LES PLUMES 40 – LES TEXTES DE JANVIER !


écritoire vanishingintoclouds(3)Tout d’abord, petite mise au point qui m’oblige à ressortir ma règle en bois, mon fouet et autres instruments de plaisir, il va sans dire ! Ce n’est pas parce que les Plumes sont devenues mensuelles qu’il faut faire n’importe quoi, hein ! En effet, par je ne sais quel vent de fantaisie décadent venu souffler cette semaine (alerte orange pour tout le monde), la majorité d’entre vous a « oublié » que le jour de publication des textes était le SAMEDI ! Pas le lundi soir, mardi matin, le vendredi, non, le SAMEDI ! Certes, un accord tacite s’est instauré pour celles et ceux qui avaient l’habitude de l’atelier d’Olivia et qui ne peuvent faire autrement que publier le vendredi… Levez le doigt que je vous note ! Les autres, au piquet et vous me copierez cent fois : « Je respecte le règlement ou je me transforme en crapaude » ! Je ne peux hélas avancer la publication au vendredi, trop court pour moi (et d’autres raisons plus matérielles) donc j’accepterai les exceptions (avec un mot d’excuse dûment argumenté) mais je sévirai si cette hémorragie perdure ! Qu’on se le dise (rire satanique) !  Je vous donne la date des prochaines Plumes qui ne sera pas le 9 février mais le 23 Février, en effet, j’ai beaucoup de rendez-vous et je préfère être présente les lundis de collecte. Notez le bien, merci !

Les 26 mots à placer étaient : temps, lire, ténacité, sidération, tour (en nom masculin), regrets, déchirer, malgré, silence, bancal, résilience, pourquoi, aquarelle, fardeau, parenthèse, vide, rire, envol, vie, conscience, coeur, douleur, scintiller, symphonie, scène, solitaire.

Je vous remercie d’avoir été nombreux à participer, cela me fait toujours autant plaisir. Par ordre d’arrivée des liens, les  35 plumitifs (moi incluse) de cette session hivernale : Soène, Jacou,Biancat, Pascal Bléval, Ghislaine, Violette Dame Mauve, Adrienne, PatchCath, Jul., Célestine, Lilousoleil, Brize, Emilie Berd, Cériat, MonesillePhilisine Cave, Janick, Claudialucia, Martine27, Wens, Morgouille, Merquin, Modrone-Eeguab, Valentyne, Evalire, Carnets Paresseux. Sharon. L’ornithorynque. Astrid-Toinette. Bizak. Momo. MarieJo64. Et Jean-Charles-Fred Mili ce dimanche (ce sera le fouet direct !^^). Flipperine (vue à 18h, dimanche, désolée).

Et mon texte ci-dessous : J’avais écrit une (longue) histoire et finalement hier matin, à l’aube, ce texte m’est venu, il est ce qu’il est…

NOUS NOUS SOMMES RÉVEILLÉS AVEC LA PLUIEa pluie Paris bluepueblo tumb

Où glissent nos fardeaux ? Dans les aquarelles des livres et de leurs mots ? Entre les parenthèses qui s’ouvrent et ne se referment jamais ? Dans les vides abyssaux de nos sanglots ? Ou encore, dans les harmoniques des symphonies inachevées qui nous hantent bien après que la musique se soit tue ?

La vie scintille sur les neiges d’hiver, au rebord de l’écume des plages d’été, sur les pétales fragiles des roses entr’ouvertes du printemps, dans les rougeoiements incandescents de l’automne. Elle dessine les frontières du supportable aux couleurs de nos saisons intimes. Emportant les douleurs de nos coeurs sur les ailes du temps sans âme ni conscience. Il ne fait que passer, égrenant les heures à son horloge implacable. Seul sur scène.

Nos amours sont bancales, souvent. Irréelles et passionnées, de temps en temps… La sidération nous crucifie quand le pire se produit, quand la mort déchire sans pitié les plus belles pages de nos vies.
Pourquoi ? demandons-nous alors,
Parce que, répond l’absurde.

