À bouche perdue pour le jeudi en poésie…

 chromo oiseau couronné ana-rosa(1)Il est un blog intitulé Beauty will save the world, tenu par Schabrières et qui, tous les jours, diffuse de la poésie, un blog que je lis assidûment vous vous en doutez car j’y fais beaucoup de découvertes de poètes contemporains. Dernièrement, j’ai trouvé celui-ci d’un poète belge, Albert Ayguesparse, disparu en 1996 à l’âge de 96 ans. Poème qui a résonné en moi … je vous le fais écouter…

M’ont accompagné ce jeudi, les fidèles amis de la poésie : Lire la suite

LES PLUMES 45 – LES TEXTES DU MANQUE !

Logo Plumes aspho 4 ème tiré du tumblr vanishingintocloudsVoici les textes du « manque ». J’en profite pour rappeler (suite à des questions posées lundi) que le thème de départ, qui sert à récolter les mots n’est pas forcément le thème de votre texte. Vous pouvez aller là où vous emmènent les mots… C’est libre !

Vous avez été 34* à écrire un texte !  Vraiment, bravo ! C’est un retour qui me fait doublement plaisir, vous vous en doutez ! J’espère que je n’ai oublié aucun lien, n’hésitez pas à me fouetter si c’était le cas ! 😀 À ce propos, je précise que je copie-colle tous vos liens, donc s’ils ne fonctionnent pas, c’est soit : ils sont erronés, soit il y a un souci de plate-forme. Mon texte se trouve après la liste des valeureux participants ! EDIT DE 10 H : je viens d’ajouter TROIS retardataires, ce qui fait 31. Janick, Réjanie et Eva, vous passerez à mon bureau ce soir pour la punition !!! 😀 et QUATRE avec MONESILLE, à 11h18 ! L’OR ROUGE à 14h28… ahem, la liste des punis s’allonge, mon bureau va être trop petit ce soir !!! MIJO à 16h09 (de mieux en mieux !!!) 🙄 (à quoi sert mon règlement ? Hein je vous le demande)… Et tadadam Pativore le 2 novembre, là c’est le pompon !!! 😀

* chiffre fluctuant, nous partîmes 27...

Par ordre d’arrivée des liens, voici les 34 plumitifs d’octobre (moi incluse) : Lire la suite

LES PLUMES 45 – Résultats de la collecte d’octobre !

Logo Plumes aspho 4 ème tiré du tumblr vanishingintocloudsOUps, EDIT de 21h51 et de 00h35 : on me dit dans l’oreillette que j’ai zappé le « BESOIN » de RP1989,et « RATIONNER » de Pativore je m’en excuse ce n’était pas volontaire ! Merci, si vous repassez par là de les ajouter à votre liste ! A 20 mots, vous pouvez en supprimer 1, à 25 : deux !

Les participants n’ont pas été en manque de mots (sauf deux ou trois) dirait-on puisqu’il y a 24 mots dans la corbeille de récolte ! Plus celui que je vous laisse, 25. Oui c’est nouveau : je ne laisse plus 3 mots commençant par une lettre de l’alphabet particulière mais un seul, que je choisis au dernier moment. Le dernier mot est donc le mien ! 😀

Bon, les filles, ce soir vous aurez droit à un petit 20h (et je ne vous fais pas de cadeaux comme promis) !

Voici la collecte : Lire la suite

LES PLUMES 45 – Collecte d’octobre comme feuilles au vent !

Logo Plumes aspho 4 ème tiré du tumblr vanishingintocloudsCinq mois que les Plumes n’ont pas eu lieu… Cinq mois ! Même moi je n’en reviens pas.  Bon, alors, nous allons considérer ce retour comme une rentrée, tardive (universitaire peut-être ?) et je vais vous demander ce que vous inspire le mot :

MANQUE

C’était un peu de circonstance non ? Parce que j’ai vraiment connu le manque ces derniers mois, ce serait trop long à raconter mais en premier lieu, cet espace du blog, vous, vous m’avez manqué et ça…je ne pouvais trouver d’équivalence ailleurs, alors on se rattrape ? 🙂a aspho quand je suis aspirée par une faille temporelle !Vous avez jusqu’à 20h pour me laisser un mot en commentaires et si vous avez oublié le règlement, c’est PAR ICI !

Je vous souhaite un bon lundi avec le meilleur de l’automne !automne 2015 escalier lylou

LES BERGERS (I PASTORI) di Gabriele d’Annunzio pour la poésie du jeudi et pour le mois italien d’Eimelle.

chromo oiseau couronné ana-rosa(1)Gabriele d’Annunzio est né dans les Abruzzes (même s’il n’y vécut pas beaucoup il y était attaché), cette région pastorale entre montagnes et Adriatique où la transhumance fait partie des plus anciennes traditions. Pour participer, au moins une fois, au mois italien d’Eimelle… La traduction est empruntée à plusieurs versions trouvées sur le Net et que j’ai essayé d' »alléger » tout en gardant le sens… Les puristes me diront ce qu’ils en pensent, je n’ai pas fait italien !

