RIEN NE S’OPPOSE A LA NUIT de Delphine de Vigan


delphine de Vigan rien ne s'oppose à la nuitLivre fini avant-hier, j’ai mis du temps, j’ai tourné autour, je l’ai commencé, puis lâché et enfin quand je l’ai repris il y a une semaine, je n’ai pas pu lire autre chose. Même si… Même si certains passages des deux premiers tiers m’ont agacée dans le processus d’écriture que nous raconte Delphine de Vigan et puis, j’ai compris qu’il ne pouvait en être autrement, j’ai compris la subtilité et j’ai même eu un sanglot dans les dernières pages… Depuis, j’ai déprimé à mort, alors je vous le conseille, mais avec un moral à toute épreuve ! Merci Lystig d’avoir insisté pour me le faire voyager…

Pas de suspense ici, on sait dès le départ que Delphine de Vigan écrit sur sa mère qui s’est suicidée « en quelque sorte » comme le lui demande son fils dans les toutes premières pages. Elle l’appelle Lucile ou ma mère et juste à la fin « maman ».

Raconter Lucile, cet abîme de désespoir et de désinvolture passe par la génèse de la famille maternelle. Delphine de Vigan a donc accompli un travail de recherche, d’interrogatoires des membres de la famille de Lucile avec une précision chirurgicale. Comme un médecin, elle va aux causes, aux symptômes avant d’émettre un diagnostic. Comment Lucile qui a grandi dans une fratrie de neuf enfants, avec des parents « bobos » avant l’heure » est-elle toujours en retrait ? Absente et maladivement timide. Elle est bipolaire. A l’époque on ne savait pas comment désigner cette maladie qui sans traitement peut provoquer des crises de paranoïa et de démence hallucinantes. D’ailleurs Delphine de Vigan dit qu’elle a trouvé beaucoup de similitudes (et de réconfort) en lisant l’Intranquille de Gérard Garouste et Judith Perrignon, livre que j’avais également beaucoup aimé. Peu à peu elle va installer « son périmètre de sécurité » (pensant qu’elle a de la marge) en racontant l’histoire de Lucile à travers les souvenirs de ses grands-parents, de ses oncles et tantes. Comment grandir, se construire sans se perdre en devenant adulte avant l’heure ? Cela passera par l’anorexie (un an) qu’elle a raconté dans Jours sans faim, cela se fera l’angoisse au ventre, avec suspendu quelque part le rêve d’une « mère idéale », bonne cuisinière, stable, à l’écoute… Sans parler qu’au fil des recherches, le grand-père n’apparaît pas tout blanc mais saura-ton la vérité ? «  Comme des milliers de familles, la mienne s’est accommodée du doute ou s’en est affranchie. A la rigueur pouvait-on admettre une certaine ambivalence, un climat qui prêtait à confusion, mais de là à imaginer le pire… » p.240-241.

Et puis dans la troisième partie, le « périmètre de sécurité » que s’octroie Delphine de Vigan pour continuer d’écrire vole en éclats, Lucile redevient la mère, la grand-mère même avec un semblant de vie normale pendant une vingtaine d’années. Peu à peu les relations semblent revenir « normales », on baisse la garde. Jusqu’au jour où. C’est là que les larmes ont trouvé une btèche pour couler enfin. Mais inutile d’en dire plus, lisez ce livre qui a le mérite d’allier pudeur et mise à nu sans jamais être vulgaire, voyeur ou que sais-je ? Il est si difficile de parler des siens sans froisser quelqu’un au passage ! Et tous les remparts qu’on érige pour ne pas souffrir sont vains quand il s’agit d’amour. Lucile restera un soleil noir pour sa fille, une énigme malgré tout ce qu’elle a pu découvrir sur elle : « Le noir de Lucile est comme celui du peintre Pierre Soulages. Le noir de Lucile est un Outrenoir, dont la réverbération, les reflets intenses, la lumière mystérieuse, désignent un ailleurs. » p 437.

Delphine de vigan photoDelphine de Vigan est née le 1er mars 1966 à Boulogne-Billancourt et vit de sa plume depuis 2007. Mère de deux enfants, elle vit avec François Busnel, animateur entre autres de La Grande Librairie. En 2011, pour ce roman elle a obtenu le prix du roman Fnac, Le Prix du Roman France-Télévisions et le Prix Renaudot des lycéens.

