Dance me to the end of love pour mon dimanche !


IMG_1308Il y a des chanteurs comme ça qui vous suivent toute une vie, qui ne sont pas morts (n’en déplaise à mon cher MTG) , qui se bonifient même, avec le temps. C’est peut-être le chanteur étranger que j’ai le plus écouté dans ma vie, ne m’en lassant jamais. « Suzanne » est une chanson culte et bien d’autres mais j’ai désormais, depuis quelques années, une tendresse particulière pour « Dance me to the end of love »… Je vous ai trouvé une traduction (pour les nuls en anglais comme moi) et je vous laisse apprécier… Léonard Cohen est mon chanteur de l’automne…

Dance Me To The End Of Love (Fais Moi Danser Jusqu’à La Fin De L’amour)

Dance me to your beauty with a burning violin
Fais moi danser jusqu’à voir ta beauté sur un air de violon se consumant
Dance me through the panic ’til I’m gathered safely in
Fais moi danser malgré la panique jusqu’à ce que je sois en paix
Lift me like an olive branch and be my homeward dove
Soulève-moi comme un rameau d’olivier et soit la colombe me montrant mon chemin
Dance me to the end of love
Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour
Dance me to the end of love
Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour

Oh let me see your beauty when the witnesses are gone
Oh, dévoile moi ta beauté qd il n’y a plus de témoins
Let me feel you moving like they do in Babylon
Laisse moi te sentir bouger comme ils le faisaient à babylone
Show me slowly what I only know the limits of
Montre moi doucement quelles sont ces limites que je ne faisais qu’entrevoir
Dance me to the end of love
Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour
Dance me to the end of love
Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour

Dance me to the wedding now, dance me on and on
Fais moi danser pour le mariage d’aujourd’hui, fais moi danser encore et encore
Dance me very tenderly and dance me very long
Fais moi danser tendrement, et fais moi danser pour longtemps
We’re both of us beneath our love, we’re both of us above
Nous sommes tout deux indigne de notre amour, nous sommes tout deux au delà
Dance me to the end of love
Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour
Dance me to the end of love
Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour

Dance me to the children who are asking to be born
Fais moi danser pour les enfants qui ne demandent qu’à naitre
Dance me through the curtains that our kisses have outworn
Fais moi danser à travers ces remparts que nos baisers ont transpercés
Raise a tent of shelter now, though every thread is torn
Dresse une tente pour nous abriter maintenant, même si chaque maille part en lambeaux
Dance me to the end of love
Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour

Dance me to your beauty with a burning violin
Fais moi danser jusqu’à ta beauté sur un violon se consumant
Dance me through the panic till I’m gathered safely in
Fais moi danser à travers la panique jusqu’à ce que je sois en paix
Touch me with your naked hand or touch me with your glove
Caresse moi de ta main nue ou caresse moi de ton gant
Dance me to the end of love
Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour
Dance me to the end of love
Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour
Dance me to the end of love
Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour

Les roses refleurissent au jardin... Incroyable, quand je vous dis qu'il n'y a plus de saison !

Les roses refleurissent au jardin… Incroyable, quand je vous dis qu’il n’y a plus de saison !

IMG_0838Même les roses d’août reviennent…

rose d'un bouquet d'automne, enfin presque !

rose d’un bouquet d’automne, enfin presque !

Publicités

56 réflexions au sujet de « Dance me to the end of love pour mon dimanche ! »

  1. J’aime beaucoup aussi 🙂 Il m’intrigue ce type, avec son expérience zen, qui ne l’empêche pas de continuer à goûter au buziness de la chanson.

    • Aifelle, je ne suis pas certaine qu’il faille creuser trop le personnage, j’avais eu des échos sur ce qu’il était advenu de celle qui lui inspira « Suzanne », ce n’était pas joli-joli mais bon… j’en reste à l’artiste qui m’enchante…

  2. Hello ma chère Aspho. Je suis un amateur de Leonard depuis mes 18 ans. Je connais Suzanne par coeur en français et en anglais. Certaines chansons sont plutôt ésotériques mais quel climat il nous distille depuis si longtemps. J’ai sept albums je crois , j’avais jadis une passion notamment pour le troisième Songs of love and hate. Dire que Leo a 80 ans, c’est étrange. Viens, je t’emmène « Ecouter les sirènes, je te prends par la main pour passer une nuit sans fin… » Comme tout cela est beau,comme tout cela est sombre, comme tout cela fait du mal-bien. A ttds je t’embrasse.

