Les Plumes à thème n°2 avec le mot passage – Les textes !


LOGO PLUMES2, lylouanne tumblr comBravo aux courageux qui ont réussi à écrire un texte en cette période ralentie par le réveillon et par Noël ! Par ordre d’arrivée des liens, les participants sont : Violette Dame Mauve, Pierrot Bâton, Nunzi, Marlaguette, Sharon, Valentyne, Laure, Solange, PatchCathJean-Charles, Eeguab-Modrone, CériatMon Café Lecture, SoèneMerquin, Lucie, Célestine, AvalonCatherine,  mon texte à la suite…

Les 21 mots à placer (et inspirés par Passage) étaient : roman, tunnel, secret, naissance, témoin, vie, niveau, lumière, automnal, purgatoire, bruissement, rite, tourbillonner, tranche, sous-bois, sagesse, extrait, aversion, basculer, bastion, baiser (n.c. et pas le verbe).

LA POUSSIÈRE DU TEMPS

infini mystère vanishingintoclouds tumblr

Il arrive un âge, parfois une période où le temps bascule fatalement du côté où il en reste le moins devant soi. Le mitan de notre vie est déjà passé de quelques années et nous commençons à voir mourir nos oncles, nos tantes, quand ce n’est pas un de nos parents, quand ce n’est pas un ancien amour d’adolescence, dernier témoin d’une époque pour toujours ensevelie. Avec des secrets qui se taisent . Ceux que mes morts m’ont laissés, sont trop précieux pour être éventés, dussé-je être le dernier bastion imprenable pour assurer leur sommeil d’éternité.

Aussi, quand la lumière automnale glisse sur la terre, dans le bruissement tremblé des sous-bois, je frissonne en contemplant cette beauté crépusculaire, flamboyante qui va s’éteindre, elle aussi  sous un voile de poussière. Je m’étends de tout mon long sur l’instant qui passe, fugace, en ces moments si doux où l’or des feuilles se mêle à celui de l’amour. C’est ma façon à moi de célébrer non pas ce qui meurt mais ce qui donne naissance à de nouveaux espoirs, de nouveaux projets malgré la pente qui descend de plus en plus vite. Je bloque la porte au niveau voulu, juste entrebâillée pour cacher le tunnel obscur que je viens de quitter, il suinte des larmes des deuils passés et à venir, de trop d’appels dans la nuit qui sont restés sans réponse.

Ce n’est pas l’aversion qui me fait détourner le regard mais l’instinct de survie et le désir toujours renouvelé de me sentir vivante, d’accomplir mes petits rites quotidiens les yeux levés vers les ciels de demain, le nez au vent, oubliant, afin de pouvoir continuer ma route debout, ceux qui sont couchés à jamais sous l’herbe noyée de pluie. Je jette le purgatoire aux orties, et je souris quant tu reviens chez nous ; je te laisse me soulever de terre en riant, j’aime quand tu me fais tourbillonner au chaud de tes bras, je sais alors, dans le baiser que tu poses sur mes lèvres comme un cadeau, que le roman est loin d’être terminé. La tranche en est un peu froissée d’avoir vu se tourner ou se déchirer tant de pages. L’extrait que nous écrivons à ce moment précis ne fait pas de nous des héros immortels, nous le savons. Nos mains réunies en sont le marque-pages pour que nous n’oublions pas, dans notre sagesse vagabonde, infidèle parfois que le fil ténu de l’amour est celui qui nous tient à distance des chagrins et des regrets…

Publicités

62 réflexions au sujet de « Les Plumes à thème n°2 avec le mot passage – Les textes ! »

  1. Etre la première à déposer un mot est bien plus facile que d’être la première à déposer un commentaire sur tes billets d’écriture…
    Coucou chère Poètesse du XXIe siècle !
    Comment apprécier les textes que je lirai après le tien. Je les trouverai forcément anodins, sans … Même si certains me feront sourire.
    Ton texte est si évident à écrire. Tes réflexions sur la vie coulent de source. Tu trouves juste les bons mots, beaux, qui provoquent de l’émotion.
    Comme je me retrouve dans tout ça. Hier encore, je me disais que j’avais « dépensé » environ les 2/3 de ma vie…
    Vraiment, ton texte me parle et me touche au coeur, Asphodèle.
    Je le conserverai.
    Bravo à toi
    Bon samedi & gros bisous d’O.