Une participation au challenge « Vivent nos régions » de Lystig pour L’Yonne, si présente dans le livre…

Logo Lystig

Publicités

162 réflexions au sujet de « RIEN NE S’OPPOSE A LA NUIT de Delphine de Vigan »

    • Val, ce que je disais plus haut, si Lystig ne me l’avait pas mis presque de force entre les mains, je ne sais pas si je l’aurais lu ! 😉 Mais je ne regrette pas ! Bises

  1. bonjour, me semble super ce livre mais j’ai peur de la déprime qui en suivra… Pas si solide qu’on en a l’air.
    Merci pour le partage.
    avec le sourire

    • Lilou, je me croyais armée moi aussi d’autant que les deux premières parties sont gentillettes, c’est de la mise en place mais la dernière partie, quelle baffe !!! J’ai déprimé pendant deux jours, je n’arrivais pas à entrer dans autre chose, ça y est c’est passé mais ce n’est pas un livre « anodin », on s’y reconnaît tous un peu que ce soit dans la famille ou les états d’âme….

      • Je viens de relire ton billet maintenant que j’ai lu et toi aussi cela t’a frappé le « maman qui arrive à la fin. Ton billet est d’un autre style que le mien mais ton analyse est passionnante.
        avec le sourire

        • Lilou, il n’y a qu’à la fin, dans la réalité brutale de la mort qu’elle voit enfin sa « maman ». Pour en parler comme elle l’a fait au début, il fallait de la distance et qu’elle reste Lucile (et lucide^^)! Le problème quand on fait un billet est qu’on ne peut pas tout décortiquer, il faut synthétiser !!! Pour moi c’est le plus dur !!! 😀

  2. Alors moi aussi j’ai bien envie de lire Delphine de Vigan mais je n’ai pas encore sauté le pas d’en acheter. Faut bien faire des choix aussi ! 😆 Et je ne sais pas trop lequel serait le mieux…mais ça viendra surement à un moment ou un autre. bises et belle journée 😀

    • Laure, je suis sûre qu’il te plairait même si le sujet est loin d’être facile, tu peux aussi l’emprunter en biblio ou lire No et moi, je sais qu’il est en Poche et beaucoup ont aimé ! Bises 🙂

      • Oui j’aime mis dans ma wishlist No et moi 😉 cependant j’ai d’autres titres que je préfère avoir avant 😀 mais que ça me tente des billets comme celui-ci !!!!! :lol

        • Laure et pourtant moi je n’étais pas du tout tentée au départ !!! Comme quoi ! Sois raisonnable, vide un peu ta PAL et il va sortir en Poche bientôt (si ce n’est déjà fait), ta CB ne fera pas d’inflammation aigüe !!! 😆

        • Ben en fait sans lire de billet je n’étais pas tentée 😀 C’est pour cela que je n’ai rien pris encore. Les billets qui sont faits me tentent par contre 😀

          • Lautes, l’an dernier je n’ai pas lu un SEUL billet sur ce livre qui ne soit négatif ! C’était même trop, c’est pour ça que j’ai préféré attendre pour le lire que tous ces mots se soient un peu effacés et bien m’en a pris !

    • Philisine, les états d’âme sont ce qui m’a gênée au début, agacée même et puis on comprend qu’elle ne pouvait pas trop faire autrement vis-à-vis de sa famille et la troisième (et dernière) partie sauve le livre !

  3. c’est un roman qui m’a scotchée également…son sujet est terrifiant, il m’a foutu la boule au ventre plus d’une fois, et il trotte dans la tête pendant un petit bout de temps.
    j’ai aimé sa construction et, surtout, le fait qu’elle parle du mal de sa mère sans taper dans le voyeurisme et le sensationnel pour attirer les gens… la narration est simple, l’écriture travaillée !

  4. Je ne sais que faire avec ce livre, j’étais foncièrement contre cette auteure dont on a que trop parlé l’an dernier puis je me suis laisser avoir par un billet de MTG à propos d’un autre de ces livres et cette nana m’a pris aux tripes, j’ai peur de succomber, j’ai peur d’être mal, j’ai peur d’aimer !

