L’ENFANCE D’ALAN d’Emmanuel Guibert (d’après les souvenirs d’Alan Ingram Cope)


enfance alan couvUne BD très particulière que m’a envoyé ma korrigane d’amour préférée (et qui nous manque terriblement) il y a deux mois maintenant et, bien qu’elle m’ait infiniment plu, je ne savais trop comment en parler, vous savez que je ne suis pas spécialiste en la matière !

Alan Ingram Cope, en 1994,  alors âgé de 70 ans s’est confié, le temps d’un été à l’Ile Ré (île si chère à mon coeur) à Emmanuel Guibert sur ses onze premières années, de 1925 à 1936. Cela aurait pu être d’une grande banalité mais Emmanuel Guibert en a extrait la quintessence où malgré un contexte différent, chaque homme peut se reconnaître, tant la tendresse est palpable. J’ai ressenti une impression de douceur hors du temps, de nostalgie, j’entendais presque la voix d’Alan qui se faufilait derrière les images, ces dessins qui se font photos et saisissent le lecteur par surprise…. Comme lorsque toute la famille est réunie, chose rare pendant cette période d’entre-deux guerres, de Grande Dépression où les familles migraient, déménageaient souvent, à la recherche d’un travail. A mi-chemin entre le dessin et la photo, Emmanuel Guibert immortalise ainsi le souvenir tel qu’il lui est raconté.

enfance alan famille au completAprès le prologue, en couleurs, qui montre la Californie d’aujourd’hui, le passage au noir et blanc signe le retour aux sources, la rupture entre deux mondes désormais diamétralement opposés. enfance alan couleur du début pasadena aujourd'huiAu début, alors qu’Alan est petit enfant, dépendant de sa maman, le trait est moins précis comme demeurent dans les souvenirs, les impressions floues d’un enfant. enfance alan débutEt arrivent les nombreux déménagements de ses parents, les grands-parents ruinés qui reviennent un temps vivre avec leurs enfants, les premières découvertes, les premières fois et les premiers émerveillements, les repas (rares) où la famille est réunie, la Californie simple et ouvrière de ces années-là. L’impact que ces rares moments ont laissé à Alan : « Si elle tinte encore quelque part,
ça doit être avec un peu de la joie de ce jour-là » (p. 83, à propos d’une petite cloche offerte à tous les convives du repas de famille). Ce n’est qu’à la fin, avec le premier vrai drame de la vie d’Alan que sont éclairés certains passages de ce livre… et le rendent encore plus poignant mais sans guimauve dégoulinante. La réalité de la vie. Point.enfance d'alan maisonJe ne donnerai pas d’avis de spécialiste puisque je n’en suis pas une mais j’ai apprécié l’absence de bulles (souvent étriquées et brouillonnes à mon goût), j’ai apprécié le texte qui colle à l’histoire directement, on visualise mieux et instantanément. Les couleurs vives des premières pages se fanent, se font noir et blanc, évoluent dans le texte tout comme la précision du trait, à la mesure de la survivance du souvenir. Au final, 159 pages de nostalgie et d’émotion racontées avec pudeur et délicatesse, avec une grande complicité entre l’image et le texte, comme a dû l’être celle d’Alan et d’Emmanuel Guibert. J’ai vraiment beaucoup aimé !

Une exceptionnelle participation aux mercredis en BD de Mango mais j’ai fait un effort !!!^^ Et cette BD ayant obtenu  le Grand Prix de la Critique 2013 de l’Association des critiques et journalistes de Bande Dessinée, je l’inscris au challenge de Laure « Mon Challenge à tous prix ».

logo challenge à tous prixLogo BD Mango Noir

Publicités

42 réflexions au sujet de « L’ENFANCE D’ALAN d’Emmanuel Guibert (d’après les souvenirs d’Alan Ingram Cope) »

  1. Je l’ai présentée aussi (mais pas au RV de mango, je suis trop fluctuante pour les BD, j’en ai lu trois récemment, je n’en parlerai pas) et te conseille maintenant La guerre d’Alan!