Ont poétisé avec moi aujourd’hui et je les en remercie très fort : Lire la suite

Lény, tu es parti, un hommage pour la belle âme que tu as été….

IMG_1576Bon je vous le dis de suite, avec 39° de fièvre depuis deux jours, je ne vais pas faire de longs discours. La disparition de Lény Escudéro m’a touchée, il n’était pas dans mon Panthéon de mes chanteurs préférés mais j’ai aimé beaucoup de ses chansons, toujours sincères, simples à l’image de l’homme qu’il a été…

Tout d’abord une chanson qui me touche particulièrement en ce moment et que je dédie à ma maman, qui en étant encore là s’en va doucement sur les chemins brumeux du grand âge…avec les absences que ça implique et le non-retour aussi… Lire la suite

CALENDRIER POÉSIE ET PLUMES, les affaires reprennent !

gif quand on porte le mondeComme promis, je reviens vous donner les dates des jeudis poésie jusqu’à la fin de l’année et accessoirement celles des Plumes ! En espérant pouvoir tenir ce calendrier… Pour la poésie, je ne me fais pas trop de soucis mais pour les Plumes, il faudra certainement que je jongle avec mon emploi du temps IRL… A suivre !

LA POÉSIE :

Les 15 et 29 OCTOBRE,
LES 12 et 26 NOVEMBRE,
Les 10 et 24 DÉCEMBRE.

Pour le 24 décembre…ce sera certainement « chaud » pour beaucoup d’entre nous, alors pas de souci, ça restera facultatif. En revanche, pour le 12 NOVEMBRE, tadadam, petit exercice particulier, je vous demanderai un poème de votre composition, en vers ou en prose, comme vous le sentirez ! Mais ce n’est pas une obligation, pour ceux et celles qui n’aiment pas écrire ou ne le « sentent » pas, là aussi, ce ne sera pas obligatoire. Mais…j’aimerais bien !!!a plumes quand on me demande mon indulgence

LES PLUMES :

OCTOBRE : lundi 19, collecte et textes pour samedi 24.
NOVEMBRE :  lundi 16 novembre pour la collecte et le samedi 21 pour les textes.
Quant à DÉCEMBRE… on va essayer une collecte festive le 14 et des textes débridés pour le samedi 19 !

Ça ira ?aspho qui se demande si les plumes intéressent encore

Carole Martinez et moi…

carole martinezIl faut que je vous parle de Carole Martinez avant de vous chroniquer ses livres. Ce n’est pas dans mes habitudes mais en un mois à peine j’ai lu ses trois livres, à l’envers puisque j’ai fini par Le Coeur cousu, son premier opus qui l’a propulsée sur le devant de la scène en 2007 avec  je ne sais combien de milliers d’exemplaires vendus, une dizaine de prix littéraires. Je l’avais acheté en Poche en 2011, aux débuts de mon blog et mis de côté comme beaucoup d’autres. Puis, mon amie Somaja (qui vient de fermer son blog, snif), l’été suivant m’a prêté Du domaine des Murmures, m’en parlant avec des trémolos aigüs dans la voix… Pareil, je l’ai mis de côté, attendant je ne sais quelle révélation ou plutôt essayant d’oublier tous ces billets affolés et enflammés que je venais de lire. Franchement, le XIIème siècle, une fille qui s’appelle Esclarmonde et s’emmure vivante pour échapper au mariage, préférant un Dieu tout-puissant et miséricordieux, ça ne me tentait pas vraiment. En moi-même, comme dans un kaléidoscope, défilaient tous les clichés de cette époque : guerre de Cent ans, gentes dames aux hennins empesés qui offrent leurs couleurs à des jeunes hommes lors de sanglants tournois, ripailles pantagruéliques qui donneraient la nausée à un boulimique (souvenir de La Chambre des Dames , sûrement, de Jeanne Bourin) et autres chansons de geste aux airs de déjà-vu, etc. Lire la suite

Le jeudi en poésie avec Colette Nys-Mazure

IMG_1622Comme promis, je reviens en ce 1er octobre ensoleillé (pour l’instant), en espérant pouvoir bloguer de plus en plus, retrouver mon ancien rythme qui me plaisait tant. Pour ce retour en poésie, j’ai choisi un court poème en prose, extrait d’un recueil intitulé « Singulières et Plurielles », des mots qui parlent des femmes, de leurs singularités comme de leurs pluralités. Colette Nys-Mazure est une poétesse belge bardée de prix qui a beaucoup oeuvré pour la francophonie et je l’ai découverte grâce à Martine qui m’a offert ce beau livre (égayé de photos noir et blanc) quand elle est venue me voir à la Tourmaline, lors de notre week-end fou fou du 15 août dernier !!! ;). J’ai eu du mal à choisir tant ces poèmes sonnent  juste, alors j’ai opté pour celui intitulé… « Liseuse ». Il n’est besoin de peu de mots parfois pour dire l’essentiel… Lire la suite