HOMMAGE à Georges Moustaki


Georges Moustaki nous a quitté aujourd’hui au bel âge de 79 ans, et c’est toujours trop tôt  quand il s’agit de quelqu’un que nous aimons. Il a marqué de son empreinte ma prime adolescence avec ses chansons sur la liberté, la solitude. Parce qu’il avait cette douceur dans la voix et le regard  lointain des exilés, il a su me toucher très vite. Parce que naissaient sous les cordes de sa guitare des mélodies emplies d’émotions. Parce que ses chansons pour la plupart font partie de notre mémoire collective. C’était un discret, il préférait les crépuscules des plages retirées aux sunlights artificiels.

Parce que c’était un Grand et parce qu’il me manque déjà… « Il est trop tard » désormais comme il l’a si bien chanté, pas pour ceux qui ont encore la chance de l’écouter. Adieu Georges… j’ai la gorge serrée, c’est bien, il pleut aujourd’hui !

Publicités

93 réflexions au sujet de « HOMMAGE à Georges Moustaki »

  1. Peinture, ciné, télé, auteur, compositeur, interprète dont l’engagement a parfois été un peu « masqué » dans l’opinion par la place qui était dédiée à Jean Ferrat, un homme complet, en somme…Bel hommage M’dame Asphodèle 😉

  2. Lorsque j’ai passé mon concours d’entrée en seconde (et oui à l’époque il y avait des sections où nous étions triées sur le volet) c’était sa grande période du « Métèque »… Je fredonnais tout en remplissant mes pages … Un grand Monsieur que de belles chansons pas de déchets… D’ailleurs j’attends aussi que l’on fasse un hommage à Serge Reggiani pour qui il a écrit de magnifiques textes…
    mon sourire est un peu éteint

    • Lilou, un concours d’entrée en seconde ? Waouh, je n’ai pas connu ça et je devais être en quatrième quand j’ai entendu le Métèque mais pour certaines, je préfère l’interprétation de Reggiani, mais lui c’était l’auteur-compositeur, le Poète !

      • Ouj’ai passé un concours pour entrer en sixième à mon époque… et puis un pour entrer en seconde car j’avais choisi une section paramédicale où les admissions étaient limitées à trente élèves…et pour les Lyonnaises qui connaissent le Lycée la Martinière, c’était un des trois lycées techniques de filles en France qui proposait cette section…Depuis cela à bien changer mais en 1965/66…Bien sûr je suis entrée haut la main…

  3. C’est bien triste… Au moins il aura eu une belle vie, longue et complète… Il rejoint le coin des grands, les poètes, les Ferrat, Brel, Ferré… Je suis sûre qu’ils auront pleins de choses à se dire… et à se chanter… Merci pour « Il est trop tard », voilà bien longtemps que je ne l’avais pas écouté et c’est ma préférée !!

  4. j’avais dans ma chambre de la cité universitaire un petit tournredisque sur lequel je l’écoutais.C’est cette image qui me revient à l’esprit en pensant à lui.J’ai vu il y a un moment maintenant l’émission Empreintes qui lui était consacrée .Il était déjà affaibli.Un poéte s’en est allé.

    • Iloucat, zut j’ai loupé ce « Empreintes », ils le repasseront sûrement. Moi il me rappelle mes années de pension, je l’écoutais en boucle avec Maxime Le Forestier et d’autres…

  5. je me reconnais parfaitement dans le texte que tu lui écris en hommage 🙂
    à l’adolescence, je n’ai acheté que trois disques (33 tours)
    l’un des trois était Moustaki… et j’ai appris tout le disque par coeur 🙂
    ça m’a fait un coup aussi d’apprendre son décès… on voudrait que certains soient immortels…

  6. A reblogué ceci sur Expéditions imaginaires and commented:
    « Un pas, une pierre, un chemin qui chemine
    Un reste de racine, c’est un peu solitaire
    C’est un éclat de verre, c’est la vie, le soleil
    C’est la mort, le sommeil, c’est un piège entrouvert… » (Les eaux de Mars )

    Toutes ces notes et ces mots fredonnés selon nos humeurs…
    Ces mélodies profondes ou légères, merci de nous les avoir offertes, cheminer à tes cotés fut un réel bonheur…
    Au revoir Georges, car ce n’est qu’un au revoir…

  7. Quand j’ai entendu la nouvelle ce matin, j’étais triste, en plus d’être poète, il était très sympa, je l’avais vu sur scène à l’époque du Métèque, tout comme j’avais vu Reggiani. Je commence à me sentir très nostalgique de ce temps-là.

