Les Plumes à thème 7 – Résultat de la collecte et consignes pour la quatrième de couverture !


LOGO PLUMES2, lylouanne tumblr comIl est l’heure de vous en dire plus sur l’exercice de cette semaine. Tout d’abord, voici les 16 mots imposés et les trois mots en G que j’y ai ajoutés :

Départ – salle – téléphone – heure – désir – impatience – minute – frustration – déçu – enfant – pandémonium – liste – angoisse – patience* – espoir – stupeur – galop – gifle – gigantesque.

* le mot Patience est facultatif, il risque d’y avoir redondance avec Impatience !

J’ai tapé plusieurs quatrièmes de couverture dans un document Word et la plus longue tourne autour de 150 mots, sinon elles font toutes environ 100 mots. Ce qui est très peu, l’équivalent d’un paragraphe de 8-10 lignes sur une feuille A4. Et comme il y a les mots imposés, je vous accorde jusqu’à 500 mots (maximum) pour présenter le livre sorti de votre imaginaire ! Je pense que tout le monde possède un Traitement de Textes avec un « compteur »  (dans Word c’est « outils » puis « statistiques »), sinon il en existe sur Google. Mais même sans cela, vous voyez ce que font 100 mots donc il ne devrait pas être difficile de multiplier par 5 (sauf pour Soène qui est nulle en maths) (et elle est blonde) (on va y arriver quand même) ! Polars, romance, Fantasy, tous les genres sont permis ! Il faut que ça donne envie de lire le livre…ou pas ! Un titre sera le bienvenu en accompagnement… Je vous ai mis trois exemples ci-dessous. Vous ne pouvez pas vous tromper !!!!

Bon courage et à samedi ! N’oubliez pas les liens vers votre texte, avant 20 heures vendredi soir ! Bonne semaine à tous !

gif machine écrire lettresdanslesmots tumblr com

« Venue séjourner sur l’île de Rhodes pour se remettre d’un drame personnel, Heather Mallender disparaît brusquement au cours d’une balade en montagne, presque sous les yeux d’Harry Barnett, le gardien de la villa où elle résidait. Soupçonné de l’avoir assassinée, Harry est laissé en liberté, fautes de preuves. Ce quinquagénaire alcoolique et désabusé décide alors de mener l’enquête à partir de sa seule piste : les vingt-quatre dernières photos prises par la jeune femme. Cliché après cliché, il va ainsi reconstituer les dernières semaines de sa vie, entre la Grèce et l’Angleterre. Mais plus il apprend de choses sur le passé d’Heather et plus le mystère s’épaissit. » (107 mots) (Heather Mallender a disparu de Robert Goddard, Livre de Poche).

 « Miséricorde et Profanation ont propulsé Jussi Adler-Olsen au sommet des listes des meilleurs  auteurs de thrillers scandinaves en France et dans le monde. On retrouve dans Délivrance (Prix Clé de Verre du meilleur thriller scandinave) le surprenant trio d’enquêteurs du Département V de la police de Copenhague, en charge des affaires non résolues : l’imprévisible vice-commissaire Carl Morck et ses deux assistants, Assad mystérieux réfugié politique syrien au flair infaillible, et Rose, secrétaire tout aussi singulière.
Sur le bureau de Morck, un étrange message découvert au nord de l’Ecosse dans une bouteille oubliée sur le rebord d’une fenêtre. Un SOS écrit en lettres de sang par un jeune Danois enlevé avec son frère des années plus tôt. Canular ? Peut-être pas… » (121 mots). (Délivrance de Jussi Adler-Olsen chaz Albin-Michel).

 Dans les années 1980, une nouvelle drogue fit son apparition dans les milieux noctambules : le MDMA, dit « ecstasy ». Cette « pilule de l’amour » provoquait d’étranges effets : bouffées de chaleur, envie de danser toute la nuit sur de la techno, besoin de caresser les gens, grincements de dents, déshydratation accélérée, angoisse existentielle, tentatives de suicide, demandes en mariage. C’était une drogue dure avec une montée et une descente, comme dans les montagnes russes ou les nouvelles de certains écrivains américains. L’auteur de ce livre n’en consomme plus et déconseille au lecteur d’essayer : non seulement l’ecstasy est illégal, mais en plus il abîme le cerveau, comme le prouve ce recueil de textes écrits sous son influence. Et puis, avons-nous besoin d’une pilule pour raconter notre vie à des inconnus ? Alors qu’il y a la littérature pour ça ? (137 mots). (Nouvelles sous Ecstasy de Frédéric Beigbeder chez Folio).

 

Publicités

94 réflexions au sujet de « Les Plumes à thème 7 – Résultat de la collecte et consignes pour la quatrième de couverture ! »

  1. Et ben on n’est pas dans la chienlit moi j’dis 🙄
    Je promets rien… 😆
    Bisous et merci d’avoir gardé ton sang froid 😆

    • Soèe, hi hi !!! Au jeu du sang-froid, je suis imbattable !!! 😆 Comment ça tu promets rien ??? 100 mots, faut pas exagérer et tu as droit à 500, c’est cadeau !!! Je viens de mettre PATIENCE en facultatif, pour éviter la redondance !!! 😆 T’es contente ?

