L’ÉCHO DES MORTS de Johan Theorin


écho des morts de theorinMon troisième « Theorin » qui est en fait le deuxième dans l’ordre de la quadrilogie qui se déroule sur l’île d’Öland, en Suède, et certainement mon préféré ! Parce que l’action se déroule en hiver, que l’ambiance y est particulière, à la fois blanche comme la tourmente de neige attendue et redoutée par les habitants et sombre, car nous sommes dans un univers qui mêle suspense policier, légendes fantastiques dans une réalité pas toujours gaie, comme dans la vraie vie…

Joakim et Katrine Westin, deux enfants en bas-âge forment un couple modèle. A trente-cinq ans, ils ont décidé de quitter Stöckholm et de retaper l’immense maison du domaine d’Åluden à Öland, maison en bord de mer dominée par deux phares jumeaux dont un s’allume encore et l’autre produit une étrange lueur blanche pour qui sait la voir…généralement annonciatrice d’un décès. Katrine est retrouvée morte noyée un matin d’octobre, à l’heure où les enfants partent à l’école. Le suicide est la cause retenue mais pour le vieux Gerlof, 82 ans (environ) qui connaît l’île (et ses habitants) comme sa poche, le meurtre semble plus plausible. Qui pouvait en vouloir à cette jeune femme discrète et sans histoires ? Aidé de Tilda, sa nièce nouvellement promue dans la police de proximité d’Öland, il va enquêter, comme à son habitude, tranquillement et méthodiquement, recherchant dans le passé des mobiles qui pourraient venir parasiter le présent.

Parallèlement, des villas vidées de leurs habitants pendant l’hiver sont pillées par trois jeunes un peu bizarres et assurément drogués  jusqu’aux yeux!

Joakim, en perdant sa femme va perdre la raison tout doucement, se déconnecter de la réalité et se réfugier dans la légende qui dit que les morts reviennent chaque année à Noël. Il veut croire que c’est vrai pour dire au revoir à Katrine une dernière fois… Or la grange qui jouxte leur maison est propice à entretenir ce genre de croyance ; par ailleurs, sa fille Livvia lui dit voir sa mère ou sa tante Helen, elle aussi décédée un an plus tôt, soi-disant d’une over-dose. Et Joakim, perturbé, n’écoute que ce qu’il a envie d’entendre… même si la santé mentale de sa fille ne semble pas l’inquiéter ; il faut dire que tout lui passe loin au-dessus…

Le suspense est maintenu jusqu’au bout malgré certaines choses que nous voyons plus ou moins venir, la tension surtout qui arrive avec la tourmente de neige, les phénomènes extraordinaires attachés à une vieille tourbière maléfique sur la lande. Le deuil, l’hiver, la mort font de ce livre une symphonie blanche et glaçante où le fantastique et la nature en sont des notes troublantes et délicieusement païennes. « Les morts » (…). Il faut juste écouter…et on les entend chuchoter » (p.243). Johan Theorin sait aussi faire parler les morts, du moins leur redonner une matérialité inquiétante…

Et comme dans tous ses livres, où il aborde un aspect social de la Suède, celui-ci ne déroge pas à la règle. Après le système de santé, la pornographie suédoise et ses conséquences bien après, il aborde dans cet opus le problème grandissant de la drogue et des dégâts qu’elle engendre : violence, prostitution, etc.

Si vous souhaitez trembler en ayant froid mais si vous aimez aussi les paysages de neige fantastiques ce livre est pour vous ! Les 540 pages défilent à toute vitesse (je dirais même trop vite pour ce qui me concerne).

Une participation au challenge de Liliba « Polars & Thrillers », à celui d’Anne, « Voisins-Voisines ».

Logo Thrillers & Polars chez Lilibalogo voisins 2013

73 réflexions au sujet de « L’ÉCHO DES MORTS de Johan Theorin »

  1. ça fait un petit moment que je n’ai pas lu de polars, je vais peut-être noté celui là, d’autant que je vois fleurir Théorin un peu partout. Pour une fois que celui qui mène l’enquête n’est pas un ivrogne désespéré et cynique. J’aime bien le côté enquête calme et posée….

    • Galéa, Theorin est ma découverte coup de coeur de ce début d’année (3 en 3 mois quand même…), je te conseille de commencer par L’heure trouble, le premier de cette « série », c’est mieux ! Pas de flic névrosé, mais des cas particuliers bien corsés malgré tout ! Je devais envoyer l’heure trouble à Laure, je vais lui redemander et elle pourra te le faire suivre si tu veux, ou tu commenceras si elle est encore noyée sous ses LC ? 😆 Tu me diras si ça t’intéresse ! 🙂 Bises

    • Syl., tu peux lire en n’importe quelle saison et ça devrait te plaire, Gerlof est un vieux monsieur charmant, bien élevé et attendrissant. Quand je l’ai lu en mars, j’étais raccord avec les tempêtes de neige que je voyais à la télé et qui recouvraient la Normandie ! 🙂

  2. Hello Miss Aspho, j’avais lu L’heure trouble… Un peu longuet à mon goût mais si L’heure des morts est aussi réussi que tu le dis, je suis prête à donner une nouvelle chance à l’auteur. Pour le moment, je suis pongée dans un polar qui se passe à Bangkok. C’est très dépaysant… Biz