C’est au rire d’un amour, d’un enfant, d’une maman, au frémissement des feuilles, aux soupirs d’une source sinueuse que nous abandonnons nos regrets. En regardant défiler les nuages, là-haut, si haut au-dessus du toit de nos maisons. Ils emportent avec eux ce que nous avons perdu. Pour que l’existence retrouve un sens, pour que nous puissions marcher sans trembler. Parce que, au plus profond de notre être solitaire, défait, meurtri s’en cache un autre prêt à renaître, prêt à laisser sa mue aux portes de l’oubli. Et que vive l’amour, éclatent les rires des soirs de fête, avec la ténacité et l’espoir retrouvés.

Pour un dernier tour de piste, nous saluons l’artiste, le magicien sans nom ni visage. Qu’importe ? Il a su remettre les mots debout pour que nous continuions à lire, repeindre le tableau dilué par l’eau des larmes et faire en sorte que la chrysalide devienne un jour papillon aux ailes de résilience. Pour s’envoler et dire malgré tout, avec Anatole France :  » Il faut mourir à une vie, pour renaître à une autre ». Et pour que nous puissions crier au monde  : nous nous sommes réveillés avec la pluie mais nous l’avons transformée avec l’or du soleil, c’est pour cela que passe un arc-en-ciel. Ephémère bonheur des jours…

©Asphodèle – 30 janvier 2015

Advertisements

123 réflexions au sujet de « LES PLUMES 40 – LES TEXTES DE JANVIER ! »

  1. S’il y a bien deux folles pour être aussi tardivement sur le net c’est bien toi et moi mdr!!!
    Seulement voilà j’y suis à cette heure-ci parce que je reviens de baby-sitting, et oui je retombe en adolescence, sauf qu’on ne m’a pas raccompagnée 😦
    Enfin voilà pour te dire ma chère Aspho que je ne serai pas de tes Plumes, cette fois-ci, mon esprit est encore trop chahuté donc c’est partie remise en espérant que le 23 février j’aurais remis de l’ordre dans tout ça!!!
    Gros bisous et bonne nuit l’insomniaque de service 🙂
    Domi.

    • Domi, ha non à 1h15 je dormais profondément mais il semble que ma programmation ait été déprogrammée quand j’ai rentré le lien de l’Ornithorynque vers minuit (avant d’éteindre) ! J’avais dit que je ne faisais pas nocturne mais en même temps, plus j’ai de liens mis, plus je peux lire les textes le samedi matin (au lieu d’ajouter ou de modifier des liens).
      Personne ne t’a raccompagnée ? C’est moche ça ! 😆
      Tu es toute excusée, tu n’as pas à te justifier, on n’est pas obligés de participer à chaque fois, ce n’est pas dans le règlement !!! 😆
      Bises et bon week-end 😉

  2. Merci d’avoir fait plus court, Miss Aspho 😆
    Une bien jolie réflexion sur la Vie, de ton écriture si personnelle, si particulière et poétique.

    Si nous avons 7 vies comme les chats, on pourra mourir 6 fois et tâcher de réussir à 100 % la dernière, forts de nos expériences 😉

    Bonjour à celles et ceux qui passeront te lire et gros bisous

    • Coucou ma So’n ! J’ai préféré ce texte à l’autre que j’avais écrit la veille, je ne pensais pas que nous serions autant… 😆
      Si nous avons 7 vies, comme tu dis, nous, nous ne sommes pas loin de la 7ème, hein ! Nous devrions être des modèles de sagesse et de respectabilité alors ! Je n’en suis pas certaine ! 😆 On ne réussit jamais quelque chose à 100 % (à part les maths) Mais bon, on peut tendre vers le parfait, essayer du moins… Merci…
      Bon week-end et ronrons, je t’envoie des bises ensoleillées 🙂

  3. Un beau texte, plein de sensibilité et de poésie.
    Une émotion particulière, pour moi, avec l’avant-dernier paragraphe.
    Bon week-end, Asphodèle :).

    • Merci Brize, du coup je suis allée voir ce qu’était l’avant-dernier paragraphe, je n’apprends pas encore mes textes par coeur. Je vois ce qui t’a touchée ! Bon week-end à toi aussi. 🙂

  4. Il est somptueux ton texte…c’est toi, tout à fait ton style et en effet il est à la fois triste et optimiste pour une fois. Je me suis levé avec la pluie, le déluge continue, je doute pour l’arc-en-ciel. J’aime beaucoup comme Val les ailes de ton papillon et aussi le tableau dilué qui le précède.
     » Nos vies dont des larmes d’aquarelle, nous ne sommes reliés qu’à nous-mêmes ».
    Sinon je vois que tu sévis…tu as tellement de succès avec ton atelier que c’est normal que ça parte un peu en vrille.
    Allez je dégage, je ne lis que toi aujourd’hui ! Belle journée !