    • Tu en parles très bien, Miss Aspho, mais il ne me tente pas du tout du tout.
      J’ai bien assez à faire avec le mien, de « soleil noir » 😆 et j’ai bien assez de raisons de pleurer sur la mienne, de mère, sans aller chercher d’autres angoisses dans ce roman.
      Bisous de ma tour

      • Soène, cela n’a rien à voir avec ton « soleil noir » mais je comprends trèèèès bien que tu n’en aies pas envie, mais garde-le dans un coin de ta tête, ce livre est une leçon de dignité ! 😉 Bises

    • JC, moi aussi j’étais contre, je n’aime pas lire 36 billets sur le même livre en si peu de temps, tous élogieux, ce qui m’intriguait, j’ai donc attendu mais ça n’a rien changé, on se le prend quand même en pleine face même de trois-quarts !!! 😆

      • Je vous remercie tous de vouloir encore me faire acheter un livre ! 😆 Déjà Jean-Charles m’a fait noter No et moi dans mon carnet, mais va t’il rester longtemps maintenant ? c’est la grande question ! 😆 Je vous aime tous ! 😆

        • Laure, tu n’es pas obligée de lire les commentaires !!! 😆 J’y ai été piano quant à moi mais il y a des aficionados acharnés !!! Merci de nous aimer quand même !!! 😀

        • Oui les bibliothèques c’est vrai … 😆 il faudra que j’y songe sérieusement mais avant ça faut que je vide ma PAL, donc c’est pas gagné, surtout si je la rallonge toujours 😆
          Non c’est vrai Aspho je ne suis pas obligée de lire les commentaires mais que veux-tu on e se refait pas 😀

          • Tsssssss Laure !!! 😆 Rho l’excuse : comme si tu allais vider ta PAL en un mois !!! 😆 Pour certains livres que tu as envie d’essayer je te conseille d’abord la biblio et si vraiment tu veux le garder, tu l’achètes…en Poche si possible !!! 😀

            • Alors attention je n’achète que des poches ou bien des brochés d’occasion !! 😀 ben oui t’as vu ma PAL !!! je serais ruinée sinon !! 😆 pour l’instant je veux posséder tous ces livres c’est dingue, je ne sais pas pourquoi, ça me fait du bien 😀 j’ai jamais eu vraiment de bibliothèque avant 😉

              • Laure, les achats compulsifs et irréfléchis (souvent) tendent à nous rassurer, c’est Dr Freud qui le dit pas moi mais comme j’ai eu une UV de psychanalyse en Fac, j’en ai mangé du Freud, ton cas est très intéressant !!! 😆 Et puis tu as l’impression de « construire » un coin rien qu’à toi en te créant une biblio ! Je ne fais pas payer la consult’ ce matin, warf !!! 😀

                • Oui je suis tout à fait consciente de cela, et ça me fait du bien d’avoir mon monde à moi avec les enfants toujours dans mes pattes 😀 Et je crois que j’ai toujours voulu avoir pleins de livres et lire beaucoup, chose que je n’avais pas pris le temps de faire auparavant, je rattrape le temps perdu 😉 Et je sais aussi que je cherche ma perle rare, celle qui va me faire avoir le plus grand plaisir littéraire jamais encore eu 😆 si cela se trouve il en existe plusieurs !! ou pas du tout… enfin ça j’en doute 🙂 une bonne manière pour moi de me passionner. Je suis une passionnée et je ne sais pas trop faire les choses à moitié :lol biiises

                • Laure, j’avais remarqué que tu étais passionnée !!! 😆 J’ai beaucoup voyagé et déménagé dans ma vie et mes livres quels qu’ils soient ont toujours suivi, ils passaient avant la vaisselle, même si certains (beaucoup à vrai dire) se sont perdus en route, mes livres sont mon rempart, ma forteresse, quand ils sont là, j’ai l’impression que rien ne peut m’arriver, je dois avoir un grain moi aussi !!! 😀