    • Gwen, j’aime justement cette fausse lenteur, l’écho des morts est peut-être plus enlevé, je te le conseille !!! C’est sûr qu’entre Bangkok et Öland, les températures ne sont pas les mêmes !!! 🙂 Bises

    • Aifelle, oui je les ai tous aimés et lus dans la foulée (entre janvier et début-mars, c’est pour dire) ! Paradoxalement, celui que j’ai le moins aimé est le dernier qui m’a quand même donné envie de lire les autres, donc tout est dans la nuance !!! Rien à voir cependant avec Adler-Olsen, c’est bien plus calme mais… je te laisse les découvrir ou je peux au moins en faire voyager deux : L’heure trouble et L’écho des morts, j’ai offert le 3ème à Liliba qui m’a offert les deux premiers !!! :

  3. J’en termine d’abord avec Fitzek (Therapie) ! Ce sera mon premier Theorin que je ne connais pas… ; mais j’attendrai un peu, car ayant été victime de l’alerte rouge de mars dernier, ne m’en parlez plus de la neige !!!

    • MTG, j’adore les paysages d’hiver dans les pays nordiques donc là j’ai été servie ! Peut-être parce que je ne vois jamais de neige dans mon coin « microclimaté » !!! 😆

  4. Cela fait un moment que je n’ai pas lu de polar, ça me manque un peu je dois dire j’aime bien 😀 Parce que quand ils sont bien écrits c’est le genre de bouquins que tu lis très vite 😀
    Biiiises 😉

    • Laure, veux-tu que je t’envoie l’Heure trouble, sinon j’ai Aifelle et éventuellement Galéa qui seraient intéressées, je pourais le faire voyager, avec l’écho des morts (ils se lisent en une semaine si tu accroches^^) !! Tu me dis, à partir du 1er juin, je n’ai plus de Poste, booouuuh !!! 😦

    • Eva, oui mais c’est le deuxième de la quadrilogie, ce serait mieux de commencer par L’heure trouble, pour remettre Gerlof chronologiquement, enfin tu t’y retrouveras !!! 😆

  5. De l’auteur j’ai lu (et aimé) « Le sang des pierres » et celui-ci m’attend (ou plutôt attend le bon moment : je voulais que la marque du précédent s’efface un peu avant de le lire, pour ne pas risquer une impression de redite ; ceci dit, je viens de constater sur mon blog que cette lecture remonte maintenant à un an et j’en conserve toujours un souvenir fort ! je ne vais pas attendre éternellement, dans ce cas 😉 !).

    • Brize, Le sang des pierres est le premier que j’ai lu et quand Liliba m’a envoyé les deux autres, je me suis jetée dessus comme une morte de faim, ils n’ont pas fait un pli !!! 😆 Je te les conseille !

  6. Trembler, en ayant froid…mais ce n’est pas ce qu’on fait depuis des semaines avec ce temps pourri ??? Je vais persister avec cette série, j’avais aimé L’heure trouble.
    Au fait, j’adore ton nouveau fond ! Bisous !

    • Somaja, oui mais là on tremble dans la tourmente de neige, au moins c’est justifié !!! Euh… tu parles du nouveau fond qui a un mois (au moins !!) ??? 😆 Tu es surmenée, je te pardonne !!! Bises 🙂

      • Ne te moque pas ! c’est juste qu’avant je ne les voyais pas et maintenant que j’ai fait je ne sais plus quelle manip’ sur mon ordi ils apparaissent tous ! Je redécouvre tous mes blogs amis qui sont passés chez WP ! c’est-y pas beau ?

        • Somaja, bindidon les cours d’informatique ne sont pas de trop alors !!! C’est juste une question de taille et tu peux régler en faisant « Ctrl+ » ou « Ctrl- » et ça te rétrécit ou agrandit l’écran (ainsi que la police d’ailleurs) !!! Entre quiches on se soutient, heureusement !!! 😆 Bises ma belle plante centreuse !!! 😀

  7. J’ai commencé »l’heure trouble » et pas moyen de finir.Il faudrait que je le recommence tant les critiques sont bonnes et ce volume là ne déroge pas à la règle.

    • Pyrausta, ha bon ? Tu m’en bouches un coin, moi je n’ai pas pu le lâcher (les 3 que j’ai lus d’ailleurs) ! Ha c’est sûr ça change des rythmes à l’américaine, mais j’aime beaucoup l’ambiance ! Tu le reprendras, ça ne devait pas être le bon moment…

  8. C’est un auteur qui me tente bien, plutôt avec son dernier titre (moins de nature dedans…). Je vais le lire à l’occasion de son anniversaire, et j’espère aussi arriver à lire enfin Mankell cette année.

    • Ys, ha tu n’aimes pas la nature ? Dans cette trilogie (pour l’instant, le 4ème n’étant pas sorti), l’île d’Öland est un personnage magnifique et plein de surprises… Dommage que tu ne les lises pas dans l’ordre, il y a des personnages récurrents (un surtout) et c’est bien de voir son évolution… Tu fais comme tu veux !!! 😀

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s