L’ÉTRANGER de Jacques Ferrandez – BD d’après le roman d’Albert Camus


etranger couv(1)BD lue dans le cadre de l’opération Price Minister : La BD fait son festival en partenariat avec le Festival d’Angoulême, il était temps que je vous dise ce que j’en ai pensé ! J’en profite pour participer aux mercredis-BD de Mango !

Il s’agit de l’adaptation en BD du roman d’Albert Camus. Son personnage, Meursault est célèbre pour son indifférence au monde qui l’entoure. Le roman de Camus s’ouvre sur la non moins célèbre phrase : « Aujourd’hui, maman est morte. » ; il fallait donc insérer cette phrase dans un dialogue qui ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe. L’auteur a bien trouvé le moment : quand Meursault se rend en autobus à la maison de retraite où l’attend la dépouille de sa mère, il profite de ce voyage long et morose pour lui faire prononcer l’indispensable incipit.etranger maman est morte Ce matin(1)Meursault ne pleurera pas à l’enterrement de sa mère. Meursault va tuer un jeune kabyle sur une plage et sera condamné à mort. Meursault est indifférent à tout cela car il est un être profondément anti-social, il suit son instinct et refuse de mentir sur ce qu’il ne ressent pas. Il travaille, a une vie  amoureuse mais il semble à peine effleuré par ce qui lui arrive, hermétique. Il ne se force pas …(l’Absurde déjà qui pointe son nez dans l’oeuvre de Camus).IMG-20140426-03923(1)Quel sera le verdict du jury ? Jugera-t-il l’acte en lui même ou l’homme qui n’a pas pleuré à l’enterrement de sa mère ? Beaucoup d’entre vous connaissent la réponse…

C’est un roman de jeunesse de Camus sur la jeunesse. Or Meursault n’y est jamais décrit physiquement. C’était donc un sacré pari pour l’auteur de lui donner un visage, une posture. Il a choisi d’en faire un homme d’une trentaine d’années, l’âge de Camus quand il l’a écrit et c’est très réussi !

Meurseault vu par Fernandez... je trouve qu'il a des faux airs de Camus...

Meursault vu par Jacques Fernandez… je trouve qu’il a des faux airs de Camus…

Dès le départ avec la planche d’Alger intra-muros, j’ai retrouvé l’ambiance du livre, Alger, la ville blanche et haute en couleurs si chère au coeur de Camus malgré les fracas de la guerre qui ont suivi.

La BD s'ouvre sur cette grande planche superbe !

La BD s’ouvre sur cette grande planche superbe !

Et puis dans celle de la plage, les tonalités chaudes,  écrasées de soleil comme peuvent l’être les plages algéroises. L’ambiance à la fois nonchalante d’une vie au soleil et les premiers nuages qui vont assombrir l’histoire, tout y est. On y retrouve également des accents de Noces très troublants (autre opus poétique de Camus) et j’ai trouvé ça très fort !etranger Alger environs(1)(1)Moi qui ne suis pas vraiment BD (vous l’aurez remarqué), j’ai beaucoup aimé celle-ci, la lectures des bulles est lisible, le roman est parfaitement restitué, c’est une réussite et si vous avez aimé le roman, je vous la conseille vivement ! Car au-delà de la retranscription fidèle de l’oeuvre de Camus, Jacques Ferrandez a su saisir l’atmosphère, quelque chose de l’âme du roman qui m’a conquise.

Je remercie Price Minister pour ce partenariat…et m’excuse du retard pris pour la rédaction de cette chronique !bd pm festival

C’était ma BD du mercredi chez Mango !Logo BD Mango Noir

Publicités

52 réflexions au sujet de « L’ÉTRANGER de Jacques Ferrandez – BD d’après le roman d’Albert Camus »

    • Jostein, effectivement j’ai été surprise par l’excellente qualité du texte et du graphisme, ce n’était pas évident de donner un visage à Meursault ! Moi qui ne suis pas du tout BD, j’ai beaucoup apprécié !

    • Adrienne, moi et la BD ça fait deux pour diverses raisons, la plus récente étant que j’ai du mal à lire les planches, ça me fatigue ! Là, non seulement je n’ai pas trouvé la lecture difficile mais j’ai trouvé qu’il donnait vie au roman de Camus, il le sublime sans l’abîmer le moins du monde !

  1. C’est ma prochaine BD prévue et comme toi, ce n’est pas un genre que je fréquente beaucoup, mais c’est pour ça que ton billet me tente…

    • Galéa, j’ai été agréablement surprise car normalement je commence et j’accroche rarement mais là l’ambiance est tellement bien rendue, le graphisme est beau, c’est une réussite et surtout je n’ai pas décroché, chose rare… Il faut dire que j’adore Camus, ceci explique aussi cela !

