La poésie du jeudi avec Musset (again) !


chromo oiseau couronné ana-rosa(1)Quand j’aime un poète, je n’aime pas qu’un seul de ses poèmes (en général), aussi  j’y reviens de temps à autre, quand c’est dans l’air du temps ou que le poème me trotte dans la tête…

Alfred de Musset écrivait beaucoup à ses ami(e)s et pour  eux. Il connaît bien le sujet, le ton est souvent mélancolique mais il est si juste.

Ici… sur l’amitié.

Ont poétisé avec moi aujourd’hui, Valentyne, Marie et Anne, Nadael, Jacou33, Soène, Dan Gazénia. Modrone-Eeguab. Lylouanne. DimDamDom59. Mademoiselle La démone, Béné 31.

À M.V.H.

Il faut, dans ce bas monde, aimer beaucoup de choses,
 Pour savoir, après tout, ce qu’on aime le mieux,
 Les bonbons, l’Océan, le jeu, l’azur des cieux,
 Les femmes, les chevaux, les lauriers et les roses.printemps bras rose vanishingintoclouds
Il faut fouler aux pieds des fleurs à peine écloses ;
 Il faut beaucoup pleurer, dire beaucoup d’adieux.
 Puis le coeur s’aperçoit qu’il est devenu vieux,
 Et l’effet qui s’en va nous découvre les causes.valise linge fleurs fillingthesoulwithbeaty
De ces biens passagers que l’on goûte à demi,
 Le meilleur qui nous reste est un ancien ami.
 On se brouille, on se fuit. Qu’un hasard nous rassemble,femmes amies printemps
On s’approche, on sourit, la main touche la main,
 Et nous nous souvenons que nous marchions ensemble,
 Que l’âme est immortelle, et qu’hier c’est demain.montre gousset hearts-of-glass

Alfred de Musset

 

 

Advertisements

51 réflexions au sujet de « La poésie du jeudi avec Musset (again) ! »

  1. Quoi de plus beau que l’Amitié et les Roses Miss Aspho.
    Merci pour ce choix, toujours d’actualité, un thème universel.
    Ça me fait penser que je dois absolument reprendre contact avec une amie perdue de vue, retrouvée par hasard et que je n’ai pas recontactée depuis 3 mois 🙄
    Une piqûre de rappel de temps en temps, avec les mots de Musset, ça fait du bien 😉
    Bon jeudi et gros bisous à toi et celles et ceux qui passeront ici.

    • Ma So’N, j’ai corrigé les fautes, ton commentaire est beau et lisse comme un pétale de ces roses dont on ne se lasse pas, dont les poètes ne se lassent jamais… de les comparer à l’amour, à l’amitié, toutes ces choses qui sont le sel de notre vie !
      Hâte-toi de recontacter ton amie et pour te faire pardonner glisse-lui ces vers de Musset, elle comprendra que le temps parfois nous manque mais nous n’oublions pas pour autant…
      Bises et bonne journée sous le soleil je l’espère pour tes photos !!! 😀

    • Merci Aifelle, je n’avais pas beaucoup de temps cette semaine, alors j’ai essayé de mettre des photos qui ne jurent pas entre elles… et j’aime beaucoup Musset ! 😉

  2. Comme il est beau ce poème . Et comme ça fait du bien de lire de belles choses, au cadran de la montre, l’amitié peut se lire. Merci. A lire, à relire, à réciter, à méditer. Attds.

    • So’N : juste pour te dire que le lien de Jacou remarche, je viens de le mettre à jour, elle ne me donne jamais la bonne date !!! Dans ce cas, si ça se renouvelait, tu cliques sur « Les mots autographes » de la bannière, tu descends un peu et à droite, tu as les « billets récents » : là c’était le premier ! Oui bon je sais c’est mieux quand le lien marche directement !!! 🙄 Pas de ma faute !!! 😆

    • Mindounet, alors je crois que tu iras en maison de retraite biiiien avant moi ! Parce que c’est la deuxième fois que tu me dis cela pour Musset et tu as déjà lu sa prose puisque tu m’avais photocopié un petit fascicule (que j’ai égaré depuis) de Musset à G. Sand !!!! Mais non tu ne radotes pas, tu oublies, comme tout le monde, mouhaha !!! 🙂 Cela dit, c’est vrai qu’il est un poète très accessible malgré son grand âge !!! 😀 Bises.

      • J’ai lu 4 ou 5 lettres seulement, celles qu’il y avait dans le fascicule… et un tout petit extrait d’un de ses romans proposé par Célestine pour l’un des défis du jeu concours du blog. Moi radoter?? Je rame plutôt…

  3. J’aime beaucoup Musset, j’espère l’étudier l’an prochain avec mes futurs petits 4e.
    PS : la première image me semble extraite d’un portrait de Marie-Antoinette.

