, je reste derrière les fourneaux et basta ! 😀 Dis tu crois pas qu’on pourrait l’installer au bord de mer plutôt qu’à Lyon ? Il y a de la concurrence là-bas ! 😆
      Merci pour ma galette, elle était très bonne, il en reste pour ce midi, on n’a pas encore eu la fève !
      Le principal est que tu manges aussi des choses qui te fassent plaisir de temps en temps, gros bisous et bon dimanche sous le soleil j’espère toi aussi ! 🙂

      • Moi je veux bien qu’on ouvre notre Bistrot dans ton Pays Miss Aspho 😉
        Toi aux fourneaux et moi à la Caisse, ça me va !
        Encore une semaine folle à Lyon, c’est mieux qu’aux Galeries Lafayette !
        Belle semaine et gros bisous

        • Dans « mon » pays, bof bof ou alors vers Noirmoutier ou l’Ile d’Yeu ! je veux LA MER à côté !!! C’est sûr que l’hiver on ne ferait pas grand-chose mais à nos âges c’est bien, on devient saisonnière ! 😆 Ici c’est la folie depuis juin, il n’y a pas de raison pour que ça s’arrête !!! 😥 Si tu vois ce que je veux dire !!! 😆 Gros bisous et reste entière quand même ma Cocotine ! 😀

  3. Si tu voyais la tête des japonais quand on leur dit qu’en France on mange du lapin ! Bref, encore un truc que je ne risque pas de manger ici, tu fais exprès dis moi ? 😉
    Bisous et bon dimanche.

    • Ada, non je ne fais pas exprès !!! D’autant que je n’en mange pas souvent non plus, l’occasion fait le larron ! Je suis désolée de te donner des envies que tu ne peux assouvir ! La semaine prochaine, je ferai un gâteau que tu pourras faire ! 😉 Gros bisous et bon dimanche à toi aussi ! 🙂

        • Ce sera sûrement un moelleux à l’orange, ça devrait aller ? Je devais le faire ce week-end et on m’a amené la pâte feuilletée du boulanger alors j’ai opté pour la galette mais ce n’est que partie remise : il faut 5 oranges !!! Du beurre, de la farine, des oeufs et du sucre ! 😆

          • Ça va, je devrais pouvoir le faire !
            Ceci dit, il y a une pénurie de beurre au Japon depuis plusieurs mois (je me demande même si ça ne fait pas un an maintenant…), les rayons sont souvent vides au supermarché et on ne peut acheter qu’une plaquette à la fois par personne ! Dingue non ?
            Apparemment, cela viendrait du fait que les japonais se sont mis à consommer de plus en plus de beurre et la production n’a pas suivi.
            Voilà pour la petite histoire ^^

            • Haaan , pénurie de beurre mais là tous les bretons ou vendéens-charentais comme moi meurent !!! C’est dingue ça ! J’en mets quand même 150g il me semble… Fais des réserves et tu le congèles (spécial gâteau^^). Qu’attend le Japon pour en importer ? Nos paysans sont en grève car ils vendent mal leur lait (et avec le lait on fait du beurre) ! 😆 Bises Ada, ton cholestérol ne risque rien en attendant !^^

  4. La la la la la la la.. tu mets la barre haut!!!
    J’espère bien que Martine va pas tout manger car je serais bien la testeuse n°3.
    Je viens de découvrir les lardons de canard 🙂 j’en n’ ai jamais vus.
    Je vais noter ta recette et je la referai ça fait très longtemps que je n’ai pas cuisiné de lapin. C’est sûr tu l’as acheté fermier ça fait toute la différence, plus ton don de grande cuisinière (mais pas la peine de le souligner les photos parlent).
    Avec les 1 kg de lapin et les 10 kg de la cocotte en fonte tu t’es surpassée!!! et madame rajoutte une splendide galette. Au fait c’est toi la reine?