                • Cependant je voulais ajouter que mes achats ne sont jamais irréfléchis ! 😀 compulsifs sans doute mais irréfléchis non. Parce que là je sais qu’il faut que j’arrête 😀 mais ma soif de lecture est tellement immense ! je suis même frustrée souvent de ne pas pouvoir lire plus que je ne fais, t’as qu’à voir comme mon cas est grave !! 😆

                • Laure, ton cas est similaire à bien des lectrices-blogueuses, si on pouvait ajouter douze heures de plus à nos journées rien que pour lire sans être dérangé ce serait le nirvana !!! J’ai eu des périodes d’achats « irréfléchis », sans connaître l’auteur, sans lire la quatrième, juste comme ça d’instinct et j’ai souvent fait de belles découvertes, maintenant avec le carnet qui déborde ça n’arrive pas souvent !!! 😆

    • Sharon, « adoré » je ne sais pas, je réserve ce terme aux livres qui me transportent en général loin du quotidien mais c’est une sacrée gifle littéraire et humaine, et un livre qu’on n’oublie pas de si tôt… J’aime la plume « pattes de mouches » de cette auteur toute en délicatesse et pudeur…

      • Je persiste et signe : j’ai adoré ! C’est le seul livre de la rentrée littéraire 2011 que j’ai chaudement recommandé autour de moi, et que je recommande encore.

        • Sharon, je le recommanderai également mais pas à n’importe qui ! Même si Delphine de Vigan a ouvert une énoorme porte en osant lever le voile sur des secrets de famille, je ne suis pas sûre que ça plaise à tout le monde ! Et encore, j’ai trouvé qu’elle était restée bien gentille avec le grand-père… Entre déballage et pudeur, elle a trouvé le ton parfaitement juste et ça c’est rare !

  5. Tu sais ce que je pense d’elle, elle est à la troisième place de mon top 10 de l’année 2012 publié il y a quelques jours et la première en tant qu’écrivain contemporain. Ce livre est à la fois le solde de tout compte de son passé familial et un hommage à sa mère. Si le livre est universel c’est parce qu’il traite du secret familial qui est un poison même s’il est parfois indispensable.
    Je l’ai dit et redit, cette femme est un concentré pur d’humanité…
    En 2013, Delphine de Vigan sera le seul auteur vivant dont j’aurai tout lu…étonnant non?

      • Non bien au contraire…imagine JC certains peuvent dire qu’ils ont lu tout Proust ou Camus ou skakespeare, moi je pourrai dire que j’ai lu tout Delphine de Vigan…mais attention faut pas croire, je lis aussi Jane Austen, tu vois que des livres typiquement masculins…warf!

              • J-C ??? Ho bé oui il est perdu pour nous, il va même au temple bouddhiste le dimanche t’a qu’à voir !!! 🙄 Bientôt il va se mettre des baguettes dans les cheveux !!! 😆

                • Laure remarque j’y ai pensé après mais il n’a pas de quoi se faire un chignon, il serait obligé de se les caler derrière les oreilles ! Rhôô j’espère qu’il va pas repasser par là, il va nous tuer !!! 😆

                • ou bien il faut qu’il sa fasse pousser la moustache ! on pourrait bien y mettre des mini baguettes tu en crois pas ?! 😆
                  Oh oui je pense qu’il va nous tomber dessus bientôt 😀

                • Laure, tu n’y penses pas ? La moustache ? Il va avoir l’air d’un chat ou de l’air de rien d’ailleurs, ho j’arrête, il doit avoir les oreilles qui sifflent dans son RER !!! 😆

                • @ Asphodèle et laure : Konnichiwa. Sympathiques les filles dès qu’on a le dos tourné !! grrrr…. J’ai déjà un katogan pour tenir mes cheveux alors je le remplacerai par une baguette, na !!! Ce soir c’est soupe miso avec une bière Akira et un verre de saké chaud ….j’adore !!!! seul en face de ma poupée geisha qui ne me contrarie jamais, elle ! :mrgreen:

                • JC, on s’est cachées !!! 🙄 Mais dis-moi tu te la joues Karlito avec un catogan, mazette (enfin misette pour toi :lol:) !!! Sayonara et dis moi au fait : o namae o nan desu ka ??? Me rappelle plus !!! Je me sauve…………………..