  8. C’est toujours triste quand quelqu’un s’en va, d’autant quand il a marqué une page de notre vie… Des personnes comme ça peuvent représenter beaucoup pour chacun.
    Je vais penser à autre chose parce qu’en ce moment j’ai pas vraiment le moral avec ma dernière lecture…
    Biiiises ma douce 🙂

    • Laure, il a marqué définitivement ma vie d’une certaine façon et ça continuera, ses chansons restent, mais c’est triste quand même ! Eh oui, il y a des journées comme ça, on a hâte qu’elles soient terminées ! 😉 Biiises à toi et bonne nouvelle lecture ! 🙂

        • Antiblues, ça c’est affaire de goût, on ne peut pas non plus écouter de la pop toute la journée !!! 😆 L’amalgame avec Ferrat est dû je pense à la qualité des textes et à l’engagement politique, pour la voix on ne peux pas comparer, mais Moustaki au-delà de ses chansons restera un grand auteur-compositeur et surtout…un poète ! 😉 Bon alors tu l’as ce scoop torride ??? ^^

          • Non j’ai rien comme scoop 😦
            Tu as raison pour les goûts, je respecte chacun … Mais toi tu me connais, je ne vais pas chanter avec les chœurs, sous prétexte de rester consensuel !

  9. Coucou Miss Aspho,
    Je l’ai écouté aussi ce Georges. Les paroles de ses chansons sont en effet intéressantes et sensées.
    C’est drôle, je ne m’y ferai jamais, il faut être mort pour avoir des hommages…
    Il était laissé pour compte depuis des années, oublié, et voilà que tout le monde se souvient de lui et le trouve soudain génial…
    Il va retrouver l’autre Georges B., le grand Jacques B., Pierre (Bachelet), le grand Jean F., Edith et bien d’autres immortels.
    Et dans les nouvelles générations, est-ce qu’on se souviendra d’eux après leur mort ?… Pour le moment, je n’en vois aucun… il faut dire qu’ils ne m’intéressent guère…
    Bisous d’O.

    • C’est vrai, il a peu de personnalités dans les nouvelles générations ! il y a les nôtres enfin ma génération qui sortent encore du lot…
      malgré tout j’arrive à dégager Goldman, Clerc, Le Forestier et Souchon… mais ils sont encore de ma génération chez les tous jeunes il y a beaucoup de déchets…Et comme tu dis je ne m’y intéresse pas.
      avec le sourire

      • Je ne savais pas que  » Ma liberté » était de lui, j’ai étudié cette chanson au lycée en français et en musique. Je connais Le Métèque bien sur, très beau texte, et je sais qu’il a écrit Milord pour Edith Piaf. Je me souviens de quelques passages télé, avec sa barbe blanche je le trouvais très apaisant, très calme…voila à peu près tout ce que je sais de George Moustaki.

        • Je crois que c’est plutôt le genre et le style de musique qui dérangenet … Quant aux textes mieux vaut ne pas en parler et pourtant si on réfléchit bien moi qui suis née en 50 le jazz et le rock ont débarqué sans que cela soit apprécier… Tout est relatif et il en faut pour tout les goûts…
          avec le sourire, un pâle soleil mais il fait froid…

          • Lilou ce genre ne m’a jamais dérangé et j’ai aimé la pop des années 60-70 également ! Nous aussi on caille, moins que chez toi mais quand même ! 😆 Bises et reste au chaud !^^

            • ah parle-moi Jean Lumière…parle-moi d’André Claveau…
              Bon bref je viens de me relire , ainsi que mon billet Anne Perry que j’ai d’ailleurs corrigé, et je vais passer mon WE à apprendre la grammaire et les conjugaisons. entre les biberons des gamins…Je suis effarée… Ah les c’est la faute à l’ordi y corrige pas tout seul M’dame.
              avec le sourire

              • Lilou, tu dois bien avoir un Bescherelle chez toi pour les conjugaisons ? 😉 Eh non, il faut se lire et se relire, car on en laisse de belles parfois !!! 🙄 Et l’ordi a ses limites !!! Bon courage, bises 🙂

                • oui bon chez un ancien prof de français, y a toujours un Bescherelle qui dort. Non Demain m’en vais à Metz où la météo est encore plus pourrie que chez nous car c’est les trois ans de mon Babydou … et ils seront là tous, les quatre petits et tous les parents….on fait sauter les bouchons de Champomy
                  avec le sourire

                • Lilou je vous plains, j’ai vu la météo, il neige dans les Vosges a basse altitude, mais la chaleur sera ailleurs et j’espère que vous aurez droit a autre chose que du Champomy ! 😆 Bon weekend et gros bisous ! 🙂

    • Je ne suis pas d’accord avec toi Soène, il y a de vrais talents dans la génération actuelle, c’est toi qui ne sait pas les voir ou ne veux pas les voir…quand tous les grands de cette époque là seront morts, tu feras quoi alors? grrrrrr…..

