Aujourd’hui, itinéraire – 36/366 réels –


Aurais-je aimé avoir l’itinéraire d’un(e) enfant gâté(e) ? Moi qui ai toujours eu le don de prendre des chemins de traverse … Les temps ont changé, aujourd’hui mon itinéraire personnel serait bien trop long et ennuyeux à raconter, alors celui d’aujourd’hui dans mon petit et mon grand jardin  m’a permis de prendre l’air et le soleil sans que je ne me perde. Pas besoin de boussole qui parle, je musarde, j’hume le romarin en fleur ici, j’arrache une ou deux mauvaises herbes là et je refais le chemin en sens inverse. Pas de quoi fouetter un chat ! Vous me suivez en photos ?

©Asphodèle – 8 avril 2015

Il faut descendre les quatre marches et c'est parti, ici c'est le "petit" jardin (d'agrément comme dirait ma mère)...

Il faut descendre les quatre marches et c’est parti, ici c’est le « petit » jardin (d’agrément comme dirait ma mère)…

Pas de doute, les tulipes s'en donnent à coeur joie sous le soleil et la tiédeur revenue...

Pas de doute, les tulipes s’en donnent à coeur joie sous le soleil et la tiédeur revenue…

On est dans un ancien jardin potager semi abandonné, pruniers, cerisiers, pêchers, noyers...qui donnent en fonction des années, on ne traite pas !

On est dans un ancien jardin potager semi abandonné, pruniers, cerisiers, pêchers, noyers…qui donnent en fonction des années, on ne traite pas !

Un prunier qui a poussé tout seul, il donne des fruits depuis deux ans, des reines-claude, vu les fleurs serrées, nous ferons de la confiture cet été...

Un prunier qui a poussé tout seul, il donne des fruits depuis deux ans, des reines-claude, vu les fleurs serrées, nous ferons de la confiture cet été…

De plus près...

De plus près…

Là, c'est "désolaçion" ! Le chemin des "filles d'à côté" (elles ne vivent plus ici), abandonné et retour à la luxuriance de la végétation....

Là, c’est « désolaçion » ! Le chemin des « filles d’à côté », abandonné, retourné à la luxuriance de la végétation….

Je suis passée sur le petit pont qui sépare les deux jardins et je remonte l'allée, parfois je m'appuie au gros noisetier plus que centenaire, sur la gauche... la promenade est finie !

Je suis passée sur le petit pont qui sépare les deux jardins et je remonte l’allée, parfois je m’appuie au gros noisetier plus que centenaire, sur la gauche… la promenade est finie !

Nombre de mots : 92 dans le texte mais avec les légendes des photos, plus !
Éléments du réel : aujourd’hui même !
Sur le vif : ho que oui !
En accord avec le thème : oui.

Pour en savoir plus sur cet exercice et connaître une liste partielle des participants, clic sur le logo.Logo réels Queneau2

Publicités

56 réflexions au sujet de « Aujourd’hui, itinéraire – 36/366 réels – »

    • Merci Claude, le petit bout de chemin est vraiment court pour un sportif comme toi, tu t’ennuierais vite, à moins de cultiver le jardin, ça s’apprend paraît-il ! 😆 Bises et à ttds .

  1. Le petit pont de bois. On se sent bien sur nos terres !
    Mon petit tour du jour m’a permis de voir mes tulipes pas encore ouvertes et mes muscaris qui poussent en force. Ça bourgeonne partout.

    • Ma Tine, non non je ne te laisserai pas faire, tu t’abandonneras sur ma terrasse dans la chaise longue (il faut que je la sorte), dans ce coin (joli en photo) c’est aussi plein de ronces et d’orties…

  2. Il est très agréable ton jardin d’agrément 🙂 J »adore les fleurs et je souffre de ne pas en voir plus au quotidien, il faudrait que je me décide à quitter Paris… Quel que fut ton parcours, il t’a mené à un joli jardin.

    • Océane, le jardin a connu des heures plus glorieuses mais dès que je pourrais à nouveau m’en occuper, j’en ferais quelque chose de mieux.. Là je vis sur ce qui a été semé, planté il y a plus de 20 ans mais ça ne durera pas… c’est comme tout, ça demande de l’entretien et du travail !

