Aragon pour l’insurrection poétique du Printemps des poètes, avec Aifelle et Claudialucia.


a printemps des poètes 2015  17ème édition Affiche officielleAujourd’hui, la poésie continue avec Aifelle et  Claudialucia qui nous ont demandé de choisir un poète (ou un simple poème) représentant l’insurrection en poésie, thème du printemps des poètes cette année. Nombreux sont-ils…de Desnos à Eluard, en passant par Char et bien d’autres, moins connus.

J’ai hésité avec Pablo Neruda dont j’ai deux recueils à la maison. Finalement c’est mon cher Aragon qui l’a emporté avec ce poème que j’aime beaucoup.

L’AFFICHE ROUGEaffiche rouge des 23 arméniens , polonais et autres étrangersfusillésVous n’avez réclamé ni gloire ni les larmes

Ni l’orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servis simplement de vos armes
La mort n’éblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L’affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu’à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir Français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l’heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCEa affiche rouge mitraillés févrierEt les mornes matins en étaient différents
Tout avait la couleur uniforme du givre
À la fin février pour vos derniers moments
Et c’est alors que l’un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemandrose roses en arche p de ronsard improbable tumbAdieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivana affiche rouge erevan et le mont AraratUn grand soleil d’hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d’avoir un enfanta affiche rouge fillette couronne best oneIls étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient le coeur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s’abattantaffiche rouge des 23 arméniens , polonais et autres étrangersfusillésLouis Aragon, Le Roman inachevé

Pour rendre hommage à cs étrangers dits de « La bande à Manouchian » qui se sont insurgés (fait fusiller) en mourant pour la France et si vous voulez réécouter Dle Yaman et mon billet du l’Arménie, c’est par ICI !

Courez chez Aifelle et  Claudialucia voir les autres participations à ce vendredi insurectionnel  !

Advertisements

43 réflexions au sujet de « Aragon pour l’insurrection poétique du Printemps des poètes, avec Aifelle et Claudialucia. »

  1. Comme ClaudiaLucia tu as choisi un thème précis ; on ne rappellera jamais assez le courage de ces hommes-là. Je n’ai pas tellement Aragon l’homme, mais sa poésie est superbe.

    • Aifelle, je vais chez Claudia voir, hier elle avait choisi Césaire. Je n’ai pas trop eu le temps de « développer » mon choix ! J’aime tellement Aragon l’écrivain que j’évite de penser à l’homme…

    • Je l’ai réécouté hier et il me donne aussi des frissons, je ne l’ai pas mis car il y avait deux chansons sur la même vidéo et ça faisait beaucoup mais que j’aime quand il déclame-chante-pleure des poèmes !

  2. Je pense comme Aifelle à l’immense poète Aragon bien que l’on ne soit pas obligé de cautionner certains versants de l’homme. De même j’admire Léo mais je pense que les textes de ses derniers disques tiennent parfois de l’égarement. Tout homme est multiple. Bises et à ttds.

    • Claude, je sais pour Aragon mais comme je le disais à Aifelle, j’aime trop l’écrivain pour m’en priver à cause de l’homme pas toujours net… Léo c’est encore une autre histoire, je n’aime pas tout ce qu’il a fait mais il chantait ou déclamait avec ses tripes et ça on ne peut pas lui enlever les merveilleuses interprétations de certains textes. Qu’il ait fait des daubes, comme tout le monde (et plutôt moins que d’autres) est humain comme tu dis ! 😉 Bises et à ttds^^

      • Hello Aspho. Pour Léo je ne parlerai pas de daubes mais plutôt du total hermétisme de certains textes tardifs. Gros bisous. Une pensée pour la pauvre daube, :cry:,plat délicieux devenu siynonyme de nullité.

        • Claude, hi hi ! Bon allez je le concède, certains textes hermétiques et barrés ne valaient pas tripette ou n’avaient pas la grandeur, la qualité et l’émotion de ses précédents. Quant à la daube, tu as raison, c’est galvaudé, une bonne daube, mijotée ça vous réconforte un homme ça Monsieur ! 😆

  3. Comment ne pas frissonner en lisant les mots d’Aragon , si cher aussi à mon coeur? Ce n’est pas Léo Ferré que j’entends mais Marc Ogeret. Léo Ferre en fait un peu trop, pour moi, dans le grandiloquent alors que la belle voix grave de Marc Ogeret égrène les mots, implacablement. Leny Escudero aussi, son grain de voix étant , de nature, triste et dramatique.
    Comment ne pas penser également au film « L’armée du crime »? , interprétation remarquable et poignante.
    Bon moment pour penser à toute la littérature sur l’insurrection, elle nous sera peut être utile en ces temps bien noirs et haineux.

  4. J’adore les romans d’Aragon mais je connais beaucoup moins sa poésie qui est une très belle découverte par ce dernier que tu as choisi. Ne jamais oublier qu’il faut résister encore et toujours malheureusement de par le monde. Bonne journée.

    • Ptit lapin bonjour ! Je ne connais qu’Aurélien d’Aragon, lu il y a si longtemps qu’il mériterait une seconde lecture et je connais mieux sa poésie… Avant de résister, il est bon de s’insurger ou de s’indigner comme nous l’avait conseillé feu Stéphane Hessel… 😉

  5. Ce poème est tellement d’actualité ! J’aime beaucoup aussi Aragon, sa poésie et ses llivres, je ne sais pas pour l’homme c’est le genre de chose qui me passe au-dessus. Je vais aller voir ce qu’on publier les autres, pour ne pas faire de redites;
    Bises

    • Merci Monesille, parfois il y a des trucs qui m’empêchent de dissocier l’homme de l’oeuvre (comme quand j’ai appris que Rousseau avait abandonné ses 5 enfants à l’Assistance), là il y a décalage flagrant entre les écrits et ce qu’il était sinon bon, je ne regarde pas trop non plus et l’oeuvre d’Aragon est si belle… Bises

    • Lydia, je lisais une interview hier de Christiane Taubira sur le site du Printemps des Poètes (très bien cette ITW) qui disait que l’insurrection était le « matériau » principal de la poésie… C’est pour cela que les poètes sont souvent d’actualité… Oui c’est rigolo que j’ai choisi juste celui-ci ! 😀 Bisous.

  6. Magnifique Affiche rouge qui me fait dresser les poils des bras à chaque fois. Important de souligner encore et toujours que des « étrangers » se sont battus et sont morts pour sauver leur pays d’accueil.

  7. Superbe choix ! J’avais aussi longuement hésité à mettre un poème d’Aragon pour ce vendredi d’insurrection. Mais je n’avais pas pensé à ce texte là ! Ce recueil en particulier est très dense et plein de pépites.

  8. Instinctivement j’aurais employé le mot « frisonner » en parlant de ce poème chanté par Léo Ferré et puis en lisant vos commentaires, je m’aperçois que je ne suis pas la seule! Ce poème est à la fois un vibrant adieu à la vie, un très beau message d’amour et et un hommage touchant à ces hommes qui ont donné leur vie pour libérer la France.

  9. On aime en effet l’écrivain-poète ARAGON. Laissons l’homme dans l’ombre…
    J’ai rien suivi de tous vos échanges et pourtant j’aurais aimé…
    Et quelle belle photo de roses, Miss Aspho 😉 Merci !
    Je referai un petit tour, plus calmement, dans le courant de la semaine prochaine, je vais arrêter de faire des billets pour un temps, ce qui me permettra de voir ce qui se passe ici et ailleurs…
    Bon dimanche et gros bisous

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s