    • Soène, mais oui mais bon… Faire un hommage de ton vivant, tu prendrais peur non ? 😆 Et puis ce n’est pas la première fois que je le mets sur mon blog, je n’ai pas attendu qu’il soit mort ! Pour les nouvelles générations, il y en a quelques-uns quand même mais nous serons mortes quand on leur rendra hommage, faut pas rêver !!! 😆
      Bises

  10. Pour moi, il a surtout écrit de belles, très belles chansons pour Reggiani, Piaf, Barbara , Montand…J’ étais touchée par ses paroles plus que par ses interprétations. C’ était un grand poète qui savait dire les choses et ne s’ en privait pas.

    • Pierrot, comme je l’ai déjà dit, je préférais même les interprétations par Reggiani mais l’auteur c’était lui… J’aimais aussi sa discrétion et ce qu’il représentait ! 😉

  11. Je viens de lire l’info chez Francis. ça m’a fait un choc.
    Il y a une page qui se tourne … une époque qui se ferme définitivement. Cet artiste était magnifique

    Gros bisous ma belle

    • Antiblues, je t’ai répondu à ce sujet ! Toi aussi tu hurleras avec les loups quand un de tes chouchous disparaîtra, tu n’es pas fait que de granit, Ô rebelle de l’extrême !!! 😆 Et laisse-nous notre Moustaki hein, on fait ce qu’on veut quand on aime et on ne se prive pas de le dire !!! Na !!! 🙄

      • Mais bien sûr chère Aspho! Je garde pour moi mon intransigeance musicale et reconnais bien volontiers qu’il en faut pour tous les goûts et toutes les sensibilités .
        Je déplorais juste être seul dans le camp des « Moustaki? Ouais, bof… »
        J’ai pleuré aussi quand John Lee Hooker est mort …

        • Que veux-tu que je te dise ? Ton intransigeance ne me touche pas tant Moustaki représente le Poète à mes yeux et tant d’autres choses ! Cela dit j’ai dansé des rocks sur Boom boom de John Lee Hooker, l’un n’empêche pas l’autre !!! 😆 Mais Moustaki, c’est mon adolescence, mes premiers émois sur certaines de ses chansons et voilà ! Tu peux dire ce que tu veux et te sentir seul ça ne changera rien !!! 😆

      • Globalement je suis plutôt d’accord avec Mind et Antiblues quand ils disent qu’on trouve des talents énormes dans la nouvelle génération.
        Et moi, j’aime les choses nouvelles, beaucoup beaucoup! l’esprit vif et toujours en éveil!
        Nouvelles musiques, nouvelles technologies…
        Mais pour moi, il y a deux sortes de musiques: celle qu’on aime parce qu’on l’aime.Celle là, on l’aime tout le temps et toujours.
        Et celle qu’on aime juste parce qu’elle correspond à un moment de notre vie. Pour moi, Moustaki, c’est ça: une époque. Des souvenirs qui remontent et qui me tirent des larmes…Parce que musicalement, c’est vrai que ça casse pas des barres.Mais…Ah! si vous aviez vécu une merveilleuse histoire d’amour à dix sept ans sur « le temps de vivre » …Celestoche en mode con et sensuel…;-)

        • Célestine, tu as formulé parfaitement ce que je ressens !!! Tu es vraiment ma copine de récré et je ne suis pas surprise que nous ayons vécu des choses (que la décence me fera taire)^^ sur des chansons de Moustaki ! 😉 C’est peut-être aussi générationnel même si ça va au-delà… Quant aux nouvelles générations (hormis le rap), je trouve aussi qu’il y a des talents qui s’inscriront dans le long terme, hors variétoche poubelle bien sûr !:!! 😆 Je crois que notre Antiblues voulait se faire consoler de se sentir si seul !!! 😆 On ne lui en veut pas, rho lala !!!^^

  12. Une telle simplicité dans l’interprétation….peignant des thèmes si essentiels…qui perdureront ad vitam eternam dans nos pensées et nos questions…Emporte-t-il avec lui la douceur des mots chantés?…Merci Asphodèle pour cet hommage, j’ai vécu Georges M. comme toi..

  13. Bonjour Asphodèle, en apprenant la nouvelle, cela m’a rappelé que ma maman (disparue il y a quinze ans) aimait beaucoup la chanson « Le Métèque ». Un de moins dans les anciens. Il ne reste plus que Béart et Aznavour, bonne après-midi.

    • Dasola, j’ai un oncle qui chante Le Métèque depuis …oh, au moins 30 ans, c’est une chanson qui fédère et qui sent le soleil ! J’aime les chansons de Béart et celles d’Aznavour mais un peu moins les personnages…

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s