22/366 réels à prise rapide : Aujourd’hui un air en tête.


Se lever le matin avec le soleil qui rougit le ciel ou la pluie qui le grise de tristesse. Écouter les roucoulades, les piaillements et autres stridulations des oiseaux qui brisent le silence, à fleur de rosée. Le calme de la maison s’arrête quand s’ouvrent les fenêtres. Ne pas écouter la radio et les « scies » qui passent, ressassées, hors de propos mais avoir aussitôt un air en tête, mettre quelques notes sur ce tableau matinal, chaque jour différent. Avec le risque de le fredonner toute la journée ! Aujourd’hui, c’était une petite fugue printanière…

©Asphodèle – 25 mars 2015

Nombre de mots : 92
Sur le vif : oui
Éléments du réel : oui
En accord avec le sujet : ouiLogo réels Queneau2Les règles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante. La liste des thèmes et le règlement sont ici

Participent à cette étrange aventure : (ne sont notés que ceux que je suis) (la liste n’est donc pas exhaustive) :

Valentyne (la Jument Verte) ,   Jean-Charles-Fred Mili (Histoires et Nouvelles)Marlaguette (Destinée de pacotille)Martine (Littér’auteurs),  Jacou (Les mots autographes)Dominique (Un esprit sain dans un corps sage) , Martine27 (Mon carnet à malices) . . Nadael, trop occupée, a arrêté.

Croc (Des mots et des images  ,   Rebecca Zartarian-Arabian (éponyme),   Prudence Petitpas (éponyme),  MarieJo64. Eva  (Randonnez-vous dans ce blog) depuis le 1er mars). Ghislaine53. Passion Culture.

Publicités

49 réflexions au sujet de « 22/366 réels à prise rapide : Aujourd’hui un air en tête. »

    • Jacou, comment ça « commencer la mienne » ? Tu n’as pas tout à fait tort, je ne dors pas vraiment la nuit en ce moment, donc mes journées en mode éveil font plus de 20 heures… 😉 Avec de la musique on résiste mieux ! 😉

  1. La petite fugue. Souvenir de mon année de 6e. Nous avions demander à notre professeur si cette chanson avait été écrite en hommage à quelqu’un. « Mais non » nous avait-elle répondu.

  2. ah Jacou m’avait prévenue, il y avait de la fugue dans l’air. Eh bien, elle est chez toi ! 😀 je ne connaissais pas cette version duo. Belle évocation de cette matinée pleine de gazouillis. Bisous

    • Choupi, à ses débuts, Maxime travaillait surtout pour sa soeur, c’est elle qui était connue (ça n’a pas duré longtemps) ! Et on en apprend tous les jours jeune homme ! 😉

  3. Ah, très beau texte. Mon petit plaisir du matin, c’est d’être réveillée par le chant des oiseaux,. Surtout, j’adore me réveiller juste avant, être témoin de ce bref instant de silence presque absolu entre la bruissement de la nuit et la sonorité soudaine du petit matin. Là, ce jeudi matin, ce fut à la fois une explosion de gazouillements et de lumière avec un lever de soleil flamboyant. LE bonheur total !
    Bonne journée

    • Merci Eva ! Tu me parles de ma journée d’hier là, entre le jaillissement du soleil entre les arbres et les pépiements d’oiseaux car aujourd’hui une triste pluie est venue assombrir le tableau ! D’où l’intérêt (aussi) de ces réels qui nous permettent d’immortaliser un morceau de journée avant que le temps ne l’engloutisse sous une autre… Bises et bonne journée ! 😀

    • Ma Tine, « Au pays de ton corps » est une de mes chansons préférées (comment as-tu deviné ?), je l’avais mise sur le blog au début, quand je faisais mes dimanches en musique ! Je l’adore et elle n’a pas pris un faux pli ! Merci de me l’offrir, je la réécoute toujours avec grand plaisir (et même plus, c’est toute ma jeunesse^^)…

    • Aifelle, je ne te le fais pas dire, ils chantaient ensemble avant que Maxime ne soit connu alors tu imagines ! Mais bon, en même temps, nous ne prétendons pas être des perdrix de l’année hein ! 😉

  4. Ton texte est très beau, Tu peux le mettre dans les jeudis poétiques. Chaque jour différent et pourtant parfois j’ai l’impression de vivre toujours le même.

    • Merci Louise, non je n’oserais pas me prendre pour une poétesse !!! Quand même… 😉 Surtout avec ces petits « réels » écrits sur le vif en dix minutes…
      Nous avons souvent l’impression de vivre le même jour quand nous avons une routine bien délimitée et pourtant chaque jour est différent, nous réserve son lot de surprises et de petits bonheurs, quand on y regarde de plus près…

    • Merci Emilie, il faut dire que je n’écoute pas beaucoup de musique violente !!! La musique, les chansons, doivent avant tout me faire rêver, m’emmener ailleurs (et pas me saoûler)…

    • Rhooo Martine c’est rigolo, nous avons les mêmes associations d’idées, c’est ce que ça m’a fait aussi quand je cherchais cette fugue avant-hier ! J’ai failli mettre la petite cantate mais l’honnêteté du réel m’a fait revenir à mon premier « air dans la tête » !!! 😀

    • Océane, tu as tout à fait raison, ces « réels » sot des sortes de zoom, de focus sur un moment de la journée, qui doivent entrer dans le thème et être expliqués le plus brièvement possible… Il y en a qui inspirent plus que d’autres en fonction de la dite journée ! 😉

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s