    Coucou à Valentyne qui ne va pas tarder à arriver ici 😆

  2. j’ai lu le tien devant mon bol de café, j’aime beaucoup la dernière partie, la vie comme un roman, les mains enlacés comme marque page, garder à l’esprit le fait que tout passe pour savourer l’instant présent et le chérir…

  3. Cette collecte donne de magnifiques textes… mais le thème proposé était très bien choisi pour donner naissance à cela. Je l’ai réutilisé dans mon atelier au travail et ça a super fonctionné ! Merci pour l’idée 🙂
    Je te souhaite de bien terminer cette année 🙂
    Des bisous !

    • Merci Marla ! Ce n’est pas facile justement de trouver un mot qui suscite diverses réactions . Contente que tu t’en sois servie avec succès ! 🙂 Bisous et bonne fin d’année, on se fera la bise à l’heure dite !!! 🙂

  4. Allo Allo Eeguab et Mon Café Lecture !
    Vous n’avez pas donné le bon lien 🙄
    Et voilà not’ Aspho obligée de rectifier…
    @ plus tard
    signé : la gendarmette des Plumes à thème 😆 😆

    • J’ai rectifié pour Eeguab, mais MCL ne marche pas !!! Je retente ! Voilà à quoi je passe une partie du samedi matin !!! 😆
      EDIT de 9h00 : Je reviens de chez MCL, évidemment que ça ne marche pas, le billet n’est pas sorti ! Il a dû programmer pour plus tard, j’ai remis le lien de son blog ! Je vais donner l’heure maintenant ! 🙄

  5. Sans commentaire Isabelle.Digne du monologue de la fin de The Dead,Gens de Dublin,aussi bien la nouvelle,que le film.Pour moi le compliment est, immense.

    • Merci Claude, j’ai vu Gens de Dublin sur mes étagères (un vieux vieux Poche), je vais aller voir car je ne m’en souviens pas vraiment mais merci pour le compliment !!! 😳

    • Soène, je suis là, keep calm !!! Je vérifie les liens programmés, et comme tu as pu le constater certains ne fonctionnent pas, donc je réouvre mon billet à chaque fois, etc ! J’aurai fini de lire les textes demain alors que la collecte sera en cours !!! 🙄 Je vais reboire un café pour la peine !!! Bises et remets ton chapeau d’aubergine droit, là il penche !!! 😆

  6. Oh tu me laisses pantois ma chère !
    Des mots plein de vérité, un regard vers le temps qui passe, tout cela écrit de la meilleure façon qui soit. De l’or dans tes petits doigts. Bon c’est le dernier samedi de l’année, je n’écrirai pas cela toutes les semaines.:P
    Bises Choupinette 😛

  7. Bonjour Asphodèle, que dire de plus que Soene, elle a si bien exprimé ce que l’on ressent en lisant ton superbe texte poétique que j’en reste sans voix. 😀 😉 J’adooore ! 😀

    • Merci Ava ! Je crois que nous sommes quelques-un(e)s à avoir parlé de ce thème aujourd’hui ! Je te trouve régulière pour quelqu’un à la vie aussi trépidante !!! 😆 Bises !