    • Et moi, alors, Mindounet 🙄
      En plus, y’a un truc pour toi 😆
      Bises quand même 👿

      Edualc est pas encore levé ? rien de rien pour ce 31 chez la Comtesse…
      Bises quand même

    • Merci mindounet ! Somptueux ? 😳 Comme tu y vas ! je l’ai écrit hier matin (à 4h30) d’une traite, je crois que je vais me lever très tôt tous les jours, y’a pas à dire ça change tout ! 😆 Je pense que nous sommes les seuls responsables de notre bonheur, pour notre malheur les autres ou les éléments extérieurs disons, s’en chargent assez bien !
      Il y a du monde, certes, ce n’est pas une raison pour que ça parte en vrille !!! Je garde le cap ! 😆 On verra qui suivra ! 😉
      Ici grand soleil, j’ai vu que chez toi, il neigeait aussi (soupir)…
      gros bisous avec du soleil inside -pas d’arc-en-ciel, il ne pleut pas- ! 🙂

      • Ha la vache ! D’une traite ?? et pourtant il est loin d’être lait…Tu vois quand je te dis que le mieux est l’ennemi du bien? Pourquoi passer des heures à peiner alors que tu peux pondre ça en une demi heure?? Mais vraiment bravo, il est extra ton texte !! bizzzzzz

        • Mindounet, je reconnais là ton humour d’étable ! 😆 (tu l’as cherché^^)… Tu as raison, mais j’ai eu la chance d’avoir une inspiration subite sinon il faut écrire comme un tâcheron, en s’appliquant et ça peut prendre plusieurs heures ! Merci, ton enthousiasme me fait plaisir ! 😀

    • So’N, toi tu fais partie des bons élèves malgré tes bavardages les jours de cours (de collecte pardon) ! 😆 En regardant mon calendrier, le 9 ça ne le faisait pas du tout ! il faudra aussi changer celle de mars, mais comme j’ai de la famille à Pâques, j’attends d’avoir les dates ! 😉 BISES

      • Ah la vache, je ris aussi 😆
        à 4 h 30 et bien je vois que j’ai de la concurrence horaire 😆
        pour le reste (je parle de l’écriture :wink:) je ne compare pas, hein, on ne compare que les choses comparables 😆

        • 4h30, c’était un accident en ce qui me concerne !!! 😆 Mais je me réveille à 6h depuis que je ne suis plus sous substances… par contre, il me faut toujours deux heures pour me lever, voilà ! 😉

      • Mon calendrier est tout raturé 🙄
        J’avais rien dit pour le 9/02 😆 mais je voyais bien que ça ne collait pas 🙄
        Et la poésie, rien de changé ?
        Pas la peine de me répondre ici, y’a peu de chance que je re-re-re-passe 😆

        • Tu sais que j’ai besoin d’une secrétaire mais tu ne ne veux pas du job !!! 😆 J’ai fait les deux en même temps pourtant, ça ne m’a pas sauté aux yeux… Là quand je l’ai repris, oui ! Il faut écrire au crayon de bois ma Cocotte !!! La poésie ne change pas ! 😉

  5. très beau texte, Asphodèle! comme quoi, les mots les plus incongrus n’empêchent pas de faire un texte fluide, poétique et qui ait du sens 😉
    (le seul désavantage de ce gros succès de foule, c’est qu’on sent un brin de découragement à l’idée de lire et de commenter 29 textes… quand donc ferai-je tout ça…)
    bref, ça n’en fait déjà plus que 27 😉
    merci et bonne journée!