    • Merci Sharon, comme je viens de le dire à Mind, je le trouve très accessible, ses vers sont limpides (pour un poète de cette époque ! Pour les images, je sais de quel Tumblr elle viennent mais pour savoir pour le tableau c’est une autre histoire car rien n’est noté en dessous, il faut parfois remonter à la « source » et là je n’avais vraiment pas le temps !!! 😉 Peut-être un féru et connaisseur d’art saura-t-il…

    • @ Melle La Démone : il faut me laisser le LIEN, le NOM du poète et le TITRE du poème dans les commentaires sur la PAGE « Les poésies du jeudi c’est ici » (sous la bannière), et la veille de préférence, là ce sera parfait ! Prochaine session le 24 juillet, donc tu as tous les éléments en main, merci à toi de participer ! 😀

  4. Ah l’amitié Aspho, voilà un sujet qui me laisse trop souvent sur ma faim !!!
    Aussi en lisant les commentaires ici, je me suis rappelée à un petit poème que j’ai écrit il y a quelque temps qui pourrait servir de réponse à Alfred de Musset tout comme à tes visiteurs 😉

    Il n’y a pas d’ami

    Que des moments d’amitié

    Ce n’est pas moi qui le dis

    C’est le renard

    Celui qu’est rusé

    Qui m’a ouvert le regard

    Tu peux me croire

    Tous ces mots déposés

    Sont écrits dans le noir

    Sur le net

    L’amitié est illimitée

    Rarement à perpète

    Et quand tu perds un ami

    C’est dix de retrouvés

    C’est ça la vie

    Quand tu n’en as plus

    Tu vas en rechercher

    Mais moi je n’en veux plus

    Je veux un vrai ami

    Lui offrir mon amitié

    Quand j’aime c’est pour la vie

    -dimdamdom-

    Petit poème inspiré d’une citation de Jules Renard

    “Il n’y a pas d’ami que des moments d’amitié”

    Bises ma chère amie 🙂

    Domi.

    • Bah moi je ne suis pas d’accord « totalement » mais presque ! J’ai de vrais amis (pas plus de 5) qui ont suivi toute ma vie, de loin ou de près mais pour qui le temps ne compte pas, quand on se retrouve, on a beau avoir changé, l’amitié et la complicité sont intactes. Et puis il y a le reste… Les amis proches, que l’on voit, les amis virtuels que l’on côtoie davantage que ceux que l’on voit mais avec lesquels le regard peut être faussé (le virtuel a ses limites)… Ensuite, il y a les copains et là je suis d’accord, ça va ça vient, on peut en perdre, en garder, en reprendre, limite ils sont interchangeables… Mais l’amitié quand elle se donne sans rien attendre en retour est une perle qu’il faut garder dans son écrin, la protéger malgré les coups de griffes parfois…
      Bonnes vacances !!! 🙂 Bises !^^

  5. un poète que j’affectionne également, très jolies illustrations qui accompagnent ce beau poème, je suis désolée Isa, je ne poétise pas aujourd’hui, mon esprit est ailleurs….Je reviendrai en septembre pour poétiser avec vous…Ce rendez-vous du jeudi me tient vraiment à cœur…Bisous tout plein et à bientôt
    Nélinha

    • Nélinha tu es toute pardonnée ! Le temps des vacances, que l’on en prenne ou pas, que l’on reste ou que l’on parte est un temps un peu à part… il peut aussi y avoir les aléas de la vie et nos pérégrinations, alors rendez-vous en septembre, si tout va bien ! Gros bisous et repose-toi ! 🙂

  6. Et voilà la ballade fut courte mais agréable.
    Cela va me permettre de continuer mon petit tour des Plumes que j’ai quelque peu négligées par faute de temps.
    Bisous Aspho et à très bientôt.
    Domi.

    • C’est toujours plus court en cette période ! Obligations familiales et vraie vie qui nous attendent au-dehors, je dois que ce n’est pas mal non plus ! 😉 Bises et bonne nuit ! 😀

  7. Coucou asphodèle 🙂
    Figure toi que j’ai appelé hier soir ma meilleure amie (6mois que je n’avais pas appelé : honte sur moi)
    Musset a bien raison quand il dit  » hier c’est demain »
    Bises 🙂

  8. Quel hasard, je viens de lire ce poème de Musset sur le blog  » Nuage Neuf  »
    J’y ai appris qu’il était dedié à Victor Hugo ( à M. V. H.)
    Je le trouve très beau, joli choix miss…

    • Célestine, je n’ai pas eu le temps de regarder à qui correspondait les initiales, c’était speed ce jeudi mais j’adore Musset ! Merci pour l’éclairage de « Nuage Neuf » !!! 😀

    • Bonjour et bienvenue Mayura ! J’aime lire et relire de la poésie et c’est vrai que je trouve Musset étonnamment moderne ! (comme beaucoup d’autres quand on veut se donner la peine de les lire vraiment ! ;)…

  9. Je déterre ce vieux billet… Je suis tombée par hasard sur ce poème de Musset, il m’a convaincue qu’il faut que je le lise. Quelle passion, c’en est presque effrayant, mais lu de l’extérieur, c’est si beau…

    • Toulou, Musset me fait souvent frissonner ce qui est bon signe en poésie ! Je te le conseille, il avait une plume déjà très moderne et une sensibilité particulière… Gros bisous 🙂

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s