  8. C’est toujours autant sublime et tut sais raconter des choses très vraies avec une poésie magnifique 😉 je n’ai pas encore passé le mitan mais je m’imagine bien ce qu’on doit ressentir comme tu le décris 🙂 et je te souhaite que ce roman soit un bon gros pavé ! 😆 (oui c’est très poétique ce que je dis … 😀 )
    bonnes fêtes de fin d’année encore 😀

    • Merci Laure, ton commentaire est touchant ! Je souhaite que ce soit un pavé moi aussi 🙂 ça voudra dire que la vie continue !!! Bises et bon passage à l’An Neuf (comme dit ma mère :lol:)…

  9. J’arrive en retard… Chablis et Nunzi sur les genoux, je lis ton texte. J’ai voulu me changer les idées et je suis sortie. Chez un bouquiniste, j’ai trouvé « Pour l’amour d’Ourida » de Delly, ce qui n’arrangera pas mes démangeaisons généalogiques.
    Sinon, j’ai passé un autre cap important : je suis plus âgée que mon arrière-grand-mère à son décès, donc ton texte me parle forcément.

    • Mais Sharon il n’y a pas d’heure pour passer ! Tu as les genoux au chaud ! Ma mère a lu Delly quand elle était ado, moi jamais et je n’en trouve pas dans la maison !!!
      Il arrive forcément un âge où nous sommes plus vieux que nos chers disparus… Bon courage pour ta généalogie, j’avais commencé mais j’ai abandonné, c’est un travail de titan, surtout quand les archives des églises ET des mairies ont brûlé et qu’il faut s’arrêter net devant une énigme ! 😉

      • Merci !
        Je suis remontée jusqu’en 1698, et je n’ai toujours pas de réponses aux questions que nous nous posions dans ma famille. Du côté de mon père, les recherches sont impossibles, tout a brûlé pendant la seconde guerre mondiale.
        Ma tante avait nommé sa seconde fille Ourida.

        • @ Sharon : ha quand même ! Du côté de mon père tout a brûlé en 1793, évidemment ! Enfin, pas mal de pistes disons ! Tu as le gène pour l’originalité des prénoms !!! 😀

    • Pierrot, ne t’inquiète pas, il est dressé !!! 😆 Pour Delly, je ne panique pas du tooouuut, si c’est comme Harlequin, je n’ai jamais pu en finir un !!! C’était pour ma collec, j’aurais bien aimé en retrouver au moins UN !!! Bises 🙂

  10. Ce que tu as écrit est très émouvant, très personnel, et pourtant chacun d’entre nous se reconnaîtra. La vie est faite de joies et de malheurs et malgré la tristesse, nous nous relevons toujours et allons de l’avant, car l’instinct de vie est toujours le plus fort, même quand on croit qu’on n’y arrivera pas.
    Très bien écrit et très fort…

  11. Bonjour Asphodèle, vachement de retard, hein !, mais j’ai travaillé cette semaine incluant le samedi et je n’ai pas eu le temps d’écrire et de publier plus tôt… Voici mon lien (mieux vaut tard que jamais), quand même je voulais participer au dernier atelier d’écriture de l’année. http://laculturesepartage.over-blog.com/article-les-plumes-thematiques-2-113895796.html Bon weekend et bonnes fêtes de fin d’année !

  12. Encore moi, je viens de lire ton texte (ben oui, le plus urgent, c’était de donner mon lien !), quel beau texte, romantique et pudique. Merci pour ces Plumes et bon weekend.

  13. Soène était la première, je suis peut-être la dernière à déposer une petite fleur sur ce texte prenant, envoûtant, bousculant. Avec la plus jolie façon de tenir à distance les chagrins: le doux sentiment de l’amour, qu’il soit doux ou qu’il soit fou, la meilleure façon de se sentir vivants.
    Bravo, c’est beau, c’est poétique, j’adore!

    • Célestine, vous vous complétez Soène et toi, une qui tombe du lit et une autre qui qui se couche tard ! Vous allez m’épuiser les filles ! 😆 Merci pour le compliment, même tardif, il me fait plaisir ! Cela dit, pas facile d’écrire en ces périodes rock ans roll !!! 😉 Bises et bonne nuit, là, j’éteins !

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s