    • Adrienne, raté, deux autres sont venus s’inscrire entre-temps, et j’en passe du temps à ajouter ces liens ou à modifier ceux qui ne fonctionnent pas le jour J ! 😉 Ça fait partie du deal ! Sinon merci pour mon texte, j’ai essayé de faire court (je ne suis pas Cériat^^) et c’est vrai que nous faisons ce que nous voulons avec les mots (avec la palette de sens possibles, bien entendu) ! Bises et bon week-end (je vais essayer d’aller lire tout le monde ce week-end)…

  6. « La sidération nous crucifie quand le pire se produit, quand la mort déchire sans pitié les plus belles pages de nos vies. ». C’est tout à fait ça. Très beau texte, Aspho. Pour ma part, je n’ai pas pu écrire. L’extrait que tu avais choisi a sidéré ma créativité et plombé mon imaginaire. Ce sera pour le 26 février, sans doute. Bises, ma belle

    • Merci ma Tine, on ne parle jamais aussi bien que de ce qu’on connaît… J’essaie de faire avec mes ressentis et d’être juste.
      je comprends que tu n’aies pas pu, ton texte me manque ce matin mais je me délecterai de tes mots en février. Bises♥

    • Astrid, non je ne t’ai pas oubliée mais tu ne m’avais pas laissé de lien dans ton dernier comm. Je t’ai ajoutée dès que je t’ai vue ce matin, j’avais tous les liens CB à changer de toutes façons, cette plate-forme est pénible depuis quelques mois ! 😉 J’irai te lire dans le week-end, je suis l’ordre des liens…

  7. Un beau texte, plein d’espoir ! 🙂
    C’est ça que j’en retiendrai: des cendres de nos désillusions et des accidents qui émaillent nos vies jaillissent les étincelles du renouveau ! 🙂
    Et juste pour la petite histoire: tu ne t’en étais jamais rendu compte, apparemment, mais j’ai toujours posté mes textes aussi rapidement que possible ^^ donc, sans attendre le samedi.
    Mais promis, je regarderai comment faire. Je crois que je sais comment faire, d’ailleurs 🙂

    • Merci Pascal (pour mon texte^^) !
      Si, je m’en étais rendu compte, en général je le dis à la deuxième fois, la troisième, je ne dis plus, la quatrième j’en parle dans mon billet ! 🙄 Surtout pour ceux qui ont WP, c’est tellement facile de programmer ! Convenir d’un jour pour être « ensemble » dans la semaine n’est pas difficile. Cela dit, je comprends que nous puissions avoir des samedis occupés, je n’oblige personne à lire les autres, chacun fait ce qu’il veut en ce domaine mais pour la publication, ne serait-ce que pour ne pas être influencée pour son propre texte (chez toi et Biancat ça ne risque pas de m’arriver à moi mais…), c’est mieux, à mon sens, que tout le monde publie le même jour ! Si tu ne trouves pas comment programmer, je t’enverrais la copie d’un mail où je l’explique à Emilie… (elle a appris du 1er coup) ! Bon week-end à toi, dans la longère !!! 🙂

      • Miss Aspho, tu pourrais pas rajouter dans ta règle une longueur maximum… J’ai cliqué chez Pascal et j’ai fui, carrément…

        • So’N, dis donc tu viens mettre le bazar dès le dimanche maintenant ??? 🙄 Je n’ai plus droit à ma pause dominicale ??? Pour la longueur, tout le monde sait qu’il faut faire le plus court possible mais il y en a qui ne savent pas ! Je ne peux rien y faire… Mais des fois la longueur vaut mieux que deux ou trois textes courts où l’on s’ennuie, ça dépend ! 😉

  8. Bonjour vous tous……..
    Aspho, je viens m’excuser aupres de vous tous , mais mon mari étant à l’hopital,
    je n’aurais pas le temps de lire vos textes……..(il a subi un pontage en urgence )
    Bises à tous

  9. un texte d’espoir!
    oui, bravo! c’est le rire qui mange nos fardeaux ….éclatons nous donc!! …enfin virtuellement 🙂
    voilà, asphodèle, c’est Momo, incorrigible crapaude des plus pustuleuses s’il en est……qui rate des séances qui erre le pif dans la boue et qui accumule des centaines d’heures de retard à son actif….
    je te passe le lien de mon texte retardataire juste pour que tu saches que j’aime tes plumes et tous les plumaillons qui y gratouillent..
    mais ne t’embête pas à rebricoler les publications , je ferai mieux le prochain coup! ( eh! oui, je suis peut-être la seule à y croire…..mais c’est dur comme fer 🙂
    ( en fait, toutes ces publications en avance, ça me donnait le tournis…..;-) alors, j’ai voulu rééquilibrer ……)
    allez, je vais lire…
    bonne journée Asphodèle
    http://motsmo.over-blog.com/