    • Keisha, tu es plus « productive » que moi en BD, c’est ma première de l’année alors quand j’en lis une je le dis à Mango !!!^^^Je sais pour la Guerre d’Alan écrite avant, j’ai lu qu’il avait déjà prévu d’écrire l’Enfance et même l’Adolescence ! Si je tombe dessus (et ça va être dur sans biblio) je les lirais volontiers !!! 🙂

  2. Hello Miss Aspho,
    Une nouvelle bannière ? Je ne fais pas assez attention…
    Je n’ai jamais pu lire une BD à cause des bulles étriquées, justement 😆 Ca me tourne la tête…
    Pas de commentaire intelligent sur ton billet, je n’y connais rien de rien.
    Juste quelques réflexions : l’histoire est un éternel recommencement, les gens migrent pour trouver du boulot, dans ce début du XXIe siècle… Et même le Maroc devient le pays de cocagne, étonnant 🙄 Et le plombier polonais ne veut plus venir en France…
    Je croyais qu’en vieillissant, on oubliait le présent mais que les souvenirs d’enfance revenaient bien nets…
    Ces croquis en noir et blanc vont plaire à Oncle Dan. Mais où est-il au fait ? 😆
    Ma pauv’ Aspho, pardonne-moi, j’ai le cerveau creux, les idées intelligentes ne me viennent pas 😆
    @ toutotel 😉
    Bisous d’O.

    • Coucou ma Cocotine !!! Haaa tu me fais rire !!!! Cette BD justement ne ressemble pas à une BD et se lit très facilement ! J’espère que tu ne vas pas perdre la mémoire, en plus !!! 😆 Va prendre l’air, ça te fera du bien !!! Bises♥

    • Lydia, j’ai beaucoup aimé et quand on connaît mon peu de goût pour les BD c’est un exploit !!! Merci pour ma bannière, j’ai eu une grosse insomnie jusqu’à 4 heures ce matin, dans ce cas-là je refais la déco ! Avant je le faisais avec mes meubles mais comme je ne peux plus, le blog est un bon palliatif !!! 😆 Bises

  3. GRRR probleme de connexion avec WP …Je disais, enfin j’essayais de dire nouvelle banniere, nouveau fond..L’été approche.
    Pour la BD, pas assez specialiste, mais j’aime l’idée du maniement des couleurs ou noir et blanc ou encore le flou en fonction des souvenirs

    • Pyrausta, l’avantage de WP c’est que tu peux changer de bannière et de fond en 5 minutes chrono ! Moi non plus pas spécialiste ni fan de BD, sauf quand elles sont comme celle-ci, claire, émouvante et passionnante !

      • Je m’incruste : j’adoooore ta nouvelle bannière !!! Et le fond aussi, il me fait vraiment penser à l’excellent vaudeville de Labiche : « Un chapeau de paille d’Italie » ! 😀
        Tu as changé le titre du blog aussi, non ?
        Au fait, où est-ce que tu trouves tous ces jolis fonds d’écran ??
        Gros bisouilles, les filles !!! ♥

        • Morgouille, j’ai eu une insomnie la nuit dernière et jusqu’à 4 heures du matin, j’ai bidouillé ! J’ai changé le nom mais rien de définitif, on verra !!! 🙂 Pour les photos, je les trouve principalement sur le lylouanne.tumblr.com ou ana-rosa.tumblr.com mais c’est infini quand on met le nez dedans. D’ailleurs, de temps en temps je fais des balades le mercredi sur un thème, tant j’ai de photos en stock !!! 😆 Autant partager ! Bises et bonne fin de soirée Morgouillette, moi je vais essayer de dormir pour rattraper mon manque !!!^^

  4. Heu j’ai rien à dire sur ton billet, pardon mais les BD et moi…par contre j’aime beaucoup ta nouvelle bannière et le préfère ton fond d’écran à l’ancien, sans toutefois être convaincu par les fonds d’écran…C’est marrant sur l’un des pots il y a une adresse Parisienne…

    • MTG, on a vu ce que ça donnait quand tu choisis des fonds d’écran !!! Laisse faire les filles !!! Euh…ce ne sont pas des « pots » hein, mais des cartons à chapeaux !!!! Ho lala, toute une éducation à refaire mon poussin !!! 😆
      Quant à la BD, eh bien je suis sûre que tu aimerais ! 😉

      • Ben dis- moi je vais aller me coucher je crois, désolé pour les pots de peinture, j’avoue ne pas avoir souvent vu de cartons à chapeaux…j’ai pas percuté… mais vraiment j’aime beaucoup ta nouvelle bannière.