  2. je ne sais pas si je serais tentée de lire une BD qui au départ est un roman car bien souvent quand un livre est fait en film je suis déçue par le film qui ne reprend pas tjs la même histoire lue

  3. Une Bd tirée de l’Étranger de Camus, quelle belle idée! Elle me semble splendide en plus, très bien illustrée. Je devrais plus souvent aller faire un tour du côté de la BD..
    Bonne journée 🙂

    • Nadine, tu sais, en ce qui me concerne il faut que les BD viennent à moi car je ne fais pas la démarche (et c’est dommage, je passe sûrement à côté de belles choses) ! Là j’ai bien choisi pour le partenariat avec PM, j’étais très contente de mon choix, ouf ! 😉

  4. Dire que je l’ai feuilleté, cet album, et puis reposé, persuadée que cette adaptation ne me plairait pas. J’aime tellement Camus que je suis sûrement devenue trop pointilleuse pour tout ce qui le concerne, mais, à la prochaine occasion, c’est sûr maintenant, je vais le choisir!

    • Mango, moi aussi j’adore Camus et je ne suis pas fan de BD donc je l’attendais au tournant et là, agréable surprise devant le travail humble de l’auteur qui respecte Camus et le magnifie !

    • Jérôme en relisant ton comm, je vois que l’auteur s’appelle FERRANDEZ et moi j’écris FERNANDEZ depuis deux jours, haaan, quand je vous dis que j’ai du mal à lire les BD ! ça commence dès le titre et…le nom de l’auteur, je vais corriger ! Tsss ! 😉

  5. La rencontre des deux, Camus et Ferrandez ne pouvait qu’être bonne ; jene l’ai pas encore lue, mais les Carnets d’Orient de J. Ferrandez sont excellents

  6. En tout cas cette BD a permis a ma fille de découvrir cette histoire (en attendant de lire le roman).
    Nous avons bien aimé les dessins, et nous avons été touchées par cette histoire. Ce Meursault on a envie de le gifler pour le faire réagir!!!! L’époque est bien racontée aussi. Reste plus qu’à lire le roman. Meursault aura pour nous le visage du personnage de la BD:)

    • Louise, je dis qu’une BD de cette qualité qui n’écaille pas le roman est à mettre entre toutes les mains ! Tant mieux si elle a donné envie de lire le roman ! J’ai été stupéfaite car je m’imaginais les rues, Meursault d’une certaine façon (comme tout le monde fait en lisant) et ses dessins, sa vision étaient vraiment proches de celle que j’en avais ! C’est bien aussi de pouvoir mettre un visage sur le personnage ! Bah je comprends pour les baffes ! 😆 En même temps ce roman s’appelle L’Etranger !!! C’est pas pour rien …

    • Cériat, oui une BD de cette qualité qui donne même une autre dimension au roman, je pense que Camus aurait aimé ! Et puis si ça permet à un autre lectorat d’accéder à L’étranger, moi je dis banco ! 😀

  7. L’année dernière la prof de français nous avait fait étudier le roman et j’avais bien aimé. Mais je ne suis pas très BD donc je ne pense pas que je me laisserai tenter ^^’

    • Melgane, moi je ne suis pas du tout BD, en plus L’étranger est un roman culte pour moi donc je peux affirmer que cette adaptation est vraiment réussie ! Mais bon, il ne faut pas se forcer et je t’encouragerais davantage à lire des romans si tu préfères…. ! 😉

  8. une présentation originale d’un grand roman
    j’aime ce roman que j’ai lu plusieurs fois
    j’ai présenté plusieurs textes au bac de Français et il m’a permis de décrocher une super note
    merci Mr Camus

    • Marie Felices moi je l’ai eu en philo avec Le Mythe de Sisyphe et j’ai décroché un 14, c’était mon plus fort coeff, ça m’a aidée pour la mention ! Merci Camus ! Mais celui que je relis très souvent c’est Noces, un petit recueil poétique qui est magnifique !

  9. Tu ne lis pas souvent de BD mais quand tu t’y mets, tu donnes dans la qualité ! Ferrandez est un véritable artiste pour ce qui est rendre des ambiances. Dans Les carnets d’Orient (il FAUT que tu les lises !!!!) au début on se croirait chez Delacroix, c’est magnifique !
    Celle-ci, je ne l’ai pas encore lu mais elle est notée. bisous

    • Val, mes photos ne sont pas très nettes mais elles te donnent une idée des dessins, si là ça ne te plaît pas… le reste ne te plaira pas ! 😀 Sinon le texte est parfait ! Et j’ai bien aimé les images qui collent bien à l’idée que je m’en faisais quand j’ai lu le roman …

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s