    • Louise, rhooo pas si haut que ça ! Ce n’est vraiment pas difficile à faire, pas plus qu’un osso-buco ! 😉 Mais c’est vrai qu’il était de bonne qualité, bien gras et dodu ! 🙂
      Ici on trouve des lardons de canard fumé depuis quelques temps et j’aime bien dans une salade avec des noix, ça relève !
      Cette cocotte est géniale pour les plats mijotés mais quelle tuerie pour le dos ! 😥 Heureusement que le résultat est garanti « moelleux » 100%, sinon je ne m’en servirais plus !
      Ma galette penchait d’un côté mais mon four n’est plus très jeune !!! Je n’ai pas de mérite, j’ai juste fait la frangipane et « décoré » ! Non je ne suis pas la reine, nous n’avons mangé que deux petites parts et la fève n’est pas encore tombée ! Ce sera pour ce midi ! 😉

  5. Ping : Kuhu ya nadzi – A quand les bonnes nouvelles

  6. Alors là, Aspho, je dis « whaouah » : tu nous as concocté tout un repas et moi ton lapin il me fait baver d’envie ! Je ne sais pas du tout cuisiner ce genre de viande mais j’adore en manger chez les autres ! Tu m’en gardes une part ?! Gros câlin (il paraît que c’était la journée des câlins il y a pas longtemps 🙂

    • Sandrion, il n’y a rien de plus simple à cuisiner, pas de quoi s’extasier ! 😆 Tu sais que c’est le tout premier plat que j’ai cuisiné, j’avais 15 ans et j’avais fait une gibelotte, personne ne croyait que je l’avais fait toute seule, j’étais vexée comme un pou ! Je t’en garde une part, il en reste ! La bête était charnue ! 😆 Je prends le câlin, même en retard ce n’est pas grave et t’en envoie un gros à mon tour ! 🙂

  7. Ping : carrés de dattes | D'autres vies que la mienne

    • Nunzi, c’est pour ça que j’avais mis en avertissement en haut du billet pour ne pas froisser les gentils lapinous qui passeraient par là ou les amoureux des lapins ! 😉

  8. Il ne faut pas me dire que je mange du lapin. J’aime ça, mais quand je pense à Pampan ou à Pierre, ça me reste en travers du gosier. Pourquoi ça ne me fait pas le même chose avec un poulet ? Je ne sais pas. C’est dans la tête. Et pourtant !…
    Avec du mascarpone, ça doit être très très bon. Chez nous, on le fait à la stretta. Réduit avec du vin blanc.
    Les testeuses… faites-moi une place, j’arrive avec le pain !
    Bravo Aspho pour ta galette… Bise

    • OK ma Syl mais faire passer du lapin pour une autre viande c’est difficile, ça ne ressemble pas au poulet ! ou alors il faut que je le désosse complètement et que je te le fasse à la « royale » mais là c’est du boulot ! Le mascarpone a beaucoup aidé pour le moelleux je pense ! 😉 Tu me diras ce qu’est « la stretta » ? Je te garde une place, on attend le pain, il est si bon chez toi, gros bisous Dame aux Camélias ! 😆 Dépêche-toi, j’ai des gourmandes qui sont déjà là !!! ^^

  9. Ping : Biscuits au vin blanc | Thé, lectures et macarons

  10. Mouhaha, la galette qui penche!
    Que j’aime le lapin! Une Madeleine pour moi! Il y a des viandes que j’ai du mal à manger, aussi délicieuses soient-elles…mais pour le lapin, Je n’ai aucun problème!
    Lire le billet à 11:30 est une torture, surtout avec la salade qui m’attend😢
    Bon j’vais m’faire une p’tite sauce quand même 😂
    Bonne dégustation et gros bisous!