        • Mindounet on a bien ri mais si tu aimes ma bannière tu es pardonné ! Ta Douce ne t’a jamais traîné chez Dior ou Chanel, crois-moi, t’en aurais marre de porter les cartons à chapeaux !!! 😆 Il y en a qui sont aussi beaux que les chapeaux qu’ils contiennent (soupir)….

      • Ben, voila-t-y pas qu’après avoir vu un bras dans un miroir, maintenant il voit une adresse parisienne ! Soit il souffre de coquetterie aigüe et devrait quand même se résoudre à porter des lunettes, soit c’est moi qui suis presque aveugle !!! Il est temps qu’il prenne des vacances notre mindounet !
        Mais je suis d’accord, j’adore ton nouveau décor…ça me donne des envies de changement chez moi !
        Quant à la BD, elle me fait penser plus à un album finalement. J’aime bien ce que fait Guibert d’habitude, ça pourrait me plaire…

        • So, la BD a déjà rejoint ta mini-PAL d’été, tu penses !!! 😉 Pour Mindounet, maintenant qu’il est parti on va pouvoir dire tout le mal qu’on pense de lui ! 😆 Oui c’est une vraie coquette mais on ne lui a pas dit pour Photofiltre dont Syl se sert et qui a caché l’adresse depuis qu’il l’a repérée, hé hé !!! Donc non tu as encore une bonne vue mais lui on le fait un peu courir le poussinet !!! 😆 Pour ton décor, je peux te faire une bnannière et Syl te l’installera, on a fait comme ça pour le Poussin, je précise que je l’ai faite « à son goût », ce n’était pas mon idée les photos !!! Tu me diras ! Bises♥

  5. Je ne suis pas du tout BD, à part les gags d’une ou deux pages, genre Boule & Bill… Mais tu me donnerais presque envie de tenter avec ton billet ! On n’a pas toujours besoin de l’avis d’un spécialiste pour être attirée, hein ! :p

    • Morgouiulle, c’est le genre de BD qui me réconcilie avec le genre justement : écriture nette, dessins « vivants », poésie, tout y est !!! Je préfère dire que je ne suis pas spécialiste pour ceux qui connaissent bien et pour éviter les boulettes !!! 😆 Biiises

  6. Tu en parles en tout cas superbement bien 😉 Je ne le note pas car ce n’est pas ce que je lis actuellement 🙂
    Merci pour cette belle participation bisous 😀 et belle soirée !

    • Laure, j’ai mis deux mois avant d’en parler, pour te dire que les BD et moi ça fait vraiment 2 mais là, exception exceptionnelle : c’est superbe ! 😉 Bonne fin de soirée et gros bisous 🙂 (je file au lit)

  7. C’est une belle surprise et un vrai plaisir de te voir passer ce mercredi car je sais que les BD ne sont pas ta tasse de thé mais tu entres en beauté avec cette histoire d’Alan qui m’a beaucoup plu aussi. C’est avec des réussites de ce genre que j’ai fini par adhérer à la BD car il y a trois ans encore je n’en lisais aucune: je croyais sincèrement que ce n’était pas fait pour moi! Comme quoi…il ne faut jurer de rien! :)) A bientôt peut-être alors pour une seconde participation ?

    • Mango merci beaucoup de ton accueil toujours chaleureux ! Ce n’est pas que toutes les BD me déplaisent, je m’en aperçois de plus en plus mais je n’ai pas de bibliothèque proche et en acheter est un vrai budget, je préfère les romans ! 😉 Dès que je peux, je reviens !!! 😆

    • Sharon, elle est pleine de tendresse et de sensibilité et n’a pas les inconvénients de la BD, je vais essayer de te l’envoyer mais je la garde d’abord pour Somaja !!!

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s