    • Claude, moi je l’écoute depuis mes 14 ans ! En pension, il m’a souvent tenu compagnie et je l’ai emmené partout avec moi. C’est une atmosphère, un univers vraiment particulier ! J’aime beaucoup l’album Songs of love and hate moi aussi ! Et je ne joue pas de guitare mais je peux chanter Suzanne par coeur !!! Je pense que la version française de Graeme Allwright a aidé… « Et tu sais qu’elle est à moitié folle…♪♫♫ » 😆 De gros bisous et à ttds♥

    • Hi hi Sharon: bravo pour le lapsus : « le chanteur et ses chatons », euh, hum…tu veux dire ses chansons je suppose ??? 😆 Pour le découvrir, tu peux commencer par Suzanne, So long Marianne et tant d’autres que j’aime mais que je ne peux pas toutes énumérer… Bon dimanche qui continue sous le soleil, bises ! 😉

      • Oui, certainement (imagine les hurlements d’un chaton affamé en quasi-continu dans tes oreilles – sauf quand il mange, bien entendu).
        Plus de soleil ici, il fait froid et gris.

        • J’ai un peu de mal à imaginer des hurlements en continu mais je te comprends !!! 😆
          Si tu veux, je t’envoie un peu de soleil et de chaleur, j’ai transpiré, il y a une heure…c’est dire ! 😉

  3. Pourvu que ça lui porte pas la poisse au père Cohen. Bon allez troisième degré, on sourit ! Merci pour la traduction , c’est fort au niveau du texte et je trouve que ça colle bien à cet été qui n’en finit pas d’agoniser…beau dimanche ô grande prêtresse de la blogosphère…ying et yang de notre vie virtuelle, et maîtresse absolue du cake à la courgette…

    • Mindounet ça va ??? C’est le soleil qui te tape sur le caberlo ??? Tu me diras, je devrais avoir l’habitude mais je ne m’y fais pas à tous ces superlatifs immérités !!! Hi ! 😆 Pour Cohen, on croise les doigts, il doit prendre de la DHEA et des petites pilules bleues, c’est pas possible d’être aussi fringant à son âge !!! 😆 Ou alors c’est une « bonne nature » comme dirait la mama !!! Bises et bon dimanche !

  4. Joli cadeau que cette chanson…
    La voix chaude et troublante, les accents italiens de cette ambiance de fin de bal, quand il ne reste plus que deux danseurs sur la piste, et que les lampions s’éteignent un à un avec le petit jour qui point.

    • Louise, l’écouter en se promenant est fabuleux ! Toutes ces fleurs, avec des coulées rouges et des feuilles mortes, ça fait bizarre, on sent bien que quelque chose ne va pas… Bises et bon dimanche !

    • Martine27, je vois que tu es une connaisseuse ! 😉 Je l’aime beaucoup aussi, bien sûr même si Jeff Buckley en a aussi fait une très belle version ! Quant à graeme Allwright, nous ne devons pas être beaucoup à nous en rappeler !!! 😉 Je l’aimais beaucoup lui aussi… merci pour le lien, ça me fait drôle de le ré-écouter…

  5. Mais c’est fou ! hier j’ai regardé sur google images des portraits de lui. Je voulais voir s’il vieillissait bien. Il est beau ! Le clip que tu as mis c’est la version américaine de « Parfum de femme » !!! un de mes films adorés avec Vittorio !!! mamma mia !!! j’en ai des frissons.
    Cette chanson est superbe.

  6. En lisant les paroles ,ça ne me disait rien mais des les premières notes de musique…ah oui!! Voix reconnaissable entre mille!
    Qu’est ce que j’aimerais savoir danser comme ça!
    Pour Graeme Allwright, regarde
    https://www.youtube.com/watch?v=vopQjxYkAC0 autre ambiance, moins RRRROOOOmantique, sensuelle et prenante, plus mélancolique non?
    Bonne fin de dimanche Aspho

    • Lucine, le souci de Graeme Allwright, c’est parfait techniquement mais il ne dégage pas la même émotion… Ou alors c’est toujours la même mélancolie, sans nuances , pas comme avec Léonard !!! 😉

  7. Tiens c’est drôle j’avais adoré une reprise de cette chanson mais bizarrement je ne savais pas du tout que c’était une reprise de Léonard Cohen, alors merci pour la découverte… En tout cas c’est une chanson magnifique, du genre que j’adore écouter en boucle ;0) Trop tard pour te souhaiter un bon dimanche mais assez tôt pour te souhaiter une bonne semaine :0) Bisous Asphodèle

  8. oh mon Dieu !! Inutile de dire qu’il me bouleverse…C’est grâce à Suzanne Vega que je l’ai découvert, sa reprise de « Famous blue raincoat » m’avait scotchée alors je m’étais penchée sur l’originale, et là le choc…Même si j’ai été déçue en le voyant en concert, c’était un beau souvenir !! Quelle joie de le retrouver ici !

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s