    • Moque-toi Emilie, je te reconnais bien là ! Elle penchait mais elle fut bonne (il n’y en a plus et comme j’en ai mangé les 3/4, j’ai même eu la fève que j’avais mise, warf ! J’aime aussi beaucoup le lapin mais après quelques grosses déceptions avec des lapins achetés en grande surface, j’avais laissé tomber. Un vrai lapin fermier, c’est quand même autre chose, la chair est fine… J’espère que tu t’es calée depuis hier !!! Bisous ! 🙂

    • Comment est-ce possible ? Tu n’as jamais mangé de lapin ? Même en croquettes ? 😆 Je plaisante ! 😉 Je peux comprendre car on en voit de moins en moins et si tu devais tester, je te le conseille « fermier » et bien cuisiné ! Bisous 🙂

  11. J’aimerais, bien sûr. Nous mangeaons du lapin au moins une fois pour semaine, une façon peu connue hors chez nous east avec riz, je pense à mettre la recette un jour sur mon blog.
    J’aime les lapins et j’aime le lapin dans mon assiette, pas incompatible!
    Il est sain, goûteux, appetissant et ta recette vient de faire partie de mes recettes à tester.
    Bisous.

    • Non ce n’est pas incompatible d’aimer les lapins domestiqués et d’en manger mais bon, certains ne peuvent pas et je les comprends ! Nous aussi on en mange avec du riz mais pour cette recette la purée est très bonne ! 😉 Bisous Sara 🙂

    • Lydia, mes grands-parents aussi mais on ne venait qu’aux vacances et ça remonte un peu ! 😆 Il y a une dizaine d’années j’en faisais plus souvent et puis, après je suis tombée sur des lapins de « batterie » caoutchouteux et sans goût, j’ai laissé tomber mais là, je pense avoir trouvé un bon filon ! En plus c’est moins cher qu’un poulet ! 😉 Bises ma Lydia ! ♥

  12. Sympa le lapin à découper ! J’avoue que j’aurais bien du mal à le faire !
    Mais félicitations, c’est un plat que j’adore mais que je n’ose pas souvent faire, je l’avoue. Et avec une bonne purée maison… J’arrive 🙂
    (et tu sais que mon homme a mis de l’ail dans la purée ce midi ? Non mais franchement !)

    • Estelle, moi non plus je ne m’y attendais pas (avoir à le découper), je n’allais quand même pas reculer ! Merci internet ! 😉 De l’ail dans la purée, bon…ce n’est pas « courant » mais pourquoi pas si tout le monde aime ? 😆

    • Mindounet t’as vu ma galette ? Trop fière ! Mais bon je n’ai pas de mérite, je n’ai pas fait la pâte et c’est celle du boulanger, alors… 😉 Je ne te ferai jamais quelque chose que tu ne manges pas, par conviction ou par goût, même si là c’est vraiment dommage ! Mais ne t’inquiète pas j’ai d’autres recettes de plats en sauce dans mon escarcelle ! 😉 Bisous 😀

      • J’en ai mangé du lapin, ce n’est pas vraiment par conviction au départ, mais disons que je n’achète plus de viande du tout sauf des poulets fermiers ou bio, et ça me va bien ! Mais je ne suis pas difficile et je mange avec plaisir de la viande au resto ou quand je suis invité ! Bises.

        • C’est ton choix et ce n’est pas plus mal si tu manges des protéines et des compléments ferreux ! Tu sais que je ne fais pas de plat à mes invités qu’ils sont susceptobles de ne pas désirere ! 😉 Mais j’ai aussi de très bons oeufs bios, même des oeufs de cane, je te ferai des oeufs cocotte, meurette , mimosa, durs, à la coque, en omelette, la déclinaison est infinie ! 😀

  13. whaouh le super repas! (et ta galette est splendide!) J’ai des souvenirs de lapin à la moutarde de mon enfance… hummm… Je goûterais bien ta recette (sans la faire moi-même, j’avoue)

  14. Ton lapin m’a l’air délicieux ! Mais je n’ai pas de telle cocotte pour en préparer, je me demande si une bête cocotte-minute ferait l’affaire. sans la mettre au four bien sûr ? La découpe ne me pose pas problème, j’ai élevé des lapins pour les manger, le plus dur n’est pas de les découper, je t’assure ! !