                • Laure, j’y vais aussi car là j’ai un peu abusé aujourd’hui… Bonne lecture, j’ai pas pu m’empêcher de commencer Bobin, j’ai presque fini et Novecento aussi !!! Warf trop bien ! 😀 Bises et bonne nuit !

                • Ahhh j’ai hâte d’avoir tes avis !!! 🙂 par contre je ne les lirai sans doute pas de suite pour oublier ce que tu auras écrit 😀 Merci et bonne journée du coup ! 😆

                • Laure, mes avis pas tout de suite sauf pour Novecento, j’ai commencé le billet ! Bises 😀 (ils ont pas eu le temps de passer par la PAL ces deux là !) 🙂

                • je me suis mal exprimée, je voulais dire que je ne lirai pas de suite les livres car je veux lire tes avis 😀 mais je veux donc lire les livres un peu plus tard pour ne pas être influencée par tes billets 😉 (j’ai un peu de mal ce matin je trouve :lol:)

                • Hou la la Laure, oui il y a des jours comme ça où on démarre de travers et toute la journée est de guingois ! 😆 Alors tu veux lire mes avis avant ET ne pas être influencée, ça ne va pas le faire !!! 😆 Je ne suis pas fraîche non plus ce matin !!!

                • Rho mais je dis n’importe quoi !!! 😆 je suis distraite le tel n’arrête pas de sonner, je prépare le repas et les enfants dans les pattes ! 😀 je voulais dire que je ne veux pas trop me souvenir de ce que tu écriras sur les livres donc je préfère éloigner ma lecture 😀 (je ne sais pas si c’est plus clair :lol:)

                • Ha oui je vois ce que tu veux dire ! Ha bé alors il ne faut pas lire le billet du tout, hein, moi il me faut à peu près un an pour oublier certains billets, tout dépend de ta mémoire !!! 😆

                • en fait je ne lis pas forcément tout dans le billet. tout dépend si la personne a la langue trop pendue pour dévoiler trop de choses ou pas 😆

                • Je me suis calmée, j’en dis moins que dans mes premiers billets mais quand j’ai aimé je suis bavarde, tout dépend de la taille du livre aussi !!! 🙂 Je préfère dire ce que j’ai ressenti plutôt que de spoiler l’histoire mais des fois ce n’est pas évident tant le livre tient aussi dans la fin…

                • Oui ce n’est pas facile c’est clair. De dire son ressenti est encore bien plus tentateur que de raconter l’histoire 😀

                • C’est pour ça que j’écris d’abord mon billet dès que j’ai fini sur un carnet et quand je le retape, je fais le tri, en me disant non là c’est trop, là trop peu, je cherche la bonne dose tout le temps !!! 🙄

                • Laure, c’est trop gentil ça ! Mais finalement je vois que mes efforts pour être concise (quoique là je rame encore^^) et explicite finissent par payer !!! :lol:Bon allez, je vais finir le Bobin et me reposer un peu si je veux tenir la cadence !!! Bises 🙂

                • Mes billets sont longs mais je les découpe en plusieurs parties, comme cela on ne lit que ce qui nous intéresse. Exemple, on peut sauter la biographie. j’espère que je ne fais pas trop long 😀
                  bonne lecture et repose toi bien bises 🙂

                • Je ne me suis pas vraiment reposée (ha les visites) mais j’ai un billet à finir pour demain ! La bio j’en mets un peu à la fin quand j’ai le temps, pour l’essentiel, et le lien vers Wiki (ou autre) pour ceux que ça intéresse, en début on la lit rarement ! 😉 Je trouve que tu fais moins long, pour tout d’ailleurs et c’est très bien ! 🙂

                • c’est marrant ce que tu me dis là, car je viens de faire un texte pour le jeu d’Olivia assez court 😀 oui je me suis demandée si il fallait pas mieux la mettre à la fin de peur que les gens partent avant d’avoir lu l’avis 😆 mais bon je crois quand séparant comme je le fais on peut facilement la sauter pour aller à l’essentiel 🙂 enfin j’espère 😀 aujourd’hui j’ai fait pleins de billets … épuisée je suis 😆 j’espère que tu pourras mieux te reposer cette nuit 😉

                • Je te lirai demain, je ne peux plus suivre ta cadence, surtout que je me suis aussi avancée en billets au cas où mon oeil se remettrait à pleurer ! 😆 Je le ménage, j’éteins ! Bonne nuit et reposes-toi ! Bises 🙂

                • J’étais sur le point d’éteindre aussi mais je voulais te souhaiter une bonne nuit avant 🙂 A demain biises 😀

                • Surtout pas ! Il m’est arrivé de lire des billets qui en disaient trop et qui ensuite m’ont gâché l’effet de surprise donc j’essaie de me mettre à la place du lecteur qui va découvrir tout en disant ce que j’ai ressenti !