    • Yo Gwen ! 😀 Sauf qu’il y a une semaine de délai pratiquement !!! 😉 Heureusement d’ailleurs parce que ce soir je serais incapable d’écrire quoi que ce soit, je file lire un peu !!! 🙂

  2. bonsoir asphodèle avec beaucoup de retard je m’inscris pour participer à la plume à thème7,des que j’aurais rédigé mon texte je te l’enverrais avec le lien à bientot!

  3. Ouh la la, ça va être compliqué cette affaire !! Mais je vais essayer ^^
    J’ai une question pratique, si je te donne le lien d’un article non publié ça fonctionne ? Je n’ai jamais tenté 😦

    • Natiora, j’avais peur moi aussi car la concision et moi ça fait deux mais j’ai essayé et j’en ai même commencé deux (mais il faut que je vois ce que ça fait une fois tapé ! 😉 Pour le lien WordPress, il ne faut pas que tu changes quoi que ce soit au titre entre le moment où tu me donnes le lien en mode brouillon et le moment de la parution et s’il est programmé pour samedi, mettre le 20 dans la date au lieu de la date où tu l’as commencé ! En bref si ton billet s’intitule « le départ des chiens » (n’importe quoi^^) : ton lien sera : lejardindenatiora.wordpress.com/2013/04/20/le-départ-des-chiens Voilà c’est aussi simple que ça ! Mais n’hésite pas à me mailer si tu as un souci ! Bises 🙂

        • Natiora, c’est toujours mieux de demander plutôt que de faire des b^tises !!! 😆 Sinon, quand tu fais « Planifier », ensuite tu cliques sur « aperçu » pour relire ton billet (moi je relis toujours une énième fois), à ce moment là le bon lien s’affiche en haut ! Seulement si tu as planifié ! Bises et je suis sûre que tu vas nous faire quelque chose de bien !!! 😀

  4. J’ai « Nouvelles sous ecstasy » sur mes étagères mais je n’ai pas réussi à lire « Vacances dans le coma » du même Beigbeder. Il devait être sur une autre substance moins efficace…mais je crois qu’il aimerait connaître la substance prise par Houellebecq qu’il admire…et dont je n’ai jamais rien lu alors qu’il passe pour être l’un des plus grands écrivains vivants…

    • Mind, j’en ai lu deux ou trois (que j’ai déjà oubliées), c’est dire la nocivité de la substance, aucun intérêt, littéraire ou même dans le propos, bof de chez bof, je relirai si j’ai le temps ce mois-ci pour en parler, là je n’ai rien à en dire, donc tu vois… J’avais commencé un Houellebecq il y a 10 ans, pareil, il ne m’en reste rien, faudrait retenter ! 😉 Bises essoufflées, je cours depuis ce matin ! 😀

      • Tu t’es finalement mise au jogging…pas mal pas mal, tu me raconteras quand tu auras retrouvé un peu de souffle…sacrée toi va !
        J’avoue que Houellebecq m’interpelle lorsque je le vois à la télévision, donc j’essayerai mais j’ai peur d’être déçu car il jouit d’une aura particulière dans le milieu littéraire.

        • Mind, tu ne crois pas si bien dire mais pas vitesse jogging, non quand même… Houellebecq a une aura renforcée pas sa posture d’anti-héros, d’anti-écrivain, etc… Il faudrait le lire au lieu d’en parler !!! 😆

  5. J’ai résisté la semaine dernière, le temps de lire les participations et de voir ce qu’on attend. Là tu nous donnes des exemples aussi, que demander de mieux ^^ Je viens donc m’inscrire à ce petit échange.

    • La Démone, tu n’as pas besoin de t’inscrire !!! D’habitude, on fait un texte libre avec les mots imposés, là je corse un peu le jeu ! N’oublie pas de me donner ton lien vendredi avant 20 h, je t’ajouterai à mon billet qui paraît samedi !!! 🙂

    • Brize, ton lien est « cassé », il y a des points de suspension ! Si le titre est : « ou je rédige une quatrième de couverture », je devrais le remettre droit, sinon tu peux l’avoir après « planifier » dans « aperçu », là en-haut, c’est le bon !

    • Claude, c’était mérité !!! La Comtesse c’est toi !^^
      Pour ton lien, ne te prends pas la tête, j’irai le prendre samedi quand tu auras publie, je mettrai le lien vers ton blog a 6h00…
      Et merci a toi pour les lilas de mai, si tu savais comme j’attends qu’ils refleurissent et qu’ils embaument ! 😉
      Bonne nuit et gros bisous.

    • Anne Souris, moi aussi ces vacances amènent de joyeux imprévus , qui me bousculent ! Pour la quatrième d’un livre existant, tres bonne idée ! Du moment que tu places les mots imposés ! Bonne fin de journée ! 🙂

  6. Je suis à fond dans la préparation de nos prochaines vacances, je n’arrive pas à me concentrer sur l’exercice… Je ne serai certainement pas au rdv demain, mais ce n’est que partie remise !! Bonne journée Asphodèle 🙂

    • Natiora ce n’est pas grave !!! J’attends des visites Jusqu’à dimanche, dont deux qui n’etaient pas prévues, je suis contente d’avoir fait mon texte mardi sinon j’aurais eté bien embêtée ! Bises et a quand tu veux !^^

    • La plume et la page, je suis certaine que c’est très bien ! C’est un exercice pas si facile mais qui a le mérite d’être bref : si c’est raté, on souffrira moins et c’est valable pour tout le monde !!! 😀 Bises et bonne fin de soirée ! 🙂

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s