    • Monesille, tu peux le faire à la cocotte-minute mais sans la fonction « minute » surtout, il faut que ça mijote un minimum ! 🙂 Je vois très bien ce que tu veux dire, j’ai des souvenirs d’enfance de mon grand-père tuant le lapin, accroché à une branche du noisetier, c’était beurk…:cry: Et là, mon boucher m’avait laissé la tête, quand je l’ai coupée, j’ai eu l’impression de m’appeler Guillotin !!! Disons que je préfère éviter d’avoir à le faire ! 😉 Bises et bonne semaine !

      • Disons que c’est une garantie de qualité et qu’au moins ils n’ont pas été maltraités…
        Bises, et je n’ai guère de temps en ce moment, je ne suis guère présente, désolée.

  15. J’ai trop mangé de lapin quand j’étais gamine, je ne veux plus en entendre parler (et puis il n’en est plus question non plus, ça fait mal au ventre …)

    • Aifelle, je peux comprendre, c’était une viande pas chère et qu’on mettait à toutes les sauces ! Je n’en mangeais qu’aux vacances (et un peu à la maison quand on était en France) donc je ne me suis pas lassée. Maman qui a des problèmes de digestion (foie et estomac) a très bien digéré celui-ci ! Pour info ! 😉

    • Ma Lili, quand j’ai ouvert le papier, j’ai poussé un petit cri, il y avait encore la tête ! Bouh, je n’aime pas ça non plus ! Je le dirai à mon boucher pour la prochaine fois, il m’a livrée et je n’ai pas regardé… Gros bisous♥

  16. A la maison, tout le monde aime le lapin…en cocotte. Une recette qui me paraît plus que délicieuse !!!! Merci Aspho, je la refais des que nous sommes tous réunis. Belle semaine

    • Domi, t m’en vois ravie ! Et tu me diras si tout le monde a apprécié ! 🙂 Pour info : c’était encore meilleur le lendemain ! 😉 Bises et belle semaine printanière !

  17. ca a l’air délicieux tout ca! J’adore le lapin. Dans les champs mais dans l’assiette aussi!!! et la galette ma foi, la galette, je trouve qu’on devrait en manger toute l’année haha

    • Oui Catherine, le lapin est sous-estimé depuis quelques années, là j’ai l’impression que les bouchers le remettent au goût du jour mais avec des lapins « fermiers », c’est le jour et la nuit ! Quant à la galette, je vais te confier un secret : j’en fais toute l’année ! J’adore ça ! Et comme c’est mon boulanger-pâtissier qui me fournit la pâte, c’est pas trop dur ! 🙂

      • oui c’est comme ici en Angleterre, le lapin fût un plat de « paysan » il y a des années puis beaucoup maintenant n’envisagent pas de manger ces adorables petites bêtes/ou ca leur rappelle leur enfance mais dans le sens mauvais souvenir. Mais heureusement, j’en trouve au marché fermier et j’en fais 1 par mois. Bon moi le mien j’avoue il vient déjà pré-découpé sous vide d’un boucher qui est spécialisé dans le gibier.
        Pour la galette, je te comprends, avec une pâte faite par le boulanger, j’en ferais très souvent aussi! 😉

  18. ayayaye j’adore le lapin un doux souvenir d’enfance mon grand pere avait des lapins et ma grand mere cuisinait souvent j’adore son gout
    grosse bise

  19. Merci Samar ! Tu es adorable ! Cela dit, je pense qu’on l’apprécie davantage quand on n’en mange pas souvent, contrairement au poulet ! Celui-ci était fermier, bio, donc ça m’a aussi rappelé les lapins de mon enfance ! Gros bisous

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s