    • Momo, mais…merci pour ce commentaire enflammé ! 😀
      Tu as des pustules ? Alors tu es la crapaude Number One, il va sans dire ! 😀
      C’est bon je t’ai ajoutée, ton acte de contrition et le chrême dont tu as oint ta plume m’ont rendus ma mansuétude naturelle !!! 😆
      Bises et bon dimanche, en espérant que tu ne gis pas dans une mare boueuse, sonnée par tant de lectures !^^

  10. Jolie introspection. Ça me met un chant en tête, ton texte – les images, très certainement.

    « but if you’re walking home beside her
    and the sun should turn to blue
    and you keep on going cos you’re unaware
    ooh then you know that you are there
    Beyond the silver rainbow
    you won’t know if you’re coming or going… »

    (« Silver Rainbow », Genesis)

    • Coucou l’Ornithorynque et sorry pour la réponse différée mais la journée d’hier a été bien remplie ! Je ne retiens pas vraiment les paroles en anglais (hormis une ou deux apprises par coeur -Suzanne, The sound of silence, The Boxer parmi elles-) et l’anglais ne m’est aucunement source d’inspiration ! Je ne sais pas si je me souviens de cette chanson, il faudrait que je l’écoute, je la note ! 🙂

  11. juste un passage, nous sommes à <Besançon et dix dans la maison.. Et en plus il neige. J'ai tout noté… Je veindrai vous lire lundi matin et mardi matin si cela ne suffit pas… Serais au Maroc le 23 février donc pas de participation puisque je n'aurai pas la collecte.
    bises à Tous
    avec le sourire

    • Lilou, tu liras quand tu pourras, je sais bien que certains week-end sont chargés ! Pour le 23 tu seras en vacances, donc pas de Plumes, profite, repose-toi et tu reviendras rechargée comme un pile Wonder ! 😆 Bises

    • Bizak non c’est toi qui es en retard mais je te pardonne ! Quoique… la prochaine fois tu seras transformé en crapaud mais ça n’a pas l’air d’impressionner les foules ! 😆 Je demande qu’on me laisse le lien AVANT, même très avant quand c’est faisable (possible) mais il semble que ce soit difficile de programmer pour certains, sur WP ça ne l’est pas, je ne me rends pas compte… La veille au soir ou le jour même (comme toi) ça va encore mais dès le lundi ou le mardi, on n’est pas encore dans l’esprit… Voilà, je donne le cap, pour éviter l’éparpillement mais… bref ! Je t’ajoute ! 😆

    • Merci Emilie, ce que j’aime c’est que souvent, chacun est touché par un passage différent, ça me fait drôle ! 🙂 Bises et bon dimanche, sans heurts, je l’espère…

      • Phili, ha mais oui, je suis obligée de faire ces rappels de temps à autre sinon ça ne ressemble plus à rien ! 😀 Mais ce n’est pas méchant, on ne va pas se prendre au sérieux non plus ! 😀

    • MERCI Phili, tu n’étais pas en reste non plus, j’ai beaucoup aimé ton texte, sa pudeur et sa sensibilité, tu écris de mieux en mieux, c’est un bonheur quand on constate cela ! 😉 Gros bisous♥

      • Aspho chérie, fausse alerte avec le blogounet ! Je repars bientôt à Malte, vol réservé depuis 10 jours, autant te dire que je ne suis plus que physiquement en Belgique, tout le reste est au sud… 🙂
        Plein plein plein de gros bisouilles !!!! ❤

        • Ma Morgouillette, pourquoi ne suis-je pas complètement surprise ? 😆 Je préfère te savoir heureuse à Malte que dépérissant là où tu es ! On ne se perd pas vue hein !!! 😀 Gros bisous !!!♥