                • JC et en plus tu suis ??? :o: J’en suis baba !!! Je te laisse à ta poupée rose qui ne te contrarie pas, j’en ai fait assez aujourd’hui, je vais dormir ! bises 🙂

    • MTG, ce livre est beaucoup de choses à la fois, c’est très juste ce que tu dis mais l’on sent, vu la nombreuse famille qu’elle a pris des pincettes pour ne pas se fâcher avec tout le monde ! Et ce n’était pas facile d’avancer en terrain miné (surtout le grand-père 😉 )… Je la relirai c’est sûr mais pas tout de suite !!!

      • Je ne trouve pas qu’elle ait pris des pincettes bien au contraire…certains repas de famille ont dû être compliqués ensuite…mais qu’importe elle a sa famille à elle, celle du présent et je crois que c’était aussi important pour ses propres enfants…capital même.

        • MTG, ha si elle a pris des pincettes et des gants même !!! Même si elle dit la vérité, elle l’enrobe avec ses mots et pourquoi elle est obligée d’en parler : relire les passages concernant le grand-père !!! Au final, je pense que beaucoup ont dû être soulagés de lire noir sur blanc ce qu’ils savaient déjà à moitié, pour elle le travail allait plus loin, il fallait avant tout qu’elle puisse continuer de vivre sans culpabiliser, il fallait qu’elle SACHE tout simplement ! Mais nous pourrions en parler des heures, livre à l’appui !!! 😆

  6. Malgré une bonne description, pas du tout envie de lire ce livre. Déjà je lis le K de Buzzati, cela me déprime. Heureusement que j’ai du chocolat. Alors un livre sur la vie triste d’une femme et de sa famille, non merci. 🙂

  7. Je l’ai lu il y a quelques temps déjà. Je ne l’ai pas lâché jusqu’à la fin. Sauf certains passages si difficiles qu’il fallait que je prenne du recul pour reprendre mon souffle. L’auteure est courageuse d’écrire tous ces détails de sa vie, son enfance, et puis c’est un hommage en même temps à une femme, sa mère, qui a subi le silence des siens, ce que les familles refusent de voir où de dire et qui finit par détruire les plus fragiles. Difficile de parler de la folie quand elle nous touche de si près. Mais en même temps c’est un cadeau aux lecteurs qui vivent peut-être des situations similaires et qui ne possèdent pas les mots pour le dire, ils trouveront peut-être dans son histoire des ponts, des passages.

    • Bonjour Marie ! Ce que tu dis est très juste, je sais qu’il faut beaucoup de courage pour écrire ce qu’elle a écrit mais si ça en aide certains, ça peut en déranger d’autres ! Personnellement je l’ai trouvé admirable malgré mes réserves quant à ses états d’âme à elle et son processus d’écriture … Et puis, je me suis aperçue qu’elle n’aurait pas pu faire autrement pour la crédibilité de l’histoire, surtout face aux siens…

  8. J’ai longtemps été partagée sur mon ressenti de ce roman, il m’a laissé une impression de mal être, je suis d’accord avec toi il faut avoir le moral pour le lire. Je ne peux pas dire si j’ai aimé ou non, en tout cas je l’ai lu d’une traite l’impression qu’il m’a laissée est encore présente quand j’y repense. C’est peut être ça aussi un roman « réussi »

  9. Je l’ai lu l’année dernière. J’avais vraiment aimé même s’il m’a abattu le moral pendant plusieurs jours. J’ai eu mal pour elle en imaginant la souffrance qu’elle avait du ressentir en l’écrivant. Je vous découvre via Aifelle et Alex. Bonne journée

  10. Un avis plus nuancé sur ce livre dont je n’ai entendu et lu que de bons commentaires … J’aime toujours autant tes avis, justifiés et teinté de ton propre ressenti, un grand merci à toi ! (J’espère que tu vas mieux ^^) Bises !