  3. cette belle et longue promenade aurait affolé le compteur de withings ! 😀 Comme ce jardin est joli ! C’est ce qu’on pourrait appeler « le jardin du curé », non ? Ah je comprends pourquoi les cloches n’en finissaient pas de sonner dans ton village. Elles célébraient la renaissance de ce petit Éden. Et toutes les fleurs quillaient leur tête pour mieux les écouter ! J’ai tout compris ! 😀 Bisous

    • Mijo, c’est ça ! Un jardin de curé ! Sauf qu’il n’y a plus de curé à la barre depuis 2012 (je ne peux rien y faire, je laisse quelqu’un le désherber et tailler les haies), j’espère pouvoir m’en occuper à nouveau après l’été… Pour les cloches, tu sais, elles ont vu mieux , elles dominent le panorama comme tu peux le constater mais c’est vrai que tous ces arbres en fleur ont dû les mettre de bonne humeur ! Bises. 🙂 Et sans Withtruc-muche !!! 😆

      • Le whintrucmuch était dans ma poche pendant que je jouais péniblement au tennis ce matin, après ma chute dans la cuisine c’était dur de courir au devant de la balle jaune. Mais je le devais d’honorer mon RDV, mes copines n’auraient pas pu jouer. Bises

        • Ha mais tu es vraiment tombée alors ! J’avoue que j’ai lu très vite ton réel (je ne lis pas les autres tant que je n’ai pas commencé le mien) donc je pensais que tu avais failli emporter la table mais je n’avais pas capté ! 😉 Bravo pour avoir enchaîné sur ton tennis…tu es une bonne camarade !!! 🙂

      • Ne m’en parle pas! Je pensais m’occuper plus de mon jardin en arrivant ici… Mais c’est vraiment un gros boulot et on a pas toujours que ça à faire… sans compter la pluie pendant des semaines qui empêche d’y travailler mais qui fait tout pousser à vitesse grand V!!!

        • Mahie tu as tout compris, dans le grand jardin, un jardinier cultive un gros potager, il est là tous les matins, qu’il pleuve ou pas !!! Je ne me sens pas d’être aussi attentive ! Et je ne pourrais pas ! 🙂

    • Mindounet, ça va te paraître incroyable mais si, j’étais seule !!! Je me contrôle ! Bon Gilles était quand même dans le grand jardin et Séb tondait la pelouse à côté, donc…on va dire que ce n’était pas non plus une solitude totale, mais j’y suis descendue SEULE, voui !!! 😆

  4. On ne dit pas « coin abandonné » ! Comme disait, il y a quelques années, à mon beau-frère un de ses amis : « Super ! Vous avez même fait un terrain d’aventures pour les enfants ! »

    • Hi hi, excellent le terrain d’aventures pour enfants !Sauf que là, non, il y a un ru à 5 mètres sous les ponts, des ronces, des orties, donc il faut être vigilant, surtout pour le ru…que les enfants ne s’éclatent pas la tête dedans, vu l’eau ils ne se noieraient pas !!! 😆

    • Val, le problème de ce jardin c’est qu’il n’y a pas de « coin » où vraiment s’arrêter !!! Hormis la terrasse qui n’est pas encore en service, c’est un peu tôt, le printemps est arrivé d’un coup !!! 😉

    • Voui Choupi, toute seule comme une grande !!! Mais je ne le ferais pas tous les jours ! 😆 Je t’apprendrai à reconnaître les arbres, ne t’inquiète pas pour ça !!! Il y a 10 ans j’étais nulle en botanique, ça vient vite ! 😉

  5. C’est la plus belle saison !
    Je reconnais tout !!! Le petit jardin d’agrément qui porte bien son nom, tout comme le jardin de la désolation ! 😉
    Et le chemin qui mène au jardin défendu, le jardin de la courgette ! Tu ne devrais pas tenter le diable ! 😉 😉 😉
    Bisous

    • So c’est plus joli en ce moment qu’en juillet ! En plus depuis hier, nous avons des températures de juillet (mais avec la fraîcheur d’avril, bref l’idéal^^)… Tu sais le diable-courgette a un cancer donc il est moins agressif… Bisous ma belle plante ! 🙂

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s