    • Merci Martine ! J’ai noté les coordonnées que tu me donnes, je vais aller voir ça de plus près ! Il ne me viendrait pas à l’idée de partager mon journal, rhoooo, sait-on encore ce que signifie « intime » ? 😉 Ça me scie ! Il faudrait tout « partager » maintenant, on ne fait plus la différence entre ce qui se « montre » ou pas, on partage, le meilleur comme le pire, souvent ! 🙂

      • la règle de bois ? Aïe, sur les doigts ? Mais c’est de la barbarie ! Ça existe encore, ce genre de sévice ? Zut, je n’y ai jamais goûté, je ne voudrais pas commencer maintenant ! 😉

        • Mijo, j’ai pris des coups de règle en fer (pire qu’en bois) au CP, ça laisse des traces ! 😆 Je n’ai pas envie d’y re-goûter non plus ! Je n’ai jamais eu envie d’ailleurs ! Je plaisante… les coups de règle virtuels ne font pas mal, c’est juste pour frapper les esprits ! 😉

              • j’essaie d’être forte et nos échanges ici ou là m’aident à lutter contre le chagrin. Une de mes soeurs, la seconde enfant de notre nombreuse fratrie (9) vient d’être mise en réanimation…c’est la première fois depuis le 27 décembre que je la vois reposer en paix. Nous sommes anéantis mais lucides, nous avons refusé toutes formes d’acharnement « thérapeutique » et tout éloignement géographique, il « paraît » qu’il n’y a pas de place en réa à l’hôpital de Pau, ils voulaient l’envoyer à Toulouse…200km plus loin. Toute seule. Tu imagines notre colère ! Bon, je ne sais pas pourquoi j’écris tout ça.. je ne devrais pas peut-être, tant pis, je me conduis en égoïste, ça m’a fait du bien d’en parler; bisous

                • Mijo, je t’en prie ! Si ça t’a fait du bien alors tant mieux. Je connais les hôpitaux, les usines à gaz que c’est et quelquefois ils bousculent les malades pour leurs stats’… J’imagine ta réaction, très bien même. C’est injuste qu’on se dit, pourquoi nous, pourquoi elle ? Vous êtes une famille soudée et ça, ça n’a pas de prix. Tu vas te reposer, ça ira mieux après. Même si… hélas… Bisous chaleureux.

  12. s’il n’y avait cette espérance en des jours meilleurs chevillée en nos âmes que seraient nos vies ?
    On l’a chanté de tellement de façons ! « aujourd’hui peut-être ou alors demain »… « Et bonjour, bonjour la vie Aujourd’hui, comment vas-tu ? Et bonjour, bonjour la vie Moi, j’ vais bien et j’ m’habitue »… » il fait toujours beau quelque part »… »Que c’est beau la vie »… »le jour où la pluie viendra » …
    Allez, je n’y résiste pas 😀 « Rainbow pour Rimbaud »
    Bisous

  13. Et voilà où passe ma pause du jour, snif ! je vais avoir du mal à repartir d’un pied guilleret, je suis d’accord avec mindounet, quoique je n’aurais pas employé le mot somptueux mais émouvant, ton texte est émouvant. Une petite musique triste qui sous sa transparence abrite profondeur et vérité. Et finit en arc en ciel ! Alors profitons, profitons au maximum, tiens, je vais relire un peu.
    Et puisque tu as l’air de vilipender les crapauds je t’invite à aller relire celui de Victor Hugo, tiens cela ne m’a pas remis de la joie au coeur de le faire !

    • Monesille, ta pause du jour ? C’est la journée que j’y ai passé… Mais bon, une fois par mois, je peux le faire !
      Pour le texte de Victor Hugo, c’est lequel ? (Je ne suis pas bien réveillée aujourd’hui bouh !)…
      Bises et bon dimanche !