    • Yuko, plus nuancé car je juge aussi le côté littéraire, or, or…hormis quelques formules percutantes, sensibles et efficaces, je n’ai pas trouvé que c’était un chef-d’oeuvre non plus ! L’histoire est à elle seule vecteur d’émotions certes, c’est une auto-fiction comme on dit maintenant, il faut la prendre comme telle et ne pas chercher autre chose ! Je ne vais pas mieux mais je fais comme si !!! Je conjure le mauvais sort ! 😉

    • Denis, il « faut », je le mets entre guillemets car tout dépend de ce que l’on attend d’un livre, de la littérature et ce livre est avant tout une histoire très personnelle qui débusque les secrets de famille, certes chacun s’y retrouve, le ton est juste, pertinent et l’émotion est vive, après, tout dépend de ton état d’esprit et de ce que tu as envie de lire ! 😉

  11. Pour répondre en vrac à plusieurs commentaires, Rien ne s’oppose à la nuit n’est pas un roman, certes, mais c’est une auto-fiction, forcément partielle et romancée à un moment ou à un autre. c’est la vérité de l’auteur mais pas la vérité brute, d’ailleurs elle le dit dans le livre.
    Ecrire a du être être une souffrance et une libération, Delphine de Vigan vit sa vie de femme et de mère avec ses boulets aux pieds et elle s’en sort parce qu’humainement elle est forte, très forte, on le voit rien qu’en la regardant en et en lisant ses mots extra-lucides.

    Hé non je n’ai pas acheté le dernier Foenkinos qui vient de sortir…quand à Blondel j’y reviendrai forcément un jour…

    • MTG, merci pour tes commentaires très instructifs sur DDV, on sent le passionné ! Je ne remets pas en doute son humanité et son courage, ni même « sa » vérité qu’elle a eu tant de mal à trouver et à équilibrer !

  12. Celui-là je l’achèterai lorsque j’aurais à nouveau les moyens. Beau billet. J’avais déjà entendu parler d’elle par le passé mais je l’ai longtemps confondu avec Françoise Sagan (depuis j’ai fait des progrès lol). J’ai lu récemment No et moi. Un bon lire que je relirai un jour pour le chroniquer quand j’aurais plus de temps. Bisous!

    • Haaa Anne, tu as retrouvé une connexion ??? Ca fait plaisir de te revoir ! Tu es l’une qui m’a donné envie de lire ce livre bien que je l’appréhendais ! Je n’en ai pas fait un coup de coeur pour d’autres raisons mais c’est sûr qu’il va me hanter longtemps !!! Et les moinillons ça va ? Ils t’aident à tenir le choc par ce froid ??? Bises 🙂

  13. Je ne sais pas pourquoi mais malgré les commentaires très positifs ici et là ( et je ne parle pas du passionnés MTG), je n’ai pas vraiment envie de lire ce livre en ce moment. Un jour peut-être, quand le soleil sera revenu !

    • So, heureusement qu’il voyageait car je ne m’y serais jamais mise, je ne regrette pas mais j’avoue que ce n’est pas une lecture pour s’évader ou reposante ! Même un jour de soleil, ça reste plombant ! 😉

  14. Coucou Asphodèle ! J’ai bien reçu le livre ce matin. Tu as eu bien raison de prendre ton temps, rien ne pressait tu sais. J’ai déjà une PAL qui ressemble à la tour de Pise. Encore merci. Bises.

  15. Je suis en train de le lire. Comment dire ? Pour l’instant, même si l’histoire est bien (on va dire ça comme ça), je n’arrive pas à rentrer complètement dans le livre. Je ne sais pas… c’est une impression bizarre…

    • Bandedelittéraires : On ne peut pas lui enlever sa délicatesse de mots et sa charge émotionnelle finale, à moins d’être insensible ! Mais il lui manquait quelque chose pour que j’en fasse un coup de coeur ! Un coup de coeur est toujours très personnel et compliqué ! 😉

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s