          • et euh hum on dirait que je me suis un peu plantu sur la date pour la poésie du jeudi, mais bon je débute, pas trop fort le coup de règle sur les doigts svp 😆 (en tout cas j’arrive à faire UN smiley) mercciiiiiiiii

            • Monesille, oui plantue de chez plantue mais tu t’en es rendu compte toute seule, tu es graaande !!! 😆 Non en poésie je ne tape pas, il n’y a pas de règlement et comme par hasard tout le monde est dans les temps, laisse son lien où il faut, c’est étrange ! Il y a moins de monde également… Il faut laisser le lien en commentaires sur la page « La poésie du jeudi c’est ici »… tout est expliqué et j’ai mis le calendrier pour ne pas que tu te perdes dans le quartier (dixit Modiano, pas moi). !!! 😆

                • Je vois ça, tu t’es entraîné ou quoi ? Mes explications n’étaient pas trop nazes, pour une fois ! :lol:. Sinon tu as celui ci : 👿 = deux points+evil+deux points. Ou si tu es triste 😦 = deux points+parenthèse gauche… Mais aussi le plus terrible, celui que j’appelle « les dents vertes », quand on est vraiment vraiment en colère : :mrgreen: = deux points+mrgreen+deux points. Voilà pour ta soirée ! 😀 Gros bisous !

  14. Ce texte ( j’en garderai la dernière phrase) me fait penser à ce passage, lu dans un livre jeunesse cette semaine.

    « Ecoute-moi, il a continué. Nous naissons et renaissons sans cesse, jour après jour. Quand tu te sens perdue, laisse les étoiles t’endormir de leur chant. Tu te réveilleras toujours nouvelle.  »

    Jolie photo en sus.

    • @Bibliothèque de Bracieux : merci beaucoup ! Je ne lis pas de livres Jeunesse (ou alors quand ils me tombent directement dans la boîte aux lettres). C’est pour ça que je fréquente les bibliothèques du Net, pour avoir des idées quand je dois offrir des livres à de jeunes lecteurs ! 😉

  15. Merci pour ce texte plein de puissance et de réalités en lettre majuscules, il fait du bien, il rassure, et encore mille excuses d’avoir publié vendredi, je ne dois pas lire les consignes, si si j’en suis sûre !

  16. Les doigts sur la couture du pantalon… avant l’heure c’est pas l’heure et après l’heure ça ne l’est plus non plus pourtant je l’ai fait cette nuit. 😀 😛
    Quelques magnifiques phrases : « Nos amours sont bancales, souvent. Irréelles et passionnées, de temps en temps » écrites avec ton stylo poétique.
    Bises et belle journée.

    • Merci Merquin, il pleut aussi souvent (moins qu’en Normandie) dans ma région et je ne déteste pas quand le soleil alterne, quand c’est plusieurs jours de suite c’est pesant, sinon on fait avec ! 😉

  17. Emouvant texte avec plein d’espoir avec tes mots qui parlent à notre vie pour retrouver sa plénitude, sa confiance malgré nos vacillements parfois, devant l’innommable, le ‘non-vie'( mon néologisme!) , le non-sens. Tes mots aussi m’ont donné espoir aussi, qu’ils savent se retrouver quand il le faut pour panser nos plaies. Ils m’ont ému! Merci

    • Hi hi Patch, le diable se cacherait-il en moi ? Nooon, je te rassure, le savon, c’est pour rire ! Je savais que certains le prendraient au sérieux ! Certes c’est mieux pour moi que chacun suive le règlement ! 😉 J’dis ça j’dis rien ! Dans mes textes, j’écris ce qui me passe par la tête, des fois je brode, des fois non, c’est l’avantage des mots, on peut jouer avec eux mais on ne joue pas avec les gens, comme dans la vraie vie, si on triche, un jour ou l’autre ça se voit ! je reste sincère avant tout ! 🙂

  18. Hello 🙂 je n’avais pas encore pris le temps de venir ton texte … faute de temps et non pas d’envie ^^, et me voilà bien embarrassée devant tant de beauté, de poesie, de douceur, de mélancolie … de résilience en fait ! Merci pour cette belle parenthèse dans ma journée de travail et plein de mouaks !!

  19. Bonsoir. Alors si j’ai bien compris, les textes doivent être publiés le 1er mars et on aura les nouveaux mots le 23 Février. Et pour les mots, dans quelles conditions, on les donne ?

    • Oups, tu étais dans Indésirables… Bizarre ! Non ça ne se passe pas du tout comme ça ! 😉 Le lundi 23 au matin, je donne un sujet, on me laisse des mots en commentaires, inspirés par le thème-sujet , le soir à 20 h, je fais un billet avec ces mots et on a jusqu’au samedi matin (vendredi soir pour le lien) pour publier… Mais tu peux aussi aller lire le règlement ! 😉

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s